UFC-Que Choisir déplore l’alimentation en maison de retraite


L'association de consommateurs UFC-Que Choisir alerte sur les mauvaises pratiques des maisons de retraite vis-à-vis de l'alimentation de leurs résidents dans une étude publiée le 24 mars 2015. Elle demande aux pouvoirs publics de se saisir du dossier.  

Personne âgée dépendante logée en Ehpad

L’alimentation laisse à désirer dans les maisons de retraite. Dans une étude dévoilée mardi 24 mars 2015, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir dresse même un constat alarmant sur la nutrition des seniors dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). L’enquête, pour laquelle les résidents de 43 Ehpad ont été interrogés et les menus de 88 autres établissements analysés, révèle notamment de nombreuses carences dans l’alimentation des pensionnés.

UFC-Que Choisir souligne dans un communiqué qu’ « aucun établissement ne respecte l’ensemble des critères d’équilibre nutritionnel ». Des plats pauvres en protéines dans huit cas sur dix, un manque de poisson dans la moitié des établissements… L’association remarque également que « dans 22% des Ehpad, on propose trop souvent cordon bleu, nuggets, pavés fromagers, « fricandelles » et autres « rissolettes » », des plats considérés comme « inadaptés aux habitudes alimentaires des seniors ». Par ailleurs, la pesée mensuelle des résidents, qui permet notamment de détecter les premiers signes de dénutrition, n’est pas assurée dans près d’un établissement sur cinq (18%), tandis que l’intervention d’un diététicien est marginale (7% des Ehpad). « Dans 63% des cas, il s’agit d’interventions très ponctuelles, de l’ordre d’une fois dans l’année voire moins ! », s’inquiète l’association de consommateurs.

Guide des maisons de retraite en ligne

Les petits déjeuners trop longs, les déjeuners trop courts, les goûters servis trop tôt tout comme les dîners sont également pointés du doigt par UFC-Que Choisir : « Au final 80 % des établissements ne respectent pas la durée maximale recommandée pour le jeûne nocturne. » « Le premier enseignement de cette enquête est que dans trop d’Ehpad l’organisation du personnel prime sur les horaires des repas », assènent les auteurs de l’étude.

« Face au vieillissement de la population, et au vu des carences constatées dans les pratiques, l’UFC-Que Choisir exige que l’alimentation et le suivi nutritionnel dans les Ehpad soient inscrits parmi les enjeux du projet de Loi de Santé Publique », poursuit l’association. En attendant, elle invite les consommateurs à consulter son guide en ligne des maisons de retraite pour les aider à choisir un établissement en connaissance de cause.

Sur l’actualité des maisons de retraite
Lancement confirmé du comparateur des tarifs en mai 2015
Maisons de retraite : la facturation de frais après décès interdite