Une allocation pour les chômeurs âgés proches de la retraite ?


Les demandeurs d’emploi seniors, qui ne sont pas assez âgés pour pouvoir partir à la retraite, pourraient bientôt bénéficier d’une allocation spécifique. Selon RTL.fr qui a révélé l’information le 26 mars 2015, l’Elysée pourrait l’annoncer dans les prochains jours.

Concrètement, il s’agirait d’étendre l’allocation transitoire de solidarité (ATS) aux chômeurs en fin de droits nés en 1954, 1955 et 1956. Entre 10.000 et 30.000 Français seraient concernés. L’aide pourrait atteindre environ 1.000 euros par mois. Cette extension de l’ATS avait été évoquée par François Hollande lors de son intervention le 6 novembre 2014, puis confirmée le lendemain par le ministre du Travail François Rebsamen. Depuis, on n’avait plus eu de nouvelle de la mesure.

Un décret signé le 5 mars 2013 par l’ex-Premier ministre Jean-Marc Ayrault a déjà étendu l’ATS, réservée à l’origine aux demandeurs d’emploi nés en 1952, à ceux nés en 1953. L’ATS a été instaurée le 1er juillet 2011 après la suppression six mois plus tôt de l’allocation équivalent retraite (AER), destinée aux demandeurs d’emploi n’ayant pas atteint l’âge légal de départ à la retraite (entre 60 et 62 ans) mais justifiant des trimestres requis pour bénéficier d’une pension à taux plein (sans décote).

 

A lire également :

Le chômage des seniors a augmenté de près de 10% en un an