Boa Concept : introduction en Bourse pour se lancer sur de nouveaux marchés

Par Olivier Brunet
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Boa Concept, société basée à Saint-Étienne et spécialisée dans les solutions de convoyage automatisé en entrepôt, a récolté plus de 4,8 millions d’euros lors de son introduction en Bourse sur Euronext Growth. Objectif de la levée de fonds : s’ouvrir de nouveaux marchés sur de nouveaux segments et à l’international.

Boa Concept : succès de l’introduction en Bourse sur Euronext Growth

Boa Concept, société basé Saint-Étienne et spécialisée dans les solutions de convoyage automatisé en entrepôt, a annoncé avoir récolté 4,847 millions d’euros lors de son introduction en Bourse. Objectif de la levée de fonds : s’ouvrir de nouveaux marchés sur de nouveaux segments et à l’international.

Boa Concept a mené avec succès son introduction en Bourse sur Euronext Growth, le marché régulé mais non réglementé d’Euronext Paris dédié aux PME-ETI. À cette occasion, l’entreprise a levé 4,847 millions d’euros par l’émission de 235.046 actions, dans le cadre d’une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription (DPS).

En cas de forte demande, Boa Concept pourrait émettre jusqu’à 32.007 actions nouvelles supplémentaires, soit 0,66 million d’euros, portant la levée de fonds à 5,06 million d’euros, en cas d’exercice intégral de la clause d’extension (rallonge).

Cette levée de fonds s’accompagne d’une cession d’actions existantes à hauteur de 20% des titres offerts à raison de 53.346 unités, soit 1,1 million d’euros, et jusqu’à 61.348 actions au titre de la clause d’extension. Après l’opération, ce sont finalement 47.009 titres qui sont cédés par les fonds d’investissement Rhône-Alpes Créations II et Rhône Dauphine Développement, entrés au capital en 2013. Ces derniers restent actionnaires post-opération.

À la date de son lancement, l’opération est couverte par des engagements de souscription à hauteur de 23% soit 1,24 million d’euros (ou 28% des actions nouvelles à émettre), dont 100.000 euros par le PDG-fondateur Jean-Lucien Rascle.

La levée de fonds vise à financer la croissance interne de Boa Concept et l’élargissement de son offre.

Prix de l’action Boa Concept (ALBOA, FR0011365907)

Les actions Boa Concept sont proposées au prix unitaire de 20,62 euros dans le cadre d’une offre à prix ferme (OPF, pas de fourchette indicative de prix).

La capitalisation boursière de Boa Concept post-opération atteint 15,9 millions d’euros, ce qui la classe dans la catégorie des microcaps (très petites capitalisations boursières).

Le flottant (part du capital dans le public) atteint 30% du capital sur la base de l’offre initiale de titres.

Boa Concept, un spécialiste des convoyeurs intelligents basé à Saint-Étienne

Créée en 2012 et implantée à Saint-Étienne (Loire), par ses dirigeants actuels, Chantal Ledoux (DG) et Jean-Lucien Rascle (PDG), la société Boa Concept conçoit, fabrique et commercialise des systèmes de convoyage des charges légères (colis, bacs, sachets) et lourdes (palettes), associés à un logiciel de contrôle développé par l’entreprise.

Son offre s’adresse au e-commerce (Oscaro, Brico-Privé, etc.), aux logisticiens (Geodis, etc.), aux fabricants et distributeurs (Raja, King Jouet, etc.) et aux industriels (Daher, etc.).

Historiquement positionné sur le marché du transfert des charges avec son offre « Plug-and-Carry », le groupe a engagé son déploiement sur d’autres marchés sur l’ensemble de la chaîne intralogistique (à l’intérieur des entrepôts). Son développement dans les solutions de stockage automatisé de charges légères (offre Plug-and-Store) s’est concrétisé par une première installation achevée en 2020 dans un entrepôt de la société La Boule Obut.

Rebond du chiffre d’affaires attendu en 2021

Boa Concept a réalisé un chiffre d’affaires de 5,65 million d’euros en 2020, en forte baisse par rapport à 2019 (-39%) essentiellement en raison des conséquences de la pandémie de Covid-19. Toutefois, la perte d’exploitation a été contenue à 106.000 euros (-45.000 euros en 2019) et la perte nette à 41.000 euros (contre un bénéfice de 86.000 euros en 2019).

Depuis sa création, la société a enregistré cinq exercices bénéficiaires et trois exercices en perte (2013, son premier exercice, 2018 et 2020).

L’entreprise constate toutefois une forte reprise depuis la fin de l’année 2020 qui « se confirme » à la date du document d’information de l’introduction en Bourse.

Boa Concept indique disposer de plus de 8 millions d’euros de commandes confirmées « qui vont venir constituer le chiffre d’affaires 2021 ». Ainsi, au titre de cette année, l’entreprise se fixe un objectif de chiffre d’affaires supérieur à 9 millions, voisin du record de 9,2 millions d’euros atteint en 2019.

Utilisation du produit de la levée de fonds par Boa Concept

Boa Concept entend utiliser le produit net de son augmentation de capital, soit 3,738 millions d’euros (ou 4,362 millions d’euros en cas d’exercice intégral de la clause d’extension) de la façon suivante :

  • pour 30% au développement de sa croissance organique
  • pour 40% à l’élargissement de son offre par l’innovation : développement d’une nouvelle version de l’offre Plug-and-Store, d’une offre de palettisation automatique et de son offre logicielle, afin notamment de l’héberger dans le Cloud pour une facturation à l’usage
  • pour 30% au développement de la vente indirecte et de l’export, notamment par l’ouverture de bureaux commerciaux et d’assistance dans certains pays

Interview : Jean-Lucien Rascle, PDG de Boa Concept

Jean-Lucien Rascle, PDG et cofondateur de Boa Concept

Quelle est la différenciation apportée par l’offre Plug and Carry de Boa Concept ?

Chantal Ledoux (directrice générale, NDLR) et moi-même faisions de l’installation de logiciels WMS (optimisation et gestion des stocks) depuis le début des années 1990. Nous avons alors identifié un moyen d’accélérer la mise en service de convoyeurs et de rendre les installations modifiables, à partir d’éléments précâblés prêts à l’emploi, communicants et qui s’autoorganisent dès la mise sous tension.

Cette solution de convoyage modulaire intelligent divise par trois le temps d’installation par rapport à la manutention mécanique traditionnelle. Le client a l’assurance de disposer d’un droit à l’erreur sans surcoût : il suffit pour cela de réagencer les blocs entre eux. Nos clients peuvent adapter leur installation en fonction de leurs besoins et sans arrêt significatif, ce que ne sait pas faire la concurrence traditionnelle. C’est un atout pour notre clientèle dans le e-commerce dont les besoins en surface d’entreposage peuvent croître très vite. Notre solution leur permet d’emporter leur matériel dans leurs nouveaux locaux, de les réinstaller, de les réagencer et de les compléter.

La plasticité de notre offre nous permet de répondre à un panel très large de problématiques et d’entreprises, avec des tailles de projets de 10.000 à 3 millions d’euros.

Cette offre vient d’être complétée par l’offre standard « Boa Fast Track »…

La fabrication des éléments de notre offre sur-mesure est effectuée en fonction de la demande et nécessite une phase d’ingénierie représentant 10 à 15% de la facturation totale. Mais comme les projets de petite à moyenne taille utilisent toujours les mêmes blocs fonctions et le même type de configuration, nous pouvons gagner en vitesse de proposition et d’installation (sous 15 jours) en préfabriquant les éléments, et grâce à l’utilisation de notre configurateur. Cette offre, lancée au premier trimestre 2021, nous ouvre de nouveaux marchés notamment à l’export, moyennant un peu de formation des partenaires locaux. Elle doit représenter à partir de 2023 plus de 10% de notre chiffre d’affaires, selon l’analyse de Champeil.

Quels autres relais de croissance ?

Notre offre Plug and Store doit représenter près de 40% de nos ventes à terme, grâce à un panier moyen de l’ordre de 1 à 1,5 million d’euros contre 0,4 million d’euros pour l’offre Plug and Carry. C’est une solution de stockage automatique qui permet de doubler la densité de stockage (ou de diviser par deux la surface au sol nécessaire).

L’enrichissement de notre offre logicielle n’est pas incluse dans le business plan. Nous sommes en train de basculer notre offre WCS (système de pilotage du convoyeur) dans le Cloud. Le développement de notre solution de WMS (gestion de l’entrepôt) est en cours et devrait être terminé en fin d’année 2022. Certains modules ont déjà été développés, nous allons les compléter par des outils de gestion des réceptions des commandes fournisseurs, des emplacements de stockage intermédiaire, des réapprovisionnements (transfert vers les emplacements de préparation de commande) et des expéditions. Le modèle commercial, basé sur la vente de licences, sera amené à évoluer vers un modèle de type SaaS (par abonnement), une fois la solution disponible dans le Cloud.

Comment les fonds levés seront-ils utilisés ?

Le produit de l’augmentation nous permettra d’accélérer notre développement commercial et nos efforts de R&D, avec des embauches d’ingénieurs à la clé. Le recrutement de partenaires commerciaux nécessite de participer à des salons, de financer notre prospection à l’étranger ainsi que les coûts de formation des partenaires. Des bureaux de représentation pourront être implantés, mais uniquement à terme.

Quelles sont vos perspectives d’amélioration de la rentabilité ?

Nos offres Fast Track et Plug and Store reposent sur des machines standard qui nous permettrons d’améliorer nos marges, notamment grâce à des économies d’échelle. L’offre Fast Track permet de libérer du temps-homme en ingénierie pour des projets de taille plus importante et génèrera du repeat business, les petites installations étant davantage susceptible de faire l’objet de modifications régulières.

Le développement de notre parc installé augmente également notre récurrence d’activité, grâce à la facturation des contrats de maintenance.

IPO Boa Concept : modalités, code ISIN

Modalités de l’introduction en Bourse de la société Boa Concept

  • Marché de cotation : Euronext Growth Paris
  • Code mnémonique de l’action : ALBOA
  • Code ISIN : FR0011365907
  • Prix d’introduction : 20,62 euros
  • Nature de l’opération : augmentation de capital (80% de l’offre) et cession de titres (20%)
  • Nombre de titres offerts : 188.037 actions nouvelles et 47.009 actions existantes
  • Éligibilité des titres : PEA, PEA-PME, compte-titres ordinaire (CTO)

Dates de l’IPO

Le calendrier indicatif de l’IPO de Boa Concept est le suivant :

  • 10 juin 2021 : validation du projet d’admission par Euronext
  • 11 juin 2021 : ouverture de la période de souscription
  • 23 juin 2021 : clôture de l’offre à prix ferme (OPF) à 17 heures pour les souscriptions au guichet de banque et à 20 heures pour les ordres passés en ligne
  • 24 juin 2021 : annonce du résultat de l’offre
  • 28 juin 2021 : règlement-livraison des titres
  • 29 juin 2021 : début des négociations des actions sur Euronext Growth
ARTICLES CONNEXES
Menu