Entech : succès de l’introduction en Bourse, levée de 25,3 M€

Par Loic Farge
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

La société de technologie Entech, spécialisée dans le stockage, la conversion et le pilotage des énergies renouvelables en France et à l’international, a réussi à lever 25,3 millions d’euros dans le cadre de son introduction en Bourse sur Euronext Growth à Paris. Via cette opération, l’entreprise bretonne entend accélérer le déploiement de ses technologies en faveur de la transition écologique.

Entech : « large succès » pour l’entrée en Bourse sur Euronext Growth Paris

L’entreprise Entech, basée à Quimper en Bretagne, a bouclé avec succès son introduction en Bourse sur Euronext Growth Paris, le compartiment de la cote non réglementé dédié aux PME-ETI.

À cette occasion, le groupe a réalisé une augmentation de capital qui lui a permis de lever 25,3 millions d’euros dans le cadre d’une offre au public de titres. Soit plus que les 22 millions d’euros espérés initialement, ce qui permet à la société de revendiquer un « large succès ».

Elle ajoute que cette opération « peut être portée à un montant maximum de 29,1 millions d’euros en cas d’exercice en totalité de l’option de surallocation par cession d’actions existantes par les actionnaires actuels de la société ».

Un montant total de 3.165.468 actions nouvelles (hors clause d’extension et option de surallocation) était offert à la souscription. Au final, la demande globale s’est élevée à 6.902.858 titres, ce qui correspond à 2,2 fois l’offre initiale. La demande a concerné 5.424.890 titres pour le placement global et 1.477.968 titres pour l’offre à prix ouvert.

Avant l’opération, Entech avait d’ores et déjà reçu de la part de plusieurs investisseurs privés des engagements de souscriptions pour un total de 13,1 millions d’euros. Cela représentait près de 60% du montant initial de l’offre. Ces engagements fonds sécurisés provenaient de :

  • Mirova, à hauteur de 6 millions d’euros
  • CDC, à hauteur d’environ 2,36 millions d’euros
  • Eiffel Investment Group, à hauteur de 2 millions d’euros
  • Vatel Capital, à hauteur de 2 millions d’euros
  • Inocap Gestion, à hauteur de 355.000 euros
  • Imhotel, à hauteur de 400.000 euros

Prix de l’action Entech (ALESE, FR0014004362)

Le prix de l’action Entech a été fixé à 6,95 euros, soit le milieu de la fourchette indicative de prix (comprise entre 5,91 euros et 7,99 euros par titre) dans le cadre de l’offre à prix ouvert (OPO).

Ce prix fait ressortir une capitalisation boursière de 100,7 millions d’euros. L’exercice éventuel de l’option de surallocation sera sans incidence sur la capitalisation boursière dans la mesure où elle ne porte que la cession d’actions existantes, précise Entech.

Entech, spécialiste du stockage et du pilotage des énergies renouvelables

Créée en 2016, la société finistérienne Entech – spécialiste des smart grids (les réseaux électriques intelligents) – propose des solutions de stockage, de conversion et de pilotages d’énergie innovantes au service de la transition énergétique. Avec son bureau d’étude composé de 35 ingénieurs spécialisés (sur un effectif total de 68 collaborateurs à ce jour), elle travaille sur toutes les énergies, et principalement celles qui sont renouvelables, à savoir l’éolien, le photovoltaïque ou encore l’hydrolien.

Véritable bâtisseur des énergies nouvelle, Entech développe, construit et met en service des centrales de production et des systèmes de stockage – batteries ou hydrogène – connectés aux réseaux ou « off-grid » (hors réseau). Le groupe fournit aussi des solutions de production et de stockage d’hydrogène vert, c’est-à-dire provenant d’énergies renouvelables (EnR).

« Cette combinaison d’expertises pointues permet à ses clients d’augmenter l’efficience de leurs installations – notamment en réduisant le temps de réaction des systèmes d’énergie – optimisant ainsi la gestion des charges et le retour sur investissement », expliquent ses deux cofondateurs, Christopher Franquet et Laurent Meyer.

« La capacité de la société à faire fonctionner l’ensemble de ces technologies et équipements complexes dans la plus grande efficacité, quelle que soit leur localisation et leur mode opératoire, notamment grâce à des solutions logicielles propriétaires, est un facteur clé de la réussite d’Entech », poursuivent-ils.

La société, qui a pris possession en mars 2021 de son nouveau siège social (baptisé E-factory), a réalisé en cinq ans 235 projets, que ce soit au niveau local, national et international (Afrique, Asie) pour le compte des leaders du marché de l’énergie. Parmi ses clients figurent majoritairement des acteurs privés (développeurs, producteurs, opérateurs d’énergie), mais aussi des collectivités.

130 millions de chiffres d’affaires à horizon 2025

Grâce aux moyens financiers (l’objectif 2021 de 17 millions d’euros est déjà sécurisé par le carnet de commandes) et à la visibilité apportés par son introduction en Bourse, Entech ambitionne d’atteindre à l’horizon 2025 (exercice clos le 31 mars 2026) un chiffre d’affaires annuel d’environ 130 million d’euros et une marge d’Ebitda (excédent brut d’exploitation) de l’ordre de 20%.

Une accélération qui s’appuie sur quatre objectifs :

  • l’accélération du déploiement commercial, qui passerait notamment par le recrutement d’une trentaine de commerciaux en cinq ans et l’ouverture de nouveaux bureaux en France et à l’étranger (8 millions d’euros alloués)
  • la consolidation de l’avance technologique de la société, via le renforcement de son équipe Recherche et Développement (R&D), pour accélérer le développement des fonctionnalités logicielles ou encore accélérer le développement, standardiser et industrialiser les produits liés à l’activité de production et utilisation d’hydrogène vert (8 millions d’euros alloués)
  • la généralisation des projets de co-développement, avec les acteurs institutionnels des territoires et les développeurs-opérateurs privés (3,8 millions d’euros alloués)
  • le remboursement anticipé des emprunts obligataires convertibles en actions (OCA 2), souscrites en novembre 2018 par les actionnaires financiers et Force 29 (montant nominal de 500 euros)

Interview : Christopher Franquet, PDG et cofondateur de Entech

Christopher Franquet, PDG et cofondateur de Entech

Christopher Franquet, PDG et cofondateur de Entech

Quel est le cœur de l’activité d’Entech ?

Notre métier consiste à apporter aux producteurs d’énergie les solutions technologiques qui rendent possible la poursuite de l’intégration massive des énergies renouvelables. Depuis 2016, date de la création d’Entech avec mon associé Laurent Meyer, nous développons et commercialisons des solutions de production et de stockage d’énergies renouvelables. Nous mettons également en place des systèmes intelligents de pilotage et de gestion des réseaux électriques à travers une solution logicielle intégrant big data et machine learning. Notre savoir-faire pointu dans la maîtrise des EnR et de leurs particularités est réuni au sein de notre nouveau siège. Inauguré en mars 2021, la E-Factory s’affiche à la fois comme un outil industriel puissant et vertueux, mais aussi comme un démonstrateur du bénéfice technique et économique de la transition énergétique systémique.

Que de chemin a été parcouru en cinq ans…

Sur cette période, Entech a déjà réalisé plus de 230 projets de stockage et production d’énergies renouvelables dans le monde. Nous employons aujourd’hui 68 salariés, dont 35 ingénieurs spécialisés qui oeuvrent dans notre bureau d’étude. Preuve de la reconnaissance de notre technologie et de notre modèle économique, la société a intégré le programme French Tech Green 20, lancé par le gouvernement. L’objectif est désormais de passer à la vitesse supérieure pour déployer notre expertise sur des projets plus nombreux et plus importants, tout en couvrant une part plus large de la chaîne de valeur.

Une stratégie à laquelle participe l’introduction en Bourse ?

Cette opération intervient au bon moment pour soutenir l’accélération de notre développement. Nous allons poursuivre notre extension à l’international, et notamment en Asie. Entech a aussi l’ambition d’intervenir de manière régulière, en qualité de co-développeur, sur la totalité du processus de projets photovoltaïques, de stockage ou d’hydrogène et de livrer des projets clés en main à nos clients. Notre objectif premier est de conserver notre avance technologique.

Quels sont vos objectifs financiers ?

Je rappellerai, tout d’abord, qu’Entech a généré un chiffre d’affaires de 9,4 millions d’euros en 2020 (exercice clos au 31 mars 2021), ce qui représente une progression de 67% sur un an. Pour cette année, nous visons une croissance de 80% de notre chiffre d’affaires, soit 17 millions d’euros déjà entièrement sécurisé par le carnet de commandes. À l’horizon de 2025, nous espérons atteindre un chiffre d’affaires annuel de 130 millions d’euros et une marge d’Ebitda de l’ordre de 20%.

Avec des valeurs toujours affirmées…

La société tient absolument à rester agnostique sur les choix technologiques constituant les systèmes que nous déployons. Cela nous permet non seulement d’acquérir une large expertise sur l’ensemble des technologies disponibles sur le marché, mais aussi de concevoir ses briques logicielles de manière à assurer la capacité à communiquer efficacement avec ces technologies variées. Ensuite, le développement d’Entech s’inscrit toujours dans une démarche de développement durable, avec une attention toute particulière portée aux critères Environnement, Social et Gouvernance. Les deux premiers sont dans notre ADN. En matière de gouvernance, la structuration en cours va nous permettre d’afficher une pérennité à même de rassurer nos futurs clients et partenaires internationaux.

IPO Entech : modalités, code ISIN, calendrier

Modalités de l’introduction en Bourse d’Entech

  • Marché de cotation : Euronext Growth Paris
  • Code mnémonique de l’action : ALESE
  • Code ISIN : FR0014004362
  • Prix d’introduction : 6,95 euros (fourchette de 5,91 à 7,99 euros, prix médian : 6,95 euros)
  • Type d’offre : offre à prix ouvert (OPO)
  • Nature de l’opération : augmentation de capital, cession de titres uniquement dans le cadre de l’option de surallocation
  • Nombre de titres offerts : 3.532.331 actions nouvelles, 654.000 actions existantes
  • Éligibilité des titres : PEA, PEA-PME, compte-titres ordinaire (CTO)

Dates de l’IPO

Le calendrier indicatif de l’opération, tel qu’il figure dans le communiqué de presse et le document d’information, est le suivant :

  • 13 septembre 2021 : approbation du prospectus par l’Autorité des marchés financiers (AMF)
  • 14 septembre 2021 : ouverture de la période de souscription
  • 28 septembre 2021 : clôture de l’offre à prix ouvert (OPO) à 17 heures pour les achats aux guichets de banque et à 20 heures pour les ordres passés par Internet
  • 29 septembre 2021 : annonce du résultat de l’offre
  • 1er octobre 2021 : règlement-livraison des titres
  • 4 octobre 2021 : début des négociations des actions sur Euronext Growth
  • 28 octobre 2021 : date limite d’exercice de l’option de surallocation.
ARTICLES CONNEXES
Menu