Toosla : introduction en Bourse du loueur pour multiplier sa taille par 20 en 4 ans

Par Olivier Brunet
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Le loueur en ligne de voitures haut de gamme (BMW, Mercedes et Tesla) et sans agence a bouclé une augmentation de capital de 5,4M€ à l’occasion de son introduction en Bourse. Objectif : être implanté dans 16 grandes villes et réaliser un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros en 2025, tout en électrifiant entièrement son parc de véhicules.

Toosla : introduction en Bourse réussie sur Euronext Growth Paris

Toosla a bouclé avec succès son introduction en Bourse sur Euronext Growth, en vue d’une ouverture des premiers échanges le 17 décembre prochain. À cette occasion, l’entreprise a levé entre 5,38 millions d’euros au titre de l’offre initiale, clause d’extension incluse (celle-ci a été exercée intégralement).

Globalement, l’offre a été sursouscrure à hauteur de 1,6 fois le nombre de titres offerts ; l’opération a bénéficié d’une forte demande dans le cadre de l’offre à prix ouvert (OPO) destinée aux particuliers avec 802.310 titres demandés soit 4,9 fois le nombre de titres offerts. Dans ces conditions, 465.175 actions ont été allouées dans le cadre de l’OPO, soit 24,9% du total. Les ordres A1 (de 1 action jusqu’à 700 actions incluses) seront servis à 94% et les ordres A2 (audelà de 700 actions) ne seront pas servis.

Une seconde rallonge est susceptible d’être exercée : l’option de surallocation à hauteur de 283.209 nouvelles à émettre maximum (soit 15% d’actions nouvelles à émettre supplémentaire).

Aucune cession de titres n’est prévue.

Des engagements de souscription avaient été reçus à hauteur d’environ 1,82 million d’euros, soit environ 33% de l’offre de titres, dont 100.000 euros chacun par le PDG-cofondateur Eric Poncin et le directeur général délégué Panayotis Staïcos, arrivé dans le groupe en mars 2021, après avoir occupé plusieurs fonctions de direction chez Ada.

L’opération vise à financer l’accélération du développement de Toosla, qui affiche des objectifs financiers volontaristes à l’horizon 2025.

Prix de l’action Toosla (FR00140062B9, ALTOO)

Le prix de l’action a été fixé à 2,85 euros par titre, correspondant à la borne basse de la fourchette de prix indicative (comprise entre 2,85 et 3,85 euros, soit un prix médian de 3,35 euros).

La capitalisation boursière post-opération ressort à 15,6 millions d’euros. En cas d’exercice intégral de l’option de surallocation, la capitalisation boursière ressortirait à 22,15 millions d’euros.

Le flottant (part du capital dans le public) atteint 13,19% du capital, hors exercice éventuel de l’option de surallocation, ou 29,21% si on intègre la participation de Vatel Capital qui a participé à l’opération (877.192 titres souscrits).

Toosla : loueur disruptif de SUV et berlines allemands et de Tesla sans agence

Toosla est une jeune entreprise créée en 2016 en vue de révolutionner le marché de la location automobile de courte durée. La PME souhaite se démarquer de la concurrence en éliminant ce qu’elle appelle les « irritants » de la location automobile, afin d’améliorer l’expérience utilisateurs, en se basant sur le tout digital et l’absence d’agences physiques pour éviter les files d’attente et les démarches administratives.

« Toosla, c’est l’application qui réenchante la location de voiture », affirme le PDG et premier actionnaire Eric Poncin.

Toosla revendique notamment :

  • un modèle de voiture et des options garantis (pas de « véhicule équivalent »)
  • une disponibilité 24h sur 24 et 7 jours sur 7 (restitution à toute heure du jour ou de la nuit)
  • une mise à disposition sans attente, en libre-service
  • une livraison/reprise du véhicule à domicile, service lancé fin 2020 à Paris intra-muros et étendu à certaines communes limitrophes en juin 2021 (Boulogne-Billancourt , Neuilly-sur-Seine, Issy-les-Moulineaux, Levallois-Perret, Montrouge, Saint-Mandé et Vincennes), option facturée 50 euros
  • pas de plein à faire avant restitution (débit ou remboursement effectué selon le carburant restant).

La réservation s’effectue entièrement depuis l’appli smartphone (V2 depuis mai 2020). L’appli est notée 4,6 sur 5 sur l’AppStore avec environ 3000 notes, 4,1 sur 5 sur Google Play et 4 sur 5 sur Trustpilot. L’inscription s’effectue en communiquant les éléments suivants :

  • photo du permis de conduire
  • photo d’une pièce d’identité
  • selfie animé (pour éviter l’usurpation à l’aide d’une photo de photo d’identité)
  • carte bancaire

Les véhicules mis à disposition sont des SUV ou berlines de marque :

  • BMW : série 1 MSport, série 2 Gran Coupé MSport, X2 MSport, X3 MSport, X4 MSport
  • Mercedes : GLA AMG Line, GLB AMG, CLA AMG Line, Classe A AMG Line
  • Tesla Model 3

Objectifs financiers et de conquête en Europe

Toosla a communiqué des objectifs financiers à court et à moyen termes. L’entreprise vise ainsi :

  • un chiffre d’affaires de plus de 4 millions d’euros en 2021, en croissance de près de 50% par rapport à 2020
  • en 2025, un CA de 80 millions d’euros (x 20 entre 2021 et 2025), une marge d’Ebitda ajusté (marge brute d’exploitation) de 35% contre 16,9% en 2020 et une marge d’exploitation de 15% contre 0 actuellement (soit 12 millions d’euros), grâce à une meilleur couverture des frais fixes.

La réalisation de ces objectifs reviendrait à une multiplication par 20 du chiffre d’affaires en quatre ans. Elle résultera essentiellement d’un accroissement de la flotte de véhicules.

La mise en place du programme de fidélité MyToosla n’a pas été prise en compte dans le business plan.

Ces objectifs financiers reposent notamment sur l’atteinte des objectifs opérationnels suivants en 2025 :

  • flotte de 6.000 automobiles
  • électrification totale de la flotte
  • élargissement du portefeuille de marques (discussions en cours avec VW, Volvo et Stellantis)
  • présence dans 16 grandes villes européennes (contre deux actuellement : Paris et Madrid)

Toosla vise en priorité les cinq plus gros marchés européens :

  • France
  • Allemagne
  • Royaume-Uni
  • Espagne
  • Italie.

L’implantation à Madrid s’est effectuée en 9 semaines, l’essentiel du développement intervenant en amont du lancement (accords avec les sous-traitants, formalités juridiques et fiscales, traduction, prise en compte des spécificités urbaines de la ville) ; l’équilibre financier doit être atteint avec un taux d’utilisation des véhicules autour de 70% par ville. Selon le DG délégué Panayotis Staïcos, l’expérience madrilène et les développements induits mutualisables doit permettre de raccourcir le délai des prochaines implantations « de deux semaines environ ».

Pour le moment, la société est déficitaire, mais se rapproche de l’équilibre.

Utilisation du produit de la levée de fonds

Le produit net de l’opération au prix médian de l’offre, doit être utilisé de la façon suivante :

  • acquisition de nouveaux véhicules : 50% des fonds levés ; le PDG affirme que le renforcement des fonds propres permettra « d’accéder à de nouvelles sources de financement, notamment les réseaux bancaires traditionnels, et à une dette moins coûteuse » qu’actuellement, le gros de l’endettement étant représenté par un emprunt obligataire de 6,2 millions d’euros au taux de 7,5%
  • dépenses marketing et commerciales pour l’acquisition de nouveaux clients : 25%, les investissements marketing devant être multipliés par six entre 2022 et 2025 pour un CA multiplié par trois
  • recrutements et investissement sur la plateforme technologique : 25%

En particulier, Toosla va ainsi financer un accroissement du BFR induit par les investissements marketing pour conquérir de nouveaux clients, « compte tenu d’un délai moyen de 42 jours entre le téléchargement de l’application et la première location ». Des recrutements sont envisagés :

  • pour poursuivre le développement de l’application et améliorer en permanence l’expérience utilisateur, le parcours client
  • sur les opérations de suivi et d’optimisation de la flotte, le suivi des prestataires
  • sur les fonctions marketing (acquisition clients notamment)

Selon la direction, la réalisation du plan de développement dans sa totalité ne nécessitera pas d’augmentation de capital ultérieure, les financeurs du métier acceptant un effet de levier (recours à l’endettement) significatif, la flotte de voitures étant régulièrement renouvelée avec un prix de rachat prévue dès le départ avec les constructeurs (liquidité de la flotte avec une revente après 6 à 12 mois d’utilisation).

Avis de IDMidCaps sur l’IPO de Toosla

« Le business model est disruptif et vraiment novateur. Il va faire mal aux loueurs traditionnels qui vont devoir s’adapter voire réaliser des acquisitions défensives. Événement rare, la valorisation n’est pas stratosphérique pour un dossier de croissance forte. Au contraire, elle apparaît presque trop timide au regard de la dernière levée de fonds du comparable Virtuo qui a globalement 3-4 ans d’avance sur Toosla mais reste à un stade de développement précoce. Virtuo a levé 80M€ en mai dernier sur une base de valorisation de 400M€. Le business plan de Toosla, bien qu’ambitieux, reste réaliste au moins en matière de croissance du chiffre d’affaires. Deux points de vigilance à signaler : le financement du plan à horizon 2025 n’est pas entièrement bouclé et l’expérience utilisateur est perfectible ».

IPO Toosla : modalités, dates, code ISIN

Modalités de l’introduction en Bourse de la société Toosla

  • Marché de cotation : Euronext Growth Paris
  • Code mnémonique de l’action : ALTOO
  • Code ISIN : FR00140062B9
  • Prix d’introduction : fourchette indicative entre 2,85 et 3,85 euros par action, soit un prix médian de 3,35 euros
  • Nature de l’opération : augmentation de capital
  • Nombre de titres offerts : 1.888.059 actions nouvelles émises, 2.171.268 maximum
  • Éligibilité des titres : PEA, PEA-PME, compte-titres ordinaire (CTO), réduction IR-PME, 150-0 B Ter du CGI (remploi de plus-values de cession)

Calendrier de l’IPO

Le calendrier indicatif de l’IPO de Toosla est le suivant :

  • 1er décembre 2021 : approbation du prospectus par l’AMF
  • 2 décembre 2021 : ouverture de la période de souscription
  • 13 décembre 2021 : clôture de l’offre à prix ferme (OPF) à 17 heures pour les souscriptions au guichet de banque et à 20 heures pour les ordres passés en ligne
  • 14 décembre 2021 : annonce du résultat de l’offre
  • 16 décembre 2021 : règlement-livraison des titres (date d’inscription sur compte-titres)
  • 17 décembre 2021 : début des négociations des actions sur Euronext Growth
  • 17 janvier 2022 : date limite d’exercice de l’option de surallocation
ARTICLES CONNEXES
Menu