<
Partagez
Share to Google

Les grands-parents et arrières-grand-parents vont profiter de la mesure. A l'inverse, les dons en argent de parents et d'oncles ou tantes restent limités à 65 ans. .

La loi de Finances 2010 a entériné le relèvement de l'âge maximal possible pour effectuer un don en argent. Il passe de 65 à 80 ans pour les grands-parents et arrières-grand-parents. Ils pourront donner de manière unique 31.272 euros net de frais de donation à chacun de leurs petits-enfants ou arrière-petits-enfants.

Par contre les parents, oncle et tante, qui veulent faire un don en argent doivent le réaliser avant 65 ans. Il faut en outre que le donataire soit majeur.

Ne pas confondre don en argent et don manuel

Le don en argent n'est possible qu'une seule fois, pour un abattement unique de 31 271 euros quelque soit le degré de succession (enfants, petits-enfants...). Il est soumis à des limites d'âge et n'est possible que pour une somme d'argent.

Cette mesure ne doit pas être confondue avec le don manuel, qui est lui renouvelable tous les 6 ans et ne connaît pas de limite d'âge. Le don manuel peut concerner des donations en espèces mais aussi en biens (immeubles, bijoux...).