<
Partagez
Share to Google

Cette société de conseil en gestion privée a pour particularité de s'attacher à la gestion du passif des dirigeants et de leur entreprise.

Mieux qu'un conseil en gestion de patrimoine, plus qu'une banque privée... Tel pourrait être le slogan d'Allure Finance, multi-family office lancé au printemps 2010 par Jean-François Fliti, banquier privé (ex Banque Transatlantique et Banque de Gestion Privée Indosuez) et Edouard Petitdidier, ancien trader, gérant et patron de salle de marché (ex Barep - Société Générale et Sycomore Asset Management).

Gestion du patrimoine personnel et de l'entreprise

« Allure Finance est une société de conseil en gestion privée qui a vocation à conseiller soit les dirigeants actionnaires fondateurs de groupes familiaux, de PME et sociétés cotées, soit alternativement les cadres dirigeants de petits et grands groupes », précise Jean-François Fliti qui attache autant d'importance aux clients en phase de constitution de patrimoine qu'à ceux dont la prospérité est déjà établie. Il n'est donc pas question de filtrer la clientèle en fonction d'un seuil minimum de patrimoine à gérer, fixé arbitrairement.

La principale spécificité d'Allure Finance réside dans l'accompagnement du client dans la gestion de son patrimoine tant privé que professionnel, sur tous les plans : ingénierie juridique et fiscale, conseil en stratégie d'investissements financiers et immobiliers. « Nous sommes très peu nombreux à traiter à la fois les problématiques des dirigeants ET celles de leur entreprise », atteste Jean-François Fliti.

Accent mis sur le traitement du passif

Ce principe s'applique aux trois domaines de compétences d'Allure Finance, à commencer par le traitement du passif, volet peu traité par la gestion privée traditionnelle où la société entend faire entedre sa différence. « Nous œuvrons dans le conseil et la recherche de financement afin de mettre en place la meilleure structure de dette pour le particulier et son entreprise », explique-t-il. Afin de renforcer ses compétences en la matière, Allure Finance a recruté fin 2010 Corinne Prince Labille (ex- CCF/HSBC, Fortis et Coface), spécialiste des financements et refinancements complexes.

Edouard Petitdidier, l'associé de Jean-François Fliti est de son côté à la tête de l'activité de conseil en allocation d'actifs, qui intervient dans la construction et le suivi du portefeuille personnel et la gestion des trésoreries excédentaires des sociétés.

Le troisième pan de compétences d'Allure Finance est de nature fiscale, à la fois sur les aspects corporate et à titre privé (réduction d'assiette ISF, réduction d'IR dans la limite du plafonnement niches fiscales), jusqu'à la préparation de la transmission de votre patrimoine personnel et professionnel.

Enfin, et de façon transversale, Allure Finance est actif dans le conseil en investissement immobilier : immeubles résidentiels (avec incitation fiscale du type Scellier ou non) ou de bureaux, arbitrages dans un portefeuille.

Photo : Edouard Petitdidier (à g.) et Jean-François Fliti (Crédit : DR)