<
Partagez
Share to Google

idinvest, partners, fcpi

La société de gestion spécialisée dans le financement des PME innovantes vient de lancer un nouveau fonds commun de placement dans l'innovation (FCPI) éligible à la réduction d'ISF en 2013. Cet avantage est accordé en contrepartie d'un blocage de l'épargne jusqu'au 17 juin 2020.

Les investisseurs soumis à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) pourront de nouveau opter pour un fonds géré par Idinvest Partners en vue de réduire le montant de cet impôt en 2013. La société de gestion spécialisée dans le Private Equity (non-coté) a annoncé lundi 8 avril 2013 le lancement du fonds commun de placement dans l'innovation (FCPI) Idinvest Patrimoine N°3. Dans la lignée des fonds Idinvest Patrimoine et Idinvest Patrimoine N°2 proposés respectivement en 2011 et 2012, le nouveau fonds permettra à la société de gestion de financer des PME innovantes principalement dans les secteurs des technologies de l'information, de la santé et de l'environnement.

45% du versement en réduction de l'ISF 2013

Investir dans le FCPI Idinvest Patrimoine N°3 procurera au contribuable une réduction d'ISF égale à 45% du versement effectué hors droits d'entrée qui ne sont pas pris en compte dans l'assiette de calcul de l'avantage fiscal. Cette réduction de l'ISF, plafonnée à 18.000 euros, est obtenue en contrepartie d'une durée de blocage des fonds investis pendant 7 ans, soit jusqu'au 17 juin 2020. Cette absence de faculté de rachat peut être portée à 9 ans maximum « sur décision de la société de gestion » soit jusqu'au 17 juin 2022, une fois la liquidation du portefeuille de PME achevé.

Le montant minimum de souscription est fixé à 1.000 euros hors droits d'entrée, correspondant à l'achat de 10 parts. Sauf clôture anticipée, la date-limite de souscription est fixée au 15 juin 2013, soit deux jours avant le dernier délai accordé pour déclarer et payer l'ISF 2013.
Créé en 1997, Idinvest Partners propose ainsi le cinquantième fonds de défiscalisation de type FIP ou FCPI de son histoire. L'ex-AGF Private Equity, qui a rejoint le groupe IDI en 2010 propose ses propres fonds éligibles aux réductions ISF-Tepa (imputation sur l'ISF) et Madelin (imputation sur l'IR) mais gère également des FIP et FCPI commercialisés par des partenaires comme la banque HSBC. La société a contribué au développement de fleurons de l'économie numérique comme le site de rencontres en ligne Meetic, le réseau social Viadeo ou le site de partage de vidéos Dailymotion.