<
Partagez
Share to Google

Le principe de la holding ISF recèle, comme tout placement financier, des avantages et inconvénients qui incommoderont plus au moins le redevable de l'ISF en fonction de sa situation. Revue de détail par la rédaction de Tout sur l'ISF.

LES AVANTAGES

- Diversification de l'investissement
La holding ISF ouvre droit à une réduction ISF qui procure l'avantage de la diversification par rapport à l'investissement direct dans une PME. Elle permet en effet de prendre des participations dans plusieurs sociétés éligibles.

- Seconde exonération d'ISF induite
Le dispositif comporte une seconde exonération d'Impôt de Solidarité sur le Fortune: la détention de titres non cotés n'entre pas dans l'assiette de calcul de l'ISF, ce qui est le cas des holdings ISF. Tant que vous détiendrez vos titres de holding, cette exonération persistera chaque année.

« En comparaison d'un investissement dans un FIP ou FCPI, investir au capital d'un holding ISF permet de bénéficier d'un meilleur taux de réduction fiscale, d'une base de titres éligibles supérieure et d'un plafond de réduction plus élevé » souligne Emmanuel Gaudé, PDG d'ISF Croissance 2009.

- Liquidité
A l'issue des 5ans et quelques mois de détention, les actionnaires de holding ISF peuvent trouver la liquidité de leur investissement sans entraîner automatiquement la liquidation des participations détenues par celle-ci et ainsi continuer d'accompagner les PME. En effet, la holding étant soumise au droit des sociétés, elle n'est dans la plupart des cas pas limitée dans sa durée de vie. Les FIP/FCPI/FCPR ont quant à eux l'obligation de se liquider au bout de 7 à 9 ans. 

INCONVENIENTS

- Frais de gestion
L'intégralité de votre souscription n'est pas réinvestie puisque les holdings supportant des frais d'émission, de fonctionnement (aux activités d'investissement, de suivi des participations et de désinvestissement) et des commissions de placement qui peuvent être perçues par les prestataires de service d'investissement effectuant le recueil de bulletins de souscription. C'est le prix de la délégation de la gestion des investissements dans les PME. Cela signifie que la réduction ISF est de 75% mais sur la seule partie de l'actif de la holding effectivement investi en PME.

Exemple avec la holding ISF Développement PME : les frais étant de 6,5%, la souscription d'actions émises par ISF Développement PME ouvre droit pour le souscripteur à une réduction d'ISF égale à 93,5% x 75% = 70,125% de la valeur nominale des actions, dans la limite d'un plafond de déduction de 50.000 euros.

Ces frais peuvent cependant se justifier. "Si le taux de défiscalisation était de 75%, l'intégralité des sommes devrait être investie dans les entreprises avant juin 2009 et le suivi actif du portefeuille serait impossible compte tenu de l'absence totale de réserves ce qui fragiliserait les investissements réalisés", remarque Oterma Participations.

- Absence de liberté d'arbitrage des investissements pendant 5 ans
La Chambre nationale des conseillers en investissements financiers (CNCIF) relève qu'une « grande différence entre les FIP/FCPI/FCPR d'une part et la Holding de l'autre tient dans l'obligation pour la seconde de ne pas toucher, sauf dans des cas spécifiés, à ses participations jusqu'à la fin de la 5ème année suivant la date de l'investissement ». Les FIP/FCPI/FCPR peuvent faire évoluer leur portefeuille de sociétés éligibles avec pour seule obligation de respecter les quotas spécifiés au moment de l'investissement. « L'impossibilité de faire évoluer son portefeuille pendant une aussi longue période représente un facteur de risque supplémentaire pour la holding en ce qu'il empêche de procéder aux arbitrages imposés par les évolutions de la vie des sociétés du portefeuille », en conclut la CNCIF.

- Fiscalité des dividendes
Contrairement aux FIP/FCPI/FCPR, la Holding ne permet pas de bénéficier de l'exonération de la taxation des dividendes, ni de celle sur le boni de liquidation.
 

Dossier holdings ISF - A lire aussi

- Comment souscrire ?

- Rappel du principe de l'investissement dans une holding ISF

- L'interview d'Emmanuel Gaudé, président du holding ISF Croissance 2009

- L'impact des textes discutés au Parlement

- Les liens utiles - en savoir plus

- Dossier spécial TEPA ISF 2009 : jusqu'à mi-juin pour investir dans des PME