Quels sont les prix de l’assurance auto dans ma ville ?


Selon la ville qu'ils habitent, les conducteurs ne s'acquittent pas des mêmes primes d'assurance auto. Ainsi, un Marseillais paie en moyenne près de 200 euros de plus qu'un Nantais. Le point sur le prix de l'assurance auto dans les 10 plus grandes villes françaises.  

Selon la ville, le prix de l'assurance auto varie

 

Dis-moi où tu habites et je te dirai combien coûte ton assurance auto. Depuis plusieurs années, les comparateurs d’assurance auto établissent des moyennes des primes d’assurance auto dans les principales villes de France. Une bonne façon de savoir si vous vous situez dans la moyenne.

Quelles différences de tarifs entre les villes ?

En fonction de la ville habitée, les prix moyens varient de près de 200 euros entre la commune qui pratique les tarifs d’assurance auto les moins chers et celle qui demande le plus de cotisations annuelles à ses assurés auto, d’après la dernière édition du Baromètre de l’assurance automobile diffusée le 12 avril 2019 par le comparateur LeLynx.fr. L’étude a été réalisée auprès de 70.441 primes d’assurance auto cliquées par les utilisateurs du site sur la période du 1er décembre 2017 au 30 novembre 2018, habitant dans les 10 plus grandes agglomérations françaises (selon l’Insee).

Les tarifs d’assurance auto dans chaque ville

Les tarifs d’assurance auto en 2018

Le tarif moyen d’une assurance auto s’est élevé à 732 euros par an en 2018, soit 16 % de plus que dans le reste du pays (615 euros). Un écart qui se creuse d’année en année (13% de différence par rapport à 2017). Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas à Paris que la prime est la plus conséquente. En revanche, Marseille truste le palmarès tous les ans. Voici les montants (du plus bas au plus élevé) dans les 10 plus grandes villes de l’Hexagone avec leur évolution par rapport à 2017 :

Nantes : 585 euros (+ 1,79% par rapport à 2017)

Bordeaux : 619 euros (+ 2,8%)

Toulouse : 638 euros (+ 6,2%)

Strasbourg : 640 euros (+ 3,6%)

Montpellier : 646 euros (+3,4%)

Lille : 668 euros (+ 3,2%)

Paris : 701 euros (+ 4,3%)

Lyon : 713 euros (+ 6,4%)

Nice : 721 euros (+ 4%)

Marseille : 784 euros (+ 3,7%)

Les tarifs d’assurance auto en 2017

La prime d’assurance auto dans les 10 plus grandes villes de France s’est située à 672 euros par an en 2017. Un montant 13% supérieur à la moyenne nationale. C’est Nice qui a enregistré la hausse des prix la plus importante (+ 5,6% par rapport à 2016). Lille est la seule métropole à connaître une baisse (- 0,5%)

Nantes : 574 euros (+ 3,4% par rapport à 2016)

Toulouse : 601 euros (+ 5%)

Bordeaux : 602 euros (+ 2,5%)

Strasbourg : 618 euros (+ 2,5%)

Montpellier : 625 euros (+ 4%)

Lille : 647 euros (- 0,5%)

Lyon : 670 euros (+ 1,7%)

Paris : 672 euros (+ 3%)

Nice : 693 euros (+ 5,6%)

Marseille : 756 euros (+ 0,1%).

Les critères qui font varier le prix de son assurance auto

Les assureurs évaluent le risque dans une zone géographique en prenant en compte plusieurs critères afin d’établir une prime d’assurance, parmi lesquels :

Le risque d’accidents est évalué à partir de la densité de circulation : plus il y a d’automobilistes sur les routes et plus la probabilité qu’il y ait des accidents est importante. Et plus l’assureur va tarifier à la hausse la cotisation d’assurance auto.

Le risque de vol et de dégradations du véhicule : les compagnies d’assurance se basent sur les statistiques de vols et de dégradations dans une ville déterminées par la police mais également sur la base de leurs propres données (déclarations de sinistres). Si la ville bénéficie d’une criminalité faible, la cotisation sera moindre, contrairement à une ville dont le taux de criminalité serait élevé, impactant à la hausse les tarifs d’assurance.

Les événements climatiques : si la région est une zone à risque en termes d’événements climatiques (tempête, catastrophe naturelle, …), l’assureur peut augmenter la cotisation pour compenser le coût élevé d’un éventuel sinistre à venir.

En dehors des critères géographiques, la tarification varie selon l’âge du conducteur. Toujours d’après le Baromètre de l’assurance auto de LeLynx.fr, la prime s’est élevée en moyenne en 2018 à 993 euros par an pour les moins de 25 ans, à 757 euros par an pour les 26-34 ans, 495 euros pour les 35-50 ans et à 436 euros par an pour les plus de 50 ans. En effet, statistiquement, plus un conducteur est jeune et plus sa conduite est risquée.

Pour faire baisser la facture, il existe néanmoins des astuces, comme la conduite accompagnée qui permet d’avoir de l’expérience en amont de l’obtention de son permis de conduire.

Enfin, il ne faut pas oublier le mécanisme du bonus-malus. Tout conducteur qui a un malus élevé se verra pénalisé sur son assurance auto. A l’inverse, plus il a de bonus et plus le montant de sa prime d’assurance auto en sera diminué.

Compte tenu des hausses tarifaires annoncées par les assureurs et comprises entre 3% et 5%, la cotisation moyenne en assurance auto devrait se situer entre 633 et 646 euros en 2019 en moyenne sur l’ensemble du territoire, toujours d’après LeLynx.fr.

A lire également sur l’assurance auto :

Assurance auto : faut-il s’assurer tous risques ou au tiers
Le coût de l’assurance en légère hausse (0,8%) dans le budget auto
Assurance auto : comment remplir un constat amiable ?