ekWateur : report de l’introduction en Bourse

Par Olivier Brunet
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Le fournisseur indépendant d’électricité verte, de gaz et de bois-énergie souhaitait lever entre 32 et 44 millions d’euros lors de son introduction en Bourse, pour parvenir au cap symbolique du million de compteurs livrés et 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2025. La société a annoncé le report de l’opération.

ekWateur a annoncé, le 28 mai, le report sine die de son projet d’introduction en bourse. Les ordres de souscription sont donc caducs et les fonds déjà versés seront restitués sans intérêt ni compensation. L’article ci-dessous ne tient pas compte de cette annonce.

ekWateur en Bourse via une levée de fonds, cession de titres en cas de forte demande

ekWateur a lancé son introduction sur le marché réglementé de la Bourse de Paris (Compartiment C correspondant aux petites capitalisations ou smallcaps). L’opération se déroule au travers d’une augmentation de capital de 32,55 à 43,99 millions d’euros par émission de 4.300.000 actions nouvelles, soit 38,27 millions d’euros en milieu de fourchette de prix (35,6 millions d’euros net de frais liés à l’opération).

La période de souscription a été allongée de trois jours, a annoncé la société, le 21 mai.

En cas de forte demande, la clause d’extension (rallonge) portera sur 645.000 actions nouvelles supplémentaires à émettre, soit une levée de fonds totale de 44,87 millions d’euros au prix médian de l’offre. La seconde rallonge (option de surallocation) porterait uniquement sur une cession d’un maximum de 494.500 actions existantes par la société de capital-investissement Aster, un business angel, ainsi que les sociétés holding des deux co-fondateurs, Julien Tchernia (PDG) et Jonathan Martelli (DG délégué) à raison de 1,1% du capital chacun.

La levée de fonds a principalement pour objectif de financer les prises de part de marché de la société. Les dirigeants estiment que leur business plan ne nécessite pas d’autre appel au marché d’ici à 2025, sauf opportunité de croissance externe significative.

À lire aussi >> Introduction en Bourse : où va l’argent ?

Prix de l’action ekWateur – EKW

Le prix par action ekWateur (Code ISIN : FR0014003HD7) sera compris dans une fourchette entre 7,57 et 10,23 euros par titre, soit 8,90 euros en milieu de fourchette. En fonction de la demande et des conditions de marché, le prix de l’offre pourra être fixé à un niveau inférieur à la borne basse de la fourchette de prix.

En cas de succès de l’opération, la capitalisation boursière atteindrait 144,4 millions d’euros au prix médian de l’offre, 122,8 millions d’euros en bas de fourchette, et 166 millions d’euros au maximum.

Les premiers échanges sur Euronext Paris sont prévus au cours de la séance de Bourse du mercredi 2 juin (et non le vendredi 28 mai comme prévu initialement).

ekWateur, une offre d’énergie plus axée sur le service que le meilleur tarif

ekWateur est un fournisseur d’énergie alternatif aux ex-monopoles (EDF et Engie), créé fin 2015 et lancé commercialement en février 2016 par Julien Tchernia et Jonathan Martelli, auparavant à la tête de Lampiris France (racheté par Total en 2016). Positionnée sur le segment des énergies « vertes », la PME propose une offre :

  • d’électricité 100% renouvelable
  • de gaz renouvelable à 5% ou 100%
  • de bois-énergie (bûches de bois compressé) issue de forêts françaises gérées durablement
  • de services associés : ventes de kits solaires à monter soi-même, d’un boîtier d’effacement diffus (pour couper la consommation des radiateurs et du chauffe-eau lors des pics de consommation pour limiter la pointe électrique).

ekWateur s’adresse aux compteurs de faible consommation, de moins de 36 kVA dans l’électricité et de 300 MWh dans le gaz, sur le marché français, tant sur le segment des particuliers que celui des entreprises.

Julien Tchernia et Jonathan Martelli définissent ekWateur comme un « commerçant digital », revendiquent la souplesse de leur plateforme informatique (titulaire d’un master en Intégration des systèmes d’information, Jonathan Martelli est l’architecte du lancement d’Orange au Niger et en Ouganda), pour la mettre « au service de l’expérience client » et la lisibilité des factures. Par ailleurs, ils considèrent que « ne pas être producteur d’énergie permet de proposer des services de maîtrise de la consommation, sans conflit d’intérêt ».

Les dirigeants assument un discours marketing au ton décalé (« Notre gaz vert, c’est de la merde ») et une approche « fondée sur l’engagement da la communauté et l’écologie ». Un positionnement marketing qui vise à ne pas axer la conquête de clients, en tout cas en direct, sur le prix. « La fourniture d’énergie ne représente que 12% du prix de la facture d’électricité. Casser les prix comme Free dans les télécoms n’est pas possible structurellement ; pourtant, la dynamique concurrentielle s’est construite essentiellement sur les tarifs avec la même qualité de service. Nous avons choisi une autre approche ».

Ce qui n’a pas empêché ekWateur de capter une majorité de sa clientèle via appels d’offres d’achats groupés à tarif préférentiel gagnés auprès de la Macif, de la MGEN, ou de l’UFC Que choisir dans le cadre de l’opération « Énergie Moins Chère Ensemble ».

ekWateur en forte croissance, mais pas encore rentable

ekWateur s’inscrit dans une logique de prise de parts de marché, financée par quatre levées de fonds pour 15,8 millions d’euros depuis sa création, se traduisant par une croissance de chiffre d’affaires de 59% en 2019 et de 189% en 2020.

L’activité d’achats groupés a considérablement pesé sur le taux de marge brute au cours de l’exercice clos le 30 novembre 2020, les clients ainsi conquis bénéficiant d’un tarif préférentiel valable 2 ans, à compter de novembre 2019. Il en va de même pour les ventes de kits de panneaux solaires photovoltaïques lancées durant l’été 2020, dont la marge est plus faible que celle des autres biens et services associés à la vente d’énergie. Au total, le taux de marge brute est tombé à 6,6% en 2020 contre 16% en 2019.

Sur ses trois derniers exercices, ekWateur a cumulé 18,1 millions d’euros de pertes, dont 9,3 millions sur le seul exercice précédent. Ce que les dirigeants assument parfaitement. « Les parts de marché se prennent maintenant, EDF perd 150.000 compteurs par mois. Si nous arrêtions notre croissance, nous pourrions être rapidement rentables », estime Julien Tchernia.

Utilisation du produit de l’augmentation de capital d’ekWateur

La levée de fonds servira à financer :

  • pour 60%, soit 21,4 millions d’euros : l’acquisition clients BtoC et BtoB, dépenses marketing et communication
  • pour 30%, soit 10,7 millions d’euros : des investissements dans de nouveaux outils et offres de produits et services (coaching carbone, services d’autoproduction, chaudières à thermostat connecté, bornes de recharge pour les voitures électriques, etc.)
  • pour 10%, soit 3,6 millions d’euros : recrutements, en particulier dans les services informatiques (45% des salariés fin novembre 2020)

Objectifs financiers d’ekWateur à horizon 2023 et 2025

ekWateur a annoncé les objectifs économiques et financier suivants :

Compte arrêtés au 30 novembre2020202120232025
Source : EkWateur, à prix constant de l'électricité, hors croissance externe
Nombre de compteurs249 517> 500 0001000000
CA (normes IFRS)86,9 M€>105 M€> 200 M€> 400 M€
Taux de marge brute6,6%> 10%> 15%

Dans le bois-énergie, l’offre a vocation à être complétée par la vente de pellets (granulés de bois), d’inserts et de poêles.

L’amélioration anticipée du taux de marge brute doit provenir d’une montée en puissance des ventes directes BtoC et du BtoB, le poids des achats groupés devant devenir décroissant, d’une contribution croissante des produits et services.

L’atteinte de la rentabilité est annoncée à demi-mot pour l’année 2025.

ekWateur en Bourse : avis de la rédaction

ekWateur est indéniablement une valeur de croissance, avec un doublement de sa taille envisagé d’ici deux ans et un quadruplement d’ici quatre ans, uniquement par croissance organique (sans acquisitions de sociétés).

Son modèle économique n’est pas encore stabilisé : l’entreprise doit prouver sa capacité à croître en étant moins dépendante des achats groupés d’énergie, les offres de produits et services complémentaires, destinés à améliorer le taux de marge brute, n’ont pas encore toutes été lancées.

L’activité est et sera structurellement faiblement margée, ce qui laisse peu de place à des écarts quant à l’exécution du plan de développement ; cependant, le parcours professionnel des deux cofondateurs plaide plutôt en leur faveur et l’accroissement du volume d’activité permettra de mieux couvrir les charges fixes.

La société étant en perte (au moins jusqu’en 2024), l’analyse des multiples de valorisation a peu de sens à ce stade. Elle se paie, sur la base du prix médian de l’offre, 1,4 fois son chiffre d’affaires attendu cette année.

Principal intérêt du dossier, la société pourra constituer une cible de choix pour un énergéticien étranger désirant prendre rapidement des parts de marché en France, en mettant la main sur le fonds de commerce d’ekWateur.

IPO d’ekWateur : modalités, code ISIN

Modalités de l’introduction en Bourse de la société ekWateur

  •  Marché de cotation : Euronext Paris (Compartiment C)
  • Code mnémonique de l’action : EKW
  • Code ISIN : FR0014003HD7
  • Prix d’introduction : 8,90 euros (prix médian), fourchette indicative : entre 7,57 et 10,23 euros par titre
  • Nature de l’opération : augmentation de capital (et cession d’actions existantes uniquement en cas d’exercice de l’option de surallocation)
  • Nombre de titres offerts : 4.300.000 actions nouvelles (4.945.000 maximum) et 132.450 actions existantes cédées
  • Éligibilité des titres : PEA, PEA-PME, compte-titres ordinaire (CTO)

Dates de l’IPO

Le calendrier indicatif de l’IPO d’ekWateur a été prorogé de trois jours, il est désormais fixé ainsi :

  • 7 mail 2021 : approbation du prospectus par l’Autorité des marchés financiers (AMF)
  • 10 mai 2021 : ouverture de la période de souscription
  • 27 mai 2021 (24 mai initialement) : clôture de l’offre à prix ouvert (OPO) à 17 heures pour les souscriptions au guichet de banque et à 20 heures pour les ordres passés en ligne
  • 28 mai 2021 (vs 25 mai) : annonce du résultat de l’offre
ARTICLES CONNEXES
Menu