Fin du confinement 2021 en France et coronavirus : toutes les informations à savoir

Par Sixtine Escieaux
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Les annonces d’Emmanuel Macron sur la fin du troisième confinement prévue entre le 3 mai et le 30 juin 2021 : étapes du déconfinement progressif, réouverture des commerces, des restaurants, des cinémas. Résumé du calendrier dévoilé par le président de la République dans la presse régionale et les infos à savoir.

Dans une interview exclusive accordée aux journaux de la presse quotidienne régionale, parue le vendredi 30 avril 2021, Emmanuel Macron a présenté les « perspectives » de « sortie progressive » des mesures imposées dans le cadre du troisième confinement mis en place en mars 2021 pour lutter contre le nouveau coronavirus.

Covid-19 : le calendrier prévisionnel du troisième déconfinement de mai-juin 2021

Calendrier prévisionnel du déconfinement mai-juin 2021
Source : Gouvernement
Lieux/activités19 mai 2021
(couvre-feu décalé à 21 heures)
9 juin 2021
(couvre-feu décalé à 23 heures)
30 juin 2021
(levée du couvre-feu avancée au 20 juin 2021)
Terrasse des bars et des restaurants [passeport obligatoire au-dessus de 1.000 personnes]50% de la capacité, tables de 6 maximum100% de la capacité, tables de 6 maximumLevée des limites de jauge
Salles des bars et des restaurantsFermeture maintenue50% de la capacité, tables de 6 maximumLevée des limites de jauge
Commerces et marchés couvertsJauge de 8 mètres carrés par clientJauge de 4 mètres carrés par clientLevée des limites de jauge
Salons et foires [passeport obligatoire au-dessus de 1.000 personnes]Fermeture maintenue50% de l'effectif, jusqu'à 5.000 personnes (pass sanitaire obligatoire au-delà de 1.000 personnes)Levée des limites de jauge
Cinémas, théâtres, salles des fêtes et chapiteauxJauge de 35%, jusqu'à 800 personnes par salleJauge de 65%, jusqu'à 5.000 personnes par salle (pass sanitaire obligatoire au-delà de 1.000 personnes)Levée des limites de jauge
Musées et monumentsJauge de 8 mètres carrés par visiteurJauge de 4 mètres carrés par visiteurLevée des limites de jauge
Piscines et salles de sport (hors publics prioritaires)Fermeture maintenueJauge de 50% de l'effectifLevée des limites de jauge
Sports de contact en extérieurFermeture maintenue25 personnes au maximumLevée des limites de jauge
Sports sans contact en extérieur10 personnes au maximum25 personnes au maximumLevée des limites de jauge
Lieux de culte, mariages ou pacs1 siège sur 3, en quinconce entre chaque rangée1 siège sur 2Levée des limites de jauge
Cérémonies funéraires50 personnes au maximum75 personnes au maximumLevée des limites de jauge
Festivals en plein air (assis)
[passeport obligatoire au-dessus de 1.000 personnes]
Jauge de 35%, jusqu'à 1.000 personnes maximumJauge de 65%, jusqu'à 5.000 personnes maximum (pass sanitaire obligatoire au-delà de 1.000 personnes)Levée des limites de jauge
Concerts en intérieur
[passeport obligatoire au-dessus de 1.000 personnes]
Fermeture maintenueFermeture maintenueJauge fixée par le préfet
Festivals en plein air (debout)
[passeport obligatoire au-dessus de 1.000 personnes]
Fermeture maintenueFermeture maintenueJauge de 4 mètres carrés par festivalier
Stades et établissements sportifs en plein air
[passeport obligatoire au-dessus de 1.000 personnes]
Jauge de 35%, jusqu'à 1.000 personnes maximumJauge de 65%, jusqu'à 5.000 personnes maximum (pass sanitaire obligatoire au-delà de 1.000 personnes)Levée des limites de jauge
CasinosJauge de 35%Jauge de 50%Levée des limites de jauge
DiscothèquesFermeture maintenueFermeture maintenueClause de revoyure attendue mi-juin pour définir les conditions de réouverture
Bibliothèques1 siège sur 21 siège sur 2Levée des limites de jauge
Parcs zoologiques en plein airJauge de 50%Jauge de 65%Levée des limites de jauge
ThermalismeJauge de 50%Levée des limites de jauge
Rassemblements dans l’espace public en extérieur10 personnes maximum (sauf visites guidées)Levée des limites de jauge

Déconfinement en 4 étapes : les annonces d’Emmanuel Macron en résumé

Le chef de l’État avait dévoilé, dans un entretien réalisé avec l’ensemble des journaux de la presse écrite, une stratégie de déconfinement, qui se décline en quatre étapes d’ici la fin du mois de juin. Voici les principales annonces à retenir, selon les informations diffusées dès le 29 avril 2021 par certains quotidiens régionaux :

  • levée des restrictions de circulation en journée à partir du lundi 3 mai 2021, avec la fin de la règle des 10 ou 30 kilomètres et des attestations en journée
  • report progressive de l’heure du couvre-feu, jusqu’à sa levée totale le 20 juin 2021 (une date initialement fixée au 30 juin 2021 par le chef de l’État)
  • possibilité d’accueil limité des clients en terrasse à partir du 19 mai 2021 pour les cafés, les bars et les restaurants, puis en salle à partir du 9 juin 2021
  • réouverture des musées, des cinémas, de théâtres et des salles de spectacles avec public assis à partir du 19 mai 2021, dans le respect de jauges et du protocole sanitaire
  • possibilité d’accueil jusqu’à 5.000 personnes dans les lieux de culture et événementiels dès le 9 juin 2021, avec obligation de présenter un pass sanitaire

La réouverture des lieux s’est faite de manière progressive, selon la circulation du virus dans les différents territoires.

Calendrier de la fin du troisième confinement en France : dates du déconfinement

3 mai 2021 : levée des restrictions de circulation en journée

À partir du 3 mai 2021, il a de nouveau été possible de circuler en journée sur l’ensemble du territoire. Selon les annonces faites par Emmanuel Macron dans la presse régionale, cela s’est traduit par :

  • la fin de l’attestation de déplacement en journée
  • la fin de la règle limitant les déplacements dans un rayon de 10 kilomètres ou 30 kilomètres autour de son domicile
  • la levée des restrictions de déplacement entre les régions
  • le maintien du couvre-feu à 19 heures (avec attestation de déplacement obligatoire), avant un élargissement progressif des horaires
  • la réouverture des collèges avec une demi-jauge pour les classes de Quatrième et de Troisième
  • la réouverture des lycées en demi-jauge
  • le maintien des règles en matière de télétravail

Les réouvertures restaient soumises au respect des protocoles sanitaires adaptés au lieu et à l’activité.

Le déconfinement progressif en France à partir du 3 mai 2021 ne concernait pas certains lieux rassemblant du public, qui restaient toujours fermés. Il s’agissait notamment :

  • des commerces « non essentiel »
  • des restaurants
  • des bars et les cafés
  • des hôtels
  • des cinémas
  • des théâtres
  • des salles de spectacles
  • des musées
  • des établissements sportifs

19 mai 2021 : couvre-feu reporté à 21 heures, réouverture des commerces et des terrasses

La situation sanitaire le permettant, de nouvelles restrictions ont été levées à compter du 19 mai 2021, toujours dans le respect des jauges et des protocoles. Cela s’est matérialisé par :

  • un couvre-feu décalé à 21 heures (au lieu de 19 heures précédemment)
  • le réouverture des commerces
  • la réouverture des terrasses, avec une limite de 6 personnes par table
  • la réouverture des musées, des monuments, des cinémas, des théâtres et des salles de spectacles avec public assis (800 personnes maximum en intérieur, 1.000 en extérieur)
  • la réouverture des établissements sportifs de plein air et couverts pour les spectateurs (800 personnes maximum en intérieur, 1.000 en extérieur)
  • le maintien de l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans l’espace public
  • le statu quo pour les commerces
  • le maintien des règles en matière de télétravail

Concernant cette étape du 19 mai 2021, les mesures annoncées par Emmanuel Macron ont été prises à l’échelle nationale. « Sauf situation sanitaire départementale dégradée », avait prévenu l’Élysée. En conséquence, le gouvernement aurait pu bloquer les réouvertures dans les départements qui auraient présenté un taux d’incidence supérieur à 400 cas pour 100.000 habitants. Si cela advenait, la zone reviendrait alors à l’étape précédente.

9 juin 2021 : couvre-feu à 23 heures, réouverture des salles des cafés et des restaurants

La troisième étape du déconfinement, le 9 juin 2021, a été marquée par un nouveau décalage du couvre-feu et la réouverture de plusieurs lieux accueillant du public dans le respect des jauges et du protocole sanitaire. Cela s’est traduit par :

  • le décalage du couvre-feu à 23 heures (contre 21 heures)
  • la réouverture en intérieur des cafés et des restaurant, avec des tables ne pouvant pas accueillir plus de 6 personnes (comme en extérieur)
  • la possibilité d’accueillir jusqu’à 5.000 personnes dans les lieux de culture et les établissements sportifs (pass sanitaire obligatoire au-delà de 1.000 personnes)
  • la réouverture des salles de sport et l’élargissement de la pratique sportive aux sports de contact à l’extérieur et sans contact à l’intérieur
  • la réouverture des salons et des foires d’exposition, avoir la possibilité d’accueillir jusqu’à 5.000 personnes (pass sanitaire obligatoire au-delà de 1.000 personnes)
  • l’accueil sur le sol français des touristes étrangers munis d’un pass sanitaire
  • l’assouplissement du télétravail

20 juin 2021 : levée définitive du couvre-feu

La levée définitive du couvre-feu a eu lieu le 20 juin 2021, et non le 30 juin comme initialement annoncé par le président Macron fin avril. C’est ce qu’a fait savoir le premier ministre Jean Castex le 16 juin 2021, jugeant que la situation sanitaire s’améliorait plus vite que prévu.

Le 21 juin 2021 a marqué le début de la quatrième et dernière étape du déconfinement, un retour à la normale étant programmée le 30 juin avec les levées des toutes dernières restrictions pour les restaurateurs. D’ici là (et même après !), il faut conserver les réflexes des gestes barrières.

Le 30 juin 2021, ce sera :

  • la fin des limitations de regroupement et des jauges, selon la situation sanitaire locale, dans les établissements recevant du public
  • la possibilité d’accéder à tout événement rassemblant plus de 1.000 personnes en extérieur et en intérieur (le pass sanitaire sera toutefois exigé)
  • l’adaptation de limite maximale de public présent aux événements et à la situation sanitaire locale
  • le maintien de la fermeture des discothèques (une réouverture est prévue le 9 juillet 2021, avec une capacité d’accueil réduite à 75%).

Fin des restrictions de circulation en journée le 3 mai 2021

Depuis le 3 mai 2021, les restrictions concernant les déplacements en journaux ont été levées au niveau national. En clair, il est possible de se déplacer librement dès 6 heures du matin et jusqu’à 23 heures sans avoir à présenter une attestation. De plus, les Français peuvent à nouveau circuler librement entre les régions.

L’interdiction des déplacements dans un rayon maximal de 10 kilomètres ou de 30 kilomètres autour de son domicile a également levée en France à partir du 2 mai au soir.

Déconfinement et couvre-feu : levée progressive jusqu’au 20 juin 2021

D’après le calendrier dévoilé par le président Macron dans la presse régionale, le couvre-feu devait progressivement être décalé à compter du 19 mai 2021, avant une levée définitive prévue initialement le 30 juin 2021. La suppression définitive du couvre-feu a finalement pris effet avec un  peu d’avance, le 20 juin 2021.

Voici les étapes de la levée du dernier couvre-feu en vigueur en France :

  • jusqu’au 19 mai 2021 : le couvre-feu était maintenu entre 19 heures et 6 heures du matin
  • le 19 mai 2021 : le couvre-feu a été décalé de deux heures (il court de 21 heures à 6 heures du matin)
  • le 9 juin 2021 : le couvre-feu a encore repoussé de deux heures (il s’applique de 23 heures à 6 heures du matin)
  • le 21 juin 2021 (au lieu du 30 juin 2021) : le couvre-feu a été levé (plus besoin de présenter d’attestation pour des déplacements nocturnes)

Déconfinement et pass sanitaire

Le pass sanitaire a officiellement été mis en place le 9 juin 2021 en France. Ce document, au format papier ou numérique (via l’application TousAntiCovid), doit obligatoirement être présenté pour participer à de grands rassemblements réunissant plus de 1.000 personnes (festivals, événements sportifs, salons…), mais aussi pour voyager entre la France métropolitaine et la Corse ou les Outre-mer.

C’est un décret paru au Journal Officiel le 8 juin 2021 qui régit ses modalités d’application.

Obligatoire dès l’âge de 11 ans (il n’est pas demandé aux personnes âgées de moins de 11 ans), le pass sanitaire intègre trois types de preuves relatives à la situation médicale de son titulaire face au nouveau coronavirus. Autrement dit, pour l’obtenir il faut se trouver dans l’un de ces cas de figure :

  • disposer d’un schéma vaccinal complet, ce qui signifie une immunisation :
    * deux semaines après la deuxième injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna et AstraZeneca)
    * quatre semaines après l’injection pour les vaccins à une seule dose (Janssen)
    * deux semaines après l’unique injection pour les personnes ayant déjà eu la Covid-19
  • présenter le résultat d’un examen de dépistage virologique (test RT-PCR ou antigénique) négatif au Covid-19 de moins de 48 heures (imprimé au format papier ou importé numériquement sur l’application TousAntiCovid)
  • montrer un certificat de rétablissement du Covid-19, datant d’au moins quinze jours et de moins de six mois (preuve papier ou preuve numérique)

POUR RAPPEL : depuis le 27 mai 2021, toutes les personnes vaccinées, y compris celles qui l’ont été avant le 3 mai 2021, peuvent récupérer leur attestation de vaccination sur le « portail patient » de l’Assurance Maladie (à l’adresse attestation-vaccin.ameli.fr). Pour ceux qui n’ont pas accès à Internet, une demande d’attestation peut également être réclamée auprès de n’importe quel professionnel de santé ou de son centre de vaccination, qui peut aussi l’imprimer.

Où le pass sanitaire est-il obligatoire ? S’il n’est pas exigé partout, le sésame est indispensable pour se voir autoriser (ou non) l’accès à des rassemblements de plus de 1.000 personnes. La liste est la suivante :

  • les salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usages multiples
  • les chapiteaux, tentes et structures itinérantes
  • les établissements d’enseignement artistique et les établissements d’enseignement de la danse lorsqu’ils accueillent des spectateurs
  • les salles de jeux
  • les établissements à vocation commerciale destinés à des expositions, des foires-expositions ou des salons ayant un caractère temporaire
  • les établissements sportifs de plein air autres que les parcs zoologiques, d’attractions et à thème
  • les établissements sportifs couverts (salles omnisports, patinoires, piscines…)
  • les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes

En revanche, le pass sanitaire national n’est pas demandé pour l’accès (liste non exhaustive) :

  • aux restaurants
  • aux services publics
  • aux salles de sport
  • aux grandes surfaces
  • aux musées
  • cinémas
  • théâtres
  • aux monuments culturels
  • à la bibliothèque
  • aux magasins pour faire ses courses
  • au bureau ou sur le site de son activité professionnelle
  • à son lieu de vacances
  • à l’hôtel ou au camping

Si l’accès aux cafés, bars et restaurants n’est pas conditionné à la présentation du pass sanitaire, les personnes qui se rendent dans la salle intérieure de ces établissements depuis le 9 juin 2021 doivent renseigner leur passage dans un cahier de rappel en version numérique (via TousAntiCovid-Signal) ou papier. Le client reçoit une « alerte orange » si un visiteur présent dans la même tranche horaire de deux heures s’est par la suite déclaré positif au Covid-19 dans l’application. Et si trois personnes se sont déclarées, et étaient sur la même plage horaire, la personne reçoit une « alerte rouge » : le client doit alors se faire tester en priorité ou s’isoler.

À NOTER : les touristes étrangers doivent également se conformer à l’obligation de pass sanitaire dans les lieux où celui-ci est- en vigueur.

Les exploitants des événements et des établissements, mais aussi les compagnies aériennes, sont habilités à contrôler l’accès à un lieu accueillant plus de 1.000 personnes ou un avion, en scannant le QR Code présent sur le pass sanitaire (document numérique ou papier). Les seules informations auxquelles ils ont accès lors de ce contrôle sont :

  • la mention « pass valide » ou « pass invalide » qui s’affiche sur leur appareil utilisant l’application de lecture TousAntiCovid Vérif
  • le nom et le prénom de la personne contrôlée

En aucun cas il n’ont accès à une quelconque information relative à la situation sanitaire de la personne contrôlée.

L’utilisation du passe sanitaire est juridiquement autorisée jusqu’au 30 septembre 2021, conformément à la loi de gestion de la sortie de crise sanitaire liée à la Covid-19. Passé cette date, le gouvernement devra réitérer une demande de prolongation.

IMPORTANT : un « certificat numérique Covid » doit entrer en vigueur au niveau européen le 1er juillet 2021 (et pour une durée de douze mois). À l’instar du pass sanitaire français, ce certificat (délivré gratuitement) sera disponible au format numérique ou papier et contiendra un code QR. Il attestera que son détenteur voyageant dans l’espace européens a été vacciné contre le Covid-19, qu’il a passé un test négatif ou qu’il est immunisé après une infection. Les États membres se réservent néanmoins la possibilité d’imposer des mesures restrictives supplémentaires, en cas d’apparition d’un variant, par exemple.

Déconfinement et réouverture des commerces le 19 mai 2021

Fermés depuis le 3 avril 2021 (date à laquelle avait débuté le troisième confinement au niveau national), les commerces qualifiés de « non essentiels » ont rouvert progressivement le 19 mai 2021 (après le pont de l’Ascension, donc). Ils n’ont donc pas repris leur activité dès la première étape du déconfinement, le 3 mai 2021.

La réouverture de l’ensemble des commerces (qu’ils soient de première nécessité ou non) s’est faite dans le strict respect des jauges et des protocoles sanitaires adaptés à chaque lieu et activité.

Pas de déconfinement total pour les restaurants et cafés avant le 30 juin 2021

Les cafés, les bars et les restaurants devront patienter jusqu’au 30 juin 2021 avant de pouvoir à nouveau accueillir du public dans des conditions optimales. Et encore, les assouplissements se sont faits en deux temps.

Conformément au calendrier évoqué par Emmanuel Macron dans son interview aux journaux de PQR, ces établissements ont pu rouvrir à compter du 19 mai 2021, mais seulement avec un accueil du public en terrasse (les salles restant fermées). Le nombre de clients était limité à 6 personnes maximum par table.

Depuis le 19 juin 2021, les clients peuvent être autorisés à consommer en intérieur, toujours avec un maximum de 6 personnes par table.

D’ici là levée totale du couvre-feu (effective depuis le 21 juin 2021), les horaires de fermeture de ces établissements ont évolué en conséquence. Après le 20 juin 2021, ils ont ainsi retrouvé leur rythme de travail habituel.

Déconfinement pour les salles de sport, les gymnases et les piscines en France

Après six mois de fermeture, les salles de sport sont autorisées à rouvrir depuis le 9 juin 2021, jour de déclenchement de la troisième étape du calendrier de déconfinement annoncé par Emmanuel Macron. Cette réouverture s’accompagne d’un élargissement de la pratique sportive pour les sports de contact en plein air, et sans contact en intérieur.

En clair, les sports collectifs (foot, basket, volley-ball…) ou de contact (boxe, par exemple) sont de nouveau autorisés depuis le 9 juin 2021. La pratique sportive est également élargie aux sports de contact en extérieur, ainsi qu’aux activités sportives sans contact en intérieur.

C’est aussi le 9 juin 2021 qu’ont rouvert les gymnases et les piscines accueillant du public en intérieur.

Entre temps, les activités sportives de plein air et dans les lieux couverts avaient pu redémarrer le 19 mai 2021, toujours dans le respect du protocole sanitaire.

Levée du couvre-feu 2021 : calendrier des mesures pour le sport
CATÉGORIES19 mai 2021
(couvre-feu à 21h)
9 juin 2021
(couvre-feu à 23h)
30 juin 2021
(fin du couvre-feu)
PUBLICS PRIORITAIRESPUBLICS PRIORITAIRESPUBLICS PRIORITAIRES
Mineurs
(scolaire et périscolaire, sport extrascolaire, associatif et encadré)
- autorisé en extérieur et en intérieur
- pratique avec contact autorisée dans le respect des protocoles
- autorisé en extérieur et en intérieur
- pratique avec contact autorisée dans le respect des protocoles
- autorisé en extérieur et en intérieur
- pratique avec contact autorisée dans le respect des protocoles
* Sportifs de haut niveau et professionnels

* Personnes à handicap reconnu, avec encadrement
* Prescription médicale d’activité physique adaptée


Formation professionnelle et universitaire
- autorisé en extérieur et en intérieur
- pratique avec contact autorisée dans le respect des protocoles
- vestiaires ouverts
- dérogation au couvre-feu
- autorisé en extérieur et en intérieur
- pratique avec contact autorisée dans le respect des protocoles
- vestiaires ouverts
- dérogation au couvre-feu
- autorisé en extérieur et en intérieur
- pratique avec contact autorisée dans le respect des protocoles
- vestiaires ouverts
MAJEURSMAJEURSMAJEURS
Pratique individuelle
- autorisé en extérieur uniquement
- pratique sans contact uniquement
- rassemble de 10 personne maximum

- en extérieur ; pratique avec contact autorisée
- en intérieur : pratique sans contact uniquement
- rassemble de 10 personne maximum
- autorisé en extérieur et en intérieur
- pratique avec contact autorisée dans le respect des protocoles
- fin de la limitation de rassemblement, mais respect des règles de distanciation

Pratique encadrée
- autorisé en extérieur uniquement
- pratique sans contact uniquement
- 10 personnes maximum sur la voie publique
- pas de limitation de participants dans les équipements pour une pratique encadrée
- en extérieur : pratique avec contact autorisée
- en intérieur : pratique sans contact uniquement
- 25 personnes maximum sur la voie publique pour une pratique encadrée
- pas de limitation de participants dans les équipements pour une pratique encadrée
- autorisé en extérieur et en intérieur
- pratique avec contact autorisée dans le respect des protocoles
- fin de la limitation des rassemblements
Source : Gouvernement

Musée, monuments, cinémas, salles de spectacle… Quel calendrier de réouverture ?

Le bout du tunnel approche pour le monde de la culture. Selon le calendrier de sortie du troisième confinement, les lieux culturels peuvent à nouveau accueillir un public donc ils sont privés depuis le 30 octobre 2020.

Ainsi, les musées, les monuments, les cinémas, les théâtres et les salles de spectacle peuvent recevoir des visiteurs et des spectateurs depuis le 19 mai 2021. La réouverture de l’ensemble des lieux culturels a été simultanée, et non étape par étape comme cela avait un temps été envisagé.

À partir du 19 mai 2021, les établissements ont dû toutefois respecter des jauges : 800 personnes maximum en intérieur et 1.000 personnes en extérieur. Dans tous les cas, le public accueilli devait être assis.

Ensuite, à partir du 9 juin 2021, la jauge a été portée à un maximum de 5.000 personnes (comme dans les stades, les salons et les foires d’exposition). Les rassemblements dans les lieux de culture sont, par ailleurs, conditionnés à la présentation d’un pass sanitaire (un test négatif ou un certificat d’immunité prouvant que l’on a été vacciné contre la Covid-19).

Ce n’est que le 30 juin 2021 que les jauges seront levées définitivement. Il faudra néanmoins toujours présenter un pass sanitaire pour assister à un événement culturel rassemblant plus de 1.000 personnes.

Concerts et festivals debout autorisés à partir du 30 juin 2021

Le gouvernement a décidé d’autoriser, à compter du 30 juin 2021, la reprise des concerts et des festivals en configuration debout, en intérieur comme en extérieur. Les établissements en intérieur devront respecter une jauge de 75%. En revanche, aucune jauge ne sera appliquée pour les événements en extérieur (100% d’accueil).

Par ailleurs, le pass sanitaire (preuve de vaccination contre la Covid-19 ou de test négatif récent) « ne sera exigé pour les concerts debout qu’au-delà de 1.000 spectateurs attendus », a expliqué la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, le 21 juin 2021. C’est cette règle qui s’applique déjà pour l’ensemble des spectacles en configuration assise.

Qu’en est-il du port du masque dans les concerts et les festivals debout à partir du 30 juin 2021 ? Pour ces événements demandant le pass sanitaire à l’entrée, le port du masque ne sera plus obligatoire mais recommandé.  En revanche, pour les événements rassemblant moins de 1.000 personnes en plein air ou en salle, mais qui ne seront pas soumis à l’exigence du passe sanitaire, le port du masque sera imposé (obligatoire).

Discothèques : réouverture programmée le 9 juillet 2021

Fermées depuis le mois de mars 2020, les discothèques vont pouvoir rouvrir à compter du 9 juillet 2021. Le ministre délégué aux petites et moyennes entreprises (PME), Alain Griset, l’a annoncé le 21 juin 2021 à l’issue d’une réunion de travail avec les représentants des entreprises du monde de la nuit.

L’accès à nouveau autorisé dans ces établissements sera toutefois soumis à un protocole sanitaire spécifique élaboré par le gouvernement. Ce dernier prévoit :

  • la présentation d’un pass sanitaire à l’entrée : seuls ceux qui apporteront la preuve d’une vaccination complète ou d’un test PCR ou antigénique négatif auront l’autorisation d’entrer dans la discothèque
  • une jauge de 75% devra être appliquée à l’intérieur des discothèques ; les boîtes de nuit en extérieur pourront accueillir 100% de leur jauge
  • le port du masque ne sera pas obligatoire, mais fortement recommandé dans les clubs et les discothèques
  • les personnes présentes dans la boîte de nuit devront télécharger et activer l’application TousAntiCovid Signal : ce cahier de rappel numérique permet de tracer les personnes cas contact en cas de détection d’un cas positif à la Covid-19

L’exécutif entend maintenir ce protocole sanitaire jusqu’à la fin août. « Un point sera fait à la mi-septembre pour l’ajuster, le renforcer ou le desserrer », a fait savoir l’Élysée.

Déconfinement et assouplissement progressif du télétravail

Le télétravail « sera assoupli à partir du 9 juin, en lien avec les partenaires sociaux au niveau des entreprises » : c’est l’annonce faite par Emmanuel Macron lors de son entretien exclusif à la presse quotidienne régionale paru le 30 avril 2021.

Depuis le 9 juin, le télétravail à 100% n’est plus une obligation dans le secteur privé comme dans la fonction publique pour les activités qui peuvent être réalisée à distance. Aucune consigne n’est fixée au niveau national en ce qui concerne le nombre minimal de jours de télétravail par semaine.

C’est l’entreprise qui décide en interne le nombre minimal de jours à distance. Mais pas question pour autant de revenir à un retour en présentiel intégral pour l’heure, tant que l’épidémie de Covid-19 continue de sévir. Côté fonction publique, les agents peuvent revenir travailler deux jours par semaine à leur bureau.

ARTICLES CONNEXES
Menu