Fin du confinement en France à partir du 15 juin et coronavirus : toutes les informations à savoir


Phase 3 du déconfinement dès le 15 juin selon les mesures et annonces d’Emmanuel Macron : suite du déconfinement progressif, réouverture des crèches, des écoles, des restaurants, des bars et des cafés... Résumé du discours du président de la République.

Phase 3 du déconfinement : les annonces d’Emmanuel Macron en résumé

Le président de la République, Emmanuel Macron, a présenté, le 14 juin lors d’une allocution télévisée, la phase 3 du déconfinement. Alors les annonces devaient initialement prendre effet à compter du 22 juin, certaines s’appliquent finalement dès le 15 juin.

Voici les mesures qui s’appliquent depuis le 15 juin :

  • le passage en zone verte de l’ensemble des départements français, à l’exception de Mayotte et de la Guyane qui demeurent en zone orange (ou zone de vigilance)
  • la réouverture totale des restaurants, cafés et bars à Paris et Île-de-France (terrasse et salle)
  • la reprise normale des visites dans les maisons de retraite et les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad)
  • la réouverture des frontières intérieures européennes de la France (la réouverture des frontières extérieures Schengen de la France ne prenant effet qu’à compter du 1er juillet)

Il faudra, en revanche, attendre la date du 22 juin pour que s’appliquent :

  • la réouverture des crèches « de manière obligatoire et selon les règles de présence normale »
  • la réouverture des écoles partout en France « de manière obligatoire et selon les règles de présence normale »
  • la réouverture des collèges dans toute la France, pour l’ensemble des classes, « de manière obligatoire et selon les règles de présence normale »

Concernant les écoles élémentaires et les collèges, un décret, paru au Journal Officiel du 15 juin 2020, stipule que « l’observation d’une distanciation physique d’au moins un mètre s’applique uniquement dans les salles de classe et tous les espaces clos, entre l’enseignant et les élèves ainsi qu’entre chaque élève lorsqu’ils sont côte à côte ou qu’ils se font face » (exit, donc, la règle stricte des 4 mètres carrés par élève). « L’accueil est assuré par groupes qui ne peuvent pas se mélanger », poursuit le décret (cette mesure concerne également les crèches, selon le texte).

REPLAY de la présentation de la phase 3 du déconfinement par Emmanuel Macron (prononcée le dimanche 14 juin)

Calendrier de la fin du confinement en France : dates du déconfinement

Le détail du calendrier et des étapes de la fin du confinement que l’on connaît à ce jour :

    • lundi 22 juin 2020 : début de la phase 3 du déconfinement en France
    • dimanche 21 juin 2020 : fin de la phase 2 du déconfinement en France
    • dimanche 14 juin 2020 : présentation par Emmanuel Macron de la phase 3 du déconfinement en France
    • mardi 2 juin 2020 : début de la phase 2 du déconfinement en France
    • lundi 1er juin 2020 : fin de la première phase du déconfinement en France
    • jeudi 28 mai 2020 : présentation de la deuxième phase du déconfinement en France
    • mardi 12 mai 2020 : réouverture des écoles aux élèves (selon la décision de la mairie, de l’Éducation nationale)
    • lundi 11 mai 2020 : début du déconfinement progressif en France
    • dimanche 10 mai : fin du confinement de la population
    • jeudi 7 mai : décision sur la confirmation ou le report de la date du déconfinement au 11 mai, classement des départements en zone rouge ou en zone verte sur la base de trois critères dont l’intensité de la circulation (active ou limitée) du virus
    • mardi 28 avril 2020 : présentation du plan de déconfinement progressif par Édouard Philippe
    • lundi 13 avril 2020 : annonce par Emmanuel Macron de la fin du confinement en France le 11 mai

Déconfinement en juin : les annonces d’Édouard Philippe sur la phase 2 en résumé

Phase 2 du déconfinement à partir du 2 juin

La phase du 2 du déconfinement a été présentée par le Premier ministre Édouard Philippe le 28 mai lors d’une conférence de presse précédée d’un discours du chef du gouvernement et de deux de ses ministres, Olivier Véran (Santé) et Jean-Michel Blanquer (Éducation).

En bref, les principales annonces à retenir :

  • fin de la phase 1 du déconfinement le lundi 1er juin
  • dates de la phase 2 du déconfinement du 2 au 21 juin
  • phase 3 du déconfinement à partir du 22 juin
  • présentation d’une nouvelle carte de France du déconfinement
  • 2 départements en zone rouge au titre de la situation épidémique au 28 mai : Val-d’Oise et Mayotte
  • 10 départements en zone orange (ou zone de vigilance) du 2 au 21 juin : départements de la région Ile-de-France et deux départements d’Outre-mer
  • fin de la limite des déplacements à plus de 100 km du domicile à partir du 2 juin partout en France
  • maintien de la limitation des regroupements à 10 personnes à l’extérieur
  • réouverture de la plupart des commerces encore fermés
  • réouverture des cafés, bars et restaurants, totale en zone verte, uniquement en terrasse en zone orange
  • réouverture progressive de toutes les écoles
  • réouverture des collèges en zone verte pour toutes les classes, de la 6ème à la 3ème
  • réouverture des collèges en zone orange pour les classes de 6ème et 5ème
  • réouverture des lycées en zone verte
  • prolongement de la fermeture des lycées en zone orange
  • annulation de l’épreuve orale du bac de français (note basée sur le contrôle continu)
  • réouverture des hébergements touristiques le 2 juin en zone verte, le 22 juin en zone orange
  • réouverture de tous les musées et monuments à partir du 2 juin
  • réouverture des plages, lacs et plans d’eau à partir du 2 juin
  • réouverture des parcs et jardins à partir du 30 mai (dès le week-end de la Pentecôte)
  • réouverture des cinémas à partir du 22 juin
  • réouverture des piscines gymnases et salles de sport, parcs de loisirs, salles de spectacles et des théâtres, à partir du 2 juin en zone verte, à partir du 22 juin en zone orange
  • prolongement de la fermeture des discothèques et salles de jeux au moins jusqu’au 21 juin
  • prolongement de la fermeture des hippodromes au moins jusqu’au 21 juin
  • interdiction des sports collectifs et de contact au moins jusqu’au 21 juin
  • Inscriptions en colonies de vacances à partir du 22 juin
  • lancement de l’application StopCovid

Plan de déconfinement du 11 mai présenté le 7 mai

Le 7 mai, Édouard Philippe, et plusieurs membres du gouvernement, ont annoncé :

  • la confirmation de la levée progressive du confinement le 11 mai
  • un report du déconfinement à Mayotte, classé en zone rouge
  • un déconfinement strict en région Ile-de-France
  • la possibilité d’une réouverture des cafés, bars, restaurants dans les départements verts début juin
  • le classement des départements en zone verte ou rouge selon 3 critères
  • le classement de quatre régions en zone rouge : Ile-de-France, Hauts-de-France,  Bourgogne-Franche-Comté et Grand-Est
  • l’obligation du port du masque dans les transports en commun en région parisienne
  • la limitation des rassemblements à 10 personnes jusqu’au 2 juin
  • la possibilité de sortir librement dans la rue sans attestation, dans un rayon de 100 km autour de sa résidence actuelle
  • le remboursement à 100% des tests de détection de la présence du virus par l’Assurance maladie
  • le versement « dans les prochaines semaines » d’une prime défiscalisée de 1.000 ou de 1.500 euros aux personnels des Ehpad
  • l’exonération des charges sociales pour les petites entreprises ayant dû fermer sur décision administrative, pour une période de trois mois

REPLAY de la présentation du plan de déconfinement le 11 mai par Edouard Philippe (prononcé le jeudi 7 mai)

Stratégie nationale de déconfinement du 11 mai présentée 28 avril

En bref, les mesures du plan de déconfinement en France annoncées par Édouard Philippe à l’Assemblée nationale le mardi 28 avril dans son discours énoncé de 15 heures à 16 heures.

Ses annonces sur la sortie progressive du confinement ont porté sur sept thèmes :

  1. la santé :
    – port du masque obligatoire au collège
    – port du masque obligatoire dans les transports
    – mise en place d’une plateforme de commande de masques pour les TPE-PME opérée par La Poste
    – choix laissé à une personne testée positive au Covid-19 entre isolement à domicile pendant 14 jours ou dans hôtel
    – prise en charge à 100% des tests virologiques par l’Assurance maladie
  2. la réouverture progressive des écoles depuis le 11 mai
    – réouverture des écoles partout en France sur la base du volontariat à compter du 11 mai dans la limite de 15 élèves par classe
    – réouverture des collèges à partir du 18 mai dans les départements « verts » où la circulation du virus est faible
    – pas port du masque à l’école maternelle
    – port du masque à l’école
    – port du masque obligatoire au collège et envoi de masques au collégiens
    – décision fin mai sur la reprise des cours au lycée
  3. la reprise du travail
    – maintien du télétravail « partout où c’est possible », pour au moins 3 semaines
    – reprise de l’activité dans les commerces sauf les hôtels, cafés, restaurants
    – prolongation du dispositif exceptionnel de chômage partiel jusqu’au 1er juin
  4. la réouverture des commerces
    – réouverture de tous les commerces sauf les hôtels, cafés, restaurants, cinémas
    – réouverture des marchés alimentaires à partir du 11 mai, sauf contre-ordre du préfet ou du maire
    – limitation de l’ouverture des centres commerciaux de plus de 40.000 m² (sur accord du préfet)
  5. les transports et les déplacements :
    – circulation autorisée dans un rayon de 100 km du domicile à partir du 11 mai sans attestation
    – interdiction des déplacements au-delà de 100 km du domicile à partir du 11 mai sauf déplacement professionnel ou motif familial impérieux (nécessitant une attestation de déplacement)
    – port du masque obligatoire dans les transports en commun
    – port du masque obligatoire dans les taxis et VTC ne disposant pas de protection par plexiglass
    – offre de la RATP portée à 70% de l’offre habituelle le 11 mai
    – condamnation d’un siège sur deux dans les trains et métros
    – réservation obligatoire dans tous les trains SNCF
  6. les rassemblements de population :
    – limitation des rassemblements à 10 personnes sur la voie publique
    – fermeture des salles des fêtes et salles polyvalentes jusqu’au 2 juin
    – limitation du nombre de personnes assistant aux obsèques à 20 personnes
    – interdiction des rassemblements de plus de 5.000 personnes jusqu’à fin août
  7. la vie quotidienne
    – autorisation de la pratique du sport individuel en extérieur à partir du 11 mai
    – interdiction de la pratique des sports collectifs, de contact, en salle
    – pas reprise de la saison 2019/2020 des sports professionnels, dont la Ligue 1 de football
    – fermeture des plages jusqu’au 1er juin
    – prolongation de la fermeture des grands musées
    – prolongation de la fermeture des cinémas, théâtres
    – réouverture des parcs et jardins dans les départements verts où le virus circule peu
    – réouverture des crèches à partir du 11 mai par groupes de 10 enfants maximum, port du masque grand public obligatoire pour le personnel, pas de port du masque pour les enfants de moins de 3 ans

REPLAY du discours de présentation de la stratégie nationale de déconfinement prononcé par Edouard Philippe du 28 avril

Phase 2 du déconfinement : dates fixées du 2 au 21 juin

La phase 2 du déconfinement a été fixée par le gouvernement du mardi 2 au dimanche 21 juin. Les dates à retenir sont les suivantes :

30 mai2 juin22 juin
Source : gouvernement, conférence de presse du 28 mai
Réouverture des parcs et jardinsRéouverture des collèges (de la 6ème à la 3ème en zone verte, 6ème, 5ème en zone orange)
Réouverture des lycées en zone verte
Réouverture des cafés, bars, restaurants (salle et terrasse en zone verte, terrasse uniquement en zone orange)
Ouverture des hébergements de tourisme en zone verteOuverture des hébergements de tourisme en zone orange
Fin de la limite des 100 kmOuverture des colonies de vacances
Ouverture des piscines en zone verteOuverture des piscines en zone orange
Ouverture des gymnases et salles de sport en zone verteOuverture des gymnases et salles de sport en zone orange
Ouverture des parcs de loisirs en zone verteOuverture des parcs de loisirs en zone orange
Ouverture des salles de spectacles en zone verteOuverture des salles de spectacles en zone orange
Ouverture des théâtres en zone verteOuverture des théâtres en zone orange
Fermeture des discothèquesOuverture des cinémas
Fermeture des stades au public
Fermeture des hippodromes au public
Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes

Déconfinement : phase 1 le 11 mai sauf à Mayotte

DateThèmeMesureZone verte (modalités / conditions)Zone rouge (modalités / conditions)Personnes concernées
Source : relevé ToutSurMesFinances.com des premières annonces et hypothèses de travail
30 avril 2020LoisirsFin du championnat de France de football de Ligue 1 et de Ligue 2 actée par la LFP Joueurs, entraîneurs, staff, supporters
7 mai 2020DéconfinementDécision sur la date du déconfinement (report ou durcissement) - conférence de presse d’Édouard PhilippeToute la population
11 mai 2020DéconfinementFin du confinement
Confinement souple

Confinement strict
Toute la population
11 mai 2020DéplacementsDéplacements possibles dans l'espace public
Toute la population
11 mai 2020DéplacementsMaintien de la fermeture des frontières (sauf exceptions) (sauf exceptions)Toute la population
11 mai 2020DéplacementsDéplacements dans les transports en commun port du masque obligatoire port du masque obligatoireToute la population
11 mai 2020DéplacementsDéplacements de plus de 100 km interdits sauf motif professionnel ou motif familial impérieux auf motif professionnel ou motif familial impérieuxToute la population
11 mai 2020DéplacementsDéplacements de moins de 100 km autorisés sans attestationToute la population
11 mai 2020DéplacementsReprise des vols en avion de ligne (trafic passager)offre réduite, vols réservés aux motifs professionnels et familiaux impérieux, port du masque obligatoire chez Air Franceoffre réduite, vols réservés aux motifs professionnels et familiaux impérieux, port du masque obligatoire chez Air FranceToute la population
11 mai 2020DéplacementsAutorisation des déplacements en taxi / VTC Nombre de passagers limité, port du masque obligatoire en l'absence de glace de protection Nombre de passagers limité, port du masque obligatoire en l'absence de glace de protection Toute la population
11 mai 2020Vie quotidienneInterdiction des mariages sauf urgence sauf urgenceToute la population
11 mai 2020Vie quotidienneInterdiction des cérémonies dans les lieux de culte Personnel du culte, pratiquants de toutes les religions
11 mai 2020Vie quotidienneLimitation du nombre de personnes assistant aux obsèques à 20 personnes Toute la population
11 mai 2020Loisirs, activitésReprise envisagée des courses hippiques à huis clos sans accueil de public à huis clos sans accueil de publicJoueurs, éleveurs, entraîneurs, jockeys, buralistes
11 mai 2020Cafés-restaurants-hôtelsProlongation de la fermetureProfessionnels de l’hôtellerie et de la restauration
11 mai 2020TravailReprise du travail télétravail recommandé quand cela est possibletélétravail recommandé quand cela est possibleSalariés du privé et des entreprises publiques, fonctionnaires
11 mai 2020Vie quotidienneRéouverture des crèches par groupes de 10 enfants maximum, port du masque grand public pour le personnel, pas de port du masque pour les jeunes enfants de moins 3 ans par groupes de 10 enfants maximum, port du masque grand public pour le personnel, pas de port du masque pour les jeunes enfants de moins 3 ansProfessionnels de la petite enfance, parents
11 mai 2020Vie quotidienneRéouverture des cimetièresToute la population
11 mai 2020EcolePré-rentrée des enseignants sauf décision contraire du maire sauf décision contraire du maireProfesseurs des écoles
11 mai 2020Loisirs, activitésReprise du sport individuel à l'extérieurToute la population
11 mai 2020Loisirs, activitésInterdiction du sport individuel à l'intérieur, en salleToute la population
11 mai 2020Loisirs, activitésRéouverture des médiathèques, bibliothèques, petits muséesToute la population
11 mai 2020Loisirs, activitésRéouverture des bois et forêtsToute la population
11 mai 2020Loisirs, activitésRéouverture des parcs et jardinsToute la population
11 mai 2020Vie quotidienneInterdiction des rassemblements de plus de 10 personnesToute la population
11 mai 2020Loisirs, activitésFermeture des plages et lacs Sauf autorisation du préfet sur demande du maireToute la population
11 mai 2020Loisirs, activitésFermeture des cinémas, théâtresToute la population
11 mai 2020Loisirs, activitésFermeture des grands muséesToute la population
11 mai 2020EcoleFermeture des lycéesLycéens, enseignants
11 mai 2020Ecole / travailRéouverture des centres de formation des apprentis et de formation continue Apprentis, stagiaires en formation
12 mai 2020EcoleRetour en classe à l'école primaire ou maternelle sur la base du volontariat, par petits groupes de 15 élèves maximum sur la base du volontariat, par petits groupes de 15 élèves maximumElèves de maternelle, de primaire, enseignants
18 mai 2020EcoleRetour en classe au collège sur la base du volontariat, limite de 15 élèves par classe, port du masque obligatoireElèves de 6ème, 5ème, enseignants
18 mai 2020TravailRéouverture progressive des agences Pôle emploi Chômeurs
Fin mai 2020EcoleDécision sur le retour en classe au lycéeLycéens, enseignants
Fin mai 2020EcoleDécision sur le retour en classe prépa ou en BTSElèves de BTS, de classe préparatoire, enseignants
Fin mai 2020Cafés-restaurants-hôtelsDécision sur l'éventuelle réouverture des cafés, restaurants, hôtels le 2 juinProfessionnels de l’hôtellerie et de la restauration
2 juin 2020Vie quotidienneNouveau délai de fermeture des salles des fêtes et salles polyvalentesLycéens, enseignants
2 juin 2020Loisirs, activitésNouveau délai de fermeture des clubs et salles de sportExploitants des salles, sportifs
4 juillet 2020EcoleVacances scolaires (date maintenue)Elèves, enseignants
Jusqu'à fin août 2020Loisirs, activitésInterdiction de tout grand rassemblement de plus de 5.000 personnes (nécessitant une autorisation en préfecture) avant le mois de septembreOrganisateurs de salons, d'événements, de festivals, artistes, exposants

Repoussé ? Maintenu le 11 mai ? Le déconfinement en France est bien prévu le lundi 11 mai en métropole et dans la plupart des départements d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion), a annoncé le gouvernement le jeudi 7 mai. La date du déconfinement a été repoussée uniquement à Mayotte.

Avant le 7 mai, plusieurs ministres avaient prévenu la population sur le risque de décalage dans le temps et de différenciation selon les départements.

« Si le nombre de nouveaux malades devait être trop élevé, la date de lever du confinement pourrait être remise en question et sera appréciée selon les départements », avait ainsi averti le ministre de la Santé Olivier Véran dans une interview accordée au Parisien le 2 mai.

« Si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11  mai », avait prévenu le Premier ministre Edouard Philippe le mardi 28 avril à l’Assemblée nationale, lors de la présentation de la de la stratégie nationale de déconfinement.

Déconfinement en France à partir du 11 mai et coronavirus : résumé du discours et des annonces de Macron

En bref, toutes les annonces faites par Emmanuel Macron lors de son allocution prononcée à la télévision le 13 avril 2020 à 20h02 sur la prolongation et la fin du confinement de la population en France :

  • déconfinement progressif à partir du lundi 11 mai
  • prolongement du confinement de la population au-delà du 11 mai pour les personnes à risque
  • prolongation du « confinement le plus strict » jusqu’au lundi 11 mai, sans allègement, ni durcissement des autorisations de sortie
  • « Nous aurons plusieurs mois à vivre avec le virus »
  • présentation par le gouvernement fin avril d’un plan l’après 11 mai
  • capacité de test de dépistage du Covid-19 pour « toute personne présentant des symptômes » dès le 11 mai
  • souhait que les hôpitaux et maisons de retraite puissent organiser l’accueil des familles des malades en fin de vie
  • Quintuplement de la production de masques de protection d’ici trois semaines
  • port du masque généralisé, mais pas obligatoire sauf peut-être dans les transports en commun ou pour certaines professions
  • débat sur l’application de tracking au Parlement avant le 11 mai
  • versement d’une aide financière exceptionnelle aux familles les plus modestes
  • versement d’une aide exceptionnelle aux étudiants les plus précaires
  • accroissement et simplification de l’aide du fonds de solidarité pour les travailleurs non-salariés
  • appel à des reports plus massifs des échéances bancaires pour les artisans, commerçant, professions libérales, entrepreneurs
  • lancement d’un plan spécifique pour les secteurs les plus touchés
  • réouverture progressive des crèches, écoles, collèges et lycées
  • pas de reprise des cours « physiquement » pour les étudiants de l’enseignement supérieur
  • maintien de la fermeture au public des restaurants, hôtels, cinémas, théâtres, salles de spectacles et musées
  • interdiction des festivals et événements « avec un public nombreux » au moins jusqu’à mi-juillet
  • fermeture des frontières avec les pays non-européens « jusqu’à nouvel ordre »
  • annulation « massive » de la dette des pays d’Afrique

Fin du confinement à partir du 11 mai 2020 : modalités

La fin du confinement annoncée par Emmanuel Macron pour le 11 mai ne sera pas totale dans tout le pays, ni pour tout le monde, ni immédiate et selon des règles évolutives. Les grandes lignes des modalités de sortie de confinement ont été tracées par le chef de l’État lors de son allocution télévisée du 13 avril.

« Le 11 mai prochain, mes chers compatriotes, sera donc le début d’une nouvelle étape, a déclaré le président de la République. Elle sera progressive, les règles pourront être adaptées en fonction de nos résultats car l’objectif premier demeure la santé de tous les Français ».

Il est question d’une ouverture progressive des crèches et établissements scolaires, mais pas des établissements d’enseignement supérieur.

La reprise de l’activité économique et la réouverture des entreprises sera « préparée sans délai […] avec les partenaires sociaux pour que des règles soient établies afin de protéger les salariés au travail ».

Les lieux rassemblant du public « resteront en revanche fermés à ce stade ». Ce prolongement des fermetures administratives vise :

  • les restaurants
  • les cafés
  • les hôtels
  • les cinémas
  • les théâtres
  • les salles de spectacles
  • les musées.

De la même manière, Emmanuel Macron a annoncé l’interdiction des grands festivals et événements avec un public nombreux (sportifs notamment) « au moins jusqu’à mi-juillet prochain », sachant que le départ du Tour de France était par exemple prévu initialement le samedi 27 juin à Nice. Cette doctrine semble toutefois autoriser la tenue de manifestations sportives à huis clos.

Dans un premier temps, la sortie du confinement n’était pas prévu le 11 mai pour les personnes à risque, afin de ne pas les exposer à une contagion au Covid-19. « Pour leur protection, nous demanderons aux personnes les plus vulnérables, aux personnes âgées, en situation de handicap sévère, aux personnes atteintes de maladies chroniques, de rester même après le 11 mai confinées, tout au moins dans un premier temps », a déclaré le président de la République. Finalement, le gouvernement en appelle à la responsabilité des personnes concernées, sans interdire leurs déplacements.

Le port du masque de protection ne sera pas rendu obligatoire, mais « son usage pourra devenir systématique […] pour les professions les plus exposées et pour certaines situations, comme dans les transports en commun », a fait savoir Emmanuel Macron. Ce dernier a en outre annoncé l’organisation de la fourniture de masques grand public à destination de tous les Français. « L’État à partir du 11 mai en lien avec les maires devra permettre à chaque Français de se procurer un masque grand public », a-t-il auguré.

Enfin, les déplacements hors de l’espace Schengen resteront impossibles, le chef de l’État ayant annoncé la prolongation de la fermeture des frontières avec les pays non-européens « jusqu’à nouvel ordre ».

Déconfinement par département, par région

Le déconfinement différencié zone par zone a été privilégié par le gouvernement, à l’échelon départemental.

Le 28 mai, le gouvernement a annoncé qu’une seule région a été classée en zone orange, la région Ile-de-France. Au total, dix départements sont placés en vigilance, du 2 au 21 juin :

  • Paris (75)
  • Seine-et-Marne (77)
  • Yvelines (78)
  • Essonne (91)
  • Hauts-de-Seine (92)
  • Seine-Saint-Denis (93)
  • Val-de-Marne (94)
  • Val-d’Oise (95)
  • Guyane (973)
  • Mayotte (976)

Ce classement en zone orange de vigilance particulière entraîne une application plus stricte des règles de déconfinement dans les départements concernés (voir plus loin).

Du 11 mai au 1er juin, quatre régions ont été classées en zone rouge :

  • Ile-de-France
  • Hauts-de-France
  • Grand est
  • Bourgogne-Franche-Comté

Le déconfinement progressif fait l’objet d’un cadrage national et d’adaptations aux spécificités locales, « en s’appuyant sur le couple préfet-élus locaux, notamment les maires », a déclaré le 24 avril sur Europe 1 Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur.

Dans un avis rendu le 5 avril, l’Académie nationale de médecine a émis les recommandations suivantes sur le plan de sortie du confinement :

  • une sortie du confinement décidée « sur la base de la région et non par classe d’âge »
  • une levée du confinement uniquement dans les régions « dans lesquelles une décroissance nette du nombre des patients Covid-19 devant être hospitalisés et un retour des besoins de réanimation à l’état pré-épidémique sont observés »
  • une interdiction de circulation des personnes résidant dans une région en déconfinement vers une autre encore en situation de confinement.

Zone orange, zone verte ou rouge et déconfinement : signification, règles, explications

Zone rouge ou zone verte, quelles différences, explications

Zone orange,zone verte, ça veut dire quoi ? Quelles conséquences ? Le déconfinement en France à partir du 2 juin est organisé autour d’un découpage du territoire entre deux zones :

  • zone orange : zone où la circulation du virus est élevée = déconfinement plus strict, dans 10 départements : Paris (75), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Essonne (91), Hauts-de-Seine (92), Seine-Saint-Denis (93), Val-de-Marne (94), Val-d’Oise (95), Guyane (973), Mayotte (976).
  • zone verte :  zone où la circulation du virus est faible = déconfinement total, pour tous les autres départements

Le classement en zone orange ou en zone verte d’un département détermine pour la période du 11 mai au 1er juin, les autorisations et interdictions suivantes :

Situation à partir du 2 juinZone verte Zone orange
Source : gouvernement
Ouverture des collègesDe la 6ème à la 3ème6ème, 5ème
Ouverture des lycéesOuiNon
Annulation du bac de françaisOuiOui
Ouverture des cafés, bars, restaurantsSalle et terrasseTerrasse uniquement
Ouverture des hébergements de tourismeLe 2 juinLe 22 juin
Ouverture des colonies de vacancesLe 22 juinLe 22 juin
Fin de la limite des 100 kmOuiOui
Ouverture des muséesOuiOui
Ouverture des monumentsOuiOui
Ouverture des parcs et jardinsDès le 30 maiDès le 30 mai
Ouverture des plages, lacs, plans d'eauOuiOui
Ouverture des piscinesLe 2 juinLe 22 juin
Ouverture des gymnases et salles de sportLe 2 juinLe 22 juin
Ouverture des parcs de loisirsLe 2 juinLe 22 juin
Ouverture des salles de spectaclesLe 2 juinLe 22 juin
Ouverture des théâtresLe 2 juinLe 22 juin
Ouverture des cinémasLe 22 juinLe 22 juin
Rassemblements de plus de 10 personnesInterdictionInterdiction
Fermeture des discothèquesAu moins jusqu'au 21 juin
Fermeture des stades au publicAu moins jusqu'au 21 juin
Fermeture des hippodromes au publicAu moins jusqu'au 21 juin

Zone rouge, zone verte, ouverture des écoles, des collèges, des parcs et jardins

Du 11 mai au 1er juin, la France a été coupée en deux zones, une zone rouge couvrant un grand tiers nord-est et une zone verte couvrant le reste du territoire

  • zone rouge : zone où la circulation du virus est élevée = déconfinement plus strict, dans 28 départements
  • zone verte :  zone où la circulation du virus est faible = déconfinement plus souple, dans 73 départements

La détermination des zones repose sur l’analyse de trois indicateurs :

  1. taux élevé de nouveaux cas dans la population sur une période de 7 jours
  2. saturation des capacités hospitalières en réanimation
  3. degré de préparation du système local de tests et de détection des cas contacts

Le département sera l’échelon administratif au niveau duquel les indicateurs seront vérifiés pour lancer les opérations de déconfinement en date du 11 mai.

Le jeudi 7 mai ces indicateurs ont été « cristallisés », fixés, afin de déterminer le classement des départements et les modalités de déconfinement qui s’y appliquent du 11 mai au 1er juin.

Le classement en zone rouge ou verte d’un département détermine pour la période du 11 mai au 1er juin :

  • la possibilité d’ouvrir les parcs et jardins
  • la réouverture des collèges à partir du lundi 18 mai pour les classes de 6ème et de 5ème

La réouverture des commerces et des écoles maternelles ou primaires n’est pas concernée par ce classement des départements.

Carte de France du déconfinement en phase 2 : zone orange, zone verte

Zone orange, zone verte, carte officielle de la phase 2 du déconfinement

Source : gouvernement

Liste des départements en zone orange, en zone verte

Cette liste est valable est valable pour la période du 2 au 21 juin. Elle a été présentée le jeudi 28 mai par le Premier ministre Édouard Philippe.

Département (numéro)Préfecture Sous-préfecturesZone orange ou verte (du 02/06 au 21/06)
Source : ministère des Solidarités et de la Santé
 Ain (01) Bourg-en-Bresse Belley, Gex, NantuaZone verte
 Aisne (02) Laon Château-Thierry, Saint-Quentin, Soissons, VervinsZone verte
 Allier (03) Moulins Montluçon, VichyZone verte
 Alpes-de-Haute-Provence (04) Digne-les-Bains Barcelonnette, Castellane, ForcalquierZone verte
 Hautes-Alpes (05) Gap BriançonZone verte
 Alpes-Maritimes (06) Nice GrasseZone verte
 Ardèche (07) Privas Largentière, Tournon-sur-RhôneZone verte
 Ardennes (08) Charleville-Mézières Rethel, Sedan, VouziersZone verte
 Ariège (09) Foix Pamiers, Saint-GironsZone verte
 Aube (10) Troyes Bar-sur-Aube, Nogent-sur-SeineZone verte
 Aude (11) Carcassonne Limoux, NarbonneZone verte
 Aveyron (12) Rodez Millau, Villefranche-de-RouergueZone verte
 Bouches-du-Rhône (13) Marseille Aix-en-Provence, Arles, IstresZone verte
 Calvados (14) Caen Bayeux, Lisieux, VireZone verte
 Cantal (15) Aurillac Mauriac, Saint-FlourZone verte
 Charente (16) Angoulême Cognac, ConfolensZone verte
 Charente-Maritime (17) La Rochelle Jonzac, Rochefort, Saintes, Saint-Jean-d’AngélyZone verte
 Cher (18) Bourges Saint-Amand-Montrond, VierzonZone verte
 Corrèze (19) Tulle Brive-la-Gaillarde, UsselZone verte
 Collectivité de Corse – Corse-du-Sud (2A) Ajaccio SartèneZone verte
 Collectivité de Corse – Haute-Corse (2B) Bastia Calvi, CorteZone verte
 Côte-d’Or (21) Dijon Beaune, MontbardZone verte
 Côtes-d’Armor (22) Saint-Brieuc Dinan, Guingamp, LannionZone verte
 Creuse (23) Guéret AubussonZone verte
 Dordogne (24) Périgueux Bergerac, Nontron, Sarlat-la-CanédaZone verte
 Doubs (25) Besançon Montbéliard, PontarlierZone verte
 Drôme (26) Valence Die, NyonsZone verte
 Eure (27) Evreux Les Andelys, BernayZone verte
 Eure-et-Loir (28) Chartres Châteaudun, Dreux, Nogent-le-RotrouZone verte
 Finistère (29) Quimper Brest, Châteaulin, MorlaixZone verte
 Gard (30) Nîmes Alès, Le ViganZone verte
 Haute-Garonne (31) Toulouse Muret, Saint-GaudensZone verte
 Gers (32) Auch Condom, MirandeZone verte
 Gironde (33) Bordeaux Arcachon, Blaye, Langon, Lesparre-Médoc, LibourneZone verte
 Hérault (34) Montpellier Béziers, LodèveZone verte
 Ille-et-Vilaine (35) Rennes Fougères, Redon, Saint-MaloZone verte
 Indre (36) Châteauroux Le Blanc, La Châtre, IssoudunZone verte
 Indre-et-Loire (37) Tours Chinon, LochesZone verte
 Isère (38) Grenoble La Tour-du-Pin, VienneZone verte
 Jura (39) Lons-le-Saunier Dole, Saint-ClaudeZone verte
 Landes (40) Mont-de-Marsan DaxZone verte
 Loir-et-Cher (41) Blois Romorantin-Lanthenay, VendômeZone verte
 Loire (42) Saint-Etienne Montbrison, RoanneZone verte
 Haute-Loire (43) Le Puy-en-Velay Brioude, YssingeauxZone verte
 Loire-Atlantique (44) Nantes Ancenis, Châteaubriant, Saint-NazaireZone verte
 Loiret (45) Orléans Montargis, PithiviersZone verte
 Lot (46) Cahors Figeac, GourdonZone verte
 Lot-et-Garonne (47) Agen Marmande, Nérac, Villeneuve-sur-LotZone verte
 Lozère (48) Mende FloracZone verte
 Maine-et-Loire (49) Angers Cholet, Saumur, SegréZone verte
 Manche (50) Saint-Lo Avranches, Cherbourg-Octeville, CoutancesZone verte
 Marne (51) Châlons-en-Champagne Épernay, Reims, Sainte-Menehould, Vitry-le-FrançoisZone verte
 Haute-Marne (52) Chaumont Langres, Saint-DizierZone verte
 Mayenne (53) Laval Château-Gontier, MayenneZone verte
 Meurthe-et-Moselle (54) Nancy Briey, Lunéville, ToulZone verte
 Meuse (55) Bar-le-Duc Commercy, VerdunZone verte
 Morbihan (56) Vannes Lorient, PontivyZone verte
 Moselle (57) Metz Boulay-Moselle, Château-Salins, Forbach, Sarrebourg, Sarreguemines, ThionvilleZone verte
 Nièvre (58) Nevers Château-Chinon (Ville), Clamecy, Cosne-Cours-sur-LoireZone verte
 Nord (59) Lille Avesnes-sur-Helpe, Cambrai, Douai, Dunkerque, ValenciennesZone verte
 Oise (60) Beauvais Clermont, Compiègne, SenlisZone verte
 Orne (61) Alençon Argentan, Mortagne-au-PercheZone verte
 Pas-de-Calais (62) Arras Béthune, Boulogne-sur-Mer, Calais, Lens, Montreuil-sur-Mer, Saint-OmerZone verte
 Puy-de-Dôme (63) Clermont-Ferrand Ambert, Issoire, Riom, ThiersZone verte
 Pyrénées-Atlantiques (64) Pau Bayonne, Oloron-Sainte-MarieZone verte
 Hautes-Pyrénées (65) Tarbes Argelès-Gazost, Bagnères-de-BigorreZone verte
 Pyrénées-Orientales (66) Perpignan Céret, PradesZone verte
 Bas-Rhin (67) Strasbourg Haguenau, Molsheim, Saverne, Sélestat, WissembourgZone verte
 Haut-Rhin (68) Colmar Altkirch, Guebwiller, Mulhouse, Ribeauvillé, ThannZone verte
 Rhône (69) Lyon Villefranche-sur-SaôneZone verte
 Haute-Saône (70) Vesoul LureZone verte
 Saône-et-Loire (71) Mâcon Autun, Chalon-sur-Saône, Charolles, LouhansZone verte
 Sarthe (72) Le Mans La Flèche, MamersZone verte
 Savoie (73) Chambéry Albertville, Saint-Jean-de-MaurienneZone verte
 Haute-Savoie (74) Annecy Bonneville, Saint-Julien-en-Genevois, Thonon-les-BainsZone verte
 Paris (75) ParisZone orange
 Seine-Maritime (76) Rouen Dieppe, Le HavreZone verte
 Seine-et-Marne (77) Melun Fontainebleau, Meaux, Provins, TorcyZone orange
 Yvelines (78) Versailles Mantes-la-Jolie, Rambouillet, Saint-Germain-en-LayeZone orange
 Deux-Sèvres (79) Niort Bressuire, ParthenayZone verte
 Somme (80) Amiens Abbeville, Montdidier, PéronneZone verte
 Tarn (81) Albi CastresZone verte
 Tarn-et-Garonne (82) Montauban CastelsarrasinZone verte
 Var (83) Toulon Brignoles, DraguignanZone verte
 Vaucluse (84) Avignon Apt, CarpentrasZone verte
 Vendée (85) La Roche-sur-Yon Fontenay-le-Comte, Les Sables-d’OlonneZone verte
 Vienne (86) Poitiers Châtellerault, MontmorillonZone verte
 Haute-Vienne (87) Limoges Bellac, RochechouartZone verte
 Vosges (88) Épinal Neufchâteau, Saint-Dié-des-VosgesZone verte
 Yonne (89) Auxerre Avallon, SensZone verte
 Territoire-de-Belfort (90) BelfortZone verte
 Essonne (91) Évry Étampes, PalaiseauZone orange
 Hauts-de-Seine (92) Nanterre Antony, Boulogne-BillancourtZone orange
 Seine-Saint-Denis (93) Bobigny Le Raincy, Saint-DenisZone orange
 Val-de-Marne (94) Créteil L’Haÿ-les-Roses, Nogent-sur-MarneZone orange
 Val-d’Oise (95) Cergy Argenteuil, Sarcelles, Pontoise (Chef-lieu)Zone orange
 Guadeloupe (971) Basse-Terre Pointe-à-PitreZone verte
 Martinique (972) Fort-de-France Le Marin, Saint-Pierre, La TrinitéZone verte
 Guyane (973) Cayenne Saint-Laurent-du-MaroniZone orange
 Réunion (974) Saint-Denis Saint-Benoît, Saint-Paul, Saint-PierreZone verte
 Mayotte (975) MamoudzouZone orange

Département rouge, département vert : carte de la phase 1 du déconfinement

La carte des départements rouges et verts a été actualisée par le ministère de la Santé le jeudi 7 mai. Cette carte valable est valable pour la période du 11 mai au 1er juin.

Cette carte a été réalisée en fonction :

  • de la circulation du virus
  • de la tension sur les capacités de réanimation sur les hôpitaux
  • des capacités de test dans chaque département

Carte du déconfinement : attention fake news

Une carte du déconfinement par régions circule depuis plusieurs semaines sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter), les boucles WhatsApp ou par SMS, selon trois grandes zones (à partir du 4 mai pour une zone 1 pour les régions à l’ouest et au sud de la France, à compter du 11 mai pour une zone 2 pour les régions du centre-est et des Hauts-de-France, à compter du 18 mai pour une zone 3 réunissant le Grand-Est et l’Ile-de-France).

La carte ci-dessus (source association VISOV) est un faux : elle utilise notamment un logo « Ministère de la Défense » alors que le ministère en question se nomme désormais « Ministère des Armées ».

Reprise de l’école à partir du 11 mai ou du 12 mai, obligatoire ou pas ?

Réouverture des écoles maternelles et primaires le 12 mai, des collèges le 18 mai

La réouverture des établissements scolaires a été annoncée par Emmanuel Macron pour le lundi 11 mai.

« A partir du 11 mai, nous rouvrirons progressivement les crèches, les écoles, les collèges et les lycées », a déclaré le chef de l’Etat. La calendrier de réouverture a été précisé par la suite.

Cependant, le président de la République a averti que les cours à l’école, au collège ou au lycée ne se dérouleront pas comme avant la période de confinement. La reprise de la classe s’effectuera suivant des « règles particulières ».

Le gouvernement a ensuite annoncé :

  • le port du masque obligatoire au collège
  • la mise à disposition de masques à l’école primaire pour les enfants présentant des symptômes
  • le port du masque prohibé à l’école maternelle
  • la réouverture des écoles primaires à partir du 11 mai par groupes de 15 enfants maximum sur la base du volontariat
  • la réouverture des écoles maternelles à partir du 11 mai par groupes de 10 enfants maximum sur la base du volontariat
  • l’ouverture du collège à partir du 18 mai pour les classes de 6ème et de 5ème dans les départements où la circulation du virus est faible (départements verts)
  • une décision sur les lycées fin mai

La réouverture s’effectue généralement (mais pas systématiquement) par niveau d’enseignement. Souvent, les premières classes à réouvrir sont les classes charnières :

  • grande section de maternelle
  • CP
  • CM2

Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a d’ores-et-déjà annoncé, avant l’intervention d’Édouard Philippe du 28 avril devant les députés puis dans les médias et sur les réseaux sociaux :

  • une réouverture progressive des écoles ; « toute la réouverture n’aura pas lieu le 11 mai », a-t-il indiqué
  • une réouverture possible en zones rurales si le nombre d’élèves est inférieur à 15 par classe
  • un prolongement de la fermeture des écoles « si les conditions sanitaires ne sont pas réunies »
  • un cadre national fixé par l’Éducation nationale permettant « de la souplesse au niveau local »
  • une présence des élèves en classe qui ne sera pas obligatoire à partir du 11 mai
  • une limitation du nombre d’élèves par classe, évoquant des petits groupes de 15 élèves (nombre provisoire), « peut-être moins à l’école primaire »
  • un espace minimum entre les élèves
  • la mise en place de mesures d’hygiène
  • le maintien de l’enseignement à distance pour les élèves restant à la maison
  • la réouverture ou le maintien de la fermeture des cantines scolaires au cas par cas
  • la réouverture ou la prolongation de la fermeture des internats au cas par cas, diminution du nombre d’élèves par chambre

Des fiches d’information spécifiques seront rédigées et mises à disposition sur différents sujets : cantine scolaire, internat, etc.

Reprise de l’école obligatoire ou sur la base du volontariat ?

La réouverture de l’école primaire ou maternelle le 12 mai dépend de la décision prise par la mairie en concertation avec l’Éducation nationale (directeur ou la directrice de l’établissement, inspection d’académie). La date de réouverture peut être fixée le 14 mai : c’est d’ailleurs le cas à Paris par exemple.

Envoyer ses enfants à l’école n’est pas obligatoire : la reprise des cours en classe s’effectue sur la base du volontariat des parents. Chaque parent a le droit de refuser d’envoyer ses enfants à l’école jusqu’à début juin, ne le notifiant à la mairie et/ou à l’enseignant et/ou au responsable de l’établissement, mais l’instruction demeure obligatoire. Dans ce cas, il faut donc poursuivre l’enseignement à domicile.

Un enfant peut se trouver dans l’une des quatre situations suivantes :

  1. en demi-classe à l’école (10 élèves maximum en maternelle, 15 maximum en école élémentaire)
  2. en étude surveillée par petits groupes de 15 élèves maximum
  3. dans le système 2S2C (Sport – Santé – Culture – Civisme) mis en place dans certaines municipalités
  4. en enseignement à distance partiel ou total

École maternelle : reprise en petite, moyenne ou grande section ?

La reprise de l’école maternelle peut s’effectuer :

  • en petite section
  • en moyenne section
  • en grande section

Tout dépend de la capacité à faire respecter les règles sanitaires en fonction de la configuration des locaux, du personnel disponibles, du nombre d’élèves à accueillir.

Dans la plupart des écoles, c’est la reprise en grande section à partir du 12 mai qui est privilégiée. La reprise n’est pas obligatoire dans l’immédiat : la poursuite de l’école à domicile reste possible.

Déconfinement et reprise des cours au collège le 18 mai

Le déconfinement au collège se déroulera de façon différenciée (à des dates différentes), au plus tôt le 18 mai :

  • selon le classement vert ou rouge du département, en fonction de la circulation du virus
  • selon le niveau : 6ème et 5ème d’abord

Ainsi, dans un département vert (circulation du virus faible), la reprise des cours sera possible pour les élèves de 6ème et de 5ème dès le 18 mai.

Si la situation sanitaire évolue positivement, les collèges pourront ouvrir progressivement dans les départements classés rouge au 11 mai.

S’agissant des classes de 4ème et de 3ème, la reprise des cours ne devrait pas intervenir avant début juin. La situation sera évaluée en fonction de l’évolution de la pandémie.

Déconfinement et déplacements de plus de 100 km à vol d’oiseau

Tout déplacement à plus de 100 kilomètres du domicile est interdit depuis le 11 mai, sauf motif impérieux, professionnel ou familial.

« Ces 100 km [sont] calculés à vol d’oiseau à partir du lieu de résidence habituel, a déclaré le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner le 7 mai. Je veux préciser toutefois que cette limite ne s’applique que si l’on quitte son département de résidence. Parcourir plus de 100 km au sein de son département de résidence reste possible sans restriction ».

Pour circuler au-delà de 100 kilomètres, une nouvelle attestation doit être présentée, appelée déclaration de déplacement.

Un déplacement de plus de 100 kilomètres pour une garde d’enfant par ses grands-parents ne sera pas considéré comme un motif familial impérieux : cela reste proscrit.

Pour un déplacement de moins de 100 kilomètres, il faut présenter un justificatif de domicile en cas de contrôle (attestation d’assurance, facture, chéquier, avis d’imposition).

Pas de déconfinement pour les restaurants et cafés le 11 mai

Le déconfinement progressif en France à partir du 11 mai ne concernera pas les restaurants, ni les cafés ou encore les hôtels.

Emmanuel Macron l’a clairement indiqué dans son discours du 13 avril. « Les lieux rassemblant du public, restaurants, cafés et hôtels, cinémas, théâtres, salles de spectacles et musées, resteront en revanche fermés à ce stade », a-t-il déclaré.

En attendant la réouverture des salles de bar ou de restaurants, les activités de vente à emporter et de livraison à domicile sont possibles.

Le secteur de l’hôtellerie-cafés-restauration (HCR) bénéficie, en attendant leur réouverture, d’aides financières spécifiques.

Déconfinement dans les transports en commun

Limitation de l’affluence en heure de pointe

Dans la perspective du déconfinement de la population, le gouvernement a demandé aux opérateurs de transports en commun de mettre en place l’offre la plus importante possible, afin d’éviter la promiscuité dans des autobus ou des rames de métro bondés.

Le gouvernement a affiché sa volonté de limiter le nombre de voyageurs aux heures de pointe en demandant aux employeurs de privilégier :

  • la poursuite du télétravail quand c’est possible
  • l’organisation de plages horaires pour embaucher et débaucher si possible en dehors des heures d’affluence

Des systèmes d’aide au positionnement des voyageurs sur les quais par marquage au sol est en cours d’expérimentation par la SNCF dans certaines gares RER d’Ile-de-France.

Port de masque obligatoire dans les transports

Le port du masque dans les transports en commun sera obligatoire partout en France à partir du 11 mai, métros et bus compris, a annoncé Édouard Philippe le 28 avril à l’Assemblée nationale.

Avant l’intervention du Premier ministre, la décision n’avait pas encore été tranchée.

« Nous regardons si nous devons rendre le masque obligatoire partout et tout le temps dans le territoire, nous regardons si nous devons le rendre obligatoire simplement aux heures de pointe partout dans le territoire ou si nous devons très fortement le recommander, a déclaré Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’Etat aux transports, le 24 avril sur RMC et BFM TV. C’est pas la même chose d’être à 7h30 dans la ligne 13 du métro a Paris, que d’être à 14h dans un bus à Limoges ».

Déconfinement et déplacements possibles

Les déplacements possibles dans un premier temps à partir du 11 mai seront les suivants :

  • déplacements pour faire ses courses sans attestation de déplacement
  • déplacements pour faire une balade sans attestation (sauf sur les plages, fermées jusqu’au 1er juin)
  • activité sportive individuelle en plein air sans attestation de déplacement
  • déplacements de plus de 100 km, entre départements, entre régions, uniquement pour motif professionnel ou motif familial impérieux

Déconfinement et réouverture des commerces le 11 mai

La réouverture de tous les commerces à partir du 11 mai, sauf exceptions, a été annoncée par le Premier ministre, à condition de respecter un « cahier des charges strict ». Ce dernier a apporté les précisions suivantes :

  • prolongation de la fermeture des hôtels, cafés, restaurants jusqu’au 2 juin. « Nous prendrons une décision sur les bars, cafés et restaurants fin mai, pour décider s’ils peuvent ouvrir après le 2 juin », a déclaré Edouard Philippe le 28 avril
  • réouverture des marchés alimentaires à partir du 11 mai, sauf décision contraire du préfet ou du maire
  • conditionnement de l’ouverture des centres commerciaux de plus de 40.000 m² à l’accord du préfet (sauf section alimentaire)

La réouverture progressive des commerces à partir du 11 mai concerne notamment :

  • les salons de coiffure
  • les commerces d’habillement
  • les fleuristes
  • les librairies

Déconfinement pour les salles de sport en France

Les salles de sport de pourront pas rouvrir leurs portes le 11 mai. Le déconfinement prévoit en effet une reprise du sport à l’extérieur uniquement, ce qui exclut la reprise du sport en salle dans l’immédiat. Cette interdiction valable au moins jusqu’au 1er juin est valable en zone rouge comme en zone verte.

Une liste complète des disciplines et sports concernés par une interdiction provisoire est en cours d’élaboration par le ministère des sports. Elle sera publiée dans un guide pratique à paraître.

La reprise pour les sportifs de haut niveau et professionnels devra respecter les règles applicables à tous les citoyens et sportifs amateurs, soit :

  • sans attestation de sortie
  • en extérieur uniquement
  • dans un rayon limité à 100 km de distance du domicile
  • en respectant la limite des rassemblements à 10 personnes maximum
  • sans vestiaire
  • en respectant un espace d’environ 4m2 par personne pour les activités en plein air (tennis, yoga, fitness)

D’autres précisions seront bientôt communiquées par le ministère des sports.

Déconfinement et reprise du travail

La reprise du travail hors du domicile sera possible à partir du 11 mai quelle que soit l’activité, sauf pour les secteurs encore soumis à une fermeture administrative (hôtels, cafés, restaurants, événementiel, cinémas, théâtres, salles de concert et de spectacles).

Le travail pourra reprendre dans l’éducation nationale et les commerces réouverts, directement concernés par le déconfinement.

Cependant, le Premier ministre a demandé aux entreprises :

  • de maintenir le télétravail « partout où c’est possible », pour au moins 3 semaines
  • de mettre en place des horaires décalés « pour les personnes qui ne pourront pas télétravailler »

Le dispositif d’activité partielle (aussi appelé chômage partiel) est maintenu jusqu’au 1er juin.

Un protocole national de déconfinement a été établi par le ministère du Travail pour les entreprises afin d’assurer la sécurité et la santé des salariés. Il apporte des informations sur :

  1. les recommandations en termes surface par salarié dans un espace ouvert (ou open space) pour respecter la distanciation physique
  2. la gestion des flux de personnes dans les lieux et établissements recevant du public
  3. les équipements de protection individuelle (EPI)
  4. les tests de dépistage
  5. la protocole de prise en charge d’une personne présentant des symptômes et de ses contacts rapprochés
  6. la prise de température
  7. le nettoyage et la désinfection des locaux.

Ce protocole a été complété par la publication sur le site du ministère du Travail de plus de 50 guides métiers