Partagez
Share to Google

Il est possible de recevoir la télévision numérique via une antenne râteau. Ce dispositif, baptisé télévision numérique terrestre (TNT) continue à évoluer. Depuis le 5 avril 2016, la TNT est passée à la haute définition. Des transformations qui entraînent des changements de fréquences qui se dérouleront par phase jusqu’à juin 2019.

PLAN

Changement de fréquences TNT : les modalités

- Qui est concerné

- Les dates de changement de fréquences

Les démarches pour changer de fréquences TNT

Les contacts en cas de problèmes

- En cas de problèmes pour rechercher les chaînes

- En cas de problèmes pour la réception des chaînes

- Les aides financières en cas de problèmes

Les raisons du changement de fréquences TNT

 

Changement de fréquences TNT : les modalités

En avril 2016, la TNT est passée à la haute définition. Ce changement s’est accompagné d’une évolution des fréquences. Elle s’est déroulée au même moment en Ile-de-France. Pour les autres régions, 13 phases successives sont programmées. Elles ont commencé en octobre 2017 et se termineront en juin 2019.

Qui est concerné ?

Les personnes qui sont impactées par le changement de fréquence de la TNT sont celles qui reçoivent la télévision par voie hertzienne terrestre, c’est-à-dire plus simplement via ce que l’on appelle une antenne râteau. Les particuliers qui reçoivent la télévision par ADSL (par la ligne téléphonique), la fibre optique, le satellite ou le câble ne connaîtront aucun changement.

Les dates du changement de fréquences

Les changements de fréquence sont organisés par phases jusqu’à juin 2019. Pour chaque phase, l’ensemble du département n’est pas toujours impacté. Pour avoir plus de détail, une carte est consultable sur le site recevoirlatnt.fr. Il est également possible de pratiquer un auto-diagnostic pour vérifier, en indiquant son adresse, à quel moment aura lieu ce changement de fréquences et quelles seront les actions à effectuer.
Par ailleurs, certaines personnes résidant dans les zones limitrophes à celles qui connaissent un changement de fréquences, peuvent également être impactées.

Phase 1 : 3 octobre 2017

Les zones concernées :
- Occitanie – Nouvelle Aquitaine : Gironde, Landes, Pyrénées Atlantique, Haute-Garonne, Gers, Tarn-et-Garonne, Lot-et-Garonne, Ariège, Tarn, Lot et Aveyron
- Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) : Var, Alpes-Maritimes, Vaucluse, Hautes-Alpes, Drôme, Ardèche, Lozère, Gard, Hérault

Phase 2 : 21 novembre 2017

Les zones concernées :
- Corse : Corse-du-Sud et Haute-Corse
- PACA : Alpes-Maritimes, Var et Alpes-de-Haute-Provence

Phase 3 : 23 janvier 2018

Les zones concernées :
- Nouvelle-Aquitaine : Pyrénées-Atlantiques, Landes, Lot-et-Garonne, Gironde, Dordogne, Charente, Charente-Maritime, Vienne et Deux-Sèvres
- Pays-de-la-Loire : Vendée, Loire-Atlantique et Maine-et-Loire

Phase 4 : 27 mars 2018

Les zones concernées :
- Grand-Est : Bas-Rhin, Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Ardennes, Marne, Aube, Haute-Marne
- Bourgogne-France-Comté : Yonne, Côte d’Or
- Hauts-de-France : Aisne

Phase 5 : 24 avril 2018

Les zones concernées :
- Auvergne-Rhône-Alpes : Haute-Savoie, Isère, Savoie, Ain, Rhône
- Bourgogne-Franche-Comté : Doubs, Jura, Saône-et-Loire et Côte d’Or

Phase 6 : 23 mai 2018

Les zones concernées :
- Grand-Est : Haut-Rhin, Vosges, Haute-Marne
- Bourgogne-Franche-Comté : Territoire de Belfort, Haute-Saône, Doubs, Côte-d’Or, Jura, Saône-et-Loire, Nièvre
- Auvergne-Rhône-Alpes : Allier

Phase 7 : 11 septembre 2018

Les zones concernées :
- Auvergne-Rhône-Alpes : Rhône, Loire, Ardèche
- Occitanie : Gard

Phase 8 : 6 novembre 2018

Les zones concernées :
- Occitanie : Hérault, Aude, Aveyron, Lozère, Pyrénées-Orientales, Ariège
- Auvergne-Rhône-Alpes : Haute-Loire, Cantal

Phase 9 : 4 décembre 2018

Les zones concernées :
- Auvergne-Rhône-Alpes : Puy-de-Dôme
- Nouvelle Aquitaine : Dordogne, Creuse, Haute-Vienne, Corrèze
- Centre-Val-de-Loire : Indre

Phase 10 : 29 janvier 2019

Les zones concernées :
-Centre-Val-de-Loire : Cher, Loiret, Indre-et-Loire
- Pays-de-la-Loire : Sarthe, Mayenne
- Bourgogne-Franche-Comté : Yonne
- Auvergne-Rhône-Alpes : Cantal

Phase 11 : 26 mars 2019

Les zones concernées :
Bretagne : Finistère, Morbihan, Ille-et-Vilaine,
Normandie : Calvados, Orne, La Manche

Phase 12 : 14 mai 2019

Les zones concernées :
- Hauts-de-France : Nord, Somme, Aisne, Pas-de-Calais
- Normandie : Seine-Maritime
- Ile-de-France : Yvelines
- Centre-Val-de-Loire : Eure-et-Loir

Phase 13 : 26 juin 2019

Les zones concernées :
- Auvergne-Rhône-Alpes : Savoie, Isère
- Provence-Alpes-Côte d’Azur : Hautes-Alpes

Les démarches pour changer de fréquences TNT

Les personnes qui captent la télévision via une antenne râteau devront, au moment du changement de fréquences, effectuer une nouvelle recherche des chaînes via leur téléviseur ou leur adaptateur TNT, en allant dans la rubrique « Menu », puis « Configuration » et « Réglages » et ensuite choisir l'option « Recherche automatique » . Cette manipulation doit prendre seulement quelques minutes et n’est à effectuer qu’une seule fois. Il s’agit de la seule chose à faire pour continuer à bien recevoir la télévision. Il n’est pas nécessaire d’acheter un nouveau téléviseur, une nouvelle antenne ou encore un adaptateur.

Les contacts en cas de problèmes

En cas de problèmes pour rechercher les chaînes

Au moment de faire la recherche de chaîne, un mot de passe peut être demandé. Comme il est très rarement utilisé, il est possible que le propriétaire de la télévision ne le retrouve plus ou qu’il est perdu le mode d’emploi. Dans ce cas, le site recevoirlatnt.fr conseille d’essayer les codes les plus courants : 0000, 1111, 1234, 8888 ou 9999. Si cela ne fonctionne toujours pas, il faudra alors appeler le service après-vente.

En cas de problèmes pour la réception des chaînes

Après avoir fait la recherche de chaînes, il est possible de ne pas toutes les retrouver ou de ne plus en capter certaines. Le cas le plus fréquent concerne les chaînes locales ou les programmes régionaux de France 3. Pour les retrouver, il est nécessaire de procéder à une recherche manuelle des chaînes plutôt qu’à une recherche automatique. Il faut pour cela connaître le numéro de canal qui a été attribué à la chaîne. Le site du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) les recense.
Si d’autres chaînes ont disparu, il faudra alors remettre son téléviseur en réglage usine. Cette option se trouve dans le « Réglage des chaînes » dans la rubrique « Réinitialisation ». Un message demandera alors de revenir à la « Configuration usine », option qu’il faudra accepter.
Si malgré cette manipulation, il manque toujours certaines chaînes, mieux vaut contacter un antenniste pour qu’il vienne faire les réglages. Les personnes qui résident en copropriété doivent évoquer ce problème auprès de leur syndic.

Les aides financières en cas de problèmes

Si malgré la recherche de chaînes, des problèmes subsistent, l’Etat propose, pour les particuliers, des aides financières couvrant une partie des dépenses liées à ces changements de fréquence. Sans conditions de ressources, elles sont attribuées sur présentation de la facture des travaux réalisés, pour les résidences principales recevant la télévision exclusivement via une antenne râteau.
Le montant de ces aides s’élève à :
- 120 euros TTC maximum pour adapter une antenne râteau individuelle
- 250 euros TTC maximum pour passer à un mode de réception alternatif à l’antenne râteau (satellite, câble, ADSL ou fibre optique)
Pour les personnes vivant en copropriété, il existe une aide pour les syndics et les gestionnaires d’immeubles, s’ils ont engagé des frais pour adapter l’installation de réception collective. D’un montant maximum de 500 euros TTC, elle est versée sur présentation de la facture.
Pour demander ces coups de pouce financiers, il faut appeler le 0970 818 818 (appel non surtaxé) ou se rendre sur le site recevoirlatnt.fr rubrique « Aide à la réception ».

Les raisons du changement de fréquences TNT

Ce changement de fréquences est lié au passage à la TNT haute définition qui a eu lieu le 5 avril 2016. Cette nouvelle technologie permet la diffusion télévisuelle en utilisant un nombre moins important de fréquences que pour la TNT classique. Résultat, la mise en place de cette nouvelle technologie a libéré des fréquences qui peuvent être utilisées pour le développement de la téléphonie mobile en 4G. Cette possibilité ne peut être effective qu’après l’opération technique de changement de fréquences TNT.