Dividendes des actions du CAC 40 : montant, calendrier, classement et historique

Par Olivier Brunet
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Les dividendes des entreprises du CAC 40 sont globalement repartis à la hausse en 2021, après le coup de frein observé en 2020 dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. Cependant, certaines comme URW ou Renault n’ont pas prévu de verser d’argent à leurs actionnaires, afin de préserver leur trésorerie. Montant versé par action, prévisions de versement, calendrier de détachement et de mise en paiement, historique… Tout sur les dividendes du CAC 40.

Dividendes du CAC 40 : palmarès des meilleurs dividendes 2020

Le versement des dividendes 2020 des entreprises du CAC 40 a été bouleversé par l’épidémie de Covid-19. De nombreuses sociétés ont décidé de réduire leur dividende 2020 distribué au titre de l’exercice 2019, ou d’en suspendre ou annuler le versement pour préserver leur trésorerie et/ou appliquer les consignes gouvernementales. Il en résulte le classement suivant, dressé selon le taux de rendement, du meilleur à l’absence de versement :

ValeurDividende par action en 2019Dividende par action en 2020Rendement 2020 (au 31/12) *Rendement 2020 (au 30/06) **
Sources : sociétés, relevé ToutSurMesFinances.com
* cours au 31/12/2019 ** cours au 30/06/2020
ACCOR
sorti du CAC le 21/09/2020
1,05 €0 €0,0%0,0%
AIR LIQUIDE2,65 €2,70 €2,1%2,1%
AIRBUS GROUP (EX-EADS)1,65 €0 €0,0%0,0%
ALSTOM
entré dans le CAC 40 le 21/09/2020
5,50 €0 €0,0%0,0%
ARCELORMITTAL0,17 €0 €0,0%0,0%
ATOS1,70 €0 €0,0%0,0%
AXA1,34 €0,73 €2,9%3,9%
BNP PARIBAS3,02 €0 €0,0%0,0%
BOUYGUES1,70 €1,70 €4,6%5,6%
CAPGEMINI1,70 €1,35 €1,2%1,3%
CARREFOUR0,46 €0,23 €1,6%1,7%
CREDIT AGRICOLE SA0,69 €0 €0,0%0,0%
DANONE1,94 €2,10 €2,8%3,4%
DASSAULT SYSTEMES0,65 €0,70 €0,5%0,5%
ENGIE (EX GDF SUEZ)1,12 €0 €0,0%0,0%
ESSILORLUXOTTICA2,04 €0 €0,0%0,0%
HERMES INTERNATIONAL4,55 €4,55 €0,7%0,6%
KERING (EX-PPR)10,50 €8,00 €1,4%1,7%
LEGRAND1,34 €1,34 €1,8%2,0%
L'OREAL3,85 €3,85 €1,5%1,3%
LVMH6,00 €4,80 €1,2%1,2%
MICHELIN3,70 €2,00 €1,8%2,2%
ORANGE0,70 €0,50 €3,8%4,7%
PERNOD RICARD3,12 €2,66 €1,7%1,9%
PSA GROUPE (EX-PEUGEOT)0,78 €0 €0,0%0,0%
PUBLICIS2,12 €1,15 €2,8%4,0%
RENAULT3,55 €0 €0,0%0,0%
SAFRAN1,82 €0 €0,0%0,0%
SAINT-GOBAIN1,33 €0 €0,0%0,0%
SANOFI3,07 €3,15 €3,5%3,5%
SCHNEIDER ELECTRIC2,35 €2,55 €2,8%2,6%
SOCIETE GENERALE2,20 €0 €0,0%0,0%
STMICROELECTRONICS0,21 €0,15 €0,6%0,6%
TELEPERFORMANCE1,90 €2,40 €1,1%1,1%
THALES2,08 €0,60 €0,6%0,8%
TOTAL2,56 €2,68 €5,4%7,9%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD10,80 €5,40 €3,8%10,8%
VEOLIA ENVIRONNEMENT0,92 €0,50 €2,1%2,5%
VINCI2,67 €2,04 €2,1%2,5%
VIVENDI0,50 €0,60 €2,3%2,6%
WORLDLINE0 €0 €0,0%0,0%

Dans le tableau ci-dessus :

  • le dividende 2020 correspond au dividende distribué en 2020 au titre de l’exercice 2019
  • le dividende 2019 correspond au dividende distribué en 2019 au titre de l’exercice 2018

Les dividendes présentés dans ce tableau se rapportent à l’année au cours de laquelle ils sont distribués. Les dividendes majorés (y compris prime de fidélité des actionnaires au nominatif) ne sont pas pris en compte.

Pour ArcelorMittal et STMicroelectronics, le dividende, versé en dollars, a été converti en euros sur la base de la parité dollar/euro au 31/12/2019 (parité officielle Banque de France).

Les données indiquées ici pour Stellantis, issu de la fusion de PSA et de Fiat-Chrysler Automotibiles (FCA), nouvel entrant sur le CAC 40 dès sa première cotation le 19 janvier 2021, sont pour le moment celles correspondant historiquement à PSA.

Calendrier de versement 2020-2021 des dividendes du CAC 40

Les dates de détachement et de distribution du dividende au sein du CAC 40 sont les suivantes :

Titre du CAC 40Dividende ou soldeAcompte(s) ou dividende exceptionnel
Sources : sociétés, relevé ToutSurMesFinances.com
Date de détachementDate de mise en paiementMontant par actionDate de détachementDate de mise en paiementMontant
AIR LIQUIDE17 mai 202119 mai 20212,75 €
AIRBUS GROUP (EX-EADS)
ALSTOM
ARCELORMITTALà paraîtrejuin 2021 (date précise à paraître)0,30 $
ATOSà paraîtreà paraître0,90 €
AXA7 mai 202111 mai 20211,43 €
BNP PARIBAS24 mai 202126 mai 20211,11 €
BOUYGUES4 mai 20216 mai 20211,70 €
CAPGEMINI2 juin 20214 juin 20211,95 €
CARREFOURà paraître (8 juin en 2020)à paraître (29 juin 20200,48 €
CREDIT AGRICOLEà paraîtreà paraître0,80 €
DANONE10 mai 202112 mai 20211,94 €
DASSAULT SYSTEMESà paraître (28 mai en 2020)à paraître (2 juin 2020)à paraître (0,70 € en 2020)
ENGIE (EX GDF SUEZ)24 mai 202126 mai 20210,53 €
ESSILORLUXOTTICA
HERMES INTERNATIONALmai 2021mai 20213,05 €2 mars 20214 mars 20211,50 €
KERING (EX-PPR)4 mai 20216 mai 20215,50 €19 janvier 202121 janvier 20212,50 €
LEGRAND28 mai 20211er juin 20211,42 €
L'OREAL27 avril 202129 avril 20214 €
LVMH20 avril 202122 avril 20214 €1er décembre 20203 décembre 20202 €
MICHELIN25 mai 202127 mai 20212,30 €
ORANGE15 juin 202117 juin 20210,50 € (dont 0,20 € de distribution exceptionnelle)7 décembre 20209 décembre 20200,40 €
PERNOD RICARD9 décembre 202011 décembre 20201,48 €8 juillet 202010 juillet 20201,18 €
PUBLICISà paraître (7 septembre en 2020)à paraître (28 septembre en 2020)2 €
RENAULT
SAFRANà paraître à paraître 0,43 €
SAINT-GOBAIN7 juin 20219 juin 20211,33 €
SANOFI5 mai 20217 mai 20213,20 €
SCHNEIDER ELECTRIC10 mai 202112 mai 2021à paraître (2,55 € en 2020)
SOCIETE GENERALE25 mai 202127 mai 20210,55 €
STELLANTIS (EX-PSA GROUPE)mars 2021mars 20210,096677 €
STMICROELECTRONICS22 juin 2020

21 septembre 2020
14 décembre 2020

22 mars 2021
24 juin 2020
23 septembre 2020
16 décembre 2020
24 mars 2021
0,042 US$
0,042 US$

0,042 US$

0,042 US$
TELEPERFORMANCE27 avril 202129 avril 20212,40 €
THALES18 mai 2021 20 mai 20211,36 €1er décembre 20203 décembre 20200,40 €
TOTAL24 juin 20211er juillet 20210,66 €25 mars 2021
21 septembre 2021
3 janvier 2022
22 mars 2022
1er avril 20210,66 €


0,66 €

0,66 €

0,66 €
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD
VEOLIA ENVIRONNEMENT10 mai 202112 mai 20210,70 €
VINCI20 avril 202122 avril 20212,04 €
VIVENDI23 juin 202125 juin 20210,60 €
WORLDLINE

La majorité des sociétés du CAC 40 distribuent un dividende annuel en avril, mai ou juin.

Quelques sociétés distribuent un acompte sur dividende en cours d’année comme LVMH, Orange, Pernod-Ricard ou Thales.

Une minorité (Total, STMicro) ont choisi de procéder à une distribution trimestrielle. Ainsi, Total verse des acomptes trimestriels complétés par le solde du dividende payé après le vote de l’affectation du résultat par l’assemblée générale.

Pour rappel, en application de l’article L232-12 du Code de commerce, la mise en paiement des dividendes d’une société commerciale de droit français doit avoir lieu dans un délai maximal de neuf mois après la clôture de l’exercice, soit au 30 septembre au plus tard pour une date de clôture au 31 décembre.

Dates de détachement des prochains dividendes du CAC 40

  • STMicroelectronics : 22 mars 2021 (versement trimestriel)
  • Total : 25 mars 2021 (3ème acompte)
  • LVMH : 20 avril 2021 (solde)
  • Vinci : 20 avril 2021
  • L’Oréal, Teleperformance : 27 avril 2021
  • Bouygues : 4 mai 2021
  • Kering : 4 mai 2021 (solde)
  • Sanofi : 5 mai 2021
  • AXA : 7 mai 2021
  • Danone, Schneider Electric, Veolia Environnement : 10 mai 2021
  • Air Liquide : 17 mai 2021
  • Thales : 18 mai 2021
  • BNP Paribas, Engie : 24 mai 2021
  • Michelin, Société générale : 25 mai 2021
  • Legrand : 28 mai 2021
  • Capgemini : 2 juin 2021
  • Saint-Gobain : 7 juin 2021
  • Orange : 15 juin 2021
  • Vivendi : 23 juin 2021
  • Total : 24 juin 2021 (solde)
  • Total : 21 septembre 2021 (1er acompte)
  • Total : 3 janvier 2022 (2ème acompte)
  • Total : 22 mars 2022 (3ème acompte)
  • Total : 21 juin 2022 (solde)

Le détachement du dividende correspond à la période durant laquelle l’action se négocie en Bourse dividende détaché, c’est-à-dire sans tenir compte du montant distribué. On dit alors que la valeur se traite ex-droit ou ex-dividende.

La date de détachement du dividende correspond donc à la date limite au-delà de laquelle on n’a pas droit au dividende ou à l’acompte sur dividende.

La date de détachement du dividende est généralement prévue par le conseil d’administration et votée par l’assemblée générale des actionnaires.

Versement de dividende des entreprises du CAC 40 en 2020-2021 et Covid-19

Les premières annonces de dividendes à verser en 2021 au titre de l’exercice 2020 font apparaître une relative stabilité pour les sociétés qui n’ont pas interrompu leurs distributions en 2020. L’année 2021 devrait en outre être marquée par une reprise des versements pour le secteur bancaire, mais de façon limitée au moins jusqu’à fin septembre 2021.

CAC 40 : hausse, baisse ou annulation du dividende 2020-2021

Les politiques de distribution de dividende des sociétés du CAC 40 sont été perturbées actuellement, compte tenu des circonstances exceptionnelles liées à la pandémie de Covid-19.

En 2021 au titre de l’exercice 2020, les évolutions des dividendes par rapport à l’année dernière sont les suivantes :

  • reprise de la distribution :
    BNP Paribas
    Société Générale
    Crédit Agricole
    ArcelorMittal
    Safran
    Saint-Gobain
    Engie
  • hausse du dividende :
    Thales : +193,3%
    Carrefour : +108,7%
    AXA : +95,9%
    Orange : +80% (+40% hors distribution exceptionnelle)
    Publicis : +73,9%
    Capgemini : +44,4%
    Veolia Environnement : +40%
    LVMH : +25%
    Michelin : +15%
    Legrand : +6%
    L’Oréal : + 3,9%
    Air Liquide : +1,9%
    Sanofi : +1,6%
  • baisse du dividende :
    Total : -1,5%
    Danone : -7,6%
  • absence / suppression du dividende
    Airbus SE
    Renault
    Unibail Rodamco Westfiels (URW) au titre des exercices 2020, 2021 et 2022
  • stabilité du dividende :
    Bouygues
    Hermès
    Kering
    Téléperformance
    Vinci
    Vivendi
  • aucune annonce à ce jour : STMicroelectronics, Dassault Systèmes

En 2020 au titre de l’exercice 2019, le conseil d’administration d’une majorité des entreprises du CAC 40 avait reconsidéré sa proposition de dividende et jugé prudent soit de réduire, soit de supprimer, soit de suspendre le versement initialement prévu :

  • 14 annulations ou suspensions de dividendes (en incluant Accor et Alstom derniers sortant et entrant du CAC 40 en septembre 2020) : Accor, Airbus Group, Alstom, ArcelorMittal, Atos, BNP Paribas, Crédit Agricole SA, Engie, EssilorLuxottica, PSA Groupe, Renault, Safran, Saint-Gobain, Société Générale
  • 14 diminutions de dividendes par rapport à l’an dernier : LVMH, Capgemini, Vinci, Kering, Orange, STMicroelectronics, Axa, Veolia Environnement, Publicis, Michelin, Carrefour, Unibail-Rodamco-Westfield, Pernod Ricard, Thales
  • 4 stabilisations de dividendes : Bouygues (après une suspension initiale), Hermès International, Legrand, L’Oréal
  • Seules 8 entreprises du CAC 40 ont maintenu une augmentation de leur dividende par action :
    Teleperformance : +26,3%
    Vivendi : +20%
    Schneider Electric : +8,5%
    Danone : +8,2%
    Dassault Systèmes : +7,7%
    Total : +4,7%
    Sanofi : +2,6%
    Air Liquide : +1,9%

Dividende 2021 Air Liquide : montant en hausse

Le versement d’un dividende de 2,75 euros par action Air Liquide, en hausse de 1,9% par rapport à l’exercice précédent, sera proposé à l’assemblée générale des actionnaires du 4 mai 2021.

Cette distribution représente un taux de distribution du résultat net (ou payout) de 55%.

Dividende Airbus 2020 : pas de distribution en 2021

Aucune distribution de dividende ne sera soumise au vote des actionnaires d’Airbus lors de l’AG du 14 avril 2021, afin de préserver la trésorerie du groupe et compte tenu des pertes enregistrées en 2020.

Le dividende de l’action Airbus (1,80 euro par action soit un montant total d’environ 1,4 milliard d’euros) avait été annulé en 2020, dans un contexte de crise sans précédent pour le secteur aérien consécutif à la pandémie de Covid-19.

Dividende Alstom : pas de versement en 2020

Le conseil d’administration d’Alstom a décidé de ne pas proposer de versement de dividende à l’assemblée générale des actionnaires, dans le contexte de la crise sanitaire et économique.

En 2019, la distribution de dividendes avait représenté une somme de 1,234 milliard d’euros, soit 5,5 euros par action Alstom versés le 17 juillet 2019.

Dividende 2021 ArcelorMittal : reprise des distributions

Le conseil d’administration d’ArcelorMittal a décidé de reprendre le paiement des dividendes, après une suspension en 2020 au titre des résultats 2019.

Le conseil d’administration, à l’occasion de la publication des résultats annuels 2020, le 11 février 2021, a fait part de son intention de proposer à l’assemble générale des actionnaires prévue le 4 mai le versement d’un dividende de 0,30 dollar par action, qui sera payé en juin.

Le groupe a présenté en février 2021 sa nouvelle politique de distribution de dividendes : les versements n’interviendront que si le ratio dette nette / Ebitda (résultat brut d’exploitation) est inférieur à 1,5. Le conseil d’administration espère augmenter le montant versé au fil du temps.

Dividende Atos 2021 : reprise

Atos va distribuer un dividende de 0,90 euro par action. C’est en tout cas la somme proposée à l’AG annuelle des actionnaires prévue le 12 mai 2021.

Pour rappel, le Conseil d’administration avait décidé une suppression exceptionnelle du dividende (1,40 euro, incluant une option de versement du dividende en actions) alors que 55 millions d’euros en cash avait été distribués en 2019.

Dividende 2021 AXA : rétablissement

Un dividende par action Axa de 1,43 euro au titre de 2020 sera proposé lors de l’assemblée générale des actionnaires du 29 avril 2021. Le montant proposé représente un quasi-doublement (+95,9%) par rapport à l’année précédente, qui avait été marquée par une baisse significative des sommes versées, lors de la première vague de l’épidémie de Covid 19. Le dividende distribué avait finalement atteint 0,73 euro, contre un versement de 1,43 euro initialement proposé.

Axa indique que le montant proposé au titre de l’exercice 2020 tient compte :

  • des niveaux actuels de solvabilité et de liquidité d’AXA
  • de projections des niveaux de solvabilité et de liquidité du groupe dans plusieurs scénarios de chocs sur les trois prochaines années
  • des potentiels futurs impacts du Covid-19 sur les activités d’AXA.

Axa avait dans un premier temps déclaré envisager une distribution complémentaire aux actionnaires au quatrième trimestre 2020, sous la forme d’une distribution exceptionnelle de réserves d’un montant maximum de 0,70 euro par action. Finalement, aucune AG extraordinaire n’a été réunie à cet effet, et il faudra attendre le mois de mai 2021 pour percevoir un dividende.

Dividende BNP Paribas 2021 : reprise après une suspension en 2020

La distribution d’un dividende de 1,11 euro par action BNP Paribas, payable en numéraire, sera proposée à l’assemblée générale par le conseil d’administration de la banque aux actionnaires, soit 21% du résultat 2020. BNP Paribas demeure contrainte par la recommandation de la Banque Centrale Européenne (BCE) du 15 décembre 2020, qui ne lui permet pas d’aller au-delà du versement envisagé à ce stade.

Le groupe n’exclut pas la « restitution complémentaire de 29% du résultat 2020 » après fin septembre 2021, soit au travers d’un rachat d’actions, soit d’une distribution de réserves, à condition que la BCE abroge sa recommandation de restriction.

En 2020, le conseil d’administration avait suspendu la distribution d’un dividende de 3,10 euros par action BNP Paribas, suspension qui s’est muée en annulation en raison des recommandations successives de la BCE (aucun dividende versé en 2020).

Versement du dividende 2021 de Bouygues stable

Bouygues a décidé proposer le versement en 2021 d’un dividende de 1,70 euro à ses actionnaires, réunis en assemblée générale le 22 avril 2021.

Ce montant est stable par rapport à l’année 2020.

Pour mémoire, le groupe de construction, de médias et de télécoms avait finalement versé un dividende ordinaire de 1,70 euro à ses actionnaires en septembre, après avoir temporairement gelé la distribution prévue au printemps et renoncé à la distribution de 0,90 euro de dividende exceptionnel.

Dividende 2021 de Capgemini : +44,4%

Le dividende par action Capgemini, abaissé de 1,70 à 1,35 euro entre 2019 et 2020, sera porté à 1,95 euro cette année au titre des résultats 2020. La distribution envisagée représente 35% du résultat net 2020 et marque une hausse de 44,4% par rapport au montant versé en 2020.

Cette distribution reste soumise au vote de l’assemblée générale prévue le 20 mai 2021.

Pour mémoire, Capgemini avait renoncé à distribuer un dividende de 1,90 euro l’an dernier, son montant ayant finalement été minoré à 1,35 euro.

Dividende 2021 Carrefour : plus forte hausse du CAC 40

Carrefour a décidé de proposer le versement d’un dividende de 0,48 euro par action en 2021 au titre de 2020, entièrement en cash (pas d’option pour le paiement en actions Carrefour). Ce montant représente plus du double du dividende versé en 2020 (0,23 euro), ainsi que la plus forte hausse de dividende du CAC 40 annoncée à ce jour au titre de l’exercice 2020.

Les actionnaires de Carrefour avaient, dans le contexte exceptionnel de pandémie de Covid-19, accepté de diminuer de moitié le dividende de 0,46 euro proposé au titre de l’exercice 2019, par rapport à ce qui avait été initialement annoncé le 27 févier 2020.

Carrefour a actualisé sa politique de distribution début 2021, annonçant un objectif de croissance régulière du dividende.

Dividende 2021 Crédit Agricole SA : reprise, 0,80 euro par action

Crédit Agricole SA (Casa) a décidé de proposer à l’assemblée générale le versement d’un dividende de 80 centimes par action au titre de l’année 2020, assorti d’une option de paiement en actions, soit un rendement de 8% sur la base d’un cours de 10 euros.

Cette reprise intervient après une suspension de la distribution de dividende en 2020 au titre de 2019, conformément aux recommandations de la Banque centrale européenne (BCE), sachant qu’à l’origine, le conseil d’administration de Casa avait décidé d’augmenter le dividende de 1,4% par rapport à l’année 2018 à 0,70 euro par action.

Dividende 2021 Danone : en diminution de 8%

Le conseil d’administration de Danone va proposer le versement en 2021 d’un dividende de 1,94 euro par action, versé en numéraire, au titre de l’exercice 2020. Ce montant est en baisse de 7,6% par rapport à l’année dernière (2,10 euros), tenant compte de l’impact de la crise sur les résultats 2020.

Pour mémoire, le paiement du dividende de Danone en 2020 au titre l’exercice 2019 avait été décalé, en raison de report de l’assemblée générale des actionnaires décidé dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. La date de détachement du dividende avait été fixée au 14 juillet 2020 et la mise en paiement au 16 juillet 2020.

Dividende 2020 Dassault Systèmes : hausse de 7,7%

Dassault Systèmes a payé le 2 juin 2020 un dividende de 0,70 euro par action à ses porteurs de parts, en hausse de 7,7% par rapport à l’exercice précédent (0,65 euro), la troisième résolution concernant l’affectation du résultat de l’exercice clos le 31 décembre 2019 ayant été votée à 99,78% des voix par les actionnaires présents ou représentés.

Dividende 2021 Engie : rétablissement après l’annulation de 2020

Engie a, comme prévu, rétabli le paiement d’un dividende en 2021 au titre de 2020. Celui-ci a été fixé à 0,53 euro par action, représentant 75% du résultat net récurrent. Le conseil d’administration a par ailleurs réaffirmé la politique de dividende du groupe, avec une fourchette de 65 à 75% du résultat net récurrent part du groupe.

Pour rappel, le conseil d’administration d’Engie avait annulé sa proposition de verser un dividende de 0,80 euro par action, dans le contexte de la première vague épidémique.

Dividende 2020 EssilorLuxottica : annulation

Le conseil d’administration d’EssilorLuxottica a renoncé à proposer à l’assemblée générale le dividende de 2,23 euros qu’il avait initialement l’intention de recommander, en hausse 9,3% par rapport à l’exercice précédent (2,04 euros).

Une décision sur le versement d’un dividende exceptionnel en fin d’année pourra être prise par le conseil d’administration au second semestre en fonction de « la situation de l’entreprise », de « l’efficacité des mesures prises face à la pandémie ».

Dividende par action Hermès International 2021 : stabilité

Le montant du dividende Hermès International  versé en 2021 au titre de 2020 sera stable, à 4,55 euros par action et versé en deux temps, le 4 mars 2021 (acompte de 1,50 euro) puis au mois de mai.

Au titre de l’exercice précédent, le dividende par action Hermès International est finalement resté stable à 4,55 euros, alors qu’il aurait dû atteindre 5 euros par titre si le conseil de surveillance n’avait pas, le 30 mars 2020, décidé d’abaisser sa proposition de distribution de dividende.

Dividende de Kering stable entre 2020 et 2021

Le Conseil d’administration de Kering a décidé de proposer aux actionnaires la distribution d’un dividende de 8 euros au titre de 2020, stable par rapport à l’an dernier.

Ce montant tien compte d’un acompte sur dividende de 2,50 euros par action mis en paiement le 21 janvier 2021.

Le montant du solde du dividende au titre de l’exercice 2020 sera ainsi fixé à 5,50 euros par titre et versé le 6 mai.

Pour rappel, le dividende par action Kering mis en paiement en 2020 a diminué de 23,8% par rapport à celui versé en 2019, de 10,5 à 8 euros contre 10,5 euros (et 11,50 euros proposés initialement).

Dividende 2021 Legrand : augmentation de 6%

Le dividende versé par Legrand à ses actionnaires au titre de l’exercice 2020 sera de 1,42 euro par titre, contre à 1,34 euro l’année dernière, soit une augmentation de 6%.

Ce montant correspond à un taux de distribution de 56% du résultat.

L’an dernier, Legrand avait gelé son dividende au niveau versé en 2019 au titre de 2018, soit 1,34 euro par action, contre 1,42 euro initialement annoncé le 13 février 2020.

Dividende 2021 L’Oréal : 4 euros par action

Le dividende proposé à l’assemblée générale 2021, fixé à 4 euros, a été communiqué, à l’occasion de la publication des résultats annuels. il s’inscrit en hausse de 3,9% par rapport à l’année dernière.

Le dividende par action L’Oréal versé en 2020 avait, pour rappel, finalement été fixé à 3,85 euros, identique à la somme versée en 2019, le conseil d’administration ayant renoncé à proposer une augmentation par rapport à l’année précédente. Initialement, le conseil d’administration avait décidé proposer à l’assemblée générale des actionnaires un dividende de 4,25 euros, en hausse de 10,4% par rapport au dividende versé en 2019.

Dividende 2020-2021 LVMH : dividende en hausse de 25%

LVMH a décidé de verser un dividende de 6 euros par action au titre de l’exercice 2020, correspondant au paiement d’un solde de 4 euros par titre en avril 2021, compte tenu de l’acompte versé en décembre dernier. Le dividende annuel augmente ainsi de 25% par rapport à celui versé au titre de l’exercice précédent (4,80 euros).

Le montant de l’acompte sur dividende par action LVMH versé le jeudi 3 décembre 2020 avait été abaissé à 2 euros par titre contre 2,20 euros un an plus tôt.

Pour rappel, le dividende de LVMH a atteint 4,80 euros par action au titre de l’exercice 2019 (acompte de 2,20 euros et solde de 2,60 euros mis en paiement le 9 juillet 2020), l’assemblée générale du 30 juin 2020 ayant accepté de baisser le montant distribué de 20% par rapport à l’année précédente. LVMH avait donc renoncé à la hausse de 13% du dividende à 6,80 euros initialement annoncée (ce qui aurait porté le solde à payer à 4,60 euros).

Dividende 2021 Michelin en hausse de 15%

Le dividende proposé aux actionnaires en 2021 au titre de 2020 a été annoncé le 15 février 2021 dans le cadre de l’annonce des résultats annuels 2020.

Le dividende par action Michelin sera porté à 2,30 euros contre 2 euros au titre de l’exercice 2019 (3,85 euros annoncé initialement) et 3,70 euros versés en 2019 au titre de 2018.

Le taux de distribution a ainsi atteint 65,3% du résultat net au titre de 2020 contre 19,5% au titre de 2019 et 36,4% au titre de 2018.

Dividende 2021 Orange : dividende exceptionnel en juin

Le groupe a décidé de rétablir un dividende annuel ordinaire de 0,70 euro par action au titre de l’année 2020, .

En complément, le Conseil d’administration d’Orange a proposé le versement en 2021 d’un dividende exceptionnel de 20 centimes d’euro par action en complément du solde du dividende annuel. Cette décision sera soumise au vote de l’assemblée générale des actionnaires, pour une mise en paiement (solde + dividende exceptionnel, soit 0,50 euro par titre au total) prévue le 17 juin 2021.

Orange a déjà procédé au versement le 9 décembre 2020 d’un acompte sur dividende de 0,40 euro par action en numéraire. Cette distribution était en hausse de 0,10 euro par titre par rapport au montant annoncé en juillet et au montant de l’acompte versé en décembre 2019 (0,30 euro).

Rappel sur le dividende versé en 2020 au titre de 2019

Le versement d’un dividende de 0,50 euro par action Orange au titre de l’exercice 2019 a été voté par l’assemblée générale du 19 mai 2020, ce qui représente une diminution de 28,6% par rapport à l’année précédente (0,70 euro). Le conseil d’administration a invoqué les « incertitudes générées par la crise exceptionnelle résultant de l’épidémie de Covid-19 ».

Le solde du dividende payé le 4 juin 2020 s’est donc élevé à 0,20 euro par action, contre 0,40 euro si le montant versé avait été maintenu.

Orange a annoncé que l’objectif d’une distribution d’un dividende de 0,70 euro par action pour la période 2020 – 2023, « sera revu ultérieurement en fonction de l’évolution de la situation ».

Dividende 2020 Pernod-Ricard : baisse du dividende de 15%

Un versement de 2,66 euros par titre a été proposé et voté lors de l’assemblée générale le 27 novembre 2020. Le solde du dividende de 1,48 euro par action a été détaché le 9 décembre et mis en paiement le 11, sachant qu’un acompte sur dividende de 1,18 euro par action Pernod-Ricard a déjà été mis en paiement le 10 juillet 2020.

Ce montant de 2,66 euros par action Pernod-Ricard représente une diminution de 14,7% par rapport au dividende versé au titre de l’exercice précédent.

Dividende 2021 Publicis : proposition réduite de moitié

Le dividende par action Publicis proposé à l’AG des actionnaires qui se tiendra la 26 mai 2021 a été fixé à 2 euros. Ce montant est supérieur de 73,9% à celui attribué en 2020 et proche de celui versé en 2019 (2,12 euros).

Ce dividende représente un taux de distribution du résultat de 22,9%, contre 22,9% au titre de 2019.

Pour rappel, Publicis avait réduit de moitié sa proposition de dividende de 2,30 à 1,15 euro par action l’an passé et décidé d’en reporter le versement de début juillet au 28 septembre 2020, ce que les actionnaires avaient approuvé à 99,99% lors de l’AG 2020.

Dividende 2021 Renault : aucun versement, comme en 2020

Le conseil d’administration de Renault proposera de ne pas verser de dividende au titre de 2020 à l’assemblée générale des actionnaires, prévue le 23 avril 2021, alors que le groupe automobile a essuyé une perte historique de 8 milliard d’euros en 2020.

Le groupe au losange avait déjà décidé de renoncer à proposer une distribution de dividende en 2020, en pleine pandémie de coronavirus (montant de 1,10 euro par action initialement proposé).

Dividende 2021 Safran : reprise

Un dividende de 0,43 euro par action Safran sera proposé aux actionnaires lors de l’assemblée générale du 26 mai 2021, soit un taux de distribution de 22% du résultat net. Cette proposition marque une reprise des distributions aux actionnaires, qui avaient été interrompues en 2020.

L’an dernier, le conseil d’administration avait décidé de retirer sa proposition de dividende au titre de l’exercice 2019 (2,38 euros par action initialement prévus). Cette absence de versement en 2020 d’un dividende au titre de l’exercice 2019 a largement contribué, à hauteur de 1 milliard d’euros environ, au désendettement du groupe.

Dividende 2021 Saint-Gobain : suppression

Saint-Gobain va, sur proposition du conseil d’administration aux actionnaires réunis en AG le 3 juin 2021, verser un dividende en espèces de 1,33 euro par titre au titre de l’exercice 2021. Ce dividende représente 48% du résultat net courant et marque une reprise des distributions qui avaient été interrompue en 2020 lors de la première vague épidémique. Le groupe avait en effet décidé de supprimer sa proposition de dividende de 1,38 euro par action en espèces initialement prévue.

Saint-Gobain a par ailleurs annoncé un maintien de sa politique de dividende qui prévoit un paiement en espèces et vise un taux de distribution normalisé de 35% à 40% du résultat net courant.

Dividende 2021 Sanofi : en légère hausse

Le dividende versé par Sanofi a été fixé à 3,20 euros, en progression de 1,6% par rapport à l’année précédente (3,15 euros l’an dernier et 3,07 euros en 2019 au titre de 2018). Cette augmentation correspond à la « 27ème année consécutive de croissance du dividende », indique le groupe.

Ce versement sera soumis au vote des actionnaires lors de l’assemblée générale du 30 avril 2021.

Dividende 2020 Schneider Electric : augmentation de 8,5%

Le dividende par action Schneider Electric versé en 2020 au titre de l’exercice 2019 s’est élevé à 2,55 euros par action, en hausse de 8,5% par rapport à l’année précédente.

Depuis février 2015, la politique de dividende affichée par le groupe vise à assurer une distribution annuelle sans baisse d’une année sur l’autre, et à reverser chaque année environ 50% du résultat net hors éléments exceptionnels aux actionnaires.

Dividende 2021 Société Générale : reprise après la suspension en 2020

La Société Générale va reprendre sa politique de distribution de dividendes en 2021 après avoir dû la mettre en parenthèses en 2020. Ainsi, le versement d’un dividende de 0,55 euros sera proposé aux actionnaires cette année.

En 2020, le conseil d’administration SocGen avait supprimé la distribution d’un dividende au titre de l’exercice 2019, conformément aux recommandations de la Banque centrale européenne (BCE), enjoignant les établissements de crédit à suspendre le paiement de leurs dividendes, alors que la SG avait mis de côté une provision pour payer le dividende de 2,2 euros par action.

Dividende 2021 Stellantis (ex-PSA) : distribution issue de la vente de titres Faurecia

Stellantis va proposer le versement d’une somme maximum de 308 millions d’euros à ses actionnaires, correspondant produit de cession reçu par Peugeot S.A. au titre de la vente d’actions ordinaires Faurecia réalisée en octobre 2020. Cette distribution en espèces représente une somme de 0,096677 euro par titre Stellantis détenu.

Une assemblée générale extraordinaire des actionnaires (AGE) est prévue le 8 mars 2021 à 14 heures afin d’approuver ce versement, qui sera complété par une distribution d’actions ordinaires Faurecia.

Informations ci-dessous sur le dividende PSA en attendant les premières annonces de Stellantis sur sa politique de distribution de dividendes.

Le directoire de Peugeot SA (groupe PSA) a décidé de ne pas verser de dividende ordinaire en 2020 au titre de 2019, a-t-il annoncé le 13 mai 2020, en raison des conséquences de la pandémie de Covid-19 sur le marché automobile. Le bénéfice distribuable (8,7 milliards d’euros) a été affecté en totalité au compte « Report à nouveau ».

Initialement, le versement d’un dividende de 1,23 euro par action aurait dû être soumis au vote des actionnaires et mis en paiement le 25 mai 2020.

Dividende 2020-2021 STMicroelectronics : baisse du versement trimestriel

La distribution d’un dividende en espèces de 0,168 dollars américains (US$) par action STMicroelectronics a été approuvée par les actionnaires le 17 juin 2020. Cette somme est versée tous les trimestres à raison de 0,042 US$ au cours des deuxième, troisième et quatrième trimestres de 2020 et du premier trimestre de 2021, aux dates prévues par le calendrier de versement.

Cette distribution est inférieure à celle intervenue sur l’exercice précédent (0,24 US$ par action, soit 0,06 US$ trimestriels).

Le Conseil de Surveillance qui s’est tenu le 23 septembre 2020 a décidé de ne pas réévaluer le dividende (ce qu’il aurait pu faire dans la limite de 0,24 US$ par action).

Dividende 2021 Teleperformance : stabilité après le bond de 2020

Teleperformance a a annoncé une stabilité du dividende proposé à l’AG des actionnaires du 22 avril prochain, à 2,40 euros par titre. Le versement envisagé représente 43% du résultat net, contre 35% l’année précédente, un taux de distribution (ou pay-out) historiquement élevé.

En 2020, Teleperformance était l’entreprise appartenant à l’indice CAC 40 dont le dividende par action avait le plus augmenté, de 1,90 à 2,40 euros, soit une croissance de 26,3% par rapport à l‘exercice précédent.

Dividende 2021 Thales : acompte en baisse

Le conseil d’administration de Thales a décidé de proposer aux actionnaires, le versement d’un dividende de 1,76 euro par action, un niveau intermédiaire entre celui versé en 2019 (2,08 euro) et 2020 (0,60 euro). Ce niveau correspond à un taux de distribution de 40% du résultat net ajusté, part du groupe, par action et un quasi-triplement par rapport à l’exercice précédent.

En tenant compte de l’acompte sur dividende de 0,40 euro par titre le 3 décembre 2020 (en baisse d’un tiers par rapport à l’acompte versé en décembre 2019 à 0,60 euro / titre), le solde du dividende mis en paiement le 20 mai 2021 atteindra 1,36 euro par action.

En 2020, le dividende de l’action Thales versé au titre de 2019 avait été limité au montant de l’acompte de 0,60 euro par titre déjà versé en décembre 2019. Cette décision a été prise par le conseil d’administration le 6 avril 2020 « dans un souci d’exemplarité vis-à-vis de l’ensemble des parties prenantes du groupe, et afin de préserver ses capacités de financement si la crise du Covid-19 venait à durer ». Par conséquent, aucun solde de dividende n’a été mis en paiement au mois de mai et une sortie de trésorerie de 430 millions d’euros a été évitée. Initialement, le conseil d’administration avait proposé le versement le 14 mai d’un dividende de 2,65 euros par action, en hausse de 27% par rapport l’année précédente (2,08 euros), correspondant à un solde à payer de 2,05 euros par action.

Dividende 2020-2021 Total : solde de 0,66 euro par action

Le Conseil d’administration de Total a suspendu son objectif de croissance annuelle de 5% du dividende, initialement annoncé en septembre 2019. Ce qui revient à limiter le montant du solde (versé en juin 2021) et des trois premiers acomptes sur dividende au titre de 2020 à 0,66 euro par action.

Le dividende annuel de l’action du groupe pétrolier proposé par le conseil d’administration atteint ainsi 2,64 euros au titre de l’exercice 2020 contre 2,68 euros au titre de l’exercice 2019, soit une légère baisse de 1,5%.

Total n’a pas encore détaillé sa politique de dividende pour l’année et les acomptes à venir.

Dividende Unibail-Rodamco-Westfield : annulation pour 2020, 2021 et 2022

Unibail-Rodamco-Westfield (URW) a décidé de suspendre le versement de dividende au titre des années fiscales 2020, 2021 et 2022, dans le cadre de sa politique de désendettement. Aucune distribution aux actionnaires n’interviendra donc en 2021, 2022 et 2023 à ce titre.

En 2020, le dividende annuel de l’action Unibail RW avait été limité « par prudence » au montant de l’acompte de 5,40 euros par action versé le 26 mars 2020, le groupe ayant renoncé à proposer le dividende de 10,80 euros par titre initialement prévu.

Dividende 2021 Veolia Environnement : 0,70 euro par titre

Un dividende de 0,70 euro par action Veolia Environnement servi en 2021 au titre de 2020 est proposé à l’assemblée générale du 22 avril 2021. Ce montant est supérieur de 40% à celui versé en 2020 mais inférieur à celui des exercices précédents (0,92 euro au titre de 2018, 0,84 euro au titre de 2017, 0,80 euro au titre de 2016, 0,73 euro au titre de 2015).

L’an dernier, le dividende proposé – et approuvé par les actionnaires lors de l’AG du 22 avril 2020 – avait été ramené à 0,50 euro par action Veolia Environnement, contre 1 euro prévu à l’origine.

Le groupe a affiché l’objectif d’un retour à la politique de distribution pré-crise au titre de l’exercice 2021.

Dividende 2021 Vinci : montant stable, paiement en une fois

Le montant du dividende par action Vinci est maintenu à 2,04 euros au titre de l’exercice 2020. Il sera mis en paiement en date du 22 avril 2021. Ce montant est identique à celui attribué au titre de l’exercice précédent. Seule différence : le dividende 2021 sera versé en une fois (absence d’acompte sur dividende en fin d’année 2020) alors que l’année précédente, il avait été payé en deux temps (solde de 1,25 euro par action le 16 juillet 2020, acompte de 0,79 euro en novembre 2019).

Pour mémoire, le montant du dividende annuel avait été abaissé l’an dernier à 2,04 euros, contre 2,67 euros versés en 2019 et 3,05 euros initialement prévus pour 2020.

Dividende 2021 Vivendi : maintien à 60 centimes par action

Le dividende par action Vivendi versé en 2021 au titre de 2020 sera stable par rapport à l’année dernière à 0,60 euro par action, sachant que la politique de retour aux actionnaires repose également sur les rachats d’actions.

Ce maintien du dividende intervient alors que Vivendi avait été l’an passé l’une des rares sociétés du CAC 40 à connaître une croissance à deux chiffres de son dividende au titre de l’exercice 2019 (+20% de plus que les 50 centimes versés en 2019).

Dividende 2021 Worldline : absence de versement

Aucun dividende ne sera versé aux actionnaires de Worldline en 2021, comme en 2017, 2018, 2019 et 2020. Le conseil d’administration a décidé de proposer aux actionnaires de ne pas distribuer de dividende au titre des résultats de 2020, le groupe venant de financer l’acquisition d’Ingenico.

Le groupe s’est fixé pour objectif de distribuer à ses porteurs de parts des dividendes représentant environ 25% de son résultat net consolidé, « dans la mesure où cela est compatible avec la mise en œuvre de la politique de croissance externe ».

Dividendes du CAC 40 : historique des montants versés

  • 2021 : à paraître
  • 2020 : 28,6 milliards d’euros
  • 2019 : 49,2 milliards d’euros
  • 2018 : 42,7 milliards d’euros
  • 2017 : 39,2 milliards d’euros
  • 2016 : 40,7 milliards d’euros
  • 2015 : 34,8 milliards d’euros
  • 2014 : 36,2 milliards d’euros
  • 2013 : 34,4 milliards d’euros
  • 2012 : 32,3 milliards d’euros
  • 2011 : 34,6 milliards d’euros
  • 2010 : 33,8 milliards d’euros
  • 2009 : 27,1 milliards d’euros
  • 2008 : 43 milliards d’euros
  • 2007 : 37,8 milliards d’euros
  • 2006 : 31,2 milliards d’euros
  • 2005 : 24 milliards d’euros
  • 2004 : 16 milliards d’euros
  • 2003 : 14,1 milliards d’euros

Source : La Lettre Vernimmen, n°175 et 185, dividendes versés en numéraire (cash) uniquement

Le montant des distributions de dividendes des entreprises du CAC 40 a chuté de près de 42% en 2020 à 28,6 milliards d’euros, après avoir atteint un record de 49,2 milliards d’euros distribués en 2019.

Ce total annuel dépend de plusieurs facteurs :

  • de la conjoncture économique
  • de la santé financière des sociétés
  • de la politique de distribution de dividendes de chacune
  • de la composition du CAC 40, certains secteurs étant plus enclins à distribuer des dividendes que d’autres
  • des injonctions des pouvoirs publics ou des régulateurs, comme nous avons pu le constater à l’occasion de la crise du Covid-19

Distribution de dividendes : le processus de décision

Dans une entreprise du CAC 40, comme dans toute entreprise cotée, la distribution d’un dividende est le fruit d’une décision d’affectation du résultat de l’exercice écoulé prise de façon discrétionnaire (arbitraire) par le conseil d’administration, ou sur proposition du conseil de surveillance lorsqu’il s’agit d’une société à directoire et conseil de surveillance.

Le bénéfice distribuable correspond au montant du bénéfice net de l’exercice écoulé, augmenté du report à nouveau.

Dans tous les cas, le dividende est soumis au vote des actionnaires lors de l’assemblée générale annuelle. Il s’agit généralement de la résolution n°3, relative à l’affectation du résultat de l’exercice écoulé.

En cas de révision de la proposition de dividende, l’entreprise doit corriger la rédaction de la résolution soumise au vote des actionnaires, dans le cadre d’une modification de l’ordre du jour qui doit être notifiée aux actionnaires.

ARTICLES CONNEXES
Menu