Partagez
Share to Google

Le baccalauréat représente le sésame indispensable pour accéder aux études supérieures. Les informations à connaître pour l’édition 2018 de ce diplôme fétiche, destiné à être réformé dans quelques années.

 SOMMAIRE

Les différents bacs

- Le bac de français

- Le bac général

- Le bac technologique

- Le bac professionnel

Inscription bac 2018

- Dates d’inscription au bac 2018

- Dates d’inscription au bac 2018 pour les candidats libres

- Demande d’aménagement

Convocation bac 2018

Dates d’examens bac 2018

- Les dates écrites du bac de français

- Les dates du bac général

- Les dates du bac techno

- Les dates des épreuves générales du bac pro

- Les dates des épreuves à l'étranger

Les épreuves et coefficients du bac général 2018

- Les épreuves obligatoires

- Les épreuves de spécialité

- Les épreuves facultatives

Les dates des résultats au bac

Mentions bac 2018

Dates du rattrapage bac 2018

Réforme du bac : quels changements ?

Les différents bacs

Instauré en 1808, le baccalauréat constitue, en France, le premier grade universitaire. Plus communément appelé « bac », ce diplôme national présente la particularité de valider la fin des études secondaires tout en donnant accès à l’enseignement supérieur. L’obtention du bac est en effet obligatoire pour s’inscrire dans la quasi-totalité des formations françaises supérieures.

Il n’y a pas d’âge limite, ni minimum pour le passer. Pour décrocher le bac, il faut obtenir une moyenne générale aux épreuves d’au moins 10/20. Il n’existe pas de note éliminatoire, ni de note plancher. Selon une note de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), un organisme dépendant du ministère de l’Education nationale, 641.688 jeunes ont obtenu leur bac en 2017. La part des bacheliers dans une génération atteint 78,9%.

D'après le ministère de l'Education nationale, 753.148 candidats vont passer le baccalauréat en 2018, un nombre en hausse de plus de 5% par rapport à 2017. Parmi cet effectif, 53% présentent un bac général (402.707 candidats), 26% un bac professionnel (195.619 candidats) et 21% un bac technologique (154.822 candidats).

Le bac de français

Si on parle couramment de « bac de français », il n’existe pas, en réalité, de baccalauréat spécifique à la langue de Molière. Il s’agit, en fait, d’une épreuve anticipée de français (EAF) à l’issue de la classe de première, qui comprend un examen à l’écrit et un examen à l’oral dont les notes sont prises en compte dans la moyenne générale du baccalauréat.

L’objectif de l’EAF est d’alléger le programme des lycéens en réduisant le nombre de matières à passer en fin de terminale. L’épreuve anticipée est réservée aux filières générales et technologiques. Il n’y a pas d’EAF dans le cadre du bac professionnel.

Par ailleurs, il faut savoir qu’outre le français, il existe d’autres épreuves anticipées comme les travaux personnels encadrés (TPE) présentés à l’oral. Une épreuve écrite anticipée en sciences est également prévue pour les classes de première des séries générales ES et L (voir plus loin). Une épreuve orale anticipée d’histoire-géographie est aussi proposée pour les classes de première des séries technologiques STD2A, STI2D et STL (idem). Tout comme un oral en activités intermédiaires (AID) en série technologique ST2S ou en économie-gestion (EG) en série technologie STMG (idem).

Le bac général

Le baccalauréat général se compose exclusivement de matières d'enseignement général et conduit en priorité à des études supérieures longues (université, écoles de commerce, écoles d’ingénieurs...). Depuis 1995, il comporte les trois séries suivantes :

- Economique et sociale (ES) avec une dominante dans les sciences économiques et sociales (SES) ainsi que dans l’histoire, la géographie et les mathématiques

- Littéraire (L) avec une dominante en français et littérature ainsi que dans les langues vivantes (LV), les arts et la philosophie

- Scientifique (S) avec une dominante dans les mathématiques ainsi qu’en physique, chimie, sciences de la vie et de la terre (SVT).
Les séries ES, L, et S sont vouées à disparaître en 2021 dans le cadre de la réforme du baccalauréat présentée le 14 février 2018 (voir plus loin).

Le bac technologique

Le baccalauréat technologique associe enseignement général et technologie. Il se prépare après la classe de seconde générale, hormis pour les bacs sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR) et techniques de la musique et de la danse (TMD) accessibles uniquement à partir d’une seconde spécifique. Il existe huit séries de « bac techno » :

- Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) avec quatre spécialités : Gestion et finance, Mercatique (marketing), Ressources humaines et communication, Systèmes d'information et de gestion

- Sciences et technologies du design et des arts appliqués (STD2A) avec une dominante culture générale et artistique ainsi que le développement de la créativité personnelle, la connaissance et la maîtrise de techniques d'expression et d'outils technologiques

- Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D) avec quatre spécialités : Architecture et construction (AC), Energies et environnement (EE), Innovation technologique et éco-conception (ITEC), Systèmes d'information et numérique (SIN)

- Sciences et technologies de laboratoire (STL) avec deux spécialités : Biotechnologies, Sciences physiques et chimiques en laboratoire

- Sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) avec des dominantes sur la biologie humaine, la connaissance psychologique des individus et des groupes, l'étude des faits sociaux et des problèmes de santé, les institutions sanitaires et sociales

- Sciences et technologies de l'agronomie et du vivant (STAV) avec quatre spécialités : Agronomie, Alimentation, Environnement, Territoires

- Technique de la musique et de la danse (TMD) avec deux options : instrument ou danse

- Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR) avec des dominantes sur les sciences et technologies des services (STS) et les sciences et technologies culinaires (STC).

Le bac professionnel

Le baccalauréat professionnel se prépare en trois ans, dès la classe de seconde. Ce diplôme national peut s’obtenir par la voie scolaire « classique » (enseignement en lycée professionnel), par l’apprentissage (une partie de la formation effectuée en entreprise), par la formation continue professionnelle (pour les salariés, les demandeurs d’emploi et les personnes en reconversion), en candidat individuel (à condition de justifier d’au moins trois ans d’expériences professionnelles).

Au lieu de passer l’examen, il est possible d’être diplômé via la validation des acquis de l’expérience (VAE). Pour accéder à une VAE, le candidat doit avoir occupé pendant au moins un an un poste d’employé ou d’ouvrier qualifié dans un domaine professionnel en rapport avec la spécialité visée. On dénombre plus de 90 spécialités en « bac pro ».

Inscription bac 2018

Dates d’inscription au bac 2018

Les dates d’inscription au baccalauréat sont fixées par chaque rectorat. Elles ont lieu généralement à l’automne (d’octobre à mi-décembre 2017 pour le bac 2018). Les lycéens n’ont aucune démarche à effectuer. C’est leur établissement qui se charge de les inscrire. Il leur est juste demandé le moment voulu de fournir une copie de l’attestation ou du récépissé de recensement délivré par leur mairie ou une copie du certificat de participation à la journée défense et citoyenneté.

Dates d’inscription au bac 2018 pour les candidats libres

Les candidats libres doivent s’inscrire directement auprès de la division des examens et concours (DEC) du rectorat de leur académie ou, s’ils habitent en Ile-de-France, auprès du Service inter-académique des examens et concours (SIEC) d’Arcueil. Il leur est conseillé d’entamer leurs démarches dès la rentrée (septembre 2018 pour le bac 2019).

Pour le bac 2018, 16.688 candidats libres se sont inscrits, soit 2,2% de l'effectif total.

Demande d’aménagement

Pour bénéficier d’un aménagement spécifique des conditions d’examen (tiers-temps supplémentaire, équipement informatique, assistance d’une personne tierce...), les candidats souffrant d’un handicap doivent adresser leur demande à l’un des médecins désignés par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). La requête doit être réalisée au plus tard deux mois avant la première épreuve via un formulaire de demande d'aménagement d'épreuves aux examens.

Convocation bac 2018

Pour les candidats scolarisés, ce sont les établissements (le plus souvent, le professeur de français pour les épreuves anticipées ou le professeur principal pour les épreuves de terminale) qui fournissent les convocations au plus tard 15 jours avant le début des examens. Les candidats libres reçoivent, eux, les documents par courrier à l’adresse qu’ils ont renseignée.

Si l'année scolaire s'achève officiellement le samedi 7 juillet, les élèves de 1ère et de Terminale finiront les cours pour pouvoir réviser le 1er ou le 2 juin, selon les établissements.

Le jour J, les candidats doivent se présenter 30 minutes avant l’épreuve, munis de leur lettre de convocation et d’un justificatif d’identité (carte nationale d’identité, passeport, permis de conduire). Il faut présenter le document original (pas de copie).

En cas de perte ou de vol de la pièce d’identité, le candidat doit produire une attestation de déclaration de perte ou de vol effectuée auprès d’un commissariat de police. Si le jeune a oublié son justificatif d’identité ou sa convocation, il doit demander à voir le chef de l’établissement dans lequel se déroule l’examen. Généralement, le proviseur autorise la participation du candidat étourdi à l’examen à condition qu’il apporte le document le lendemain.

Dates d’examens bac 2018

Les dates écrites du bac de français

- 18 juin 2018 (de 14h à 18h) : français et littérature pour les filières générales et technologiques

- 20 juin 2018 (de 8h à 9h30) : sciences (pour les séries ES et L).

Les dates du bac général

Pour la série ES

- 18 juin 2018 (de 8h à 12h) : philosophie

- 19 juin 2018 (de 8h à 12h) : histoire-géographie

- 20 juin 2018 (de 14h à 17h) : langue vivante 1 (LV1)

- 21 juin 2018 (de 8h à 12h) : sciences économiques et sociales (SES)

- 21 juin 2018 (de 8h à 13h) : SES avec spécialité économie approfondie OU sciences sociales et politiques

- 22 juin 2018 (de 8h à 11h) : mathématiques

- 22 juin 2018 (de 14h à 16h) : langue vivante 2 (LV2) étrangère OU LV2 régionale.

Pour la série L

- 18 juin 2018 (de 8h à 12h) : philosophie

- 19 juin 2018 (de 8h à 12h) : histoire-géographie

- 20 juin 2018 (de 14h à 17h) : langue vivante 1 (LV1)

- 21 juin 2018 (de 8h à 10h) : littérature

- 22 juin 2018 (de 8h à 11h) : mathématiques

- 22 juin 2018 (de 14h à 17h) : langue vivante 2 (LV2) étrangère OU LV2 régionale

- 23 juin 2018 (de 14h à 17h30) : arts

- 23 juin 2018 (de 14h à 17h) : langues et cultures de l’Antiquité (latin OU grec).

Pour la série S

- 18 juin 2018 (de 8h à 12h) : philosophie

- 19 juin 2018 (de 8h à 12h) : histoire-géographie

- 20 juin 2018 (de 14h à 17h) : langue vivante 1 (LV1)

- 21 juin 2018 (de 8h à 11h30) : physique-chimie

- 22 juin 2018 (de 8h à 12h) : mathématiques

- 22 juin 2018 (de 14h à 16h) : langue vivante 2 (LV2) étrangère OU LV2 régionale

- 25 juin 2018 (de 14h à 17h30) : sciences de la vie et de la terre (SVT) OU Ecologie, agronomie et territoires

- 25 juin 2018 (de 14h à 18h) : sciences de l’ingénieur.

Les dates du bac techno

Pour la série ST2S

- 18 juin 2018 (de 8h à 12h) : philosophie

- 19 juin 2018 (de 8h à 10h30) : histoire-géographie

- 19 juin 2018 (de 14h à 16h) : mathématiques

- 20 juin 2018 (de 14h à 16h) : LV1

- 21 juin 2018 (de 8h à 10h) : sciences physiques et chimiques

- 21 juin 2018 (de 14h à 17h) : sciences et techniques sanitaires et sociales

- 22 juin 2018 (de 14h à 16h) : LV2 étrangère OU LV2 régionale

- 25 juin 2018 (de 14h à 17h) : biologie et physiopathologie humaines.

Pour la série STMG

- 18 juin 2018 (de 8h à 12h) : philosophie

- 19 juin 2018 (de 8h à 10h30) : histoire-géographie

- 19 juin 2018 (de 14h à 16h) : mathématiques

- 20 juin 2018 (de 14h à 16h) : LV1

- 21 juin 2018 (de 14h à 18h) : épreuve de spécialité

- 22 juin 2018 (de 8h à 11h) : management des organisations

- 22 juin 2018 (de 14h à 16h) : LV2 étrangère OU LV2 régionale

- 25 juin 2018 (de 8h à 11h) : économie-droit.

Pour la série STHR

- 18 juin 2018 (de 8h à 12h) : philosophie

- 19 juin 2018 (de 8h à 10h30) : histoire-géographie

- 19 juin 2018 (de 14h à 16h) : mathématiques

- 20 juin 2018 (de 14h à 16h) : LV1

- 21 juin 2018 (de 14h à 18h) : économie et gestion hôtelière

- 22 juin 2018 (de 14h à 16h) : LV2 étrangère OU LV2 régionale.

Pour la série STL

- 18 juin 2018 (de 8h à 12h) : philosophie

- 19 juin 2018 (de 14h à 18h) : mathématiques

- 20 juin 2018 (de 14h à 16h) : LV1

- 21 juin 2018 (de 14h à 18h) : chimie-biochimie-sciences du vivant et enseignement spécifique à la spécialité

- 22 juin 2018 (de 14h à 16h) : LV2 étrangère OU LV2 régionale

- 25 juin 2018 (de 8h à 11h) : physique-chimie.

Pour la série STI2D

- 18 juin 2018 (de 8h à 12h) : philosophie

- 19 juin 2018 (de 14h à 18h) : mathématiques

- 20 juin 2018 (de 14h à 16h) : LV1

- 21 juin 2018 (de 14h à 18h) : enseignements technologiques transversaux

- 22 juin 2018 (de 14h à 16h) : LV2 étrangère OU LV2 régionale

- 25 juin 2018 (de 8h à 11h) : physique-chimie.

Pour la série STD2A

- 18 juin 2018 (de 8h à 12h) : philosophie

- 19 juin 2018 (de 14h à 18h) : mathématiques

- 20 juin 2018 (de 14h à 16h) : LV1

- 21 juin 2018 (de 14h à 18h) : analyse méthodique en design et arts appliqués

- 22 juin 2018 (de 14h à 16h) : LV2 étrangère OU LV2 régionale

- 25 juin 2018 (de 8h à 11h) : physique-chimie.

Pour la série TMD

- 19 juin 2018 (de 14h à 18h) : philosophie OU mathématiques-sciences physiques

- 20 juin 2018 (de 14h à 18h) : histoire de la musique OU histoire de la danse

- 21 juin 2018 (de 14h à 18h) : épreuves techniques

- 10 juillet 2018 (de 14h à 18h) : épreuve musicale (pour l’option instrument)

- 10 juillet 2018 (à partir de 15h) : commentaire d’écoute OU lecture à vue instrumentale ou vocale OU technique du son (pour l’option instrument)

- 10 juillet 2018 (à partir de 15h) : composition chorégraphique OU anatomie OU danse et autres arts OU improvisation.

Les dates des épreuves générales du bac pro

- 18 juin 2018 (de 9h30 à 12h) : français

- 18 juin 2018 (de 14h à 16h) : histoire-géographie ET éducation civique

- 19 juin 2018 (de 9h30 à 11h30) : prévention, santé et environnement

- 19 juin 2018 (de 14h à 16h) : économie-gestion

- 19 juin 2018 (de 14h à 16h30) : économie-droit

- 20 juin 2018 (de 10h à 11h30) : arts appliqués et cultures artistiques

- Du 20 mai 2018 au 6 juin 2018 (à partir de 8h) : épreuves pratiques et écrites sur support informatique en mathématiques ET sciences physiques et chimiques.

Les dates des épreuves à l'étranger

Outre les territoires métropolitains et d'outre-mer, les épreuves des baccalauréats général et technologique sont organisés dans 91 pays. Quelque 19.872 candidats aux épreuves terminales et 20.127 candidats aux épreuves anticipées vont passer leur bac à l'étranger. Les épreuves se déroulent dans 153 centres d’examen ouverts dans les établissements de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et de la mission laïque française.

Les calendriers des sessions à l’étranger s’échelonnent d’avril à novembre, selon les pays :

- Pondichéry (Inde) : du 4 au 9 mai 2018

- Liban : 21, 22, 23, 28, 29 mai et 1er juin 2018

- Amérique du Nord : du 22 au 25 mai et du 29 au 31 mai 2018

- Pays étrangers du groupe 1 (pays européens, pays d’Afrique et du Proche-Orient, Madagascar et Île Maurice) : du 5 au 12 juin 2018

- Asie : du 18 au 22 juin 2018

- Amérique du sud : le 9 novembre 2018, et du 12 au 16 novembre 2018.

Les épreuves et coefficients du bac général 2018

Les épreuves obligatoires

A noter : seuls les points supérieurs à 10/20 en travaux personnels encadrés (TPE) sont retenus et multipliés par deux.

Pour la série ES

- Français (écrit) : coeff 2

- Français (oral) : coeff 2

- Sciences (écrit) : coeff 2

- TPE (oral) : coeff 2

- Histoire-géographie (écrit) : coeff 5

- Mathématiques (écrit) : coeff 5 OU coeff 5 + 2 en spécialité (voir plus loin)

- Sciences économiques et sociales (écrit) : coeff 7 OU coeff 7 + 2 en spécialité

- Langue vivante 1 (écrit + oral) : coeff 3

- Langue vivante 1 (écrit + oral) : coeff 2

- Philosophie (écrit) : coeff 4

- Education physique et sportive (en cours de formation) : coeff 2

Pour la série L

- Français (écrit) : coeff 3

- Français (oral) : coeff 2

- Sciences (écrit) : coeff 2

- TPE (oral) : coeff 2

- Littérature (écrit) : coeff 4

- Histoire-géographie (écrit) : coeff 4

- LV1 (écrit + oral) : coeff 4 OU 4 + 4 en spécialité

- LV2 (écrit + oral) : coeff 4 OU 4 + 4 en spécialité

- Littérature étrangère en langue étrangère (oral) : coeff 1

- Philosophie (écrit) : coeff 7

- EPS (en cours de formation) : coeff 2.

Pour la série S

-Français (écrit) : coeff 5

- Français (oral) : coeff 2

- TPE (oral) : coeff 2

- Histoire-géographie (écrit) : coeff 3

- Mathématiques (écrit) ; coeff 7 OU coeff 9 en spécialité

- Physique-chimie (écrit + pratique) : coeff 6 OU coeff 8 en spécialité

- SVT (écrit + pratique) : coeff 6 OU coeff 8 en spécialité, OU Ecologie, agronomie et territoires coeff 7 OU coeff 9 en spécialité OU Sciences de l’ingénieur (écrit + pratique) : coeff 6 OU coeff 8 en spécialité

- LV1 (écrit + oral) : coeff 3

- LV2 (écrit + oral) : coeff 2

- Philosophie (écrit) : coeff 3

- EPS (en cours de formation) : coeff 2.

Les épreuves de spécialité

Les élèves de terminale de filière générale sont obligés de choisir une spécialité. Celle-ci peut être attachée à une matière obligatoire. Le jour de l’examen, le candidat doit répondre à des exercices en plus (et dispose d’un temps supplémentaire pour les effectuer). Le coefficient de la spécialité vient abonder le coefficient de la matière de 2 points.

Le lycéen peut également opter pour une spécialité qui n’est pas rattachée à une matière obligatoire. C’est le cas, par exemple, de la spécialité informatique et sciences du numérique (ISN) proposée en série S. Il s’agit alors d’une épreuve spécifique.

Dans les deux cas, si le candidat obtient une note en spécialité en-dessous de la moyenne, celle-ci lui fera perdre des points à la différence des TPE et des options où seuls les points au-dessus de la moyenne sont pris en compte.

Pour la série ES

- Economie approfondie (écrit) : coeff 2

- Mathématiques (écrit) : coeff 2

- Sciences sociales et politiques (écrit) : coeff 2

- EPS (en cours de formation) : coeff 2.

Pour la série L

- Latin (écrit) : coeff 4

- Grec (écrit) : coeff 4

- LV1 ou LV2 (écrit + oral) : coeff 4

- LV3 (oral) : coeff 4

- Mathématiques (écrit) : coeff 4

- Droits et grands enjeux du monde contemporain (oral) : coeff 4

- Arts plastiques (écrit + pratique) : coeff 3 + 3

- Cinéma-audiovisuel (écrit + oral) : coeff 3 + 3

- Histoire des arts (écrit + oral) : coeff 3 + 3

- Musique (écrit + oral) : coeff 3 + 3

- Théâtre (écrit + oral) : coeff 3 + 3

- Danse (écrit + oral) : coeff 3 + 3

- Arts du cirque (écrit + oral) : coeff 3 + 3

- EPS (en cours de formation) : coeff 2.

Pour la série S

- Mathématiques (écrit) : coeff 2

- Physique-chimie (écrit) : coeff 2

- SVT (écrit) : coeff 2

- Informatique et sciences du numérique (oral) : coeff 2

- Ecologie, agronomie et territoires (oral) : coeff 2

- EPS (en cours de formation) : coeff 2.

Les épreuves facultatives

Comme leur appellation l’indique, les épreuves facultatives sont optionnelles. Le candidat peut en choisir deux au maximum. Le coefficient est de 1 sachant que seuls les points au-dessus de la moyenne (10/20) sont comptabilisés. Les options proposées dépendent des établissements.

Pour la série ES

- Informatique et création numérique (oral)

- LV3 étrangère ou régionale (oral ou écrit selon la langue)

- Lange des signes françaises (oral)

- Latin (oral)

- Grec (oral)

- EPS (en cours de formation)

- Arts : arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des arts, théâtre (oral)

- Musique (oral).

Pour la série L

- Informatique et création numérique (oral)

- LV3 étrangère ou régionale (oral ou écrit selon la langue)

- Lange des signes françaises (oral)

- Latin (oral)

- Grec (oral)

- EPS (en cours de formation)

- Arts : arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des arts, théâtre (oral)

- Musique (oral).

Pour la série S

- Informatique et création numérique (oral)

- LV3 étrangère ou régionale (oral ou écrit selon la langue)

- Lange des signes françaises (oral)

- Latin (oral)

- Grec (oral)

- EPS (en cours de formation)

- Arts : arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des arts, théâtre (oral)

- Musique (oral)

- Hippologie et équitation (en cours de formation)

- Pratiques physiques et sportives (en cours de formation)

- Pratiques sociales et culturelles (en cours de formation).

Les dates des résultats au bac

Les résultats du baccalauréat général, technologique et professionnel seront annoncés à partir du 6 juillet 2018. Les candidats pourront les consulter, en renseignant leur numéro de matricule mentionné sur leur convocation, sur Internet en se connectant au site education.gouv.fr.

Toutefois, ce sont les résultats affichés dans les centres d’examen et figurant dans le relevé de notes envoyé par courrier qui font foi.

Mentions bac 2018

Les mentions « assez bien » (AB), « bien » (B) et « très bien » (TB) sont attribuées, en fonction de la moyenne générale obtenue, uniquement aux candidats ayant réussi le baccalauréat au premier groupe d'épreuves. Ceux ayant décroché leur bac au second groupe d’épreuve (ou « oraux de rattrapage) ne peuvent pas avoir une mention.

- Pour obtenir une mention AB, la moyenne doit être égale ou supérieure à 12/20

- Pour obtenir une mention B, la moyenne doit être égale ou supérieure à 14/20

- Pour obtenir une mention TB, la moyenne doit être égale ou supérieure à 16/20.

Dates du rattrapage bac 2018

Les candidats ayant obtenu une moyenne comprise entre 8/20 et 9.99/20 au bac sont autorisés à passer les épreuves orales du second groupe. Ces « oraux de rattrapage » auront lieu cette année entre le 7 et le 11 juillet 2018.

En 2017, le taux final (épreuves du premier et du second groupe confondues) de réussite s’est élevé à 90,7% pour le bac général, à 90,5% pour le bac technologique et à 81,5% pour le bac professionnel. Le taux global de réussite au baccalauréat s’est situé à 87,9% l’an dernier.

Réforme du bac : quels changements ?

Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a présenté le 14 février 2018 une réforme du bac général (les changements annoncés ne s’appliquent pas au bac techno et au bac pro). Cette réforme prévoit que 60% de la moyenne soient issus d’épreuves écrites et orales et 40% du contrôle contenu.

Comme aujourd’hui, les candidats passeront un écrit et un oral de français en fin de classe de première. Une épreuve écrite de philosophie sera obligatoire pour tous les élèves de terminale rebaptisée « classe de maturité ». Les candidats devront choisir, à partir de la première, deux disciplines dites « de spécialité » parmi les matières suivantes : mathématiques ; physique-chimie ; sciences de la vie et de la terre (SVT) ; langues et littératures étrangères ; sciences économiques et sociales (SES) ; sciences de l’ingénieur ; histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ; humanités, littérature et philosophie ; arts ; numérique et sciences informatiques. Les deux spécialités choisies donneront lieu, chacune, à une épreuve écrite. Comme actuellement, les candidats auront la possibilité d’opter pour une ou deux épreuves facultatives (« options »).

A côté des épreuves écrites, les lycéens de terminale passeront un grand oral de 20 minutes devant un jury composé de trois personnes. Cette épreuve se déroulera en deux parties : la présentation du projet, adossé à une ou deux disciplines de spécialité choisies par l'élève, et un « échange » avec le jury à partir de ce projet.

Le contrôle contenu sera composé à 90% par les notes des épreuves communes passées en première et terminale (avec copies anonymisées et correction par d’autres professeurs) et 10% par les notes du bulletin scolaire.

Le nouveau bac général va être mis en place à partir de 2021, c’est-à-dire pour les élèves qui entreront en classe de seconde à compter de la rentrée 2018-2019.

A lire également :

Parcoursup : la nouvelle admission post-bac en 2018