Abe-infoservice.fr : un nouveau service public d’information sur les services financiers

Partagez

abe, info, service, banque, epargne

Epargne, opérations bancaires, assurances, crédits... Les finances à destination des particuliers et des travailleurs indépendants ont désormais leur service public d'information sur Internet. Le plus : un module gratuit de questions et de réclamations.

Le site Internet www.abe-infoservice.fr vient de faire peau neuve. Destiné à informer les consommateurs de services financiers, le site couvre toutes les thématiques entrant dans le champ de compétences de ses trois initiateurs : l'Autorité des marchés financiers (Bourse, OPCVM, trading, SCPI), l'Autorité de contrôle prudentiel (assurances vie et non vie, moyens de paiements, livrets, comptes courants), et la Banque de France (crédit, surendettement).

FAQ, fiches pratiques, conseils

L'internaute y trouvera des documentations pédagogiques, ainsi que des renseignements et des conseils pratiques. Une foire aux questions (FAQ) reprend les questions les plus posées aux équipes d'ABE Info Service par téléphone (0 811 901 801, coût d'un appel local depuis une ligne fixe). Au total, le site comprend désormais plus de 500 fiches alors que sa version initiale du site, lancée il y a deux ans, se résumait un site austère de redirection vers ceux des institutions parties prenantes. Mieux, la nouvelle version d'Abe-infoservice.fr permet de poser directement et gratuitement des questions ou de déposer des réclamations via un formulaire en ligne. Les questions les plus complexes seront traitées par des juristes. Les alertes et mises en garde de l'AMF et de l'ACP contre les pratiques de certains établissements et sociétés peu scrupuleux ou des services jugés risqués seront également relayées.

« Assurance Banque Epargne Info Service est un service public mis en place par l'ACP, l'AMF et la Banque de France. C'est un service qui ne se veut pas à destination des spécialistes. Nous nous adressons vraiment à tout public, que ce soit bien entendu les particuliers, mais aussi les artisans, les professions libérales qui ne disposent pas de directeur financier », expose Natalie Lemaire, directrice à l'AMF en charge des relations avec les épargnants.

Produits financiers plus complexes

Pourquoi proposer un tel site ? « Les produits sont plus complexes à appréhender et diffusés à public plus en plus large. Nous assistons à une asymétrie croissante de l'information entre vendeurs et clients. Or les enquêtes montrent que les consommateurs s'estiment peu compétents, alors que les contrats sont de plus en plus épais », résume Fabrice Pesin, secrétaire général adjoint de l'ACP. Pour ce dernier, la faiblesse de la culture financière des Français n'est pas la seul responsable, la palette des produits d'épargne s'étant considérablement diversifiée, depuis une vingtaine d'années, au-delà des simples livrets A, plans d'épargne logement (PEL) et autres assurances vie en euros.

Dans ce contexte, l'objectif affiché par Natalie Lemaire et Fabrice Pesin est de présenter « le plus simplement possible » les droits dont bénéficient les épargnants, emprunteurs et usagers de banque, en toute indépendance. Et de susciter des réflexes avant toute souscription, comme vérifier l'inscription d'un courtier en assurance de l'Orias (Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance), dont le registre est consultable via un lien sur le site. « Ce type de réflexe peut permettre aux consommateurs d'éviter des mésaventures préjudiciables », insiste Natalie Lemaire.

Un regret, ni l'immobilier, ni la fiscalité ne sont abordés sur Abe-infoservice.fr. Des thèmes qui n'entrent pas dans le champ de compétences de ses promoteurs.

 

Réseaux Sociaux