Partagez
Share to Google

La baisse des taux de crédit immobilier continue et profite notamment aux emprunteurs du Nord. Ils descendent jusqu'à 1,30% sur 20 ans pour les meilleurs dossiers selon le courtier Empruntis.com.

Les taux des prêts immobiliers touchent leur point bas dans le Nord
 

Emprunter pour acheter son logement coûte moins cher pour certains. Et tout n'est pas qu'une affaire de revenus ou d'apport personnel : la région de l'emprunteur influence aussi le taux d'un prêt immobilier. Dans son baromètre du 17 mai 2016, le courtier en crédit Empruntis.com révèle ainsi que les emprunteurs du Nord sont les mieux lotis. Du moins les plus recherchés.

Selon l'intermédiaire, les taux proposés aux meilleurs profils tombent très bas en Nord – Pas-de-Calais – Picardie : 1,04% sur 15 ans, 1,30% sur 20 ans et 1,45% sur 25 ans. Partout ailleurs, un prêt sur 15 ans se négocie au mieux à 1,25%. Pour un crédit immobilier remboursable sur 20 ans, il faut compter sur 1,40% minimum en Ile-de-France, 1,41% dans les régions Ouest et Sud-Ouest et 1,45% dans le Bassin méditerranéen. En Rhône-Alpes et dans l'Est, les meilleurs taux sur cette durée s'établissent à 1,50 et 1,55% respectivement. La différence est plus sensible entre le Nord et les autres régions pour les prêts sur 25 ans, à 1,75% dans les régions de l'Ouest et le bassin parisien et 1,80% partout ailleurs.

2% sur 20 ans en moyenne

La baisse des taux, « entre 0,05 et 0,20 point », continue donc d'alléger la charge des emprunteurs. Une tendance qui ne profite pas qu'aux clients les plus convoités. Les taux moyens sur 20 ans se fixent ainsi à 2% dans toutes les régions, avec une petite exception pour l'Ile-de-France (1,95%). Les crédits à l'habitat remboursables sur 15 ans s'affichent quant à eux à 1,75% quelle que soit la localisation. Enfin, les taux sur 25 ans s'établissent à 2,20% en moyenne, si ce n'est en région Méditerranée où ils sont un petit peu plus élevés (2,25%).

« Les établissements bancaires se livrent une guerre sans merci et ne veulent rien perdre, analyse la directrice de la communication et des études d'Empruntis Cécile Roquelaure. Les emprunteurs tirent clairement leur épingle du jeu dans ce contexte ultra concurrentiel. » En particulier, les candidats à l'achat immobilier retrouvent de l'intérêt pour les logements neufs, notamment les primo-accédants qui profitent de l'amélioration du prêt à taux zéro en 2016. Les emprunteurs continuent également de renégocier leur prêt en cours cette année. Si l'opération peut s'avérer intéressante, il faut toutefois bien analyser sa situation avant de se lancer, au risque de ne pas pouvoir amortir le coût du rachat de crédit.


     TAUX DE CRÉDIT IMMOBILIER 2018      

- Taux immobilier novembre 2018



                         FÊTES DE FIN D'ANNÉE                          

- Repas, déco, cadeaux... Noël à budget maîtrisé
- Champagne bon et pas cher
- Sapin de Noël moins cher
- Foie gras à prix léger
- Jouets pas chers

 

 

  • SUIVRE ToutSurMesFinances

 

 

newsletter