Partagez
Share to Google

Le niveau des taux d’emprunt constitue un élément déterminant dans le cadre d’un projet d’achat immobilier. Le baromètre des taux de crédit en novembre 2018 et leurs perspectives d’évolution pour cette année.

Sommaire

Le calcul d’un taux de crédit immobilier en quelques mots
Le niveau des taux de crédit immobilier en 2018
Evolution et perspectives pour 2018
Historique depuis 2007

Le calcul d’un taux de crédit immobilier

Quand les emprunteurs s’intéressent aux conditions de financement d’un achat immobilier, ils s’attardent le plus souvent sur les taux d’intérêts proposés par leur banque ou leur courtier en prêt immobilier. Il s’agit effectivement de la principale composante du taux annuel effectif global (TEAG), anciennement taux effectif global (TEG) d’un crédit immobilier : celui-ci résume en un seul pourcentage le coût global annuel du financement exprimé en % du montant total du crédit. En plus du taux d’intérêt, il comprend le coût de l’assurance de prêt ainsi que tous les frais acquittés par l’emprunteur pour souscrire son prêt.

Pour aller plus loin, notre article sur le calcul du TEG

Les taux détaillés ci-dessous se concentrent uniquement sur le taux d’intérêt brut ou taux d'intérêt nominal, hors assurance emprunteur et frais annexes (frais de dossier, frais de garantie ou hypothèque).

A savoir : sauf indication contraire, les taux présentés dans cet article proviennent des statistiques diffusées par l’Observatoire CSA/Crédit Logement.

Le niveau des taux de crédit immobilier en novembre 2018

Taux immobilier en novembre 2018

Selon les courtiers en prêt immobilier, la tendance des taux de crédit est plutôt stable voire en baisse au début de l'automne 2018, selon les durées d'emprunt et les réseaux bancaires. Les prix des crédits à l'habitat sont revenus à des niveaux planchers historiques.

D'après Cafpi (baromètre des taux au 22/10/2018), les taux moyens sur le marché en France s'établissent à :
- 1,56% sur 15 ans, stables par rapport au baromètre précédent
- 1,76% sur 20 ans, quasi-stables
- 2,00% sur 25 ans, quasi-stables

Cafpi revendique avoir obtenu pour fin octobre des taux pouvant atteindre 0,63% sur 10 ans, 0,82% sur 15 ans, 0,88% sur 20 ans et 1,17% sur 25 ans, soit environ 0,35 à 0,60 point de moins que les taux du marché.

Pour Meilleurtaux.com, la tendance des taux est globalement stable pour les bons dossiers (taux moyens constatés de 1,40% sur 15 ans, de 1,60% sur 20 ans et de 1,83% sur 25 ans au 05/11/2018). On note une hausse pour les excellents profils sur 20 ans (1,17%).

Chez Empruntis, la tendance est globalement stable à l'échelle de la France entière avec des évolutions diverses selon les durées d'emprunt (au 12/11/2018), des baisses étant constatées sur les prêts à 7 et 30 ans.

Meilleur taux immobilier en novembre 2018

Les taux minimum constatés varient d'un opérateur à l'autre et seuls les meilleurs dossiers peuvent y prétendre.

Les meilleurs taux de crédit immobilier actuels sont :

Chez Empruntis (au 12/11/2018) :
- 0,55% sur 7 ans
- 0,70% sur 10 ans
- 0,95% sur 15 ans
- 1,15% sur 20 ans
- 1,40% sur 25 ans
- 1,75% sur 30 ans

Chez Cafpi (au 22/10/2018) :
- 0,71% sur 7 ans
- 0,63% sur 10 ans
- 0,80% sur 12 ans
- 0,82% sur 15 ans
- 0,88% sur 20 ans
- 1,17% sur 25 ans

Chez Meilleurtaux.com (au 05/11/2018) :
- 0,55% sur 7 ans
- 0,70% sur 10 ans
- 0,90% sur 12 ans
- 1,00% sur 15 ans
- 1,17% sur 20 ans
- 1,25% sur 25 ans

 

Taux moyen au 3ème trimestre 2018

Au 3ème trimestre 2018, les taux des prêts immobiliers se situaient en moyenne à 1,43% en légère baisse par rapport deux trimestres précédents (1,45% au 2ème, 1,48% au 1er), revenant à leur niveau de février 2017, proches des plus bas historiques atteints fin 2016, malgré l'allongement de la durée des crédits accordés. Cependant, cette baisse des taux ne suffit plus à compenser la hausse des prix qui pèse sur le pouvoir d'achat immobilier des ménages.

A savoir : compte tenu du très faible nombre de prêts souscrits à taux variable (moins de 1% des nouveaux crédits selon Crédit Logement), seuls les taux fixes sont détaillés ici.

Taux fixes moyens des derniers mois

Novembre 2018 : à paraître
Octobre 2018 : 1,43%
Septembre 2018 : 1,43%
Août 2018 : 1,43%
Juillet 2018 : 1,43%
Juin 2018 : 1,44%
Mai 2018 : 1,46%
Avril 2018 : 1,47%
Mars 2018 : 1,49%
Février 2018 : 1,48%
Janvier 2018 : 1,49%
Décembre 2017 : 1,51%
Novembre 2017 : 1,54%
Octobre 2017 : 1,55%
Septembre 2017 : 1,56%
Août 2017 : 1,58%
Juillet 2017 : 1,55%
Juin 2017 : 1,56%

Taux fixes moyens selon la durée du prêt

Plus le remboursement d’un crédit immobilier est étalé dans le temps, plus le taux d’intérêt proposé par la banque est élevé.

Au mois d'octobre 2018, les taux constatés se situaient aux niveaux suivants :

• Crédit sur 15 ans : 1,20% (1,32% en janvier)
• Crédit sur 20 ans : 1,40% (1,49% en janvier)
• Crédit sur 25 ans : 1,62% (1,79% en janvier)

Taux fixes moyens selon la catégorie d’emprunteurs

Les emprunteurs le savent, les banques pratiquent des taux différents selon leur profil et la qualité de leur dossier. De très nombreux paramètres (niveau de revenus, apport personnel, durée du prêt, etc.) sont pris en compte à ce titre, d’où l’importance de bien préparer son dossier de prêt pour mettre toutes les chances de son côté.

Pour aller plus loin, notre article sur la préparation du dossier de prêt

Ici, les emprunteurs sont séparés en quatre groupes, des dossiers les mieux notés aux moins bien notés parmi ceux qui ont pu obtenir un financement auprès d’une banque.

Pour le mois de juillet 2018, les taux à retenir sont les suivants :

Emprunteurs du 1er groupe (meilleurs dossiers) :

• 0,97% sur 15 ans
• 1,15% sur 20 ans
• 1,37% sur 25 ans

Emprunteurs du 2ème groupe :

• 1,12% sur 15 ans
• 1,31% sur 20 ans
• 1,56% sur 25 ans

Emprunteurs du 3ème groupe :

• 1,24% sur 15 ans
• 1,45% sur 20 ans
• 1,66% sur 25 ans

Emprunteurs du 4ème groupe (dossiers les moins bien notés) :

• 1,50% sur 15 ans
• 1,73% sur 20 ans
• 1,89% sur 25 ans

Taux immobilier : évolution et perspectives pour 2018

Après avoir atteint un point bas historique en 2016, les taux d’emprunt sont repartis en légère hausse en 2017, sachant qu'entre avril et décembre 2017, les taux pratiqués sont demeurés presque inchangés. Ils sont ensuite repartis à la baisse en début d'année avant de se stabiliser à partir de l'été 2018.

Compte tenu des projections de la Banque de France en matière d’inflation (+1,4% en 2018) et du taux des obligations (autour de 1% pour les OAT 10 ans), ainsi que de la perspective d’un maintien des taux de financement de la Banque centrale européenne (BCE) à 0%, la remontée des taux de crédit n'aura globalement pas eu lieu, sauf pour certains profils primo-accédants dans certaines banques depuis peu.

En début d'année, l’observatoire CSA/Crédit Logement estimait que le taux moyen des crédits immobiliers devait progresser « lentement en 2018, pour probablement fluctuer autour de 1,65 % (voire un peu moins) ». Soit une hausse de 0,10 à 0,15 point sur un an. Cafpi anticipait une remontée contenue des taux de crédit en 2018. « Nous prévoyons deux temps dans l’année : une première phase autour de ce qu’ils étaient fin 2017, autour de 1,55%, puis une augmentation assez légère en fin d’année à 1,65% », selon Benoît Catel, directeur général du Crédit Foncier. Ce mouvement haussier tel qu'il était envisagé était attribué à la remontée anticipée des taux long sur les marchés, « un signe précurseur des prix des prêts immobiliers ».

Désormais, selon Meilleurtaux.com, l'évolution des taux devrait être stable au cours des prochaines semaines, avec un niveau toujours bas « durant l’été et à la rentrée ». Vousfinancer n’anticipe « pas de remontée des taux de crédit immobilier avant l’année 2019 ».

Pour les années à venir, la question est de savoir si les banques vont répercuter dans le coût du crédit la perte de marge que pourrait occasionner pour elles l'entrée en vigueur de la résiliation annuelle de l'assurance emprunteur pour tous les contrats en vigueur depuis le 1er janvier 2018.

« Jusqu'à présent, les taux de crédit étaient sponsorisés par l'assurance de prêt immobilier. A terme, le crédit immobilier va devenir plus cher, les taux seront représentatifs de la vérité des prix » relève Benoît Catel qui estime cependant que les effets sur le niveau des taux d'intérêt « ne devraient pas être visibles avant 2 ou 3 ans ». Le directeur général du Crédit Foncier évalue le renchérissement potentiel entre 0,10 et 0,25 point « toutes choses égales par ailleurs ».

Mais Cafpi remarque d'ores et déjà dans ce contexte que les banques, qui ont une capacité limitée à dégager de la marge sur le taux, compensent par la mise en place de frais de dossiers ou leur augmentation lorsqu'elles les pratiquaient déjà, sans négociation possible.

Lien partenaire : Comparez les crédits immobiliers en moins de 3 minutes et trouvez le meilleur taux !

Historique des taux de crédits immobiliers depuis 2007

L’historique ci-dessous reprend l’évolution des taux moyens des crédits immobiliers depuis le début de l’année 2007, trimestre par trimestre (Observatoire Crédit Logement / CSA).

Taux 2007

Premier trimestre (T1) : 3,96%
Deuxième trimestre (T2) : 4,08%
Troisième trimestre (T3) : 4,39%
Quatrième trimestre (T4) : 4,62%

Taux 2008

T1 : 4,67%
T2 : 4,67%
T3 : 4,94%
T4 : 5,07%

Taux 2009

T1 : 4,52%
T2 : 4,15%
T3 : 3,92%
T4 : 3,78%

Taux 2010

T1 : 3,61%
T2 : 3,44%
T3 : 3,34%
T4 : 3,27%

Taux 2011

T1 : 3,58%
T2 : 3,83%
T3 : 3,89%
T4 : 3,88%

Taux 2012

T1 : 3,90%
T2 : 3,60%
T3 : 3,48%
T4 : 3,27%

Taux 2013

T1 : 3,07%
T2 : 2,94%
T3 : 2,96%
T4 : 3,06%

Taux 2014

T1 : 3,01%
T2 : 2,84%
T3 : 2,64%
T4 : 2,40%

Taux 2015

T1 : 2,18%
T2 : 2,00%
T3 : 2,12%
T4 : 2,17%

Taux 2016

T1 : 2,02%
T2 : 1,69%
T3 : 1,46%
T4 : 1,32%

Taux 2017

T1 : 1,46%
T2 : 1,56%
T3 : 1,56%
T4 : 1,52%

Taux 2018

T1 : 1,48%
T2 : 1,45%
T3 : à paraître en octobre