Partagez
Share to Google

Le niveau des taux d’emprunt constitue un élément déterminant dans le cadre d’un projet d’achat immobilier. Le point complet sur le niveau des taux de crédit en 2017 et leurs perspectives d’évolution.

Sommaire

Le calcul d’un taux de crédit immobilier en quelques mots
Le niveau des taux de crédit immobilier en 2017
Evolution et perspectives pour 2017
Historique depuis 2007

Le calcul d’un taux de crédit immobilier en quelques mots

Quand les emprunteurs s’intéressent aux conditions de financement d’un achat immobilier, ils s’attardent le plus souvent sur les taux d’intérêts proposés par les banques. Il s’agit effectivement de la principale composante du taux effectif global (TEG) d’un crédit immobilier : celui-ci résume en un seul pourcentage le coût global du financement. En plus du taux d’intérêt, il comprend le coût de l’assurance de prêt ainsi que tous les frais acquittés par l’emprunteur pour souscrire son prêt.

Pour aller plus loin, notre article sur le calcul du TEG

Les taux détaillés ci-dessous se concentrent uniquement sur le taux d’intérêt, hors assurance emprunteur et frais annexes.

A savoir : sauf indication contraire, les taux présentés dans cet article proviennent des statistiques diffusées par l’observatoire CSA/Crédit Logement.

Le niveau des taux de crédit immobilier en 2017

Taux moyen en février 2017

En février 2017, les taux des prêts immobiliers se situaient en moyenne à 1,49%. Les taux de crédit ont ainsi légèrement augmenté par rapport à la fin de l’année 2016 (1,34% en décembre).

A savoir : compte tenu du très faible nombre de prêts souscrits à taux variable (moins de 0,2% des nouveaux crédits selon Crédit Logement), seuls les taux fixes sont détaillés ici.

Taux fixes moyens des trois derniers mois

Décembre 2016 : 1,34%
Janvier 2017 : 1,38%
Février 2017 : 1,49%

Taux fixes moyens selon la durée du prêt

Plus le remboursement d’un crédit immobilier est étalé dans le temps, plus le taux d’intérêt proposé par la banque est élevé.

Pour février 2017, les taux se situent aux niveaux suivants :

• Crédit sur 15 ans : 1,30%
• Crédit sur 20 ans : 1,52%
• Crédit sur 25 ans : 1,79%

Taux fixes moyens selon la catégorie d’emprunteurs

Les emprunteurs le savent, les banques pratiquent des taux différents selon leur profil et la qualité de leur dossier. De très nombreux paramètres (niveau de revenus, apport personnel, durée du prêt, etc.) sont pris en compte à ce titre, d’où l’importance de bien préparer son dossier de prêt pour mettre toutes les chances de son côté.

Pour aller plus loin, notre article sur la préparation du dossier de prêt

Ici, les emprunteurs sont séparés en quatre groupes, des dossiers les mieux notés aux moins bien notés parmi ceux qui ont pu obtenir un financement auprès d’une banque.

Pour février 2017, les taux à retenir sont les suivants :

Emprunteurs du 1er groupe (meilleurs dossiers) :

• 1,04% sur 15 ans
• 1,22% sur 20 ans
• 1,40% sur 25 ans

Emprunteurs du 2ème groupe :

• 1,22% sur 15 ans
• 1,45% sur 20 ans
• 1,68% sur 25 ans

Emprunteurs du 3ème groupe :

• 1,34% sur 15 ans
• 1,58% sur 20 ans
• 1,86% sur 25 ans

Emprunteurs du 4ème groupe (dossiers les moins bien notés) :

• 1,63% sur 15 ans
• 1,84% sur 20 ans
• 2,19% sur 25 ans

Evolutions et perspectives pour 2017

Après avoir atteint un point bas historique en 2016, les taux d’emprunt sont repartis en très légère hausse en décembre, une tendance qui s'est confirmée sur le mois de janvier 2017.

Pour autant, une augmentation sensible des taux n’est pas anticipée en 2017. Compte tenu des projections de la Banque de France en matière d’inflation (+1,2% en 2017) et du taux des obligations (0,90% pour les OAT 10 ans), ainsi que de la perspective d’un maintien des taux de financement de la Banque centrale européenne (BCE) à 0%, la remontée des taux de crédit devrait être limitée.

Sur cette base, l’observatoire CSA/Crédit Logement estime que « le taux moyen des crédits immobiliers attendu pour la fin 2017 devrait se situer entre 1,65 et 1,75% ». Soit une hausse de 0,30 à 0,40 point sur un an. De son côté, le Crédit Foncier anticipe un rélèvement des taux graduel au cours de l'année. Le taux moyen passerait ainsi à 1,80% selon la banque. 

« Je ne vois pas les choses beaucoup bouger sur les tout prochains mois », analyse pour sa part le directeur général délégué du groupe Crédit du Nord Philippe Amestoy. Interrogé à ce propos lors d’une conférence de presse tenue le 26 janvier 2017, le responsable bancaire a expliqué qu’il n’y avait pas de raison d’anticiper une augmentation violente des taux sur la première partie de l’année 2017, en dehors d’évènements imprévus. « Et même si les taux devaient bouger de quelques centimes (ou points, Ndlr), on est toujours sur des niveaux très bas et ils resteraient attractifs. »

Lien partenaire : Comparez les crédits immobiliers en moins de 3 minutes et trouvez le meilleur taux !

Historique des taux de crédits immobiliers depuis 2007

L’historique ci-dessous reprend l’évolution des taux moyens des crédits immobiliers depuis le début de l’année 2007, trimestre par trimestre.

2007

Premier trimestre (T1) : 3,96%
Deuxième trimestre (T2) : 4,08%
Troisième trimestre (T3) : 4,39%
Quatrième trimestre (T4) : 4,62%

2008

T1 : 4,67%
T2 : 4,67%
T3 : 4,94%
T4 : 5,07%

2009

T1 : 4,52%
T2 : 4,15%
T3 : 3,92%
T4 : 3,78%

2010

T1 : 3,61%
T2 : 3,44%
T3 : 3,34%
T4 : 3,27%

2011

T1 : 3,58%
T2 : 3,83%
T3 : 3,89%
T4 : 3,88%

2012

T1 : 3,90%
T2 : 3,60%
T3 : 3,48%
T4 : 3,27%

2013

T1 : 3,07%
T2 : 2,94%
T3 : 2,96%
T4 : 3,06%

2014

T1 : 3,01%
T2 : 2,84%
T3 : 2,64%
T4 : 2,40%

2015

T1 : 2,18%
T2 : 2,00%
T3 : 2,12%
T4 : 2,17%

2016

T1 : 2,02%
T2 : 1,69%
T3 : 1,46%
T4 : 1,32%