Les taux de crédit immobilier en 2021 : taux actuels et perspectives


Le niveau des taux d’emprunt constitue un élément déterminant dans le cadre d’un projet d’achat immobilier. Le baromètre des taux de crédit en ce début 2021 et leurs perspectives d’évolution pour le reste de l'année.

Le calcul d’un taux de crédit immobilier

Quand les emprunteurs s’intéressent aux conditions de financement d’un achat immobilier, ils s’attardent le plus souvent sur les taux d’intérêts proposés par leur banque ou leur courtier en prêt immobilier. Il s’agit effectivement de la principale composante du taux annuel effectif global (TEAG), anciennement taux effectif global (TEG) d’un crédit immobilier : celui-ci résume en un seul pourcentage le coût global annuel du financement exprimé en % du montant total du crédit. En plus du taux d’intérêt, il comprend le coût de l’assurance de prêt ainsi que tous les frais acquittés par l’emprunteur pour souscrire son prêt.

Pour aller plus loin, notre article sur le calcul du TEG

Les taux détaillés ci-dessous se concentrent uniquement sur le taux d’intérêt brut ou taux d’intérêt nominal, hors assurance emprunteur et frais annexes (frais de dossier, frais de garantie ou hypothèque).

À SAVOIR : sauf indication contraire, les taux présentés dans cet article proviennent des statistiques diffusées par l’Observatoire CSA/Crédit Logement.

Le niveau des taux de crédit immobilier en janvier 2021

Taux immobilier en janvier 2021

Comme sur les derniers mois de 2020, les courtiers en prêt immobilier ont à nouveau constaté en janvier 2021 une légère baisse des taux de crédit immobilier. Au regard des taux offerts par une dizaine de banques nationales et régionales, Vousfinancer note ainsi une diminution des taux allant de 0,05% à 0,20% pour le premier mois de l’année.

Cette évolution à la baisse s’accompagne d’une remontée des taux d’usure (les taux maximum au-delà desquels une banque n’a pas le droit de prêter) pour les particuliers pour le premier trimestre 2021. Ces conditions favorables se combinent avec l’assouplissement des recommandation du Haut conseil de stabilité financière (HCSF), et notamment la possibilité de contracter un prêt immobilier avec un taux d’endettement maximal de 35%. Une bonne nouvelle pour les primo-accédants, notamment.

Les conditions d’emprunt demeurent encore très favorables en 2021. Avant la crise sanitaire liée à la Covid-19, les prix des crédits à l’habitat avaient affiché des plus bas historiques.

D’après Cafpi (baromètre des taux au 31 décembre 2020, les plus récents communiqués), les taux moyens sur le marché en France s’établissent à :

  • 1,54% sur 7 ans
  • 0,78% sur 10 ans
  • 0,90% sur 12 ans
  • 1,04% sur 15 ans
  • 1,19% sur 20 ans
  • 1,49% sur 25 ans

Cafpi revendique avoir obtenu pour décembre 2020 des taux pouvant atteindre 1,54% sur 7 ans, 0,53% sur 10 ans, 0,64% sur 12 ans, 0,65% sur 15 ans, 0,75% sur 20 ans et 1% sur 25 ans, soit jusqu’à environ à 0,49 point de moins que les taux du marché selon les durées d’emprunt.

Selon les chiffres les plus récents mis en ligne sur son site Internet (au 5 janvier 2021), les taux moyens constatés par Vousfinancer s’établissent à :

  • 1,05% sur 15 ans
  • 1,25% sur 20 ans
  • 1,45% sur 25 ans

D’après les grilles tarifaires reçues le 11 janvier 2021 par Meilleurtaux.com, la tendance des taux est à la baisse pour tous les dossiers (taux moyens constatés de 0,61% sur 7 ans, de 0,66% sur 10 ans, de 0,82% sur 15 ans, de 1,02% sur 20 ans et de 1,28% du 25 ans).

Chez Empruntis (au 12 janvier 2021), la tendance à l’échelle de la France entière est globalement orientée à la baisse pour l’ensemble des durées d’emprunt. En janvier, les taux baissent pour les emprunts souscrits sur 7 ans (0,70%), sur 10 ans (0,75%), sur 15 ans (1,05%), sur 20 ans (1,15%) et sur 25 ans (1,40%%). La stabilité concerne les emprunts sur 30 ans (2%).

Meilleur taux immobilier en janvier 2021

Les taux minimum constatés varient d’un opérateur à l’autre et seuls les meilleurs dossiers (avec de l’épargne et/ou un apport et/ou une capacité d’épargne importants) peuvent y prétendre.

Les meilleurs taux de crédit immobilier actuels sont :

Chez Empruntis (au 12 janvier 2021) :

  • 0,30% sur 7 ans
  • 0,40% sur 10 ans
  • 0,56% sur 15 ans
  • 0,67% sur 20 ans
  • 0,91% sur 25 ans
  • 1,78% sur 30 ans

Chez Cafpi (au 31 décembre 2020) :

  • 1,54% sur 7 ans
  • 0,53% sur 10 ans
  • 0,64% sur 12 ans
  • 0,65% sur 15 ans
  • 0,75% sur 20 ans
  • 1% sur 25 ans

Chez Meilleurtaux.com (au 11 janvier 2021) :

  • 0,30% sur 7 ans
  • 0,40% sur 10 ans
  • 0,56% sur 15 ans
  • 0,67% sur 20 ans
  • 0,92% sur 25 ans

Chez Vousfinancer (au 23 novembre 2020) :

  • 0,65% sur 7 ans
  • 0,65% sur 10 ans
  • 0,70% sur 12 ans
  • 0,75% sur 15 ans
  • 0,90% sur 20 ans
  • 1,15% sur 25 ans

Taux moyen au 4ème trimestre 2020

En novembre 2020, les taux s’établissaient en moyenne à 1,21%, avec un taux de 1,28% pour l’accession dans le neuf et de 1,21% en ce qui concerne l’ancien, selon les données de l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Ils s’élevaient en moyenne à 1,21% en octobre 2020.

« En dépit du renforcement de la crise économique et sociale, et de la montée des risques de défaut d’une partie des emprunteurs, alors que les aides personnelles à l’accession ne peuvent plus remplir leur rôle de filet de sécurité, les banques continuent à améliorer les conditions des crédits octroyés », analyse l’Observatoire.

En novembre 2020, la durée moyenne des prêts immobiliers s’est établie à 233 mois (soit 19 ans et 7 mois). Elle avait avoir atteint un record de 235 mois en octobre, et ce, « en dépit de la déformation de la structure de la production (le recul de la part des clientèles moins bien dotées en apport personnel) intervenue dans la logique des recommandations du Haut conseil de la stabilité financière » de décembre 2019, constate l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Pour l’accession à l’immobilier neuf, la durée moyenne des prêts a même atteint 252 mois en novembre.

La durée moyenne s’est « accrue depuis le début de l’été, de l’ordre de 5 mois », constate l’Observatoire. Elle avait atteint en moyenne 231 mois durant le premier confinement (de mars à mai 2020), avant de redescendre du fait de la détente des taux d’intérêt intervenue durant l’été.

Autre constat opéré par l’Observatoire en novembre : le niveau de l’apport personnel réclamé par les banques continue de s’accroître de manière conséquente (+ 11% en glissement annuel, après – 5,2% en 2019).

Au troisième trimestre 2020, les taux de crédit immobilier ont continué de baissé pour s’établir en moyenne à 1,23% (contre 1,24% au deuxième trimestre). Durant cette période, la durée moyenne des prêts a diminué, pour atteindre 227 mois (soit un peu moins de 19 ans).

Au deuxième trimestre 2020, l’Observatoire Crédit Logement/CSA avait constaté une remontée des taux à 1,24% en moyenne, pour l’essentiel en mai (ils étaient passés en moyenne de 1,15% en mars à 1,29% en juin). L’Observatoire avait déjà noté cette tendance au premier trimestre 2020. Le confinement provoqué par l’épidémie de Covid-19 avait entraîné dans le même temps une chute de l’octroi des crédits immobiliers de l’ordre de 25%.

En fin de quatrième trimestre 2019, les taux des prêts immobiliers étaient très légèrement remontés, après une très légère baisse en novembre. Ils situaient en moyenne à 1,13% (contre 1,12% en novembre) fin décembre, selon l’observatoire Crédit Logement/CSA. Ils s’affichaient à 1,13% pour l’accession dans le neuf (contre 1,19% en novembre) et à 1,14% dans l’ancien (comme en novembre). La durée des prêts s’était relevée à 229 mois en moyenne (soit un peu plus de 19 ans), contre 230 mois en novembre et 229 mois en octobre.

À SAVOIR : compte tenu du très faible nombre de prêts souscrits à taux variable (moins de 1% des nouveaux crédits, selon Crédit Logement), seuls les taux fixes sont détaillés ici.

Taux fixes moyens des derniers mois

Décembre 2020 : à paraître
Novembre 2020 : 1,20% 
Octobre 2020 : 1,21%
Septembre 2020 : 1,22%
Août 2020 : 1,24%
Juillet 2020 : 1,25%
Juin 2020 : 1,29%
Mai 2020 : 1,25%
Avril 2020 : 1,17%
Mars 2020 : 1,14%
Février 2020 : 1,13%
Janvier 2020 : 1,13%
Décembre 2019 : 1,13%
Novembre 2019 : 1,12%
Octobre 2019 : 1,13%
Septembre 2019 : 1,18%
Août 2019 : 1,17%
Juillet 2019 : 1,20%
Juin 2019 : 1,25%
Mai 2019 : 1,29%
Avril 2019 : 1,33%
Mars 2019 : 1,39%
Février 2019 : 1,44%
Janvier 2019 : 1,45%
Décembre 2018 : 1,43%
Novembre 2018 : 1,44%
Octobre 2018 : 1,43%
Septembre 2018 : 1,43%
Août 2018 : 1,43%
Juillet 2018 : 1,43%
Juin 2018 : 1,44%
Mai 2018 : 1,46%
Avril 2018 : 1,47%
Mars 2018 : 1,49%
Février 2018 : 1,48%
Janvier 2018 : 1,49%
Décembre 2017 : 1,51%
Novembre 2017 : 1,54%
Octobre 2017 : 1,55%
Septembre 2017 : 1,56%
Août 2017 : 1,58%
Juillet 2017 : 1,55%
Juin 2017 : 1,56%

Taux fixes moyens selon la durée du prêt

Plus le remboursement d’un crédit immobilier est étalé dans le temps, plus le taux d’intérêt proposé par la banque est élevé.

Au mois de novembre 2020, les taux constatés par l’observatoire Crédit Logement/CSA se situaient aux niveaux suivants :

• Crédit sur 15 ans : 1,20% (1,02% en septembre et octobre 2020 ; 1,05% en août 2020 ; 1,03% en juillet 2020 ; 1,09% en juin 2020 ; 0,88% en décembre 2019 ; 1,21% en décembre 2018 ; 3,13% en décembre 2012)
• Crédit sur 20 ans : 1,12% ( 1,16% en octobre 2020 ; 1,19% en septembre 2020 ; 1,20% en août 2020 ; 1,21% en juillet 2020 ; 1,27% en juin 2020 ; 1,05% en décembre 2019 ; 1,41% en décembre 2018 ; 3,40% en décembre 2012)
• Crédit sur 25 ans : 1,38% (1,42% en octobre 2020 ; 1,46% en septembre 2020 ; 1,47% en juillet et en août 2020 ; 1,52% en juin 2020 ; 1,31% en décembre 2019 ; 1,63% en décembre 2018 ; 3,70% en décembre 2012)

Taux fixes moyens selon la catégorie d’emprunteurs

Les emprunteurs le savent, les banques pratiquent des taux différents selon leur profil et la qualité de leur dossier. De très nombreux paramètres (niveau de revenus, apport personnel, durée du prêt, etc.) sont pris en compte à ce titre, d’où l’importance de bien préparer son dossier de prêt pour mettre toutes les chances de son côté.

Pour aller plus loin, notre article sur la préparation du dossier de prêt

Ici, les emprunteurs sont séparés en quatre groupes, des dossiers les mieux notés aux moins bien notés parmi ceux qui ont pu obtenir un financement auprès d’une banque.

Pour le mois de novembre 2020, les taux à retenir, selon l’observatoire Crédit Logement/CSA, sont les suivants :

Emprunteurs du 1er groupe (meilleurs dossiers) :

• 0,73% sur 15 ans
• 0,84% sur 20 ans
• 1,06% sur 25 ans

Emprunteurs du 2ème groupe :

• 0,91% sur 15 ans
• 1,03% sur 20 ans
• 1,31% sur 25 ans

Emprunteurs du 3ème groupe :

• 1,04% sur 15 ans
• 1,15% sur 20 ans
• 1,46% sur 25 ans

Emprunteurs du 4ème groupe (dossiers les moins bien notés) :

• 1,27% sur 15 ans
• 1,41% sur 20 ans
• 1,71% sur 25 ans

Taux immobilier : évolution et perspectives pour 2020-2021

La plupart des courtiers (Meilleurtaux, Vousfinancer, etc.), qui ont constaté une légère hausse des taux de crédit au printemps 2020 (notamment pendant la période du premier confinement imposée par le Covid-19), notent que les taux repartent à la baisse. Mais qu’en est-il de la production de crédits avec le nouveau confinement ?

L’Observatoire CSA/Crédit Logement constate que « la mise en œuvre du deuxième confinement a affecté les conditions de réalisation des projets immobiliers des ménages et provoqué l’abandon d’opérations envisagées ». Ainsi, « sur les onze premiers mois de 2020, la production est en retrait de 15,7% en glissement annuel et le nombre de prêts accordés, de 18% », ajoute-t-il. Il tablait en octobre sur une baisse de 36,8% de la production de crédits immobiliers en 2021.

L’Observatoire note, mois après mois, que les ménages modestes sont de plus en plus exclus du marché immobilier. Selon lui, ils paient notamment les conséquences de la mise en œuvre des recommandations du Haut conseil de la stabilité financière (HCSF), qui avait appelé en décembre 2019 à un durcissement des conditions de financement.

« On est actuellement dans un marché à deux vitesses, où ceux qui peuvent emprunter, car ils ont un apport et un taux d’endettement inférieur à 33%, bénéficient de taux très bas, quand les autres, ceux qui ne correspondent pas à ces critères ou sont considérés comme des profils à risque, voient leur crédit refusé », analyse de son côté Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

« On constate que les taux pratiqués restent très inférieurs aux taux moyens proposés par les banques dans leurs barèmes. Cela démontre une forte sélection des banques au niveau des dossiers, privilégiant les profils les plus intéressants, entraînant une baisse des taux moyens pratiqués », expliquait à la rentrée de septembre Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi.

Pour les années à venir, la question est de savoir si les banques vont répercuter dans le coût du crédit la perte de marge que pourrait occasionner pour elles l’entrée en vigueur de la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur pour tous les contrats en vigueur depuis le 1er janvier 2018.

Historique des taux de crédits immobiliers depuis 2007

L’historique ci-dessous reprend l’évolution des taux moyens des crédits immobiliers depuis le début de l’année 2007, trimestre par trimestre (Observatoire Crédit Logement / CSA).

Taux 2007

  • Premier trimestre (T1) : 3,96%
  • Deuxième trimestre (T2) : 4,08%
  • Troisième trimestre (T3) : 4,39%
  • Quatrième trimestre (T4) : 4,62%

Taux 2008

  • T1 : 4,67%
  • T2 : 4,67%
  • T3 : 4,94%
  • T4 : 5,07%

Taux 2009

  • T1 : 4,52%
  • T2 : 4,15%
  • T3 : 3,92%
  • T4 : 3,78%

Taux 2010

  • T1 : 3,61%
  • T2 : 3,44%
  • T3 : 3,34%
  • T4 : 3,27%

Taux 2011

  • T1 : 3,58%
  • T2 : 3,83%
  • T3 : 3,89%
  • T4 : 3,88%

Taux 2012

  • T1 : 3,90%
  • T2 : 3,60%
  • T3 : 3,48%
  • T4 : 3,27%

Taux 2013

  • T1 : 3,07%
  • T2 : 2,94%
  • T3 : 2,96%
  • T4 : 3,06%

Taux 2014

  • T1 : 3,01%
  • T2 : 2,84%
  • T3 : 2,64%
  • T4 : 2,40%

Taux 2015

  • T1 : 2,18%
  • T2 : 2,00%
  • T3 : 2,12%
  • T4 : 2,17%

Taux 2016

  • T1 : 2,02%
  • T2 : 1,69%
  • T3 : 1,46%
  • T4 : 1,32%

Taux 2017

  • T1 : 1,46%
  • T2 : 1,56%
  • T3 : 1,56%
  • T4 : 1,52%

Taux 2018

  • T1 : 1,48%
  • T2 : 1,45%
  • T3 : 1,43%
  • T4 : 1,44%

Taux 2019

  • T1 : 1,42%
  • T2 : 1,29%
  • T3 : 1,19%
  • T4 : 1,13%

Taux 2020

  • T1 : 1,13%
  • T2 : 1,25%
  • T3 : 1,23%
  • T4 : à paraître