Partagez
Share to Google

Alors que les défilés de la Fashion Week viennent de s’achever, les grandes tendances repérées sur les podiums descendent déjà dans les rayons des enseignes de prêt-à-porter. Pièces emblématiques, couleurs, matières, accessoires… quelles tendances feront la mode du printemps-été 2017 ? Voici notre guide shopping, par modèle, marque et prix, pour des tenues à la pointe de la mode dès la saison prochaine.

shopping mode printemps été 2017

- Mode femme printemps-été 2017

Robe : la pièce incontournable des nouvelles collections
Pantalons et jupes : taille haute, flare et sportswear
Les hauts : extra large, retro ou romantique…
Les accessoires : les sacs à mains et bijoux jouent sur les tailles

- Mode homme printemps-été 2017

Hauts : jean, rayures et carreaux à l’honneur
Bas : tendance chic ou décontractée

Mode femme printemps-été 2017 : tendances et couleurs pour les robes, pantalons, chaussures et accessoires

Robe : la pièce incontournable des nouvelles collections

Tendance romantique

En matière de robe, les collections printemps-été 2017 ont apporté leur lot de nouveautés. Dans un esprit romantique, la tendance ‘gypsy’ c’est-à-dire la robe longue, fluide et bohème, à motif floral et végétal, avec un empiècement en dentelle ou fleuri dans la quasi-totalité des enseignes. En fonction de son budget, on pourra opter pour le modèle brodé de chez Mango à 79,99 euros. Ba&sh propose cette robe en soie sur fond bleu roi au prix de 340 euros. Chez H&M, le modèle en mousseline à 39,99 euros constitue une bonne alternative pour les budgets plus réduits.

Tendance ‘arty’

Autre thème phare de cette période estivale : les motifs graphiques et couleurs vives. Dans ce genre ‘arty’, les modèles arborent des formes géométriques apposées sur des étoffes ‘flashy’. Cette tendance commence à envahir les chaines à destination notamment des adolescentes et jeunes femmes. Chez Asos, la robe colorée à motifs géométriques est vendue 53,99 euros. Budget plus réduit pour cette robe t-shirt H&M aux couleurs vitaminées (14,99 euros).

Tendance ‘athleisure’

Cette année, la robe se décline aussi en mode sportswear, aussi appelée ‘athleisure’, un mix entre athlétisme et loisirs (leisure en anglais). Le confort prime pour ce look sportif et néanmoins féminin. Les robes se transforment en sweat qui se prolongent en-dessous du bassin comme ce modèle Pimkie à 25,99 euros ou celui-ci scintillant chez Esprit à 29,99 euros.

Les intemporels

Ces nouvelles tendances n’éclipsent pas pour autant les inconditionnelles du genre. La robe blanche ou en jean des saisons dernières demeure un classique à conserver dans son dressing à l’image de ce modèle court en denim vendu par La Redoute à 39,99 euros.

Pantalons et jupes : taille haute, flare et sportswear

Du côté des bas, une tendance forte se distingue : la taille haute. Elle se décline dans les pantalons et les jupes midi. En mettant l’accent sur la taille, cette coupe donne une allure plus féminine à la silhouette. A porter avec une ceinture, pour un effet ‘taille fine’ renforcé comme ce pantalon fluide de chez Maje vendu à 195 euros, ou la version plus abordable chez Mango pour ce pantalon en crêpe avec ceinture à 39,99 euros. Côté jupe, le modèle Dino de chez Sezane à 95 euros combine les nouveautés de la saison : taille haute, matière fluide et imprimé à pois.

Le retour du patte d'eph'

Cette saison, les jeans ou pantalons pattes d’eph’ ainsi que les jupes-culottes font leur grand retour. A taille haute toujours, mais ajusté aux cuisses et évasé au pied, le ‘flare’ marque le retour des années disco dans les collections. Chez La Redoute, le pantalon flare à 29,99 euros réunit tous les codes de la saison : fluidité, allure féminine et couleur tendre. A voir aussi en version jean chez Maje à 165 euros.

Tendance sportswear toujours : jogging

Exit la salle de sport, le pantalon de jogging se porte aussi à la ville. Décontracté et confortable, le pantalon de survet’ ne manque pourtant pas de style. Mais attention, en version urbaine et chic, le jogging doit impérativement s’associer à des tops raffinés et féminins sans oublier, aux pieds, de porter des talons hauts. Pour les plus audacieuses, le modèle à bandes de chez Sandro à 225 euros en rouge vif ou plus passe partout, en version gris chiné chez The Kooples à 67,50 euros.

Les intemporels

En denim brut, blanc, noir ou coloré, le jean slim reste un intemporel cette saison encore. Le jean blanc s’associe en journée avec des chaussures plates et une marinière. En soirée, avec des talons et petits tops en soie pour un effet décontracté et élégant. Promod propose ce pantalon basique à 29,95 euros, Diesel offre une version ultra-extensible à 210 euros.

Les hauts : extra large, rétro ou romantique…

Le volume est à l’honneur cette saison ! Les coupes amples envahissent les boutiques de prêt-à-porter féminin… Chemise masculine déstructurée, blouse ‘oversize’, manche bouffante ou gigot sont les tops de la saison printemps-été 2017. Chez Zara, on trouve la chemise croisée à manches volumes (25,95 euros), également en version sweat-shirt chez Mango (25,99 euros).

Les détails : volants, vichy, rayures…

Les hauts à volants sont un autre thème fort de cette collection estivale. Ils apportent une touche de fantaisie aux pièces les plus classiques à l’image de l’indémodable chemise en jean, revisitée en version volants chez Bershka à 24,99 euros, ou s’apposent sur une blouse basique en dentelles chez Sandro à 185 euros.

A l’instar du retour du patte d’eph’, la tendance retro se retrouve aussi dans les nouvelles collections du côté des imprimés avec la grande réapparition du motif vichy. L’imprimé à carreaux se décline dans sa version classique noir et blanc ou plus ludique, en couleurs vives, comme ce top vert Asos à 45,99 euros ou cette blouse rose vendue également chez Asos à 37,99 euros.

Rayures et motifs graphiques

Ils étaient présents dans les collections automne-hiver et restent à l’honneur encore cette année. Larges rayures, carreaux, pois, imprimés géométriques… Ces motifs demeurent mais revêtent des teintes estivales à l’image de cette blouse Sezane (110 euros) ou de ce top évasé Ba&sh (150 euros).

Folie des logos

Emprunté aux codes des années 90, le logo se colle, de façon discrète ou envahissante, sur les tops de cette saison printemps-été 2017. Repérés notamment dans les défilés Dolce & Gabbana et Gucci, les enseignes féminines s’amusent à plaquer des logos, aussi baptisés ‘patchs’ sur les articles de prêt-à-porter. Chez Pimkie, les patchs se collent sur une chemise rayée bleue et blanche à 25,99 euros et chez Sandro sur un top en résille de soirée (165 euros).

Les intemporels

Encore et toujours, le souffle romantique se répand sur l’ensemble des pièces des nouvelles collections, en passant par les hauts évidemment. L’imprimé liberty, les tops col bateau et bardot, la dentelle, la soie et la mousseline restent des ‘must have’ cette saison encore comme ce chemisier (99,95 euros) Massimo Dutti à fleurs légères et épaule dénudée ou cette blouse (80 euros) Sezane en matière jacquard ajourée. Des pièces basiques à dénicher à plus petits prix dans les enseignes de mass-market, chez Pimkie par exemple pour ce top bardot à 19,99 euros ou au même prix chez H&M pour ce débardeur à fines bretelles en satin.

Vestes et manteaux : parkas, bombers et trenchs fluides à l’honneur

Les vestes et manteaux des collections printemps-été 2107 adoptent des matières plus légères et une allure moins structurée qu’en hiver. Trenchs fluides, parkas légères et bombers soyeux composent la panoplie des par-dessus estivaux. Côté couleurs, les tons pastels et neutres dominent mais c’est le rose, poudré de préférence, qui s’affiche comme la teinte star des par-dessus. C’est le cas pour cette parka Comptoir des Cotonniers à 99 euros, ce bombers en satin H&M à 29,99 euros ou encore ce trench fluide La Redoute à 79,99 euros.

Les accessoires : les sacs à mains et bijoux jouent sur les tailles

Sacs à main : mini ou maxi

Les défilés de la Fashion Week ont aussi donné le ton en matière d’accessoires. Parmi les tendances notables du côté des sacs cette saison, il faudra choisir son camp entre le cabas au format XXL et le sac mini, aussi appelé ‘nano bag’ à la contenance réduite. Pour la première catégorie, on trouvera à moins de 40 euros chez Mango pour ce sac seau en coton ou à 140 euros pour ce cabas en toile et paillettes Vanessa Bruno. Ils se caractérisent par une contenance maximale, pratique à la ville pour emporter son ordinateur portable et en vacances pour réunir tous les accessoires de plage. A l’autre bout du spectre, le sac mini, à porter en bandoulière ou à la main, réduit les besoins à leur strict minimum. Guère plus de place que pour emporter un porte-monnaie et un téléphone portable dans ce petit sac sphérique Nat & Nin à 125 euros ou ce modèle à bandoulière bleu pastel Zara à 29,95 euros.

Bijoux : discrétion ou extravagance

Du côté des bijoux aussi, la tendance printemps-été 2017 joue avec les tailles et les couleurs. Et il y en a pour tous les goûts. Ethniques, baroques, géométriques, fins ou imposants, les colliers, bagues et boucles d’oreilles des collections estivales permettent d’alterner allure sobre ou exubérante. Les tours de cou ou ‘ribbon choker’ prospèrent dans toutes les grandes enseignes et à tous les prix : à 6 euros chez Forever 21 pour ce collier multi-rangs ras-de-cou ou à 39 euros chez Other Stories pour ce ‘ribbon choker’ d’inspiration victorienne. Toujours au rayon des colliers, la tendance à l’accumulation a le vent en poupe - on mélange les longueurs des chaines et les tailles de pendentifs – tout comme l’univers ethnique, alliant pompons, plastrons ou pierres de couleur. Du côté des boucles d’oreilles, on ose ‘l’oversize’ (chez Mango par exemple avec ces maxi boucles d’oreilles à 12,99 euros), la fantaisie à la manière de ce modèle attrape-rêves Promod à 12,95 euros ; ou la sobriété avec ces créoles en laiton doré Maje à 47,50 euros.

Mode homme printemps-été 2017 : tendances et couleurs pour les chemises, vestes, shorts et bermudas

Les collections printemps-été 2017 masculines font la part belle aux pièces vintage, au sportswear, au style militaire. Côté matière, le denim règne en maître.

Hauts : jean, rayures et carreaux à l’honneur

La veste et la chemise en jean, brut ou vintage, envahissent les rayons Homme des grandes enseignes. Elles sont classiques, chez Zara pour cette chemise noire à 39,95 euros et chez Sandro pour ce modèle à l’allure vintage à 155 euros. A l’image des collections féminines, les patchs et broderies s’installent aussi sur les vestes comme ce motif tigre Asos à 59,99 euros. Veste en suede et bombers, déjà tendance en 2016, restent des classiques de la saison estivale. En 2017, on optera pour des modèles à inscription (bomber capitonné Zara à 49,95 euros) ou à écussons (bomber zippé The Kooples à 315 euros).

Camouflage, fleurs et rayures marines

Du côté des imprimés qui font fureur, le motif camouflage donne un look militaire aux chemises, t-shirts ou vestes des nouvelles collections. Il se marie aisément avec d’autres imprimés tendance de cette saison à l’image des motifs floraux comme cette chemise à fleurs Mango à 39,99 euros à associer avec une veste kaki. Les indémodables imprimés marins restent d’actualité. Mais cette saison, les rayures s’affranchissent des traditionnelles marinières : elles sont horizontales, verticales, obliques, bicolores ou multicolores. Comme ces polos chez Superdry (49,95 euros) ou chez Lacoste (90 euros).

Effet « damier » noir et blanc ou carreaux colorés

On notera aussi le retour en force de l’imprimé « damier » noir et blanc qui emprunte ses codes au mouvement ska et punk. Les carreaux, sur les chemises ou costumes, font toujours la tendance à l’image des ces dernières années.

Bas : tendance chic ou décontractée

Pièces incontournables des tenues vacancières, les shorts se font cette année de plus en plus courts, c’est-à-dire bien au-dessus de du genou. Et la tendance se fait au détriment des bermudas à longueur mi-mollets qui ont, eux, ont quasiment disparu des étals. En version ‘casual’ chez Mango à 35,99 euros ou plus chic à pinces chez Massimo Dutti à 49,95 euros.

Tendance sportswear

Le jogging s’impose aussi dans les vestiaires masculins. Mais cette année, des accents rétro viennent revisiter la pièce à travers des matières en jersey et molletonnée. Et globalement la tendance sportswear s’impose sur l’ensemble du dressing : shorts, t-shirt et baskets se portent à la ville et même dans le cadre professionnel. Pour ces bas de jogging, on optera pour des coupes resserrées à la cheville, à dénicher chez Sandro par exemple (jogging technique à 95 euros) ou chez Zara (jogging biker délavé à 39,95 euros).

Tendance chic : le costume et foulard

Pièce maîtresse des dressings masculins, le costume des collections printemps-été 2017 revêt quelques nouveautés. Côté coupe, le costume trois pièces est à l’honneur. Côté motifs, les carreaux et les rayures dominent. Et pour les couleurs, on misera sur les teintes vives, jaunes, rouges et bleues. Enfin, si la cravate reste un incontournable, le foulard tendra à la remplacer peu à peu pour une allure ‘dandy chic’.