Partagez
Share to Google

 

1. Le prêt personnel amortissable


Le crédit amortissable est le crédit à la consommation le plus simple à comprendre et le plus transparent vis-à-vis du consommateur.
Ce prêt est utilisable en une ou plusieurs fois, sachant que dans l'immense majorité des cas le financement est effectué en une seule fois (c'est le cas des crédits auto, moto ou des prêts personnels, alors que dans le cas d'un crédit travaux les déblocages peuvent être multiples car effectués au profit de différents artisans intervenant les uns après les autres).

Les sommes remboursées par le client ne sont pas réutilisables ; le prêt s'amortit donc suivant un échéancier prédéfini qui comporte une date de fin de remboursement.

Dès la signature de son contrat, le consommateur connaît :
• Le montant du crédit débloqué ;
• La (les) date(s) de déblocage des fonds empruntés ;
• La durée de remboursement ;
• Le taux d'intérêt débiteur appliqué ;
• Les éventuels frais de dossier ;
• Le Taux Effectif Global (TEG) qui est le seul taux permettant de comparer deux offres de Prêt Personnel différentes, car il inclut le taux d'intérêt débiteur et les frais de dossier ;
• Le coût de l'assurance emprunteur facultative ;
• Le nombre et le montant de chacune des échéances de remboursement (hors et avec assurance facultative) ;
• La date de chacune des échéances de remboursement (notamment les dates de la première et de la dernière échéance).

 

Un tableau d'amortissement est en général donné au client qui connaît alors à tout moment le montant restant à rembourser sur son prêt (ainsi que la durée restante pour finir de le rembourser).

Les calculs financiers effectués en crédit amortissable sont simples et facilement compréhensibles par les consommateurs. De plus, pour un taux d'intérêt et une durée donnée, emprunter le double du montant indiqué dans une publicité entraîne un doublement de l'échéance de remboursement, donc du coût du crédit, ce qui est relativement intuitif.

Signer un contrat de crédit amortissable n'est donc en rien aventureux ; le consommateur connaît le coût total de son crédit (hors ou avec assurance facultative) ainsi que la durée de remboursement. Il sait donc exactement à quoi il s'engage.



2. Le crédit renouvelable ou crédit revolving ou réserve d'argent ...


La loi Lagarde du 1er juillet 2010 impose désormais une appellation unique pour ce produit : le crédit renouvelable.
Ce produit est une ligne de trésorerie que le consommateur utilise toute ou partie et dont le montant utilisable se reconstitue au fur et à mesure des remboursements effectués.


Seul le montant de l'échéance mensuelle de remboursement est connu du client lorsqu'il signe son contrat de crédit.


Depuis le 1er septembre 2010, Un exemple représentatif de remboursement doit toutefois être fourni, mais cet exemple n'est dans les faits, presque jamais représentatif de la situation du client. En effet, les crédits renouvelables sont des produits pour lesquels la seule variable d'ajustement (dans le cas d'une modification d'un paramètre constitutif du prêt par exemple) est la durée de remboursement.


Ainsi, la durée de remboursement s'allonge (entraînant une hausse du coût du crédit) si :
• Le consommateur souscrit à l'assurance facultative : dans ce cas, la grande majorité des prêteurs n'augmente pas le montant de l'échéance mensuelle du montant de la prime d'assurance (également mensuelle). Le client amortit donc moins vite (son assurance est payée à crédit), ce qui génère des intérêts complémentaires dont il ne peut avoir conscience ;
• Le taux variable augmente ;
• Le consommateur change la date de son prélèvement mensuel ;
• ...



Par ailleurs, en cas de réutilisation d'un crédit revolving (portant le solde du client dans la limite du montant précédemment utilisé), le montant de l'échéance de remboursement dû mensuellement par le client n'est pas augmenté : le remboursement de cette nouvelle utilisation est donc reporté en fin de remboursement de l'utilisation précédente, et, pendant toute cette période de report, des intérêts et assurances sont facturés.



Si l'assurance est comprise dans l'échéance de remboursement (donc si elle freine l'amortissement de la dette) et si les conditions tarifaires pratiquées par les spécialistes de ce produit sont celles actuellement en vigueur (intérêts aux alentours de 19 % l'an et assurance à 0.6% par mois), le coût d'une première utilisation d'un crédit renouvelable est environ égal à 80% du montant financé et le coût des réutilisations peut atteindre jusqu'à 200 %.


Ce produit doit donc être utilisé avec une grande parcimonie ; pour ne pas avoir à payer des coûts du crédit prohibitifs deux précautions doivent être prises :
• Rembourser très rapidement les sommes empruntées, c'est-à-dire verser chaque mois un montant complémentaire au montant du prélèvement émis par l'établissement gestionnaire du crédit renouvelable ;
• N'utiliser les crédits renouvelables que lorsque des opérations promotionnelles amortissables sont proposées (du type ‘4 fois sans frais' ou ‘Payez en dix mois pour un coût de X %').




3. Conclusions


Le prêt personnel amortissable est un produit beaucoup plus sain et facile à gérer que le crédit renouvelable.
A compter du mois de mai 2011, date de l'entrée en application des principales mesures contenues dans la loi Lagarde, ce produit sera grandement favorisé par rapport au crédit renouvelable.

D'ici là, il est préférable de faire attention et de ne souscrire un crédit renouvelable que s'il est accompagné d'une opération promotionnelle amortissable ou que si vous avez la possibilité de le rembourser très rapidement.



Pour en savoir plus sur ces deux produits, vou spouvez  vous référer aux deux premiers livrets édités par moncreditpropre.com. 'Les crédits amortissables' et 'Les crédits revolving et le danger représenté par le revolving Bernard L'Hermite'


     TAUX DE CRÉDIT IMMOBILIER 2018      

- Taux immobilier novembre 2018



                         FÊTES DE FIN D'ANNÉE                          

- Repas, déco, cadeaux... Noël à budget maîtrisé
- Champagne bon et pas cher
- Sapin de Noël moins cher
- Foie gras à prix léger
- Jouets pas chers

 

 

  • SUIVRE ToutSurMesFinances

 

 

newsletter