Partagez
Share to Google

Acte notarié : acte juridique rédigé par un notaire, l'acte notarié à une valeur de preuve, contrairement au sous-seing privé. Il peut être utilisé pour prouver une donation par exemple.

AMF (autorité des marchés financiers) : organisme de contrôle chargé de surveiller les marchés financiers. Les organismes de crédit-bail doivent notamment obtenir un visa de l'AMF pour exercer.

Capital : le capital est la somme que vous avez réellement placée ou remboursée, à l'inverse des intérêts. Pour un crédit, il s'agit du montant obtenu, les intérêts étant la somme en plus reversée à la banque.

Caution : garantie demandée lors de l'obtention d'un prêt. Cela peut être votre logement : si vous ne pouvez rembourser, la banque le récupère. Une caution peut aussi être une personne physique ou morale. En cas de défaillance, c'est elle qui devra rembourser.

Crédit d'impôt : dispositif fiscal visant à alléger votre impôt. En échange d'un investissement, l'Etat réduit vos impôts, et si l'allègement fiscal est plus important que votre imposition, il vous rembourse la différence.
Crédit relais : emprunt qui permet d'acheter un bien immobilier avant d'avoir vendu le sien. La vente du précédent logement permet de le rembourser.

Crédit revolving : crédit rechargeable qui se renouvelle au fur et à mesure de vos remboursements.

DIT : assurance demandée lors d'un emprunt et qui permet à la banque de se rembourser en cas d'invalidité ou du décès de l'emprunteur.

Echéancier : calendrier des remboursements d'un crédit.

Hypothèque : système qui permet d'obtenir un emprunt en échange de la mise en garantie d'un bien immobilier. Si vous ne pouvez rembourser, l'organisme prêteur récupère le bien.

Intérêt : coût d'un emprunt. Lorsque vous empruntez de l'argent, la banque va ajouter un pourcentage pour se financer. Si vous obtenez un crédit de 100 000 euros à 5%, vous allez devoir rembourser 105 000 euros.

Micro-crédit : inventé au Bangladesh par le prix Nobel de la paix Mohammad Yunus, le micro-crédit est un prêt d'une petite somme destinée à créer son entreprise. Il permet de prêter de l'argent à des personnes refusées par les banques traditionnelles, et ainsi lutter contre la pauvreté.

Prêt sur gage : emprunt contracté en échange de la mise en gage d'un bien. Si vous ne remboursez pas, le bien est vendu. En France, seul le Crédit municipal possède le monopole de ce dispositif.

Provision : somme d'argent mise en réserve. Un chèque sans provision désigne un chèque signé, sans avoir la somme sur son compte en banque.

Sous-seing privé : acte juridique rédigé par deux particuliers, le sous-seing privé ne fait pas foi, contrairement à un acte notarié. Il peut être utilisé lors d'une donation par exemple.

Surendettement : lorsqu'une personne n'a plus les moyens de rembourser son ou ses emprunts. En France, la procédure de surendettement permet d'effacer ses dettes après un jugement.

Taux fixe : le taux d'intérêt du crédit est établi à l'avance et ne varie pas tout au long des remboursements.

Taux variable : le taux d'intérêt du crédit peut varier, à la baisse comme à la hausse, selon plusieurs facteurs, comme les taux d'intérêt à long terme ou l'OAT 10 ans.

Taux zéro : crédit sans taux d'intérêt. Il ne coûte donc rien à l'emprunteur. Un prêt à taux zéro est souvent financé par l'Etat pour aider à acheter un bien immobilier.

TEG : le taux effectif global représente le coût réel d'un emprunt à la consommation. Le TEG fait l'objet d'une règle européenne commune et intègre les assurances, les frais de dossiers....


     TAUX DE CRÉDIT IMMOBILIER 2018      

- Taux immobilier novembre 2018



                         FÊTES DE FIN D'ANNÉE                          

- Repas, déco, cadeaux... Noël à budget maîtrisé
- Champagne bon et pas cher
- Sapin de Noël moins cher
- Foie gras à prix léger
- Jouets pas chers

 

 

  • SUIVRE ToutSurMesFinances

 

 

newsletter