Où acheter un bon champagne pas cher : bons plans et prix promo 2021

Par Olivier Brunet
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Comment trouver un Champagne à bon rapport qualité prix ? Acheter en promo en grande surface n’est pas le seul bon plan. Les astuces pour choisir un bon Champagne pas cher.

Conseils pour acheter un Champagne pas cher et bon

Acheter un bon Champagne à moins de 25 euros la bouteille pour le réveillon du jour de l’an, c’est possible ! Le grand classique : se rendre dans les grandes surfaces comme Carrefour, Leclerc ou Auchan pour profiter des promotions du moment, souvent appliquées sur les vins produits par les grandes maisons. Des valeurs sûres qui côtoient des Champagnes de qualité inégale voire franchement mauvais.

Il existe pourtant des alternatives pour acheter un Champagne pas cher et bon à la fois en vue des fêtes de Noël ou de la Saint-Sylvestre : l’achat sur des sites de vente en ligne et de vente privée, les vins de vignerons, achetés sur place ou sélectionnés par un caviste ou certains vins effervescents qui n’ont rien à envier au Champagne. Seul impératif avant de débourser le moindre euro : « Pour ne pas se tromper, il faut s’assurer que le vin a fait l’objet d’une dégustation », souligne Christophe Viet, PDG du site Ventealapropriete.com dont le comité de dégustation en réalise au moins 40 toutes les 6 semaines.

Carrefour, Leclerc, Auchan… La guerre des promos sur le Champagne

Le Champagne n’échappe pas à la bataille sans merci que se livrent les enseignes de la grande distribution pour attirer les clients, en particulier à l’occasion des fêtes de fin d’année. Marques de distributeur (MDD), une bouteille achetée pour une offerte, offres promotionnelles à -15, -20 ou -25% de réduction immédiate, bons d’achat… Cela peut être l’occasion de faire de bonnes affaires dans la perspective d’un mariage au printemps ou à l’été prochain pour égayer un vin d’honneur ou une fontaine à Champagne. Parmi les vins de Champagne vendus par les hyper et supermarchés en cette fin d’année 2021, on peut noter :

  • Champagne à prix Auchan : Champagne Baron-Fuenté Millésimé Brut 2009, 23,90 euros (+ frais de livraison, 3 euros minimum)
  • Champagne à prix Carrefour : Champagne brut Grande Réserve Charles Ellner, à 13,95 euros
  • Champagne à prix Cora : Champagne JM Gobillard & Fils à 16,95 euros
  • Champagne à prix Leader Price : vu sur le Club Leader Price (courses en ligne) Champagne brut Charles Benoît Fils à 15,50 euros. Le Champagne Brut Armand et Lucie (marque de distributeur élaborée par la Maison Gautherot, vendue à 15,95 euros la bouteille en 2016), que le regretté Jean-Pierre Coffe avouait servir chez lui à ses invités, ne figure pas dans le catalogue 2021
  • Champagne à prix Leclerc : Champagne G.H. Martel cuvée Victoire, à 21,25 euros – 34% crédités en Tickets E. Leclerc le 1er décembre sur tous les champagnes
  • Champagne à prix Hyper U – Super U : Champagne brut Lanson Le black label à 25,95 euros – 30% crédités sur la Carte U le jeudi 2 décembre 2021 (max 18 bouteilles ou 3 cartons)

Attention cependant, les promos ne sont pas forcément valables dans tous les magasins et les meilleures offres arrivent vite à l’épuisement des stocks ou sont vendues pour une durée limitée. C’était par exemple le cas du Champagne Pol Carson Brut (Marque Repère, la marque de distributeur de l’enseigne) indisponible le 14 décembre sur  le site leclercdrive.fr, quelques jours avant Noël 2020. Cette année, ce Champagne est vendu cette année à 13,95 euros chez Leclerc en brut, à 15,99 euros en rosé et à 17,45 euros dans sa version grande cuvée (prix également valables chez Leclerc Drive).

Champagne de vignerons indépendants : le bon rapport qualité prix

Champagne de petit producteur est souvent synonyme de Champagne pas cher. Et pour cause. « Les récoltants-manipulants font d’excellents produits, ils n’ont pas les coûts de structure des grandes marques ni leurs budgets marketing, expose Christophe Viet. Pour trouver de très bons rapports qualité-prix, des champagnes excellents à prix abordable, on peut se tourner vers les vins de vignerons indépendants. En dégustation à l’aveugle, ils peuvent sortir vainqueurs face à une grande marque en étant vendus deux fois moins cher. »

Comment expliquer un tel écart ? « Certains ont décidé de se créer une réputation. Pendant quelques années, ils vont vendre à un prix très accessible pour se faire connaître, construire une marque », souligne Christophe Viet. Autant profiter de ces vins pas chers tant que leur notoriété n’est pas encore établie.

Du côté des cavistes indépendants, l’avis est parfois plus radical. Certains estiment, qu’au-delà du million de bouteilles, travailler sur des volumes importants comme le font les grandes maisons finit par se faire au détriment de la qualité.

Sélection vue chez des cavistes à moins de 25 euros :
Henri Dosnon Brut Sélection (Champagne Dosnon) : la cuvée de cette jeune maison exprime le terroir du pinot noir de la Côte des Bar. Parfait pour un Champagne plaisir à l’apéritif ou pour accompagner un dessert aux fruits rouges ou mieux encore avec du chocolat, qui se marie à merveille avec la pointe de vinosité de ce Champagne.

D.Marc Tradition Brut (Champagne Didier Marc). Ce Champagne à dominante pinot meunier séduit au nez par ses notes de fruits blanc et son arôme floral. En bouche, une pointe de fraîcheur, d’acidité très maîtrisée est amenée par les 20% de chardonnay inclus dans l’assemblage. Peut servir aussi bien sur des volailles qu’en accompagnement de poissons.

Coup de cœur du caviste Antoine Ménager (La cave du Sénat, 16 Rue de Vaugirard, 75006 Paris, à deux pas du Jardin du Luxembourg) à moins de 25 euros :
Champagne Bruno Roulot – Brut Tradition (20 euros TTC)
« C’est sur la propriété familiale, située sur les coteaux ouest de la Vallée de la Marne, qu’est produit ce Champagne, fruit de l’assemblage de Chardonnay (5%) et de Pinot Meunier (95%), avec un dosage à 7 grammes. Le résultat offre une robe blonde et brillante, avec de très légers reflets cuivrés. À la dégustation : un nez mâture et des fruits très mûrs, avec des notes de pâte sablée et de fruits secs. Mais aussi une bouche ample et friande, avec une très belle fraicheur persistante. Le Champagne Bruno Roulot – Brut Tradition est le compagnon idéal de l’apéritif et en accompagnement de Saint-Jacques en carpaccio »

Coup de cœur du caviste Sylvain Piaut (Les Caves Nysa Saint-Antoine, 95 rue Saint-Antoine – 75004 – Paris, près de la Place des Vosges) :
Cuvée brut tradition Almanach n°1 (Champagne Gratiot & Cie), à 21,95 euros TTC : « Un vin à dominante de pinot meunier (85%, et 15% de chardonnay),qui se caractérise par son côté fruité et généreux, avec des notes florales et légères. En bouche, c’est rond et assez fondu. L’ensemble est rafraîchi par une finale minérale ». 

Coup de cœur de Sébastien Guille (Les Grandes Caves, 63 rue Damrémont – 75018 – Paris) à moins de 25 euros :
Champagne Michel Marcoult – cuvée Brut Tradition (24,50 euros TTC) : « C’est un domaine situé dans les coteaux du Sézannais, tout au sud du département de la Marne. Assemblage : 60% de chardonnay et 40% de pinot noir. Le breuvage, asse clair, offre des reflets or gris. Le nez est très fruité : on y trouve des notes de fruits frais, comme la pêche, l’ananas et la poire, tout comme quelques notes de fruits rouges. L’attaque en bouche offre une belle balance entre tension et rondeur. On retrouve la beauté et le style des vins d’assemblage ».

Ce type de vins de petits producteurs restera-t-il éternellement bon marché ? Pas sûr. « Il y a de fortes chances que les très bons champagnes de vignerons que vous payez 18 euros aujourd’hui coûteront 25 euros dans deux ans », prédit Christophe Viet. Illustration de cette inflation tarifaire : le Malard 1er cru, vendu par le réseau Nicolas, est passé de 19,80 euros en 2009 à 25,90 euros cette année hors promotion.

Sites de vente en ligne

L’achat sur Internet est bien sûr devenu un moyen privilégié pour s’offrir des bouteilles de Champagne pas chères. Cdiscount et Amazon, les mastodontes du secteur, disposent bien sûr d’un rayon vins où les promotions sont au moins aussi alléchantes qu’en magasin. Mail il est parfois difficile de s’y retrouver tant les références sont nombreuses. Et le conseil n’est pas forcément au rendez-vous.

Les amateurs de Champagne peuvent aussi se tourner vers des sites spécialisés comme Plus-de-bulles.com. Ce e-commerçant ne vend que du Champagne. Avantages : une sélection de vins à moins de 30 euros et pour chaque bouteille, une compilation de l’avis de l’ensemble des guides spécialisés : Bettane & Desseauve, Richard Juhlin, Decanter, Gault & Millau, Parker, Revue du Vin de France, Wine Spectator…

« Notre boutique est très axée sur les champagnes de vignerons, que l’on trouve sur les tables des restaurants des chefs étoilés, explique Benjamin Cherrière, fondateur du site. Plus de Bulles offre le choix le plus large du marché, avec près de 1.200 références. Je connais personnellement tous les vignerons du vignoble et je choisis les vins moi-même ; la sélection est validée par Patrick Borras, sommelier de Pierre Gagnaire, qui procède à deux dégustations par an. Il peut mettre son veto sur une cuvée, conduisant au retrait de la référence  ».

Champagne à bon rapport qualité-prix : la sélection de Benjamin Cherrière (Plus de Bulles)

  • Nicolas Maillart – cuvée Platine Premier Cru – 32,95 euros (75 cl)
    « L’assemblage de pinot noir majoritaire, de chardonnay et de pinot meunier de la cuvée Platine Premier Cru révèle un champagne aux arômes fruités. Servi à 9°C idéalement à l’apéritif, il peut accompagner un repas de l’entrée au dessert »
  • Marc Hébrart – Blanc de Blancs 1er Cru – 28,95 euros (75 cl)
    « Ce Blanc de Blancs 1er Cru de la maison Marc Hébrart (100% chardonnay) offre une belle fraîcheur et de fines bulles très appréciables à l’apéritif »

Sites de ventes privées

Les sites de ventes privées sont également au rendez-vous des ventes de Champagne de fin d’année. On assiste à une segmentation de l’offre entre sites généralistes comme le leader Vente-privee.com (qui décline son slogan « les grandes marques à prix discount » dans le Champagne), sites dédiés des grandes enseignes comme E-Leclerc.com et des marchands de vins spécialisés tels 1jour1vin, Ventealapropriete.com ou La Route des blancs, spécialisé comme son nom l’indique sur les vins blancs tranquilles et effervescents. Il faut s’y prendre tôt : la plupart des ventes de Champagne de ces commerçants sur Internet sont épuisées dans les derniers jours de décembre.

Notre sélection (tarifs hors frais de livraison) :

  • Ventealapropriete.com : Champagne H. Lanvin & Fils, blanc de blanc 100% chardonnay, à 131,94 euros le carton de 6 bouteilles soit 21,99 euros pièce
  • Ventealapropriete.com : Champagne Pinot-Chevauchet Blanc, à 119,94 euros le carton de 6 bouteilles soit 19,99 euros pièce, Champagne certifié HVE (Haute Valeur Environnementale) niveau 3, en conversion vers l’agriculture biologique
  • 1jour1vin : Champagne Pascal Lejeune – Brut : 19,90 euros la bouteille
  • 1jour1vin : Champagne Chassenay d’Arce – Vintage Brut 2010 : 25,90 euros la bouteille

Bon à savoir ! Ces sites offrent parfois des bons d’achat à leurs membres (codes promo ou liens contenus dans un email promotionnel) avec ou sans minimum d’achat.

Le site 1jour1vin offre un bon d’achat de 20 euros (valable 48 heures) pour toute commande d’au moins 99 euros aux nouveaux inscrits.

Demi-bouteille de Champagne : mini-format mais maxi prix au litre

Être seul et se faire plaisir avec une coupe de Champagne à la maison pour moins de 25 ou 30 euros ? C’est possible en achetant une bouteille de Champagne de petite taille, appelée demi-bouteille, dont la contenance est de 37,5 cl. Idéal pour éviter que la moitié du flacon ne finisse dans l’évier, lorsqu’on n’a personne avec qui trinquer… Et moins cher qu’une bouteille standard de 75 cl.

Attention cependant, l’achat d’une mini bouteille implique un prix au litre plus élevé que celui d’un contenant classique. La faute à des coûts de packaging plus élevés. Par exemple, pour une R de Ruinart achetée sur le site Plus-de-bulles.com, comptez 30,95 euros la demi-bouteille de 37,5 cl contre 49,95 euros les 75 cl. Soit un prix au litre presque 24% plus cher : 82,5 euros/L contre 66,6 euros/L !

Mêmes causes, mêmes effets pour le Gosset Grande Réserve, vendu 23,50 euros la demi-bouteille contre 38 euros la bouteille de 75 cl, soit un surcoût de 24% par litre.

À noter : acheter une bouteille de grande taille de type magnum (1,5 litre) ou un mathusalem (6 litres) n’est pas synonyme de vin moins cher au litre. Ces flacons étant plus rares, ils sont plus coûteux à produire.

Champagne Ruinart à prix promotionnel : R Brut, Rosé ou Blanc de Blancs

La grande distribution propose parfois des prix bas ou des promotions pour l’achat d’une bouteille ou d’un carton de Champagne Ruinart. Il est aussi possible de trouver du Ruinart à meilleur prix dans certaines enseignes spécialisées. Le prix d’entrée de gamme de la plus vieille maison de Champagne se situe autour de 45 euros (Champagne Ruinart R Brut), mais les produits ne sont plus disponibles à ce prix à cette époque de l’année dans la plupart des enseignes.

ATTENTION : le prix d’une bouteille peut varier selon qu’elle est vendue ou non dans un étui. Elle sera moins chère sans l’étui.

Les prix les moins chers selon notre relevé de prix sont les suivants :

  • Champagne Ruinart à prix La Grande Épicerie Paris : Champagne Ruinart Brut Millésimé 2011 à 68 euros la bouteille de 75
  • Ruinart Rosé Brut Second Skin à 74 euros la bouteille de 75 cl chez Lavinia
  • Champagne R de Ruinart à 43,90 euros chez La Champagnerie (promotion affichée sur le site Internet) sans étui, contre 49 euros chez Nicolas
  • Champagne Ruinart Blanc de blancs Vinatis à 82 euros. Attention, beaucoup d’enseignes en rupture de stock sur ce produit

Alternatives au Champagne : crémant, Prosecco ou Cava

Mieux vaut boire un bon crémant qu’un mauvais Champagne. Cette maxime bien connue des amateurs de vins rappelle que l’on peut se faire plaisir avec un petit budget en se tournant vers une alternative au même prix ou moins chère qu’un Champagne bas de gamme. De nombreux vins effervescents sont de bonne facture en France (crémants d’Alsace, de Bourgogne, de Loire) comme à l’international (vins de Cava en Espagne, Prosecco en Italie).

Il faut cependant faire preuve de sélectivité pour ne pas acheter un vin mousseux pire qu’un mauvais Champagne. Sur le site Vinissus, la cuvée Belstar Prosecco Brut de la Maison Bisol est vendue 49,10 euros le caton de six bouteilles, soit 8,18 euros l’unité.

De son côté, le caviste Lavinia n’a retenu qu’un Prosecco dans son catalogue en ligne, le Nino Sorelle, Prosecco Rustico (18,40 euros la bouteille en promotion). Chez Freixenet, producteur le plus connu de Cava, mieux vaut privilégier la « Cordon Negro demi-sec » vue en promotion à 5,45 euros la bouteille sur CDiscount.

ARTICLES CONNEXES
Menu