Pass Navigo RATP – Transilien SNCF : les tarifs en hausse en 2024

Par Olivier Brunet
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Le prix du Pass Navigo a augmenté à nouveau en 2024, après avoir enregistré une forte hausse au 1er janvier 2023. Il est fixé à 86,40 euros pour le forfait mensuel toutes zones depuis le 1er janvier 2024, contre 84,10 euros auparavant. Quels sont les tarifs en mars 2024 pour circuler dans les transports en commun (bus, métro, tramway, RER) sur les réseaux RATP et Transilien SNCF ?

Pass navigo 2018 tarif

Pass Navigo : pour les trajets RATP et Transilien SNCF

Le Pass Navigo est une carte sans contact permettant de se déplacer dans le réseau de transports en commun à Paris et en Île-de-France exploité par la RATP, la SNCF (Transilien) et les opérateurs privés de lignes de bus/cars, soit :

  • 14 lignes de métro
  • 13 lignes de train : RER A à E et trains de banlieue H, J, K, L, N, P, R, U
  • 9 lignes de Tramway
  • environ 1.500 lignes de bus

Il existe différents forfaits Navigo valables selon différentes périodicités : semaine, mois, année. Ils font l’objet d’une prise en charge par l’employeur prévue par la loi (article L3261-2 du Code du travail), soit un remboursement égal à 50% du coût de l’abonnement. Le montant correspondant bénéficie d’une exonération de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu.

Hausse du Pass Navigo au 1er janvier 2024

Les tarifs du Pass Navigo ont à nouveau connu une augmentation au 1er janvier 2024. La nouvelle hausse – la deuxième consécutive après celle du début 2023 -, proposée par Île-de-France Mobilités (IDFM, l’ex-Stif) a été entérinée le 7 décembre 2023 à l’occasion du vote du conseil d’administration de l’autorité organisatrice des transports de la région francilienne. Elle a été confirmée le 14 décembre par la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse (qui dirige également Île-de-France Mobilités). Cette augmentation correspond au niveau de l’inflation « projetée par le gouvernement », soit + 2,6%.

Le pass Navigo s’élève à 86,40 euros par mois en 2024, au lieu de 84,10 euros en 2023 (son prix atteignait 75,20 euros en 2022). L’augmentation s’applique pour l’ensemble des forfaits à compter du 1er janvier 2024.

Le pass Navigo annuel toutes zones, qui permet de voyager sur l’ensemble du réseau d’Île-de-France (sauf Orlyval), tous les jours de la semaine et de de façon illimitée, a vu son prix augmenter de 25 euros au 1er janvier 2024 : il atteint 950,40 euros, contre 925,10 euros en 2023.

Pour rappel, le prix mensuel de l’abonnement avait bondi de 11,8% en 2023. Une forte hausse justifiée à l’époque par la difficulté rencontrée par l’autorité organisatrice des transports pour boucler son budget de fonctionnement 2023, plombé notamment par l’explosion des coûts de l’énergie et l’inflation. Il s’agissait alors de la première initiée après cinq années de gel (la précédente hausse remontait au 1er août 2017).

La hausse du 1er janvier 2024 ne concerne pas uniquement le pass Navigo. Elle touche aussi toucher :

  • le ticket à l’unité : son prix est passé à 2,15 euros (contre 2,10 euros auparavant)
  • le carnet de 10 tickets t+ (uniquement disponible en format numérique) : il est vendu 17,30 euros, contre 16,90 euros en 2023

À NOTER : le forfait Imagine’R (réservé aux scolaires, étudiants et apprentis d’Île-de-France de moins de 26 ans) augmentera à la rentrée 2024-2025. D’ici là, il est toujours fixé à lieu de 373 euros (365 euros + 8 euros de frais de dossier).

Tarifs Pass Navigo annuel, mensuel, semaine, jour

Les tarifs indiqués ci-dessous sont ceux qui s’appliquent depuis le 1er janvier 2024, à la suite de la décision d’Île-de-France Mobilités de procéder à une revalorisation.

Prix du Pass Navigo Annuel en mars 2024

Le forfait Navigo Annuel est, comme son nom l’indique, valable pour une année. Il est reconduit automatiquement à la date anniversaire de la souscription (on parle de renouvellement par tacite reconduction). La carte Navigo Annuel associée est nominative et personnalisée avec une photo prise lors de la souscription.

Le Pass est payable cash une fois par an mais le plus souvent le paiement intervient par prélèvements mensuels (sans frais) sur le compte bancaire de l’abonné.

En cas de première souscription, des frais de dossier sont facturés 7,60 euros une fois pour toutes (« frais de premier établissement »). Il est possible de résilier, de suspendre ou de modifier son contrat à tout moment et sans coût supplémentaire.

Avantage de ce forfait : le tarif est basé sur l’équivalent de 11 fois le forfait mensuel. On ne paie donc que onze mois sur douze, ce qui représente une économie de 8% par rapport à l’achat d’un Pass mensuel tous les mois.

Depuis le 1er janvier 2024, les tarifs qui s’appliquent sont les suivants :

  • Navigo Annuel toutes zones : 950,40 euros par an, soit 86,40 euros par mois (contre 925,10 euros par an, soit 84,10 euros par mois en 2023)
  • Navigo Annuel zones 2-3 : 866,80 euros par an, soit 78,80 euros par mois (contre 843,90 euros par an, soit 76,70 euros par mois en 2023)
  • Navigo Annuel zones 3-4 : 844,80 euros par an, soit 76,80 euros par mois (contre 821,75 euros par an, soit 74,70 euros par mois en 2023)
  • Navigo Annuel zones 4-5 : 822,80 euros par an, soit 74,80 euros par mois (contre 802,10 euros par an soit 72,90 euros par mois en 2023)

Prix du Pass Navigo Mois en mars 2024

Le Pass Navigo Mois est valable du premier au dernier jour du mois, par exemple du 1er au 29 février 2024.

Depuis le 1er janvier 2024, les tarifs du Pass Navigo Mois s’appliquent comme suit :

  • Navigo Mois toutes zones : 86,40 euros par mois (au lieu de 84,10 par mois auparavant)
  • Navigo Mois zones 2-3 : 78,80 euros par mois (au lieu de 76,60 euros par mois auparavant)
  • Navigo Mois zones 3-4 : 76,80 euros par mois (au lieu de 74,70 euros par mois auparavant)
  • Navigo Mois zones 4-5 : 74,80 euros par mois (au lieu de 72,90 euros par mois auparavant)

Ce type de forfait est commercialisé dès le 20 du mois qui précède (le 20 février 2024 pour le Pass Navigo mensuel de mars 2024).

Prix du Pass Navigo Semaine en mars 2024

Le Pass Navigo Semaine est valable du lundi au dimanche.

Voici les tarifs qui s’appliquent depuis le 1er janvier 2024 :

  • Navigo Semaine toutes zones : 30,75 euros par semaine (contre 30 euros par semaine entre janvier et décembre 2023)
  • Navigo Semaine zones 2-3 : 28,80 euros par semaine (contre 27,45 euros par semaine entre janvier et décembre 2023)
  • Navigo Semaine zones 3-4 : 27,30 euros par semaine (contre 26,60 euros par semaine entre janvier et décembre 2023)
  • Navigo Semaine zones 4-5 : 26,80 euros par semaine (contre 26,10 euros par semaine entre janvier et décembre 2023)

L’achat de ce forfait est possible dès le vendredi de la semaine qui précède.

À NOTER : pour souscrire un forfait Navigo mensuel ou hebdomadaire, il faut disposer d’une carte Navigo simple dont les modalités de délivrance diffèrent de la carte Navigo Annuel : son établissement est gratuit pour les personnes qui résident et/ou qui travaillent en Île-de-France.

Prix du Pass Navigo Jour en mars 2024

Depuis le 1er janvier 2018, un nouveau forfait appelé « Navigo Jour » a été lancé pour remplacer le « complément de parcours » (supplément à payer hors forfait). Ce forfait vise à favoriser les déplacements de banlieue à banlieue avec un tarif adapté.

Avec l’entrée en vigueur des nouveaux tarifs, le 1er janvier 2024, il faut débourser les montants suivants :

  • Navigo Jour deux zones (1-2, 2-3, 3-4 et 4-5) : 8,65 euros par jours (au lieu de 8,45 euros par jour auparavant)
  • Navigo Jour trois zones (1-3, 2-4 et 3-5) : 11,60 euros par jour (au lieu de 11,30 euros par jour auparavant)
  • Navigo Jour quatre zones (1-4 et 2-5) : 14,35 euros par jour (au lieu de 14 euros par jour auparavant)
  • Navigo Jour cinq zones (1-5) : 20,60 euros par jour (au lieu de 20,10 euros par jour auparavant)

Il s’agit d’une alternative au ticket Mobilis.

Le forfait Navigo Jour est valable une journée entière (jusqu’à minuit, et jusqu’à fin de service sur le Noctilien). On peut l’utiliser sur l’ensemble du réseau et tous moyens de transport confondus, sauf Orlyval, Bus Direct Paris-Aéroport navettes VEA Disney et des bus touristiques (OpenTour, Cars Rouges).

Le Pass Navigo Jour est en vente le jour-même et peut faire l’objet d’une réservation jusqu’à six jours à l’avance. On peut l’acheter dans les guichets, dans les agences RATP, sur les bornes RATP et Transilien et les gares SNCF, ou encore dans les petits commerces dotés d’un terminal de rechargement Navigo.

Jeux Olympiques 2024 : des tarifs plus élevés dans les transports franciliens

À l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, les prix des titres de transports vont connaître une forte hausse. La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse (qui dirige également Île-de-France Mobilités) a annoncé, le 27 novembre 2023, la mise en place de tarifs spéciaux temporaires durant la période de la compétition, qui seront bien plus élevés que ceux appliqués actuellement. Une manière, selon Valérie Pécresse qui s’exprimait dans un vidéo diffusée sur X (anciennement Twitter), de compenser le surcoût des transports lié aux JO de Paris 2024.

« A l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques, Île-de-France Mobilités va augmenter considérablement son offre de transport. Il n’est pas question que les Franciliennes et les Franciliens payent ce coût », a écrit Valérie Pécresse sur X. « Les abonnés qui ont un Navigo (abonnement, Ndlr) mensuel ou annuel et un pass Imagine’R ou un pass Senior ne seront pas concernés par ces augmentations », a précisé la présidente de la région Île-de-France.

Entre le 20 juillet et le 8 septembre 2024, le prix du ticket de métro à l’unité sera vendu 4 euros, au lieu de 2,10 euros actuellement. De son côté, le carnet numérique de 10 tickets coûtera 32 euros , contre 16,90 euros actuellement.

Valérie Pécresse a, par ailleurs, annoncé la création d’un « pass Paris 2024 » spécifiquement pour les Jeux Olympiques et Paralympiques. Ce pass « qui permettra aux visiteurs de se déplacer dans toute l’Île-de-France », a-t-elle expliquée. Il permettra aux voyageurs d’accéder à la totalité du réseau francilien, aéroports et Orlyval compris, durant la période concernée. Le prix de ce nouveau forfait s’élèvera à 16 euros par jour durant la période. Il sera dégressif en fonction du nombre de journées (30 euros pour deux jours, 42 euros pour trois jours, etc.), et atteindra 70 euros pour un forfait semaine.

Ce « pass Paris 2024 » sera commercialisé à partir de janvier 2024 sur le futur site d’IDFM dédié aux Jeux, et dès avril 2024 via une application dédiée aux Jeux Olympiques de Paris. Il pourra prendre la forme d’une carte (envoyée au domicile de l’acheteur), mais pourra aussi être téléchargé son smartphone.

De plus, le prix du trajet vers les aéroports sera lui aussi rehaussé (16 euros, contre environ 11 euros actuellement pour Roissy et Orly). Les autres forfaits jour et semaine seront suspendus, d’après les informations du Parisien.

L’objectif de ces nouveaux tarifs temporaire est de forcer les passagers occasionnels à se diriger vers le « forfait JO » et de limiter les files d’attentes générées par l’achat massif de tickets à l’unité.

Le Pass Navigo dématérialisé disponible sur smartphone Android

Depuis le 25 septembre 2019, certains usagers des transports en commun d’Île-de-France n’ont plus besoin de dégainer leur carte Navigo physique pour passer les portillons des stations de métro et des gares RER et Transilien ou valider leur titre de transport dans le bus ou le tramway. Île-de-France Mobilités (l’ex-Stif) leur propose, en effet, d’acheter, de recharger et de valider leurs forfaits Navigo (jour, semaine ou mois) de manière dématérialisée avec leur smartphone. Il n’est donc plus nécessaire de passer au guichet ou à l’automate pour acheter ou recharger son forfait Navigo.

Pour utiliser leur titre de transport dématérialisé, il faut télécharger l’application ViaNavigo (renommée IDF Mobilités) sur son téléphone (elle est disponible depuis la plateforme Google Play). Le service est disponible via les applications de la RATP, de Transdev et de la SNCF. Concernant l’achat de son forfait (il faut cliquer sur l’icône « Achat » de l’application), le moyen de paiement doit être préalablement enregistré. Il est possible de consulter à tout moment la date de validité de son forfait Navigo.

Il suffit ensuite de présenter son smartphone sur la borne de validation (le dos de son téléphone doit être présenté au-dessus de la borne) ou à un agent lors d’un contrôle (le téléphone est à déposer sur un outil de contrôle), comme cela se fait pour un Pass Navigo physique traditionnel. Au moment de voyager, l’usager peut valider son titre de transport même si son smartphone est éteint. En revanche, l’appareil doit être allumé au moment de l’achat de son forfait Navigo.

Attention, cette dématérialisation complète n’est disponible que sur les smartphones Android via la technologie NFC (sans contact entre la borne et le téléphone) et qui fonctionnent avec l’opérateur Orange ou Sosh.

Ne sont également éligibles que les usagers propriétaires d’un smartphone Samsung compatible, et ce, quel que soit leur opérateur. Les modèles Samsung concernés sont les suivants :

  • Galaxy S10e
  • Galaxy S10
  • Galaxy S10+
  • Galaxy S9
  • Galaxy S9+
  • Galaxy S8
  • Galaxy S8+
  • Galaxy S7
  • Galaxy S7 Edge
  • Galaxy Note9
  • Galaxy Note8
  • Galaxy A5 (2017)
  • Galaxy A8
  • Galaxy A70
  • Galaxy A80

Depuis le 20 janvier 2021, les possesseurs d’un smartphone de la marque Apple – un iPhone 7 ou plus récent, disposant a minima de la version iOS 13 – ont la possibilité de recharger leur Pass Navigo avec leur téléphone via l’application ViaNavigo. Rendez-vous dans l’onglet « Achat », puis scanner la carte Navigo. En revanche, cette dématérialisation n’est que partielle : en effet, il n’est toujours pas possible d’utiliser son iPhone comme Pass Navigo pour passer les portiques. Les utilisateurs d’iPhone doivent toujours utiliser la carte Navigo physique pour entrer dans les transports en commun d’Île-de-France.

Que se passe-t-il si un usager désire conserver son Pass Navigo classique ? Pas de souci : il peut le recharger directement avec son smartphone. Comment faire ? Il lui d’abord faut payer son forfait Navigo (journalier, hebdomadaire ou mensuel) depuis l’application ViaNavigo, puis approcher son Pass Navigo de son téléphone compatible pour le recharger. Selon Île-de-France Mobilités, cette nouvelle fonctionnalité est disponible sur 90% des smartphones NFC qui fonctionnent avec Android, et pas uniquement les appareils Samsung ou les abonnés d’Orange.

Que se passe-t-il en cas de changement de téléphone ? Si le titre de transport Navigo se trouve dans la carte SIM, ils sera toujours utilisables (à condition, bien sûr, que le nouveau smartphone soit compatible). Dans le cas contraire, il faudra consommer son forfait jusqu’au bout pour ne pas le perdre.

À NOTER : grâce à ce dispositif, les voyageurs disposant d’un smartphone compatible peuvent aussi acheter et valider leurs carnets de ticket T+ (tarifs pleins et réduits) et leurs tickets Orlybus et Roissybus.

Tarifs préférentiels 2024 Pass Navigo

Un Pass Navigo à 24 euros par an pour les Franciliens de 4 à 11 ans

Dans un entretien accordé au « Parisien » le 20 janvier 2020, la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, avait annoncé que Île-de-France Mobilités (ex-Stif, Syndicat des Transports d’Île-de-France) allait proposer, à compter du 1er septembre 2020, un Pass Navigo « junior ».

Ce nouveau forfait, dont la souscription est possible depuis le site Imagine-r.com, permet dorénavant aux enfants âgés de 4 à 11 ans (scolarisés en maternelle et en élémentaire) habitant l’Île-de-France d’emprunter tous les transports en commun de la région. Son prix : 24,40 euros par an (au lieu de 24 euros jusqu’au 31 décembre 2023).

Actuellement, les enfants inscrits en primaire dans la capitale voient leur carte de transport remboursée par la Ville de Paris. Avant le 1er septembre 2020, les autres enfants de 4 à 11 ans scolarisés dans le reste de l’Île-de-France pouvaient acheter un abonnement Imagine’R, qui coûte tout de même 374,40 euros par an.

Ce pass Navigo Junior permet aussi à son titulaire d’emprunter les cars de ramassage scolaire.

Tarif jeune : prix du Pass Navigo Imagine’R étudiant et scolaire

Île-de-France Mobilités propose aux jeunes de moins de 26 ans un forfait chargé sur une carte Navigo nommé Imagine’R Étudiant ou Imagine’R Scolaire selon la situation.

Il s’agit d’un forfait annuel dont le tarif de base est fixé pour l’année scolaire 2023-2024 à 373 euros (365 euros hors frais de dossier), que l’on soit élève en primaire, au collège, au lycée ou étudiant. Les élèves en contrat de professionnalisation n’y ont pas droit. Il passera à 374,40 euros (auxquels il faudra ajouter les 8 euros de frais de dossier, soit 382,40 euros) à compter de la rentrée 2024-2025.

Les conditions de souscription (y compris le montant dû après subventions départementales), de validité et de prélèvement mensuel diffèrent selon la situation de l’élève et le département de résidence.

Le Navigo hebdomadaire remboursé pour les stagiaires de Troisième

Valérie Pécresse, la présidente de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, avait annoncé le 11 février 2019 la mise en place du remboursement du forfait Navigo hebdomadaire (soit 22,80 euros) pour les collégiens de Troisième lors de leur semaine de stage obligatoire en entreprise. Le stage, qui dure entre trois et cinq jours, se déroule en général dans le courant du deuxième trimestre.

« Le coût des transports, même modeste, ne doit pas être un facteur discriminant dans l’éducation de nos enfants. J’ai donc décidé qu’Île-de-France Mobilités rembourse intégralement un Navigo Semaine aux non-détenteurs d’un forfait Imagine’R afin de permettre à tous les élèves d’Île-de-France, quelles que soient leurs ressources, de pouvoir rejoindre le lieu du stage qui les intéresse », avait-elle expliqué à l’époque.

Le dispositif a été reconduit pour la rentrée 2023. La campagne concernant les stages effectués sur l’ensemble de l’année scolaire 2023-2024 est ouverte. Les demandes de remboursement peuvent se faire en ligne depuis le 1er novembre 2023. La date butoir pour déposer une demande est fixée au 31 mai 2024 inclus (cette date du 31 mai est celle qui est en vigueur traditionnellement chaque année).

Comment cela se passe-t-il ? Les parents du collégien concerné achètent un forfait Navigo Semaine (il se charge sur un pass Navigo personnalisé ou Navigo Découverte) pour la période de stage sur l’année 2023-2024. Ils doivent ensuite faire une demande de remboursement. Celle-ci se fait sur le site navigo.fr, par courrier (adressé à l’Agence Navigo) ou via l’adresse mail remboursement-stage-troisieme@agencenavigo.fr.

Un formulaire (au format PDF) de demande de remboursement, mis à disposition sur le site navigo.fr, doit ensuite être retourné avec plusieurs pièces justificatives (copie du forfait Navigo ou du forfait Découverte avec justificatif d’achat, convention de stage au nom du stagiaire, RIB). Le remboursement peut prendre deux formes : un lettre-chèque ou un virement à l’adulte référent.

Les montants pouvant être remboursés figurent dans le tableau ci-dessous :

Forfait Navigo Semaine - Remboursement Stage de Troisième
Source : Île-de-France Mobilités
Type de forfait Navigo SemaineMontant remboursé
Forfait Navigo Semaine zones 1 - 530 euros
Forfait Navigo Semaine zones 2 - 327,45 euros
Forfait Navigo Semaine zones 3 - 426,60 euros
Forfait Navigo Semaine zones 4 - 526,10 euros
Réduction 50% Navigo Semaine zones 1 - 515 euros
Réduction 50% Navigo Semaine zones 2 - 313,70 euros
Réduction 50% Navigo Semaine zones 3 - 413,30 euros
Réduction 50% Navigo Semaine zones 4 - 513,05 euros
Forfait Navigo Solidarité 75% Semaine zones 1 - 57,50 euros
Forfait Navigo Solidarité 75% Semaine zones 2 - 36,85 euros
Forfait Navigo Solidarité 75% Semaine zones 3 - 46,65 euros
Forfait Navigo Solidarité 75% Semaine zones 4 - 56,55 euros

 

Pass Navigo gratuit à Paris pour les plus de 65 ans : Pass Paris Seniors

La maire de Paris, Anne Hidalgo, avait annoncé en janvier 2018 la gratuité intégrale du Pass Navigo pour les Parisiennes et Parisiens âgés de plus de 65 ans. L’entrée en vigueur de ce Pass Navigo gratuit pour les seniors à Paris est intervenue en juin 2018. Ce service s’appelle le Pass Paris Seniors ; sa validité est effective au 1er jour du mois suivant la demande (en janvier 2024 pour une demande au mois de décembre 2023). Il remplace le Navigo Emeraude Améthyste.

Toutes les personnes âgées n’y ont pas droit. Cette aide financière est accordée sous condition de ressources.

Le critère d’attribution est basé sur le montant d’impôt sur les revenus soumis au barème de l’impôt (ligne 14 de l’avis d’imposition, impôt avant réductions et crédits d’impôt) dû par le foyer fiscal l’année précédant la demande, soit :

  • limite en cas de première demande : jusqu’à 2.028 euros d’impôt sur les revenus soumis au barème par foyer fiscal
  • limite en cas de renouvellement : 2.430 euros d’impôt sur les revenus soumis au barème par foyer fiscal

Certains publics ne sont pas soumis à ce plafonnement : les anciens combattants titulaires de la carte du combattant, les veuves et veufs d’anciens combattants et les veuves et veufs de guerre âgés de 65 ans et plus.

Un Pass Navigo Senior à moitié prix en Île-de-France

Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, avait annoncé le lancement d’ici à la fin de l’année 2019 d’un Pass Navigo à moitié prix pour tous les seniors franciliens, quelles que soient leurs conditions de ressources. La promesse est devenue réalité le 1er novembre 2019.

Désormais, les Franciliens âgés de 62 ans et plus, sans activité professionnelle ou travaillant moins d’un mi-temps, peuvent payer leur carte Navigo à moitié prix. Le Navigo Annuel Tarification Senior, payé par prélèvement mensuel, leur coûte 43,20 euros par mois à compter du 1er janvier 2024, au lieu de 86,40 euros. Aucune condition de ressources n’est exigée.

Grâce à cette initiative, les seniors peuvent circuler sur l’ensemble des réseaux publics d’Île-de-France, et ce, de manière illimitée. L’offre reste sans engagement : « Il est possible de résilier ou de suspendre son abonnement à tout moment avant le 20 du mois, pour le mois suivant, avec une durée de suspension maximale de 12 mois », précise le syndicat de transports Île-de-France Mobilités sur son site Internet.

Le fonctionnement du Navigo Senior est calqué sur celui du Navigo annuel utilisé par les salariés. La seule différence : ce n’est pas l’entreprise qui prend à sa charge la moitié (50%) du prix du pass, mais la région Île-de-France, via Île-de-France Mobilités.

Cela représente tout un énorme gain de pouvoir d’achat annuel pour les utilisateurs. Jusqu’à présent, les retraités qui acquittaient plus de 2.028 euros d’impôts par an ne pouvaient pas bénéficier du tarif social octroyé par la carte Améthyste. Ils devaient donc débourser le forfait plein tarif du pass Navigo pour un forfait toutes zones.

Le coût annuel du nouveau forfait est estimé par Île-de-France Mobilités à 40 millions d’euros pour la région. La présidente de la région, Valérie Pécresse, espère attirer de nouveaux usagers vers les transports publics.

Forfait anti-pollution : billet à prix unique en cas de pic de pollution

IDF Mobilités propose, lors de certains jours de pics de pollution atmosphérique en région parisienne, le Forfait Antipollution. Il est vendu afin d’inciter les Parisiens et Franciliens à ne pas prendre leur voiture.

Ce billet spécial permet de voyager en illimité en Île-de-France, toutes zones et tous modes de transport confondus (métro, train, RER, tram express, bus, tram), y compris aux dessertes de l’aéroport de Roissy-CDG (train-rer B, Roissybus, Filéo), et de l’aéroport d’Orly via Orlybus et Go C Paris (Orlyrail).

En revanche, le Forfait Antipollution ne permet pas de voyager dans les moyens de transport suivants :

  • Orlyval
  • navettes Le Bus Direct Paris Aéroport
  • navettes VEA Disney
  • bus touristiques (OpenTour, Cars Rouges)

Le prix du billet anti-pollution est fixé à 3,80 euros, soit l’équivalent de deux billets Tickets t+ (1,90 euro l’unité). Le forfait est valable une journée, de 5 heures du matin au le lendemain à 3 heures du matin (5 heures pour les bus de nuit Noctilien).

Le Forfait Antipollution a été mis en place en janvier 2017. Il remplace la gratuité des transports auparavant en vigueur lors des épisodes de forte pollution de l’air.

Pass Navigo Easy, le passe dématérialisé qui remplace le ticket de métro

Pass Navigo Easy, pour quelles zones ?

Dans l’optique de mettre fin au titre de transport cartonné (notamment le ticket de métro classique), Île-de-France Mobilités (ex-Stif) a lancé le 12 juin 2019 Navigo Easy. Ce pass est destiné aux usagers occasionnels (résidant en Île-de-France ou non) et des touristes qui empruntent les transports en communs des réseaux RATP et SNCF franciliens (train, métro, bus, tramway, etc.). Proposé de manière systématique, il est valable sur l’ensemble du réseau francilien.

De couleur bleu et blanc, le Navigo Easy est une sorte de porte-monnaie rechargeable. Il se présente sous la forme d’une carte magnétique (carte à puce sans contact) non personnalisée (il peut être prêté à une autre personne, mais pas partagé entre plusieurs voyageurs pour le même voyage) et rechargeable. Sans abonnement ni conditions particulières à respecter, il sert de support simultané à plusieurs titres de transports :

  • jusqu’à 30 tickets classiques (Ticket t+ plein tarif à l’unité et en carnet, et Ticket t+ tarif réduit en carnet)
  • le forfait Navigo Jour
  • les tickets Orlybus et Roissybus, qui permettent respectivement de se rendre en bus aux aéroports d’Orly et de Roissy)
  • le forfait « antipollution » (les jours où il est mis en place)
  • le forfait « Fête de la musique » (le 21 juin)
  • le forfait jeune Week-End

À noter en revanche que la carte ne permet pas pour l’heure d’effectuer une correspondance entre métro et bus, ou entre métro et tramway. Une personne changeant de mode de transport durant un trajet est obligée de charger un nouveau ticket sur son pass. De plus, la carte ne permet pas l’achat de billets RER et Transilien pour l’île-de-France.

Pass Navigo Easy : quels tarifs ?

Le Pass Navigo Easy est vendu 2 euros, un prix auquel il ajouter ensuite le prix du ou des titres de transport que l’utilisateur ajoute à son choix.

Avec l’augmentation des tarifs au 1er janvier 2024, les prix appliqués depuis cette date sont les suivants :

  • Ticket t+ dématérialisé vendu à l’unité : 2,15 euros
  • Carnet de 10 tickets t+ dématérialisé vendu à plein tarif : 17,35 euros
  • Carnet de 10 tickets t+ dématérialisé vendu à tarif réduit : 8,65 euros
  • Ticket d’accès à bord-SMS : 2,50 euros
  • Ticket Orlybus dématérialisé : 10,30 euros
  • Ticket Roissybus dématérialisé : 14,50 euros

Pour info : le pass n’est pas remboursable, même en cas d’erreur d’achat ou de non-utilisation. Les titres de transport stockés dans le Navigo Easy peuvent être achetés à l’avance par rapport à la période de leur utilisation.

Depuis la disparition des carnets de tickets t+ cartonnés depuis le 21 septembre 2023, les usagers doivent charger – virtuellement et de manière infinie – leurs carnets de manière dématérialisée sur ce support (sous réserve que leur téléphone soit éligible). Il est aussi possible d’acheter des carnets de 10 tickets en passant par l’application ViaNavigo.

Comment obtenir son pass et comment le recharger ?

Où obtenir son Pass Navigo Easy ? Le passe peut être obtenu dans les guichets et les comptoirs de la RATP, mais aussi dans les guichets Transiliens et Services Navigo de la SNCF. Il n’est pas possible d’acquérir un passe seul : l’acquisition du Navigo Easy doit obligatoirement s’accompagner de l’achat et du chargement d’un titre de transport qu’il peut supporter (Ticket t+, forfait Navigo Jour, tickets Orlybus ou Roissybus, etc.). Cette carte se recharge de la même façon qu’une carte Navigo aujourd’hui.

ATTENTION : un Navigo Easy non chargé ne peut pas être utilisé comme titre de transport. Le passe doit être validé avant l’entrée sur le réseau de transport et/ou lors de la montée dans le véhicule, sans quoi son titulaire se trouve en infraction. En cas de contrôle, l’utilisateur est tenu de présenter son passe sur lequel est chargé le titre de transport valable pour le voyage effectué.

Quid en cas de mauvais fonctionnement de son Navigo Easy ? Le remplacement du passe est gratuit, si le dysfonctionnement est avéré et ne relève d’un usage non conforme. Il faut remettre le passe défectueux pour en obtenir un nouveau. Dans une partie dédiée que j’ai ajoutée au plan

Pour info : le Pass Navigo Easy peut aussi être téléchargé directement sur son téléphone mobile et utilisé grâce à la technologie sans contact. Attention : seuls les possesseurs de smartphones équipés d’une carte SIM NFC Orange ou d’un smartphone Samsung compatible, peuvent, pour l’heure, utiliser l’application ViaNavigo qui permet de recharger son Navigo Easy.

Nouveau Pass Navigo « Liberté + », pour les voyageurs franciliens occasionnels

« Navigo Liberté + », un paiement adapté à la consommation

Après une phase d’expérimentation, un nouveau titre Navigo a été généralisé à la mi-novembre 2019. Son nom : le Navigo Liberté +. Ce pass offre une plus grande flexibilité aux voyageurs occasionnels résidant ou travaillant en Île-de-France qui utilisent habituellement des tickets à l’unité ou en carnet (les fameux ticket t+). Il intéresse donc, avant tout, ceux qui n’utilisent pas suffisamment les transports en commun pour rentabiliser un forfait hebdomadaire ou mensuel.

Le Pass Navigo « Liberté + » permet au voyageur un paiement à la consommation le 15 du mois suivant, en fonction de sa consommation réelle. Le prélèvement est ainsi effectué le mois suivant de l’ensemble des trajets effectués sur le réseau de transport dans Paris intra-muros (métro, tram, et bus). Le voyageur n’est donc plus prélevé en cas de non-utilisation durant le mois écoulé. Une facture est établie mensuellement pour la période correspondant au mois précédent sur l’espace personnel du titulaire.

L’abonné bénéficie du prix du carnet dès la première unité utilisée (soit un tarif de 1,73 euros le trajet depuis le 1er janvier 2024, contre 1,69 euros en 2023) et de la gratuité des correspondances entre le bus ou le tramway avec le métro. À l’occasion du lancement du Pass « Liberté + », les frais de dossier (de 8 euros) sont offerts par Île-de-France Mobilités (l’ex-Stif).

IMPORTANT : depuis le 1er décembre 2019, les trajets sont plafonnés à 7,50 euros sur une même journée (hors trajets OrlyBus et RoissyBus). Cela correspond au tarif du forfait Navigo Jour (trajets illimités pour les zones 1 et 2).

Les tarifs 2024 des trajets avec le pass « Navigo Liberté + »

Depuis l’entrée en vigueur des nouveaux tarifs, le 1er janvier 2024, il faut débourser les montants suivants :

  • Trajet bus/tram payé a posteriori plein tarif : 1,73 euro
  • Trajet bus/tram payé a posteriori tarif réduit : 0,86 euro
  • Trajet métro/fer payé a posteriori plein tarif : 1,73 euro
  • Trajet métro/fer payé a posteriori tarif réduit : 0,86 euro
  • Trajet Orlybus payé a posteriori : 10,30 euros
  • Trajet Roissybys payé a posteriori : 14,50 euros

Comment charger son Navigo Liberté + ?

Le nouveau contrat Navigo « Liberté + » se charge exclusivement sur Pass Navigo comportant le nom, le prénom et la photo du titulaire. Il ne peut donc être utilisé sans avoir préalablement acheté un Pass Navigo.

Comment obtenir son forfait Navigo « Liberté + » ? Il faut s’être créé un compte sur le site Navigo.fr et avoir communiqué ses coordonnées bancaires (dans la rubrique « Je gère ma carte »). Deux cas de figure se présentent :

  • soit l’utilisateur est déjà détenteur d’un Pass Navigo : il doit se rendre dans son espace personnel sur le site Navigo.fr (rubrique « Je gère ma carte »). Ensuite, l’installation du service se fait soit sur une borne de recharge Navigo, soit au guichet des gares, et ce, dès 48 heures après sa souscription.
  • soit l’utilisateur n’a pas encore de Passa Navigo : dans ce cas, la souscription s’effectue aussi via la rubrique « Je gère ma carte » de son espace personnel sur le site Navigo.fr. Soit il reçoit son Pass installé avec « Liberté + » à son son domicile (sous un délai de dix jours), soit il le retire en agence (compter un délai de 72 heures).

Le Pass Navigo « Liberté + » est souscrit pour une durée indéterminée. Le titulaire peut résilier le contrat à tout moment.

À noter que le Pass Navigo « Liberté + » peut être chargé sur son smartphone compatible via l’application ViaNavigo.

Où voyager avec un Pass Navigo « Liberté + » ?

Où peut-on voyager avec un Pass Navigo « Liberté + » ? Le Pass Navigo « Liberté + » permet actuellement de circuler sur :

  • les lignes du métro parisien
  • les tronçons dans Paris (zone 1) des lignes de RER/train
  • les lignes de bus faisant l’objet d’une convention avec Île-de-France Mobilités et pour lesquelles la tarification francilienne est applicable. Sont exclues les lignes Noctiliens et les lignes de bus à tarification sectionnée
  • les lignes Orlybus et Roissybus
  • les lignes de tram (excepté les lignes Tram 4 et Tram Express 11) et Tze
  • le funiculaire de Montmartre

Depuis le 1er janvier 2020, le Pass Navigo « Liberté + » permet de se déplacer sur les lignes Noctiliens et les lignes de bus à longue distance.

ATTENTION : le forfait « Liberté + » ne fonctionne pas pour les billets « Origine-destination » entre Paris et la banlieue. Un voyageur doit continuer d’acheter un titre de transport en papier s’il souhaite effectuer un trajet en RER ou en Transilien en dehors de Paris.

Des trajets gratuits en covoiturage pour les abonnés au Navigo annuel

Afin d’inciter les habitants d’Île-de-France à partager leur véhicule – et ainsi désengorger les routes et réduire la pollution, Île-de-France Mobilités (le syndicat des transports en région francilienne) propose depuis le 1er mai 2019 un nouveau dispositif incitatif pour favoriser le covoiturage, notamment pour les trajets quotidiens domicile-travail.

La mesure intéresse au premier chef les abonnés du Pass Navigo annuel. En effet, ceux qui optent pour le covoiturage peuvent désormais profiter en tant que passagers de deux trajets gratuits par jour. C’est la région Île-de-France qui prend en charge financièrement ces frais de déplacements quotidiens. À noter que pour les chauffeurs, le dispositif prévoit une indemnité kilométrique par trajet entre 1,5 et 3 euros par passager (soit environ 150 euros par mois), avec un plafond de deux trajets par jour maximum. La gratuité est aussi de mise les jours de « pics de pollution » et de « perturbations majeures dans les transports ».

Pour profiter du dispositif, les abonnés du Pass Navigo annuel peuvent directement consulter les trajets de covoiturage disponibles en utilisant le calculateur d’itinéraire Vianavigo. Ce service est accessible via le site Internet vianavigo.com, mais aussi via l’application (disponible gratuitement sur Google Play ou dans l’Apple Store).

Comment réserver un trajet de covoiturage ? Voici les démarches à suivre :

  • une fois sur le site vianavigo.com ou dans l’application Vianavigo, lancer une recherche d’itinéraire
  • cliquer sur l’icône « covoiturage » proposée en résultat
  • choisir son trajet au regard du tarif, de son lieu de départ et de son lieu d’arrivée
  • réserver son trajet sur l’un des sites partenaires proposés (parmi lesquels Karos, Covoit’ici iDVROOM, Blablalines, Klaxit, Roulez Malin ou encore Clem)
  • suivre les indications pour retrouver son ou ses covoitureurs

ATTENTION : les trajets doivent avoir au moins une origine ou une destination sur le territoire francilien et être hors de Paris intra-muros « où l’offre de transports est très développée », précise la région.

Les zones de voyage avec un Pass Navigo

Pass Navigo : forfait toutes zones depuis septembre 2015

Depuis septembre 2015, le forfait Navigo et ses déclinaisons (Pass Navigo Solidarité, Pass Imagine’R scolaire et étudiant) bénéficient du dézonage : il est possible de voyager en illimité dans n’importe quelle zone, sur tout le réseau (sauf navette Orlyval pour se rendre à l’aéroport d’Orly), tous les jours de la semaine et 24 heures sur 24.

Certaines formules ne permettent pas de bénéficier d’un dézonage total : c’est le cas des forfaits Navigo Mois et Annuel (zones 2-3, 3-4 et 4-5), dont l’utilisation dans toutes les zones est limitée à certaines périodes :

  • week-ends
  • jours fériés
  • petites vacances scolaires de la zone C
  • l’été, de mi-juillet à mi-août

Pass Navigo à Paris intra-muros : pas de tarif spécial

Les voyageurs qui vivent et travaillent à Paris intra-muros et qui sont uniquement usagers du réseau RATP dans la capitale n’ont pas droit à un tarif dédié. Le prix du forfait Navigo pour ces usagers est identique à celui fixé pour les personnes qui effectuent un trajet aller-retour banlieue-Paris quotidien.

Comment recharger un Pass Navigo ?

Il existe plusieurs façons de recharger sa carte Navigo. Cela peut d’abord se faire directement dans tous les guichets et les appareils automatiques de vente des stations RATP ou des gares SNCF. Le rechargement peut également se faire aux automates bancaires de l’une des agences du CIC et du Crédit Mutuel en Île-de-France, ainsi qu’auprès des commerces de proximité (librairies, points presse, débitants de tabac…) équipés d’un terminal de rechargement Navigo.

Il est également de recharger votre coupon de passe Navigo sur Internet. Cela se fait en deux étapes. Une première en se rendant à la rubrique « Je gère ma carte » de son espace personnel. La seconde étape, indispensable, consiste à activer son forfait sur un automate Transilien ou au guichet de la gare.

Les forfaits Navigo Semaine peuvent être rechargés à partir du vendredi pour la semaine démarrant le lundi suivant. Les forfaits Navigo Mois peuvent être rechargés à partir du 20 du mois pour le mois suivant.

Oubli, fraude : montant des amendes pour non présentation de Pass Navigo

Les règles en cas d’oubli du Pass Navigo

Les conditions générales de vente (CGV) du Pass Navigo imposent la validation du passe à chaque trajet (entrée dans le réseau aux portillons du métro, du RER ou du train de banlieue, montée dans un bus ou dans un tram). En cas de non-respect de cette obligation, y compris en cas d’oubli du Pass Navigo pour une personne ayant un abonnement à jour, une amende est due si le voyageur se fait contrôler.

Si un voyageur a oublié son passe, il doit acheter un ticket de transport pour son trajet. Celui-ci ne peut faire l’objet d’aucun remboursement.

En cas de non-présentation du Pass Navigo ou de tout autre titre de transport valable et quel qu’en soit le motif, le contrôleur établit un PV (procès-verbal) et demande le paiement d’une amende (appelée indemnité forfaitaire) à régler tout de suite. Si le voyageur est dans l’impossibilité de payer immédiatement, le montant de l’amende est majoré. Le supplément à payer est réduit pour les abonnés Navigo mois ou annuel.

Barème des amendes en cas de contrôle

Un abonné Pass Navigo bénéficie de délais supplémentaires et d’une réduction sur le montant des amendes par rapport à un voyageur en infraction non-abonné.

Le barème des amendes pour un contrevenant sans titre de transport valable est le suivant :

  • somme à payer au contrôleur sur le champ : 50 euros
  • montant en cas de paiement dans les 7 jours suivant l’infraction (ou 20 jours en cas de paiement en ligne) : 80 euros pour un non-abonné
  • montant en cas de paiement dans les 20 jours : 60 euros pour un abonné
  • montant pour un paiement dans les 60 jours : 100 euros
  • montant à payer après 60 jours (délai maximum) : 180 euros, à payer au Trésor public

Il est possible de porter réclamation dans plusieurs cas de figure :

  • si les distributeurs automatiques de billets étaient en panne
  • s’il s’agit d’une première demande de remboursement de l’amende

Cependant, le contrevenant n’est pas certain d’être remboursé totalement ou même partiellement.

La demande de réclamation doit être formulée dans les 2 mois suivant la date de l’infraction.

La réclamation peut s’effectuer auprès des services clients en ligne, sur le site de la RATP, ou de la SNCF, ou par courrier aux adresses suivantes :

RATP
RATP Service clientèle
TSA 81250
75564 PARIS Cedex 12

SNCF
Centre de Relation Clients Transilien SNCF
94207 Ivry Cedex

En cas de rejet de la demande de remboursement, le contrevenant peut saisir le médiateur de la RATP ou de la SNCF, toujours dans le délai de 2 mois qui suit l’établissement du PV d’infraction.

Pass Navigo perdu ou volé : remplacement gratuit ou payant selon le type de carte

Les modalités de remplacement du Pass Navigo en cas de perte ou de vol diffèrent selon le type de carte que l’on possède : cela ne coûte rien dans certains cas, c’est payant dans d’autres.

Pass Navigo mensuel perdu

En cas de perte ou de vol d’une carte Navigo simple, destinée au Pass Semaine ou Mois, son remplacement (ainsi que celui du forfait associé) est immédiat en agence mais payant. Il faut compter 8 euros.

Pass Navigo annuel perdu

Le remplacement du Pass Navigo annuel est immédiat et gratuit en cas de perte ou de vol. Une gratuité qui n’est pas sans limites : elle est valable pour deux remplacements de cartes maximum par an.

Pass Navigo Découverte perdu

La carte Navigo Découverte peut être souscrite par tout voyageur, qu’il réside ou non en Île-de-France, sans dossier à remplir. Avantage de cette formule : le porteur de carte n’est inscrit dans aucun fichier client. Inconvénient : elle coûte 5 euros alors que la carte Navigo classique (hors Pass Annuel) est délivrée gratuitement aux personnes qui vivent ou résident à Paris ou dans sa banlieue.

En cas de perte ou de vol du Pass Navigo Découverte, la carte et le forfait chargé ne sont pas remplacés.

Pass Navigo Imagine’R perdu

La carte Imagine’R perdue ou volée n’est remplacée qu’une seule fois par an. Un remplacement facturé 23 euros.

Dysfonctionnement du Pass Navigo, que faire ?

Que se passe-t-il si son Pass Navigo ne fonctionne pas ? En cas de dysfonctionnement avéré, la carte est immédiatement remplacée sans frais dans les agences des transporteurs ou dans certains comptoirs RATP. La nouvelle carte est remise soit au titulaire de la carte Navigo défectueuse sur présentation d’une pièce d’identité, soit à un tiers pour le compte du titulaire de la carte Navigo, sur présentation des pièces d’identité du tiers et du titulaire de la carte Navigo et d’une procuration signée de ce dernier.

Important : le remplacement nécessite obligatoirement la restitution de la carte Navigo défectueuse ou détériorée.

L’échange de la carte Navigo est gratuit, à une exception : si détérioration est du fait du titulaire. Dans ce cas, il lui sera demandé une somme forfaitaire de 8 euros TTC pour obtenir une nouvelle carte.

Attention : si la détérioration de la carte a lieu le jour même du chargement du forfait, le titulaire de la carte Navigo n’a pas la possibilité d’obtenir la reconstitution immédiate du forfait. Celle-ci ne sera possible que le surlendemain. En attendant, le titulaire reçoit au guichet des transporteurs un coupon de dépannage et une carte provisoire en échange de sa carte Navigo détériorée. Pour obtenir une nouvelle carte Navigo, il doit se rendre dans une agence des transporteurs ou dans certains comptoirs RATP. En échange du coupon de dépannage et de la carte provisoire, sa nouvelle carte Navigo lui est alors remise.

Nos offres sélectionnées pour vous :

ARTICLES CONNEXES
Menu