Partagez
Share to Google

Partager, échanger, louer des services ou des objets, c’est le principe de l’économie collaborative. Transports, alimentation, logement… Il existe de nombreuses plateformes collaboratives dont l’objectif est de permettre aux particuliers de faire des économies au quotidien. Top des sites collaboratifs.

top sites collaboratifs

1.Site collaboratif, définition
2.Exemples de sites et plateformes collaboratifs
      Covoiturage, location de voitures
      Sites de location, d’échange d’appart et de maison
      Sites de cuisine, d’alimentation
      Sites de services
      Sites de prêt de matériel et d’objets

Site collaboratif, définition

L’économie collaborative ou économie de partage est un nouveau mode de consommation entre particuliers. L’idée est de davantage échanger ou encore louer des objets, services, mais aussi partager du savoir-faire entre particuliers. Pour mettre en relation les intéressés, de nombreux sites ou plateformes collaboratifs ont vu le jour ces dernières années. Ces derniers peuvent être gratuits ou payants. L’esprit de l’économie collaborative est de faire des économies au quotidien tout en contribuant au développement durable plutôt que d’acheter et de jeter toujours plus. Autrement dit, même des sites payants restent souvent plus avantageux pour les consommateurs.

Ce nouveau mode de consommation concerne de nombreux secteurs, des transports au logement en passant par l’alimentation ou les services. Quant aux formes de l’économie collaborative, les particuliers peuvent échanger, vendre, partager, louer ou prêter ou encore donner entre eux.

Exemples de sites et plateformes collaboratifs

Aujourd’hui, il existe des sites collaboratifs dans quasiment tous les domaines de la vie quotidienne : transports, alimentation, logement, services, objets, finance… Voilà le top des plateformes de la rédaction par secteurs.

• Sites de covoiturage, location de véhicules

Pour le covoiturage :

- blablacar.fr ou covoiturage-libre.fr : les covoitureurs partagent les frais d’essence. Plus la voiture est remplie, plus les frais seront réduits.
- provoiturage.fr : plateforme dédiée aux pros, qui propose le partage de taxis ou de VTC (voiture de transport avec chauffeur). Tarifs fixés par le transporteur.

Pour louer un véhicule ou autre :

- ouicar.fr, drivy.com ou encore koolicar.com qui a l’avantage d’offrir la possibilité au locataire de récupérer la voiture sans l’intervention de son propriétaire, grâce à une « box » installée gratuitement permettant l’ouverture de la voiture avec un pass magnétique. Tarif fixé par le propriétaire du véhicule.
- bourse-aux-equipiers.com, samboat.fr, sailsharing.com ou encore sharemysea.fr : sites de location de bateaux entre particuliers. Tarif fixé par le loueur du bateau.

Pour trouver une place de parking :

- zenpark.com et onepark.fr : ils permettent d’occuper des places de parking peu ou sous utilisées d’hôtels, d’administrations ou encore d’entreprises en échange d’une contribution financière.

• Sites de location, d’échange d’appart et de maison

Pour dormir chez l’habitant :

- Airbnb, misterbandb.com : principale plateforme de location de logements entre particuliers présente partout dans le monde (2.000.000 de logements). C’est le propriétaire ou l’occupant du logement qui fixe le prix de la nuit. La seconde plateforme est le pendant d’Airbnb, réservé aux gays.
- nightswapping.com (seuls 9,90 euros de frais de réservation) et couchsurfing.com (entièrement gratuit).
- owlcamp.com et gamping.fr : mise en relation de campeurs et de propriétaires de terrains ou de jardins (gratuit ou payant selon le loueur).
Pour échanger sa maison ou son appartement :
- guesttoguest.fr, myweekendforyou.com : le premier propose des échanges gratuits de maisons pour une durée déterminée par les particuliers, le second un échange gratuit de logement pour un week-end seulement.

Trouver une colocation :

- weroom.com : site de mise en relation entre personnes cherchant une colocation.

• Sites de cuisine, d’alimentation

Pour acheter local :

- leboeuffrancais.com : amateurs de viande, cette plateforme est faite pour vous ! L’utilisateur achète directement auprès du producteur qui livre ensuite le colis à domicile.
- locavor.fr, laruchequiditoui.fr, reseau-amap.org : via la plateforme, le particulier commande local et va récupérer ses produits auprès du producteur directement ou à un point relais.

Pour manger la cuisine des autres :

- cookermarket.com, menunextdoor.fr : des particuliers cuisinent et proposent des plats (entrée – plat – dessert) de tous horizons près de chez soi. Il suffit de renseigner sa location et de commander sur le site pour ensuite aller chercher son dîner chez le cuisiner.
- voulezvousdiner.com, vizeat.com : vous vous invitez à dîner chez un particulier qui cuisine pour vous. Autour de la table, d’autres invités, inconnus, histoire de bien manger et de faire des rencontres.
- meetzechef.com : si vous avez trop cuisiné et que vous avez une part en trop, il suffit de la prendre en photo et de la poster sur le site. Cela fera un heureux dans votre quartier qui viendra récupérer ladite part au tarif que vous avez fixé.

Renforcer son réseau professionnel ou amical :

- colunching.com : cette plateforme met en relation les particuliers qui souhaitent étoffer leur réseau professionnel, faire de nouvelles connaissances amicales, se regrouper autour d’un centre d’intérêt commun. L’idée est de poster une annonce pour partager un repas.

• Sites de services

Pour faire garder ses enfants :

- airnounou.com : plateforme de mise en relation entre parents qui souhaitent aider ou aident d’autres parents. L’idée est d’échanger des services et d’arrondir un peu ses fins de mois. Ainsi, un parent expérimenté et « certifié » par la plateforme pourra passer chercher les enfants à l’école, garder la petite dernière quelques heures etc.

Pour bricoler, entretenir le jardin, faire les courses, réparer l’ordinateur… :

- monsupervoisin.fr : l’idée est de mettre en relation des personnes habitants la même région afin qu’ils puissent s’entraider pour des tâches du quotidien qu’ils ne peuvent réaliser eux-mêmes faute de temps, de moyens ou de compétences. En échange d’une rémunération, l’utilisateur pourra demander de l’aide pour bricoler, réparer son ordinateur ou encore rédiger un courrier administratif.
- openloge.fr : système de services rendus au sein d’un même quartier par des habitants devenus des « offreurs de services » dans la loge de votre quartier (baby-sitting, bricolage, …).
- yakasaider.fr, lespartagheures.fr : le particulier troque non seulement ses compétences mais aussi son temps. Ainsi, le temps passé à réparer un ordinateur vous permet de demander de l’aide pour l’entretien de votre jardin. Et ainsi de suite : une grande communauté de personnes qui s’entraident et échangent leur savoir-faire gratuitement.

Pour faire des activités :

- hobiwi.com : les membres de la plateforme proposent des activités et loisirs sur des thèmes qui les passionnent ou y participent. Le tarif est fixé par la personne qui anime l’activité.

• Sites de prêt de matériel et d’objets

Pour laver son linge :

- lamachineduvoisin.fr : les « Sans machine fixe » contactent via la plateforme des « Voisins » pour laver leur linge. 5 euros au maximum peuvent être demandés par le détenteur de la machine à laver.

Pour emprunter l’appareil à raclette du voisin :

- mutum.com, sharevoisins.fr : perceuse, appareil à raclette, aspirateur, … autant d’objets qu’il est possible d’emprunter sur cette plateforme. Sur le premier site, le prêt est gratuit, tous les emprunts se faisant en points mutums. Dans le cas de sharevoisins.fr, c’est au bon vouloir du prêteur de demander une contribution financière ou non.

Pour stocker des affaires :

- jestocke.com : plateforme de costockage entre particuliers. Le site met en relation des propriétaires qui ont de la place chez eux avec des locataires qui recherchent un garde-meuble, une cave, un garage pour stocker quelques affaires. Service payant, tarif fixé par le loueur.

Avant de se lancer, il faut toujours vérifier que l’on est bien couvert par une assurance. Certaines plateformes incluent ce service, souvent gratuitement. Pour le prêt d’objet ou l’échange de maison, il peut être judicieux de demander une caution.