Partagez
Share to Google

L’aide mobili-jeune est versée aux alternants, en apprentissage ou en contrat de professionnalisation, durant leurs années de formation afin de les aider à payer leur loyer. Conditions d’attribution, montant et démarches pour en faire la demande.

L'aide mobili-jeune

1.Définition de l’aide mobili-jeune
2.Conditions d’attribution de l’aide mobili-jeune
3.Montant et durée de l’aide mobili-jeune
4.Comment fonctionne le versement de l’aide mobili-jeune ?
5.Quand et comment faire la demande et son dossier d’aide mobili-jeune ?
6.Si ma situation change durant la formation
7.Cumul avec les APL et autres aides

Définition de l’aide mobili-jeune

Mobili-jeune est une aide attribuée par Action Logement (ex-1% logement) aux alternants de moins de 30 ans en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation au sein d’une entreprise du privé.

Elle a pour but de prendre en charge une partie du loyer acquitté par le jeune. L’objectif étant que l’alternant puisse se rapprocher de son lieu de formation ou de travail en prenant un logement plus près. Le montant de la subvention, compris entre 10 et 100 euros, dépend du salaire touché par l’alternant. Mobili-jeune est versée pendant toute la formation en alternance pour une durée maximale de 3 ans.

Conditions d’attribution de l’aide mobili-jeune

L’aide mobili-jeune est attribuée sous certaines conditions que le jeune doit remplir, à savoir :

• Avoir moins de 30 ans ou avoir déposé une demande au plus tard le jour de son 30ème anniversaire
• Suivre une formation en alternance sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation dans une entreprise du secteur privé non agricole
• Percevoir dans le cadre de sa formation des revenus inférieurs ou égaux au Smic mensuel brut, soit 1.480,27 euros en 2017. Le salaire à reporter sur la demande d’aide est celui inscrit sur le contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.
Par ailleurs, l’entreprise doit cotiser au dispositif dit 1% logement, sachant que toutes les entreprises de 20 salariés et plus le font.
Quant au logement, il doit répondre aux critères suivants :
• Etre occupé au titre de la période de formation en alternance
• Faire l’objet d’un bail, d’une convention d’occupation en foyer ou en résidence sociale ou d’un avenant au bail si le logement est une colocation.

Le type de logement peut ensuite aussi bien être :

- Un bien loué vide ou meublé,
- Une colocation mais dans ce cas, mobili-jeune ne concerne que la partie du loyer et des charges acquittée par le demandeur,
- Un foyer ou une résidence sociale, conventionné ou non à l’aide personnalisée au logement (APL),
- Une chambre en internat,
- Une sous-location mais seulement dans le parc social (logements d’habitations à loyers modérés).

Aide mobili-jeune : faire une simulation

Pour savoir si vous êtes éligible à cette subvention, vous pouvez vous rendre sur le site internet d’Action Logement et effectuer une simulation rapide. Il suffit pour ce faire de répondre à 7 questions : si vous êtes éligible, Action Logement vous invite à créer un compte à partir duquel vous pourrez faire une demande d’aide et suivre l’avancement du dossier.

Montant et durée de l’aide mobili-jeune

Le montant de l’aide mobili-jeune s’élève au minimum à 10 euros et au maximum à 100 euros par mois. L’aide est accordée après déduction de l’APL sur le loyer et dans la limite du loyer restant dû. Les deux aides sont donc cumulables.

Mobili-jeune est versée durant la totalité de la période de formation en alternance dans la limite de 3 ans. Attention, l’aide n’est pas renouvelable.

Comment fonctionne le versement de l’aide mobili-jeune ?

Une fois le dossier complet reçu, un premier versement est effectué. Selon la date de dépôt de dossier, il est possible que ce premier versement représente six mois du loyer ou de la redevance compte tenu de la rétroactivité.

Ensuite, l’aide est versée en début de trimestre ou de semestre pour les 3 à 6 mois à venir au bénéficiaire en échange de la présentation des quittances ou redevances acquittées durant ces mois-là. L’aide est donc versée avant la production des justificatifs. Ainsi, pour que le prochain versement soit débloqué, il faut que l’alternant les fournissent. Et ce, à chaque nouveau versement. Le versement de la prochaine aide est donc conditionné à la présentation de ces justificatifs jusqu’à la fin de la subvention.

Bon à savoir : seul le dernier déblocage ne pourra se faire qu’après la production des justificatifs. L’aide sera ainsi versée après réception.

De même, un justificatif de formation en alternance est à produire lorsque le jeune passe en année supérieure ou s’il redouble afin que l’aide continue à être versée. Les versements suivants se font ainsi selon les mêmes modalités.

Quand et comment faire la demande et son dossier d’aide mobili-jeune ?

Attention, il existe des délais pour faire sa demande d’aide mobili-jeune. Au plus tard, le dossier doit parvenir complet à Action Logement le jour du trentième anniversaire du demandeur, dans un délai de 3 mois avant le début de la formation en alternance ou au plus tard dans les 6 mois à compter du début de celle-ci.

A noter : si la formation dure plus d’un an, il est possible de demander l’aide mobili-jeune au cours de la deuxième année sachant que la date de démarrage sera celle de début de cette deuxième année. De fait, l’aide sera versée pour l’année ou les années de formation restant à courir.

Pour demander l’aide, rendez-vous sur le site internet d’Action Logement : le jeune alternant devra tout d’abord remplir ses coordonnées, ainsi que des champs liés à l’entreprise (n° de siret, raison sociale) puis cliquer sur « valider ». Et suivre ensuite les étapes.

Si ma situation change durant la formation

Si au cours de la formation en alternance, le jeune change de situation, il doit fournir de nouveaux justificatifs à Action Logement :

• Changement de logement : fournir le nouveau bail ou la nouvelle convention d’occupation.
• Changement d’entreprise ou de formation : nouveau contrat d’alternance – apprentissage ou professionnalisation.
• Redoublement ou passage année supérieure : attestation de l’école ou de l’entreprise.

Cumul avec les APL et autres aides

Bon point pour les jeunes alternants, l’aide mobili-jeune est cumulable avec d’autres aides d’Action Logement principalement :

• Les APL et autres aides au logement
• La garantie Visale
• L’aide mobili-pass dans la limite des dépenses réelles et à l’exclusion du remboursement des mêmes sommes.
• L’avance loca-pass.