Smic brut, net 2024 : nouveaux montants, taux et revalorisation

Par Olivier Brunet
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Tous les montants et taux du Smic en 2024 compte tenu de son augmentation au 1er janvier : Smic horaire, mensuel, annuel, brut en net, valeur de 85% du Smic, et historique de son évolution.

Smic par heure et mensuel : montant en 2024

Smic (sur une base de 35 heures / semaine)Montant au 1er janvier 2024Montant au 1er mai 2023
Sources : gouvernement, décret du 20 décembre 2023, calculs TSMF (Smic net)
Taux horaire brut11,65 euros11,52 euros
Smic mensuel brut1.766,92 euros1.747,20 euros
Smic net par heure9,22 euros9,12 euros
Smic mensuel net1.398,69 euros 1.383,08 euros

Une nouvelle augmentation du Smic s’applique au 1er janvier 2024, à hauteur d’un pourcentage de 1,13%, pour tenir compte de la poursuite de la hausse des prix à la consommation. Cette augmentation porte le taux horaire du Smic et le Smic mensuel aux montants mentionnés dans le tableau ci-dessus.

Elle intervient après la hausse intermédiaire du Smic au 1er mai 2023, fixée par le gouvernement à hauteur de 2,22%.

De nouvelles augmentations sont à envisager dans le courant de l’année en fonction de l’inflation. Le montant du Smic devrait donc évoluer en conséquence, comme cela a déjà été le cas depuis octobre 2021.

Du 1er janvier au 30 avril 2023, le Smic était fixé comme suit :

Smic (sur une base de 35 heures / semaine)Montant au 1er janvier 2023
Source : gouvernement, décret n° 2022-1608 du 22 décembre 2022,
calculs ToutSurMesFinances (Smic net)
Taux horaire brut11,27 euros
Smic mensuel brut1.709,28 euros
Smic net par heure8,92 euros
Smic mensuel net1.353,07 euros

Smic brut en net 2024

 Smic brut au 1er janvier 2024Smic net au 1er janvier 2024
Sources : décret du 20/12/2023,
calculs ToutSurMesFinances (Smic net, Smic annuel)
Taux horaire11,65 euros9,22 euros
Smic mensuel1.766,92 euros1.398,69 euros
Smic annuel21.203,04 euros
16.784,33 euros

Quels sont les montants d’un salaire au Smic net (après déduction des charges et cotisations sociales salariales) à partir du Smic brut en 2024 ? Quelle est la valeur du Smic brut à 1.766,92 euros en net ? Les réponses dans le tableau de passage du Smic brut en net, selon la durée (horaire, mensuel, annuel) ci-dessus, sur la base du Smic brut au 1er janvier 2024.

Taux du Smic horaire brut et net 2024

Taux horaire brut du Smic 2024

Le taux horaire brut du Smic est fixé à 11,65 euros à compter du 1er janvier 2024, soit une revalorisation automatique de 1,13% par rapport au montant en vigueur de mai à décembre 2023. Un décret, paru le 21 décembre 2023 au Journal Officiel, a officialisé cette hausse.

Au total sur un an, le Smic horaire brut a augmenté de 3,4%, entre le 1er janvier 2023 et le 1er janvier 2024.

L’augmentation au 1er mai intervient après plusieurs hausses successives au cours des deux dernières années, pour tenir compte de l’inflation, appliquées en plus celles intervenue au 1er janvier de 2022 et 2023 :

  • taux horaire brut du Smic de 11,52 euros du 1er mai au 31 décembre 2023, soit une revalorisation automatique de 2,22% par rapport au montant en vigueur de janvier à avril 2023
  • taux horaire brut du Smic de 11,27 euros du 1er janvier au 30 avril 2023, soit une revalorisation automatique de 1,81% par rapport au montant en vigueur d’août à décembre 2022
  • taux horaire brut du Smic de 11,07 euros du 1er août au 31 décembre 2022, soit une revalorisation automatique de 2,01% par rapport au montant en vigueur de mai à juillet 2022
  • taux horaire brut du Smic de 10,85 euros du 1er mai au 31 juillet 2022, soit une revalorisation de 2,65% par rapport au montant en vigueur de janvier à avril 2022
  • taux horaire du Smic de 10,57 euros du 1er janvier au 30 avril 2022, soit une augmentation de 0,9% par rapport au montant en vigueur d’octobre à décembre 2021 et de 3,1% par rapport au montant appliqué du 1er janvier au 30 septembre 2021.

Smic horaire net 2024

Le Smic net horaire au 1er janvier 2024 atteint 9,22 euros, sur la base du nouveau montant du taux brut horaire du Smic, selon nos calculs.

Le Smic net par heure a atteint précédemment, d’après nos calculs :

  • 9,12 euros du 1er mai au 30 décembre 2023
  • 8,92 euros du 1er janvier au 30 avril 2023
  • 8,76 euros du 1er août au 31 décembre 2022
  • 8,59 euros du 1er mai 2022 au 31 juillet 2022
  • 8,37 euros du 1er janvier au 30 avril 2022
  • 8,3 euros au dernier trimestre de 2021
  • 8,11 euros du 1er janvier au 30 septembre 2021
  • 8,03 euros en 2020

Smic horaire pour un mineur à 16 ans ou 17 ans

Le montant du Smic peut être réduit pour les travailleurs âgés de moins de 18 ans. La valeur du Smic brut minoré d’un salarié mineur varie selon son âge :

  • 16 ans ou moins (Smic -20%, calcul TSMF) :
    9,32 euros l’heure au 1er janvier 2024
    9,22 euros l’heure du 1er mai au 31 décembre 2023
    9,02 euros l’heure au 1er janvier 2023
    8,86 euros l’heure au 1er août 2022
    8,68 euros l’heure au 1er mai 2022
    8,46 euros l’heure du 1er janvier au 30 avril 2022
    8,38 euros en 2021 du 1er octobre au 31 décembre
    8,20 euros en 2021 du 1er janvier au 30 septembre
    8,12 euros en 2020
    8,02 euros en 2019
    7,90 euros en 2018
    7,81 euros en 2017
    7,74 euros en 2016
  • 17 ans (Smic -10%) :
    10,49 euros l’heure au 1er janvier 2024
    10,37 euros l’heure du 1er mai au 31 décembre 2023
    10,14 euros l’heure au 1er janvier 2023
    9,96 euros l’heure au 1er août 2022
    9,77 euros l’heure au 1er mai 2022
    9,51 euros l’heure du 1er janvier au 30 avril 2022
    9,43 euros en 2021 du 1er octobre au 31 décembre
    9,23 euros en 2021 du 1er janvier au 30 septembre
    9,14 euros en 2020
    9,03 euros en 2019
    8,89 euros en 2018
    8,78 euros en 2017
    8,70 euros en 2016

De même, une décote sur le Smic s’applique dans le cadre d’un contrat de professionnalisation pour les apprentis, y compris lorsqu’on est majeur. Le salaire minimum indexé sur le Smic est alors calculé selon l’âge, le niveau de formation ou l’année d’exécution du contrat. En savoir plus > Grille de salaire 2024 en apprentissage, contrat pro, alternance

Montant du Smic mensuel brut et net 2024

Combien touche un Smicard par mois ? Tout dépend du nombre d’heures travaillées, sachant que près de 30% des personnes travaillant à temps partiel sont payées au Smic, contre moins de 10% pour les salariés à temps plein.

Par commodité, le montant du Smic mensuel est calculé sur la base de la durée légale hebdomadaire de travail, soit 35 heures par semaine, représentant 151,67 heures par mois.

En 2024, le Smic mensuel atteint les montants suivants :

  • Smic brut : 1.766,92 euros bruts (source : gouvernement)
  • Smic net : 1.398,69 euros (sources : calcul TSMF, gouvernement)

En 2023, le Smic mensuel a connu les évolutions suivantes:

  • Smic brut du 1er mai au 31 décembre 2023 : 1.747,20 euros bruts (source : gouvernement)
  • Smic net 2023 du 1er mai au 31 décembre 2023 : 1.383,08 euros (source : calcul ToutSurMesFinances.com)
  • Smic brut du 1er janvier au 30 avril 2023 : 1.709,28 euros bruts (source : gouvernement)
  • Smic net 2023 (du 1er janvier au 30 avril) : 1.353,07 euros (source : calcul ToutSurMesFinances.com)

En 2022, le Smic mensuel a augmenté de la façon suivante :

  • Smic brut au 1er août 2022 : 1.678,95 euros bruts (source : gouvernement)
  • Smic net 2022 (au 1er août 2022) : 1.328,82 euros (source : calcul ToutSurMesFinances.com)
  • Smic brut au 1er mai 2022 : 1.645,58 euros bruts (source : gouvernement)
  • Smic net 2022 (du 1er mai au 31 juillet) : 1.302,64 euros (source : calcul ToutSurMesFinances.com)
  • Smic brut du 1er janvier au 30 avril 2022 : 1.603,12 euros bruts (source : gouvernement)
  • Smic net 2022 (du 1er janvier au 30 avril) : 1.269,03 euros (source : calcul ToutSurMesFinances.com)

En 2021, le Smic mensuel s’établissait ainsi :

  • Smic brut 2021 : 1.554,58 euros bruts (source : décret du 16 décembre 2020), 1.589,47 euros bruts compte tenu de la hausse de 2,2% au 1er octobre 2021
  • Smic net 2021 : 1.230,6 euros du 1er janvier au 30 septembre, 1.258,2 euros du 1er octobre au 31 décembre en tenant compte de la revalorisation de 2,2% (source : calcul ToutSurMesFinances.com)

En 2020, le Smic mensuel a atteint :

  • Smic brut 2020 : 1.539,42 euros bruts (source : décret du 19 décembre 2019)
  • Smic net 2020 (au 1er janvier) : 1.219 euros (source : calcul ToutSurMesFinances.com)

En 2019, le Smic mensuel s’établissait à :

  • Smic brut 2019 : 1.521,22 euros bruts
  • Smic net 2019 (au 1er janvier) : 1.204 euros (source : calcul ToutSurMesFinances.com)

En 2018, le Smic mensuel atteignait :

  • Smic brut 2018 : 1.498,47 euros bruts
  • Smic net 2018 (au 1er janvier) : 1.174 euros (sources : calcul ToutSurMesFinances.com, Insee)

Le montant par mois du Smic en 2017 pour un salarié majeur était le suivant :

  • Smic mensuel brut : 1.480,27 euros en 2017
  • Smic mensuel net : 1.153 euros (source : ministère du Travail), 1.151,50 euros (source : Insee), 1.149,07 euros (sources : circulaire du ministère de l’Agriculture, Service-Public.fr)

Le montant du Smic mensuel net a évolué comme suit ces dernières années (source Insee) :

  • 2024 : 1398,69 euros
  • 2023 : 1353,07 euros de janvier à fin avril, 1.383,08 euros à compter de mai,
  • 2022 : 1269,02 euros de janvier à fin avril, 1.302,64 euros de mai à juillet, 1.329,05 euros au 1er août
  • 2021 : 1230,6 euros de janvier à fin septembre, 1258,2 euros d’octobre à décembre
  • 2020 : 1218,6 euros
  • 2019 : 1204,2 euros
  • 2018 (du 1er octobre au 30 décembre) : 1187,8 euros
  • 2018 (du 1er janvier au 30 septembre) : 1173,60 euros (jusqu’au 30 septembre 2018)
  • 2017 : 1151,50 euros
  • 2016 : 1141,61 euros
  • 2015 : 1135,99 euros
  • 2014 : 1128,70 euros
  • 2013 : 1120,43 euros
  • 2012 (juillet à décembre) : 1116,87 euros
  • 2012 (janvier à juin) : 1096,88 euros
  • 2011 (décembre) : 1094,71 euros
  • 2011 (janvier à novembre) : 1072,07 euros
  • 2010 : 1056,24 euros

Montant du Smic annuel 2024

Pour un contrat de travail à 35 heures, le Smic annuel est selon les années, le suivant :

  • Smic annuel 2024 : salaire brut de 21.203,04 euros (calcul TSMF), soit un Smic annuel net 2024 estimé de 16.784,33 euros, sauf nouvelles hausses en cours d’année.
  • Smic annuel 2023 : salaire brut de 20.814,72 euros (calcul TSMF), soit un Smic annuel net 2023 estimé de 16.476,93 euros.
  • Smic annuel 2022 : salaire brut de 20.147,40 euros (source : gouvernement), soit un Smic annuel net 2022 estimé de 15.948,71 euros, en tenant compte des trois revalorisations au 1er janvier 2022, au 1er mai 2022 et au 1er août 2022.
  • Smic annuel 2021 : salaire brut de 18.759,63 euros (calcul TSMF), soit un Smic annuel net 2021 estimé de 14.850 euros, en tenant compte de la revalorisation intervenue le 1er octobre 2021.
  • Smic annuel 2020 : salaire brut de 18.473,04 euros (calcul TSMF), soit un Smic annuel net 2020 estimé de 14.623 euros.
  • Smic annuel 2019 : salaire brut de 18.254,64 euros (calcul TSMF), soit un Smic annuel net 2019 estimé de 14.450 euros.
  • Smic annuel 2018 : salaire brut de 17.981,64 euros, soit un Smic annuel net 2018 de 14.087 à 14.092 euros (calculs TSMF) sur la base de son taux horaire au 1er janvier 2018 et 14.128 euros en tenant compte de la suppression des cotisations chômage au 1er octobre 2018.
  • Smic annuel 2017 : salaire brut 17.763,24 euros, soit un Smic net annuel 2017 de 13.788 à 13.836 euros.
  • Smic annuel 2016 : salaire brut de 17.599,40 euros, soit 13.670,51 euros de Smic annuel net.

Pourcentages du Smic : 40%, 50%, deux Smic, etc.

Pour les travailleurs à temps partiel, les apprentis et les signataires de contrats de professionnalisation ainsi que leurs employeurs, il peut être intéressant de connaître le montant de certaines fractions du Smic. Ainsi, un salaire brut à 50% du Smic est égal à 883,46 euros au 1er janvier 2024.

Dans le tableau, le montant du Smic mensuel 2024 selon différents pourcentages et coefficients multiplicateurs (données en brut) :

Pourcentage ou coefficientSmic mensuel janvier 2024 (en brut)Smic mensuel mai-décembre 2023 (en brut)Smic mensuel janvier-avril 2023 (en brut)
Calculs TSMF
1 Smic1766,92 €1747,2 €1709,28 €
25% du Smic441,73 €436,80 €427,32 €
27% du Smic477,07 €471,74 €461,51 €
35% du Smic618,42 €611,52 €598,25 €
37% du Smic653,76 €646,46 €632,43 €
39% du Smic689,10 €681,41 €666,62 €
41% du Smic724,44 €716,35 €700,80 €
43% du Smic759,78 €751,30 €734,99 €
45% du Smic795,11 €786,24 €769,18 €
49% du Smic865,79 €856,13 €837,55 €
51% du Smic901,13 €891,07 €871,73 €
53% du Smic936,47 €926,02 €905,92 €
55% du Smic971,81 €960,96 €940,1 €
61% du Smic1.077,82 €1.065,79 €1.042,66 €
65% du Smic1.148,50 €1.135,68 €1.111,03 €
67% du Smic1.183,84 €1.170,62 €1.145,22 €
75% du Smic1.325,19 €1.310,40 €1.281,96 €
78% du Smic1.378,20 €1.362,82 €1.333,23 €
85% du Smic1.501,88 €
1485,12 €
1.452,89 €
40% du Smic706,77 €698,88 €683,71 €
50% du Smic883,46 €873,60 €854,64 €
60% du Smic1.060,15 €1.048,32 €1.025,57 €
70% du Smic1.236,84 €1.223,04 €1.196,5 €
80% du Smic1.413,54 €1.397,76 €1.367,42 €
90% du Smic1.590,23 €1.572,48 €1.538,35 €
2 Smic3.533,84 €3.494,40 €3.418,56 €
2,5 Smic4.417,30 €4368 €4.273,2 €
3 Smic5.300,76 €5241,60 €5.127,84 €

Pension à 85% du Smic dans le cadre de la réforme des retraites

Une pension égale à 85% du Smic net est versée, depuis le 1er septembre 2023, aux salariés ayant travaillé toute sa vie au Smic (avec une carrière complète). Une mesure prise dans le cadre de la réforme des retraites de 2023, qui concerne également les artisans et commerçants.

85% du Smic net représente, sur la base de la nouvelle valeur du Smic au 1er janvier 2024, un montant de 1.188,89 euros au 1er janvier. Ce pourcentage du Smic va s’approcher ou dépasser la barre des 1.200 euros lors d’une des prochaines revalorisations du Smic.

Pour que la valeur d’une pension demeure égale à 85% du Smic net dans le temps, lors du départ à la retraite les futurs retraités ayant travaillé toute leur vie au Smic, le minimum de pension du régime général de retraite sera « désormais indexé sur le SMIC, et non plus sur l’inflation ».

Ensuite, une fois à la retraite, le montant de leur pension évoluera comme celui des autres pensions de retraite (augmentation des pensions en fonction de l’inflation).

Évolution du Smic : quelle augmentation en 2023, depuis 2017 ?

Hausse du Smic en janvier 2024

Le Smic fait l’objet d’une augmentation de 1,13% au 1er janvier 2024 par rapport au montant en vigueur de mai à décembre 2023, sans coup de pouce accordé par le gouvernement. Cela représente, par rapport au précédent montant, un supplément de rémunération nette de 15,61 euros par mois et de 10 centimes de plus par heure.

Sur un an, la hausse du Smic atteint à 3,37%.

En tenant compte de la hausse du Smic au 1er janvier, l’augmentation du Smic depuis fin 2022 atteint 5,24%, soit :

  • 46 centimes d’euros de plus pour le Smic net par heure
  • 69,64 euros de plus pour le Smic mensuel net

Augmentation du Smic en mai 2023

Le Smic fait l’objet d’une augmentation de 2,22% au 1er mai 2023 par rapport au montant en vigueur de janvier à avril 2023, grâce au mécanisme d’indexation automatique en fonction de l’inflation des foyers les plus modestes entre novembre 2022 et mars 2023.

Sur un an, la hausse du Smic atteint à 6,18%.

En tenant compte de la hausse du Smic au 1er janvier, l’augmentation du Smic depuis fin 2021 atteint 4,07%, soit :

  • 36 centimes d’euros de plus pour le Smic net par heure
  • 54,03 euros de plus pour le Smic horaire net

Hausse du Smic en janvier 2023

Le Smic a connu une augmentation de 1,81% au 1er janvier 2023 par rapport au montant en vigueur d’août à décembre 2022. Pour la dixième année consécutive, le Smic ne bénéficie d’aucun coup de pouce.

Sur un an, la hausse du Smic s’établit à 6,62%.

Augmentation du Smic en août 2022

Le Smic a connu une augmentation de 2,01% au 1er août 2022 par rapport au montant précédent (de mai à juillet 2022), grâce au mécanisme d’indexation automatique en fonction de l’inflation des foyers les plus modestes entre mars et juin 2022.

Augmentation du Smic en mai 2022

Le Smic a bénéficié d’une augmentation de 2,65% au 1er mai 2022 par rapport au montant précédent (de janvier à avril 2022), par application du mécanisme d’indexation automatique en fonction de l’inflation des foyers les plus modestes entre novembre 2021 et mars 2022.

Le niveau définitif de cette hausse a été officialisé le 15 avril par le ministère du Travail.

Augmentation du Smic en janvier 2022

Le Smic a connu une augmentation de 0,9% au 1er janvier 2022 par rapport au montant précédant (d’octobre à décembre 2021), sans coup de pouce par rapport au mécanisme légal de revalorisation.

Pendant le quinquennat d’Emmanuel Macron, le Smic aura connu une augmentation totale de 8,3% (par rapport au 1er janvier 2017), sans tenir compte du relèvement à venir le 1er mai prochain.

Augmentation du Smic en octobre 2021

Le Smic a connu une augmentation de 2,2% au 1er octobre 2021, en application des articles L3231-4 et L3231-5 du Code du travail, portant sur la garantie du pouvoir d’achat des salariés, et de l’arrêté du 27 septembre 2021 relatif au relèvement du salaire minimum de croissance.

Cette hausse vise à compenser l’augmentation du coût de la vie constatée de novembre 2020 à août 2021. Elle a été officialisée par la ministre du Travail Élisabeth Borne le 15 septembre.

Augmentation du Smic en janvier 2021

Le Premier ministre Jean Castex n’avait pas l’intention d’augmenter le Smic 2021 au-delà de la revalorisation légale. Celle-ci a finalement été fixée à 0,99% d’après les annonces de la ministre du Travail Élisabeth Borne faites sur LCI le 16 décembre 2020 et confirmées ensuite en Conseil des ministres ainsi que par décret.

Évolution du Smic en janvier 2020

Le gouvernement de l’ancien Premier ministre Édouard Philippe avait fermé la porte à un coup de pouce supplémentaire du salaire minimum. Les smicards devront se contenter de la revalorisation légale au 1er janvier 2020, soit 1,2% d’augmentation par rapport au 1er janvier 2019.

Cette hausse demeure complétée par le versement de la prime d’activité, dont le montant a grimpé à 242 euros pour un Smic à temps plein, contre 159 euros à fin 2018, suite aux annonces d’Emmanuel Macron du 10 décembre 2018.

Hausse du Smic en janvier 2019

En 2019, le gouvernement avait déjà limité la revalorisation du Smic au minimum légal soit +1,5% à 10,03 euros l’heure ou 1.521,22 euros par mois. Il avait privilégié la revalorisation et l’élargissement de la prime d’activité pour augmenter le pouvoir d’achat des personnes touchant de bas salaires.

Revalorisation du Smic en janvier 2018

Le Smic a connu une augmentation de 1,23% au 1er janvier 2018 (et non 1,24% comme annoncé initialement). Cette revalorisation du salaire minimum intervient sans coup de pouce, selon une application stricte des règles de prévues par les textes. L’annonce de la hausse du Smic a été faite par le gouvernement le 15 décembre 2017 sans attendre la Commission nationale de la négociation collective (CNNC). Le groupe d’experts chargé d’éclairer l’avis de la CNNC et la décision du gouvernement avait émis cette année plusieurs recommandations :

  • absence de coup de pouce sur le montant du Smic au 1er janvier 2018
  • réforme nécessaire de la formule de calcul du Smic prenant la forme soit d’un gel du Smic (suppression de toute règle d’indexation obligatoire) soit d’une indexation partielle sur l’inflation uniquement

Le taux horaire du Smic 2018 a été définitivement acté par décret paru le 21 décembre 2017 au Journal Officiel.

Revalorisation du Smic 2017

Le montant du Smic au 1er janvier 2017 a été annoncée le lundi 19 décembre par l’ancienne ministre du Travail Myriam El Khomri : il se monte à 9,76 euros brut, soit une augmentation de 0,93% par rapport à 2016. Son taux horaire a été définitivement fixé par un décret interministériel paru le 23 décembre 2016 au Journal Officiel. Le groupe d’experts indépendants sur le Smic chargé d’émettre un avis sur son évolution avait recommandé de ne pas accorder de coup de pouce en 2017. Un avis que l’ancien gouvernement a sans surprise suivi : interrogé par nos soins sur le sujet, l’ex-ministre de l’Economie et des Finances Michel Sapin avait préalablement laissé entendre qu’il était favorable à une revalorisation sans coup de pouce. En 2016, l’augmentation du Smic avait atteint 0,6% par rapport à 2015.

Indexation du Smic : comment ça marche

La revalorisation du Smic relève du gouvernement, qui prend sa décision entre le 15 et le 20 décembre de chaque année, en principe après avis de la Commission nationale de la négociation collective (CNNC) et la remise fin novembre d’un rapport d’un groupe d’experts composé d’économistes, présidé par Gilbert Cette, actuellement professeur associé à l’Université d’Aix-Marseille.

L’évolution du salaire minimum repose à la fois sur une indexation du Smic sur l’inflation mais aussi sur l’évolution des salaires.

Le Smic est ainsi revalorisé au 1er janvier de chaque année en tenant compte en partie des dernières données connues de l’inflation (hausse du coût de la vie mesurée pour les 20% des plus pauvres) et la moitié des gains de pouvoir d’achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés (indicateur nommé salaire horaire de base des ouvriers et employés ou SHBOE) au moment de la fixation de la revalorisation.

Ainsi, la formule de calcul du Smic au 1er janvier de chaque année est la suivante :
Evolution IPC 1er quintile + (50 % de l’évolution du SHBOE) ou IPC 1er quintile + [50 % × (SHBOE – IPC 1er quintile)]

Chacune des composantes ne peut entrer négativement dans la formule. Les paramètres sont donc bornées à 0 en cas de valeur négative observée.

IPC 1er quintile = indice des prix à la consommation (IPC) hors tabac des ménages les plus pauvres, soit +1,1% de mars 2023 à fin novembre 2023, +5% entre fin septembre 2022 et fin septembre 2023
SHBOE = salaire horaire moyen des ouvriers et des employés, soit +4,7% sur un an (au troisième trimestre 2023 vs au troisième trimestre 2022)
Ce qui donne le calcul suivant pour la revalorisation au 1er janvier 2024 :

  • au 1er janvier 2024: 1,1% + [50% x (4,7%-5%)] = 1,1%, la composante liée aux salaires étant exclue de la formule car négative
  • au 1er janvier 2023 : 1,8% + [50% x (4,5%-5,9%)] = 1,8%, la composante liée aux salaires étant exclue de la formule car négative

Le gouvernement peut décider d’accorder un coup de pouce lors de la revalorisation annuelle, mais aussi à tout moment. De plus, les règles de revalorisation prévoient un ajustement automatique en cours d’année si l’indice des prix à la consommation calculé par l’Insee augmente d’au moins 2% par rapport à celui observé lors de la dernière hausse annuelle du Smic. C’est ce qui s’est produit au 1er octobre 2021 (+2,2%), au 1er mai 2022 (+2,65%), au 1er août 2022 (+2,01%) et au 1er mai 2023 (+2,22%).

En dehors de l’augmentation de 2% intervenue en juillet 2012 après l’élection de François Hollande comme président de la République, aucun coup de pouce n’a été accordé depuis l’année 2006.

Augmentation et historique du Smic horaire depuis 2000 (montant brut)

Le Smic a toujours augmenté chaque année depuis l’an 2000.

Augmentation du Smic brut horaire depuis 2000
AnnéeSmic horaire brut en eurosAugmentation
2024 (au 1er janvier)11,651,13% (+3,37% sur un an)
2023 (au 1er mai)11,522,22% (+6,18% sur un an)
2023 (au 1er janvier)11,271,81% (+6,62% sur un an)
2022 (au 1er août)11,072,01%
2022 (au 1er mai)10,852,65%
2022 (au 1er janvier)10,570,86% (+3,12% sur un an)
2021 (au 1er octobre)10,482,24%
2021 (au 1er janvier)10,250,99%
202010,151,2%
201910,031,5%
20189,881,2%
20179,760,9%
20169,670,6%
20159,610,8%
20149,531,1%
20139,430,3%
20129,402,0%
20129,220,3%
20119,192,1%
20119,001,6%
20108,860,5%
20098,821,3%
20088,710,9%
20088,632,3%
20078,442,1%
20068,273,0%
20058,035,5%
20047,615,8%
20037,195,3%
20026,832,4%
20016,674,1%
20006,413,2%

 

Emmanuel Macron et ses gouvernements successifs en début de mandature (Édouard Philippe, Elisabeth Borne) n’ont pas appliqué d’augmentation du Smic au 1er juillet 2017 ni au 1er juillet 2022, contrairement à celle décidée sous François Hollande en juillet 2012.

Le Smic, définition

Le Smic, un salaire minimum légal

Le Smic est le salaire minimum horaire obligatoire fixé par la loi en France. C’est donc un seuil de rémunération en-dessous duquel l’employeur n’a pas le droit de descendre pour rémunérer un salarié âgé d’au moins 18 ans, quel que soit son mode de paiement (à la tâche, à la pièce, au rendement, à la commission, etc.).

Le Smic s’applique aux salariés du privé, au personnel des établissements publics liés par un contrat de droit privé (contractuels), mais aussi indirectement aux agents de la fonction publique.

Son montant est uniforme sur la quasi-totalité du territoire :

  • France métropolitaine
  • Guadeloupe
  • Guyane
  • Martinique
  • La Réunion
  • Certaines collectivités d’Outre-mer (Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon).

Le « Smic parisien » n’existe plus depuis près de 50 ans.

Salaire minimum souvent fixé en convention collective

En revanche, la loi ne prévoit pas de salaire minimum pour certaines situations particulières : il n’existe pas de majoration légale du Smic pour le travail de nuit ou le travail du dimanche. Toutefois, la convention collective ou l’accord collectif conclu dans l’entreprise peuvent prévoir l’octroi de primes, d’augmentations de salaires et/ou de repos compensateur.

Généralement, le Smic sert de référence pour l’établissement des grilles de salaires minima négociées en Convention collective nationale (CCN) dans les branches professionnelles comme la grande distribution, les salariés des particuliers employeurs (pour la garde à domicile) ou le secteur de l’hôtellerie-cafés-restauration (CHR, où l’on parle de « Smic hôtelier »). On parle alors de salaire minimum conventionnel et non de Smic.

Smic, Smig : signification

Que veut dire le mot Smic ? Salaire minimum interprofessionnel de croissance. Cette appellation du salaire plancher est en vigueur depuis 1970. Le Smic a alors remplacé le Smig (salaire minimum interprofessionnel garanti).

Dans le département d’Outre-mer (Dom) de Mayotte, le salaire minimum s’appelait encore le Smig jusqu’au 31 décembre 2017. Le montant du Smic mahorais est différent de celui du Smic métropolitain.

Smic horaire à Mayotte

A combien le taux horaire brut du Smic à Mayotte a-t-il été fixé ? Réponse ci-dessous :

  • 8,80 euros au 1er janvier 2024 (source : décret du 20 décembre 2023)
  • 8,70 euros au 1er mai 2023 (source : arrêté du 26 avril 2023)
  • 8,51 euros au 1er janvier 2023 (source : arrêté du 22 décembre 2022)
  • 8,35 euros au 1er août 2022
  • 8,19 euros au 1er mai 2022
  • 7,98 euros au 1er janvier 2022
  • 7,91 euros au 1er octobre 2021
  • 7,74 euros au 1er janvier 2021
  • 7,66 euros au 1er janvier 2020
  • 7,57 euros au 1er janvier 2019
  • 7,46 euros au 1er janvier 2018
  • 7,37 euros au 1er janvier 2017
  • 7,30 euros au 1er janvier 2016

Depuis le 1er janvier 2015, la revalorisation du Smig/Smic mahorais est indexée celle du Smic national.

Nombre de smicards en France

Quel est le nombre de personnes payées au Smic en France ? Selon les statistiques annuelles de la Dares, on dénombrait 3,1 millions de salariés dans les entreprises du secteur privé concernés par la revalorisation du Smic au 1er janvier 2023. Ce nombre n’inclut pas les apprentis, ni les stagiaires, ni les intérimaires.

Le nombre de smicards en France a évolué de la façon suivante, lors des années précédentes (source Dares) :

  • 1er janvier 2023 : 3,1 millions
  • 1er janvier 2022 : 2,5 millions
  • 1er janvier 2021 : 2,04 millions
  • 1er janvier 2020 : 2,252 millions
  • 1er janvier 2019 : 2,32 millions
  • 1er janvier 2018 : 1,98 million
  • 1er janvier 2017 : 1,65 million
  • 1er janvier 2016 : 1,6 million
  • 1er janvier 2015 : 1,69 million
  • 1er janvier 2014 : 1,63 million
  • 1er janvier 2013 : 1,89 million
  • 1er décembre 2011 : 1,7 million

Historique du Smic en quelques dates-clés

  • 1950 : création du Smig
    Le Smig a été créé en 1950. Il s’élève alors à 64 francs (1,66 euros) par mois pour les personnes résidant dans les régions, et à 78 francs (2,03 euros) pour les habitants de la région parisienne. Depuis 1952, le SMIG est indexé sur l’inflation.
  • 1970 : du Smig au Smic
    Institué sous la présidence de Georges Pompidou par la loi du 2 janvier 1970, le Smic a pris la suite du Smig (salaire minimum interprofessionnel garanti), créé en 1950
  • 2010 : revalorisation au 1er janvier
    Depuis 2010, la revalorisation du Smic intervient au 1er janvier, au lieu du 1er juillet.
  • 2012 : dernier coup de pouce sur le Smic
    La dernière augmentation du Smic effectuée en dehors de la stricte application des règles de revalorisation est intervenue au 1er juillet 2012, au début du quinquennat de François Hollande.
  • 2021-2022-2023 : revalorisations intermédiaires liées à l’inflation
    Les règles d’indexation du Smic sur l’indice national des prix à la consommation calculé par l’Insee ont conduit à plusieurs revalorisations intermédiaire au 1er octobre 2021, au 1er mai 2022, au 1er août 2022 et au 1er mai 2023, entre les hausses annuelles au 1er janvier.

Nos offres sélectionnées pour vous :

ARTICLES CONNEXES
Menu