Partagez
Share to Google

Les taux d'emprunt continuent de diminuer inexorablement. Un prêt immobilier sur 20 ans se négocie en moyenne sous 1,80% et même 1,50% pour les meilleurs dossiers. Du jamais vu.

Ce n'est plus une baisse, c'est une chute libre historique. En recul depuis fin 2015, les taux de crédit immobilier atteignent un nouveau point bas en juin 2016. Selon l'observatoire Crédit Logement/CSA, un prêt à l'habitat se négocie en moyenne à 1,77%, hors assurance emprunteur et coût des garanties. Comme à l'accoutumée, les crédits accordés pour l'achat d'un logement neuf se situent à un niveau un peu plus élevé (1,84%) que ceux distribués pour l'acquisition d'un logement ancien (1,71%).

Jusqu'à 1,20% sur 20 ans

« L'ensemble des durées, longues comme courtes, sont concernées avec des taux en baisse pour les moyennes affichées de près de 0,10% » par rapport au mois de mai, analyse la directrice de la communication de Meilleurtaux.com Maël Bernier. Le courtier en crédit évalue ces moyennes à 1,59% sur 15 ans, 1,79% sur 20 ans et 2,09% sur 25 ans. Et les banques sont prêtes à aller plus loin. « Les décotes sont nombreuses et assez simples à obtenir, y compris avec un dossier moyen », avance le courtier. Les taux les plus compétitifs, réservés aux meilleurs dossiers, se situent quant à eux entre 1,20 et 1,51% sur 20 ans.

La forte concurrence entre les établissements bancaires continue ainsi de profiter aux particuliers. Depuis début 2016, les banques cherchent à profiter du rebond du marché immobilier pour capter de nouveaux clients, y compris des primo-accédants soutenus par l'amélioration du prêt à taux zéro (PTZ). « Aucune banque ne veut passer à côté de l'opportunité », explique Maël Bernier. Pour illustrer cette tendance, Meilleurtaux.com évoque notamment le cas d'une enseigne nationale* qui a diminué ses taux standard de 0,30 point, « s'alignant ainsi sur les barèmes déjà pratiqués par les autres établissements ».

 

Des taux divisés par 3 depuis les années 2000

Les candidats à l'achat immobilier ont donc tout intérêt à se lancer pour profiter de ces conditions de financement exceptionnelles. « Jamais depuis la Libération, les taux des crédits immobiliers n'étaient descendus aussi bas, souligne ainsi l'observatoire Crédit Logement/CSA. Leur niveau a d'ailleurs été divisé par plus de trois depuis le début des années 2000. » Concrètement, la capacité d'emprunt a grimpé de 50% depuis cette époque, comme l'explique la responsable des relations bancaires du courtier Vousfinancer.com Sandrine Allonier.

*A distinguer des banques mutualistes (Crédit Agricole, Crédit Mutuel, Caisse d'Epargne, Banque Populaire) organisées en caisses locales et régionales.


     TAUX DE CRÉDIT IMMOBILIER 2018      

- Taux immobilier novembre 2018



                         FÊTES DE FIN D'ANNÉE                          

- Repas, déco, cadeaux... Noël à budget maîtrisé
- Champagne bon et pas cher
- Sapin de Noël moins cher
- Foie gras à prix léger
- Jouets pas chers

 

 

  • SUIVRE ToutSurMesFinances

 

 

newsletter