Partagez
Share to Google

Au Réveillon du nouvel an, on a tous envie de boire une coupe de champagne pour fêter la nouvelle année 2019. La fête passant, impossible d'être en état de conduire pour rentrer chez soi. Transports gratuits, taxi, VTC, … passage en revue des solutions pour rentrer chez soi la nuit de la Saint-Sylvestre.

Rentrer chez soi à Nouvel an, les transports.

Note : à l’heure où nous écrivons ces lignes, les dispositifs pour le Nouvel an 2019 n’ont pas encore été communiqué par les villes. L’article sera donc mis à jour en conséquence dans les jours à venir.

Les transports en commun
Les taxis, Uber et autres VTC
Les navettes
Covoiturage entre amis

 Les transports en commun (gratuits pour le réveillon du nouvel an 2019)

La nuit du 31 décembre 2018 au 1er janvier 2019, les grandes villes mettent en place des dispositifs spécifiques sur le réseau de transports en commun. Ainsi, selon les infrastructures de transports de chaque ville – bus, tramway, métro, RER, Transiliens – le service est prolongé tout au long de la nuit du réveillon du nouvel an 2019.

Ainsi, l’année passée, les villes de Bordeaux, Lyon, Marseille, Lille, Toulouse, Rennes et Strasbourg ont déployé des dispositifs exceptionnels afin d’assurer le transport des fêtards tout au long de la nuit de la Saint-Sylvestre. Les habitants de chaque ville peuvent se renseigner rapidement en consultant le site internet du réseau de transports en commun local ou en appelant sa mairie :

- Pour Strasbourg : Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS) http://www.cts-strasbourg.eu/fr/
- Pour Marseille : Régie des Transports de Marseille (RTM) http://www.rtm.fr/
- Pour Lille : Transpole de Lille https://www.transpole.fr/fr/
- Pour Toulouse : le réseau Tisséo http://www.tisseo.fr/
- Pour Rennes : Service des Transports de l’Agglomération de Rennes (Star) http://www.star.fr/
- Pour Lyon : Transports en Commun de Lyon (TCL) http://www.tcl.fr/
- Pour Bordeaux : Transports Bordeaux Métropole (TBC) http://www.infotbm.com/

Côté tarif, chaque ville pratique ses prix : la régie de transports de Bordeaux propose par exemple un Pass à 2 euros pour toute la nuit du Nouvel an et tous les transports de la ville.

Le cas de Paris et de sa banlieue

A Paris et dans sa banlieue, la totalité des moyens de transports de la capitale sont gratuits à partir de 17h le 31 décembre 2017 à 12h le 1er janvier 2018. Mais attention, toutes les lignes ne circulent pas durant la nuit.

Le métro

Les lignes 1, 2, 4, 6, 9 et 14 de métro fonctionneront toutes la nuit sans interruption. Sur les autres lignes, le service sera suspendu entre 2h15 et 5h30 environ. Certaines stations peuvent être fermées au public en raison de manifestations spéciales pour la soirée du Réveillon

La Régie autonome des transports parisiens compagnie (RATP) met chaque année à disposition des Franciliens un plan de métro avec les lignes en circulation ainsi que les stations desservies.

Le RER et les Transiliens

Les lignes A, B, C et D du RER ainsi que les lignes H, J, L, N, R, P pour les Transiliens circulent la nuit du Nouvel an dans le sens Paris-banlieue exclusivement. Il est par ailleurs précisé que les lignes « desserviront toutes les gares de leurs parcours ».

Le bus

Les Parisiens sont déjà habitués au réseau de bus de nuit « Noctilien » qui dessert certaines stations de la capitale. Ce dernier est ainsi adapté la nuit du réveillon en complément du métro et du RER.

Première chose à savoir pour les fêtards : les lignes de rocade N01 et N02 ainsi que les lignes traversantes N11 et N12 ne circuleront pas.

Quant au réseau, il est adapté comme suit :

- Lignes N21, N122 : le terminus de ces lignes, habituellement « Châtelet », est déplacé à « Gare Montparnasse ».
- Ligne N22 : le terminus habituel « Châtelet » est déplacé à « Place d’Italie ».
- Ligne N23 : le terminus « Châtelet » est également déplacé à « Gare de l’Est ».
- Ligne N24 : le terminus « Châtelet » est déplacé à « Gare Saint-Lazare ».
- Ligne N144 : le terminus habituel « Gare de l’Est » est déplacé à « Gare de Lyon ».
- Ligne N145 : le terminus « Gare de l’Est » est déplacé à « Gare Montparnasse ».

Les bus circulent de 0h30 à 5h30 du matin.

 Les taxis, Uber et autres VTC

Classiques des soirées arrosés, les taxis seront au rendez-vous au Nouvel an. Les tarifs des taxis sont réglementés et fixés selon le kilométrage parcouru auquel on ajoute un tarif dit de « prise en charge » dès lors que le compteur s’enclenche pour la course et un tarif « horaire » qui s’enclenche notamment dès que le véhicule est à l’arrêt (embouteillages, …).

Il n’y a donc « normalement » pas de majoration la nuit du réveillon. Par contre, la demande est forte et donc les voitures moins disponibles qu’une nuit classique. Des heures de pointes sont à prévoir : entre 2 heures et 5 heures du matin en général.

Côté VTC (Voitures de transport avec chauffeur), dont les plus connues sont les véhicules « Uber », il est plus facile d’en réserver un grâce à l’application mobile qui permet de géolocaliser les voitures disponibles autour de soi. Par contre, même combat qu’avec les taxis, la nuit du Nouvel an, la demande est très forte, le temps d’attente sera peut-être plus important.

S’il est plus simple de réserver un Uber, les tarifs sont, eux, majorés. La facture peut être très salée : pour un trajet de Paris à Paris, le prix de la course peut ainsi être triplé, voire quadruplé. Toutefois, l’application d’un coefficient de majoration est systématiquement indiquée lors de la réservation de la voiture via son smartphone : mais attention, c’est au client de calculer le nouveau tarif incluant la majoration, et de valider ou non la course.

Pour éviter de payer le prix fort, mieux vaut donc éviter les pics de demande. Uber conseille, sur son site, de commander au plus tard à 00h30 ou après 5 heures du matin. Il est par ailleurs possible d’activer une notification qui prévient l’utilisateur du service que la majoration tarifaire a pris fin.

Les Uber ne sont pas disponibles partout en France. Ils circulent notamment à Bordeaux, Nantes, Nice, Marseille, Lyon, Lille, Paris, Strasbourg et Toulouse.

Autre entreprise de VTC, exclusivement disponible à Paris et à Lyon : Snapcar. Là aussi, une majoration est appliquée sur les tarifs des courses entre 20h le 31 décembre et 6h du matin le 1er janvier. Toutefois, celle-ci est fixe, à savoir, le double d’une course normale, en moyenne fixée à 25 euros. Côté pratique, Snapcar fonctionne sur le même modèle que son concurrent, à savoir la réservation de sa course avec le prix indiqué (géolocalisation du chauffeur le plus proche) via une application mobile disponible sur smartphones.

 Les navettes

Certaines communes et associations locales mettent en place des dispositifs de navettes gratuites afin de ramener les fêtards chez eux le soir du Nouvel an. L’initiative est au bon vouloir de chacun. Ainsi, en Normandie, l’association rouennaise « Les Dragons vous ramènent » propose depuis une dizaine d’année de ramener les fêtards du Nouvel an éméchés chez eux (de 20h à 5h du matin selon la disponibilité des chauffeurs volontaires à Rouen et ses alentours). Il suffit pour ce faire d’appeler un numéro, le 02 35 15 12 07.

L’opération Nez Rouge est un dispositif similaire qui existe dans plusieurs régions et départements en France : en Alsace, Haute-Savoie, dans l’Ain, les Bouches-du-Rhône, le Gard, à Aix-en-Provence, à Marseille, dans le Vaucluse et l’Hérault. Un membre de l’association rapatrie le véhicule du conducteur qui n’est pas en état d’utiliser lui-même son véhicule ainsi que ses passagers. Le service est gratuit.

En parallèle des associations et des services proposés éventuellement par les municipalités, il existe également des initiatives payantes, comme une jeune start-up, « Ramène ma caisse », qui propose de ramener le véhicule et son propriétaire à bon port (le chauffeur repart à vélo) à Limoges et dans ses alentours pour 24 euros pour un rayon de 5 km ou 32 euros pour un rayon de 15 km.

En échange d’une cotisation annuelle de 5 euros, les adhérents de l’association Eva peuvent se faire ramener chez eux dans Bordeaux et sa banlieue.

 Covoiturage entre amis

Enfin, dernière possibilité : se débrouiller soi-même. Avant de partir à sa soirée de Nouvel an, il peut être judicieux de prévoir une solution de covoiturage courte distance ou longue distance (type Blablacar) entre invités qui se rendent à la même fête. En effet, si vous savez que telle personne ne boira pas et qu’elle habite non loin de chez vous, pourquoi ne pas profiter de son véhicule ?

Option encore plus sûre : demander à son hôte un lit pour la nuit.