Partagez
Share to Google

Limiter le coût de ses vacances tout en se faisant plaisir est possible grâce aux échanges entre particuliers. Prêt d’un camping-car, d’un bateau ou encore de matériel de puériculture, cette offre prend de l’ampleur pour le bonheur du portefeuille. Voici quelques astuces pour en profiter.

PLAN
Idées d’échanges de services entre particuliers
Précautions à prendre lors d’échanges entre particuliers

Pour réduire le budget de leurs vacances, de plus en plus de personnes pensent à louer à un particulier leur logement ou leur voiture. Si ces pratiques sont devenues des habitudes, d’autres sont en train de se développer.

Idées d’échanges de services entre particuliers

Location de bateau

Les vacances peuvent être l’occasion de prendre le large. Un plaisir qui n’est malheureusement pas accessible à tous les budgets. Pour ne pas avoir à se priver, pourquoi ne pas louer un bateau directement à un particulier. Des sites comme samboat.fr ou clickandboat.com proposent ce genre de services en vous mettant en relation avec des loueurs. Résultat, la facture est réduite en moyenne de 40% par rapport aux prix du marché. Il suffit pour cela de choisir le port de départ (en France mais aussi en Europe), les dates de location ainsi que le type de bateau (semi-rigide, voilier, catamaran…). Si vous savez exactement ce que vous voulez, affinez votre recherche en fonction du nombre personnes qui monteront à bord, du nombre de couchages et de la taille du bateau. Il est conseillé de vérifier les bateaux qui nécessitent d’être titulaire du permis bateau.

Location de camping-car

Pour une petite virée en camping-car, il est aussi possible de faire appel à un particulier. Plusieurs plateformes proposent ce type d’échange comme yescapa.fr ou wikicampers.fr. Comme pour le bateau, il suffit de choisir son point de départ pour faire son choix. Il est également nécessaire de préciser la durée du séjour et le nombre de kilomètres prévu.

Prêt de matériel de puériculture

Partir en vacances avec des enfants en bas-âge nécessite souvent d’emporter du matériel supplémentaire : lit parapluie, porte-bébé pour la randonnée... Dans certains cas, le risque est de subir des coûts supplémentaires. Par exemple, si vous envisagez de louer une voiture il faudra également s’équiper d’un siège auto. Une dépense qui peut être conséquente pour le budget sachant qu’elle peut atteindre jusqu’à 10 euros par jour. Pour limiter les coûts et l’encombrement, la solution est de passer par le prêt entre particuliers. Des sites comme placedelaloc.com, allovoisins.com, mamanlou.com ou location-de-poussette.fr proposent de vous mettre en relation avec des personnes déjà équipées en fonction de la destination.

Visites et animations organisées par des particuliers

Il est aussi possible de participer à des animations organisées par les particuliers. Ce type de loisirs peut même se réserver à l’avance. Par exemple, le célèbre site de location de logements entre particuliers Airbnb y consacre une rubrique qui propose notamment de participer à trois heures de cours de cuisine à Barcelone pour 40 euros par personne ou encore de suivre un stage de tango de 5 heures à Florence pour 190 euros.
Autre possibilité de loisirs : le repas chez l’habitant. Plusieurs sites comme voulezvousdiner.com, vizeat.com, eatwith.com invitent à s’inscrire à des dîners qui ont lieu chez des particuliers dans de nombreuses villes comme Paris, Barcelone, Florence, Montréal ou encore Tokyo. L’occasion de goûter aux spécialités locales à un prix moins élevé qu’au restaurant.
Enfin, pour une immersion totale, pourquoi ne pas s’inscrire à des visites organisées par les gens du coin ? C’est la proposition de sites comme cariboo, guidelikeyou ou encore greeters. Pour un prix moins élevé que les visites animées par des professionnels, il est possible de découvrir son lieu de villégiature avec en prime quelques anecdotes sur la vie quotidienne.

Précautions à prendre lors d’échanges entre particuliers

Assurances

Il est nécessaire d’être vigilant concernant l’assurance, notamment dans le cas d’un voyage à l’étranger. Pour la location d’un camping-car, il est conseillé de regarder dans quelle mesure vous êtes couvert par votre assurance auto. Pour celle d’un bateau c’est différent. Il existe une assurance « location de bateau » qui permet notamment de bénéficier d’une assistance en cas de problèmes importants (blessure, avarie sur le bateau....). Attention car ce type de protection n’est pas proposé par l’ensemble des compagnies.
Pour le prêt de matériel, tout dépend de la valeur des biens. Une caution peut être demandée, en cas de dommages, une partie de son montant pourra alors être conservée.
Dans tous les cas, au moindre doute, mieux vaut contacter son assureur pour savoir si la couverture est suffisante.
Par ailleurs, certaines plateformes d’échanges entre particuliers ont lié des partenariats avec des assureurs pour proposer des contrats adaptés à ce type d’activité. Avant de souscrire, vérifiez que vous n’êtes pas déjà couvert et jetez un coup d’œil au niveau des franchises et des exclusions de garantie. En cas de problème cette assurance prendra le relais des assurances personnelles.

Justificatifs d’identité

Il est souvent demandé des justificatifs d’identité comme la carte d’identité, le passeport ou encore le permis bateau ou auto. Il est préconisé de ne jamais fournir les originaux. Dans le cas de la location de bateau, le loueur peut demander la présentation d’un CV nautique détaillant les différentes expériences en matière de navigation.

Avance et caution

Pour réserver le bien à louer, une avance peut être demandée. Le paiement se fait, dans la plupart des cas, directement sur la plateforme. Il est recommandé de regarder si la page de paiement est bien sécurisée en vérifiant notamment que son nom commence bien par https. Ensuite, il faut généralement régler une caution. La plupart du temps il s’agit d’un chèque donné au début de la location. Son montant varie en fonction de celui du bien loué. Pour les biens les plus coûteux comme le camping-car ou le bateau, il est conseillé d’établir un contrat de location.

Annulation

Une fois que la réservation est faite, il est souvent compliqué de revenir en arrière. Pour la location de biens entre particuliers, il n’existe pas de délai de rétractation comme lors d’achats sur Internet. Toutefois, dans le cadre d’une assurance location de bateau, une garantie annulation peut être comprise. Attention car le changement d’avis n’est pas une cause d’annulation, il doit s’agir d’un événement grave comme une maladie ou le décès d’un proche.

Litiges

En cas de problèmes suite au prêt de matériel, il ne faut pas hésiter à contacter la plateforme. Comme pour la location d’une voiture auprès d’un professionnel, mieux vaut faire un état des lieux du bien avant d’en prendre possession. La plateforme internet qui s’est occupée de la mise en relation peut aussi se charger de régler ce litige à l’amiable. Si aucune solution n’est trouvée, il faudra alors se tourner vers la direction départementale de la protection des populations qui vérifiera auprès du site les raisons du conflit. En cas de manquement constaté, elle pourra alors dresser un procès-verbal.