Livret A, LDD, LEP, PEL : les taux des livrets d’épargne au 1er février 2020


Comme le Livret A dont le taux d'intérêt est abaissé à 0,50%, plusieurs livrets d'épargne vont voir leur rémunération baisser au 1er février 2020. Le Livret Bleu, le LDD, le Livret d'épargne populaire et le compte épargne logement sont concernés. Revue des taux actuels...  

Taux des livrets d’épargne en baisse au 1er février 2020

Après plusieurs années de gel et comme le Livret A, dont le taux d’intérêt sera abaissé de 0,75% à 0,50% au 1er février 2020, de nombreux livrets très populaires auprès des Français vont voir leur rémunération diminuer à la même date. Indexés sur celui du Livret A, les taux d’intérêt des Livrets Bleus, Livrets de développement durable (LDD), Livrets d’épargne populaire (LEP), comptes épargne logement (CEL) et Livrets épargne entreprise (LEE) seront également concernés.

Ces taux seront en vigueur jusqu’à la prochaine révision semestrielle, qui devrait intervenir le 1er août 2020.

 

, le gouvernement d’Edouard Philippe ayant décidé de mettre en pratique sa volonté de stabiliser le taux de rémunération du Livret A pour deux ans, du 1er février 2018 au 31 janvier 2020.

« Ce que nous voulons faire, c’est stabiliser, faire en sorte que le taux du Livret A soit stable, qu’il ne bouge pas, qu’il ne descende pas, qu’il ne bouge pas dans une période de temps », a annoncé le Premier ministre sur France 2, le 13 septembre 2017.

Taux de 0,50% pour les Livrets Bleus et les LDD

La rémunération du Livret Bleu commercialisé par le Crédit Mutuel ainsi que celle des LDD est strictement identique au taux d’intérêt du Livret A.

Les rendements de ceux produits passent également de 0,75% à 0,50% au 1er février 2020, leur plus bas niveau historique.

Taux d’intérêt de 1% pour le LEP

Le Livret d’épargne populaire (LEP) bénéficie d’un taux d’intérêt annuel majoré de 0,50% par rapport à celui du Livret A. Fixé à 1,25% net jusqu’au 31 janvier 2020, il va connaître une baisse de son taux à 1% au 1er février 2020.

Taux brut de 0,5% pour le CEL et le LEE

Les épargnants les moins bien lotis sont indéniablement les détenteurs d’un compte épargne logement ou d’un Livret épargne entreprise.

Les titulaires d’un CEL devraient avoir droit à un rendement au 1er février 2020 :

  • de 0,25% avant prélèvements sociaux (17,2% compte tenu de la hausse de la CSG en vigueur à compter du 1er janvier 2018), soit 0,21% net pour un CEL ouvert avant le 1er janvier 2018
  • de 0,25% avant flat tax de 30% (impôt au taux unique de 12,8% + prélèvements sociaux de 17,2%) pour un CEL ouvert depuis le 1er janvier 2018, soit un taux net de 0,18%.

Jusqu’au 31 janvier 2020, les taux du CEL sont les suivants :

  • de 0,5% avant prélèvements sociaux, soit 0,41% net pour un CEL ouvert avant le 1er janvier 2018
  • de 0,5% avant flat tax de 30% pour un CEL ouvert depuis le 1er janvier 2018, soit un taux net de 0,35%.

Pour les détenteurs d’un LEE, le taux d’intérêt devrait être abaissé de 0,50% à 0,25%, les intérêts étant soumis à l’impôt sur le revenu.

Taux net pour le PEL de 0,70% minimum en 2020

Le plan d’épargne logement a vu sa rémunération rabotée à plusieurs reprises ces dernières années, mais n’est pas concerné par la baisse du taux du Livret A.

Son taux brut a été diminué :

  • à 2% brut de prélèvements sociaux (1,69% net) le 1er février 2015
  • puis à 1,5% brut (1,27% net) le 1er février 2016
  • enfin son taux brut est tombé à 1% (0,85% net) depuis le 1er août 2016. Ce taux concerne uniquement les nouveaux plans d’épargne logement, ouverts depuis la date d’entrée en vigueur du taux de rémunération brut et en 2017.

En 2018, le taux de rémunération du PEL a de nouveau baissé. Le taux brut est resté fixe à 1% mais le taux net a évolué défavorablement, soit à cause de la hausse de la CSG (contribution sociale généralisée), soit à cause de l’application de la flat tax, un prélèvement à taux unique de 30% sur les revenus du capital, incluant les prélèvements sociaux.

Il est ainsi tombé :

  • à 0,70% depuis le 1er janvier 2018 (taux brut de 1% moins 30% de prélèvements sociaux et fiscaux) pour les PEL ouverts à compter de cette date
  • à 0,83% pour les PEL ouverts du 1er août 2016 au 31 décembre 2017 sachant que le taux du PEL varie selon sa date d’ouverture.

Ces conditions sont toujours en vigueur en 2020.

Comparatif des livrets d’épargne indexés sur le taux du Livret A

La réglementation bancaire prévoit une indexation de plusieurs livrets d’épargne sur le taux du Livret A. A ce titre, on peut distinguer trois catégories de livrets :

Taux égal à celui du Livret A

  • LDD (Livret de développement durable, ex-Codevi)
  • Livret Bleu du Crédit Mutuel

Taux supérieur ou égal à celui du Livret A

  • LEP égal à celui du Livret A majoré d’un quart de point, soit 1,25% jusqu’au 31 janvier 2020 et 1% à partir du 1er février 2020
  • Livret Jeune, au moins égal à celui du Livret A, variable d’une banque à l’autre, généralement plus élevé que le taux du Livret A

Taux inférieur à celui du Livret A

  • CEL, dont le taux brut hors prime d’État est égal aux deux tiers du taux du Livret A, arrondi au quart de point le plus proche ou à défaut au quart de point supérieur. Le taux brut du CEL est donc fixé à 0,25% avant prélèvements sociaux ou avant flat tax
  • LEE, égal aux trois quarts du taux du Livret A, arrondi au quart de point inférieur

Tableau comparatif des taux des livrets réglementés

Tableau comparatif des livrets dont le taux est indexé sur celui du Livret A (jusqu'au 31/01/2020 sauf colonne 1)
LivretTaux d'intérêt annuel nominal au 1er février 2020Taux d'intérêt annuel nominalIndexation
vs Livret A
Taux brutTaux net
LDD0,50%0,75%taux égal0,75%0,75%
Livret Bleu0,50%0,75%taux égal0,75%0,75%
LEP1%1,25%taux + 0,5%1,25%1,25%
Livret Jeuneau moins 0,50%au moins 0,75%taux au moins égalAu moins 0,75%Au moins 0,75%
CEL0,25%0,50%taux x 0,66
arrondi au quart de point supérieur
0,50%0,41% ou 0,35% *
LEE0,25%0,50%taux x 0,75
arrondi au quart de point inférieur
0,50%variable **
* selon la date d'ouverture, avant ou après le 1er janvier 2018
** selon la tranche d'imposition du détenteur les intérêts du LEE étant imposables à l'IR