Fraude fiscale : dénoncer son voisin en ligne, c’est possible mais payant !


Deux élèves d'école de commerce ont lancé dans le cadre d'un projet d'étude un site de délation fiscale en ligne, anonyme et payant. A leur plus grande surprise, le site a vite été dépassé par son succès, dénombrant plus de 150 dénonciateurs prêts à débourser 19 euros pour accuser leurs voisins de fraude fiscale.

centre, finances, publiques

Selon le quotidien Nice Matin, pour les deux élèves qui ont préféré conserver leur anonymat, ce service en ligne proposant aux internautes de dénoncer anonymement leur voisin, employés ou patron n’était au départ qu’un « projet étudiant ». Payant – le « service » est facturé 19 euros pour un particulier et 26 euros pour une entreprise – le site a vite rencontré son public… Mais quel public précisément ? « Des gens d’origine modeste qui en dénoncent d’autres à peine plus riches. Du genre, il roule en berline allemande alors qu’il est coiffeur à mi-temps. On a aussi beaucoup de dénonciations de fraudes aux règles d’urbanisme. Au point qu’on envisage d’ouvrir un site dédié. Et pourquoi pas un autre pour les problèmes d’hygiène dans les restaurants… », ont ainsi confié les deux concepteurs à Nice Matin.

Dénonciation déjà possible gratuitement au fisc

Pourtant les dénonciations au fisc sont déjà possibles via un simple courrier affranchi d’un timbre, relève le quotidien, ajoutant que cette pratique serait « presque un sport national » en France, l’administration recevant déjà des milliers de lettre de ce type chaque année…

De leur côté, les étudiants se défendent de tout cynisme, arguant ne faire « que répondre à une demande ». Accusé de délation par le journal, ils rétorquent « la délation, c’est quand les allégations sont mensongères… »