Impots.gouv.fr : tous les services pour votre déclaration et vos paiements en ligne


www.impots.gouv.fr, le site Internet de l'administration fiscale, permet de réaliser toute ou partie de votre déclaration d'impôts 2014 en quelques clics. Simulations, formulaires, paiement, adresses et contacts de votre service des impôts... Tour d'horizon des services en ligne de la DGFiP pour les particuliers.

impots-gouv-home

 

Quelle URL pour le site des impôts ?

Pour accéder au site officiel des impôts en vue de remplir votre déclaration, évitez de taper dans votre navigateur Internet les adresses www.impots.fr et www.impots-gouv.fr qui sont des sites indépendants de l’administration fiscale ou www.impots.gouv, www.impot.gouv.fr et www.impot.gouv.com qui vous indiqueront une « Adresse introuvable ». De même, évitez d’écrire l’accent circonflexe de la façon suivante : www.impôts.gouv.fr. L’adresse officielle du site est en fait www.impots.gouv.fr.

 

Nouveautés sur Impots.gouv.fr en 2014

Accès simplifié avec mot de passe
Jusqu’en 2012, trois identifiants (numéro fiscal, numéro de télédéclarant et revenu fiscal de référence) étaient nécessaires pour accéder à votre compte fiscal en ligne et procéder ainsi à votre télédéclaration. En 2013, l’utilisation simultanée de ces trois identifiants pouvait être supprimée à votre initiative en créant votre propre mot de passe personnel. Une pratique généralisée pour la déclaration 2014 des revenus de 2013 : la connexion à votre espace personnel se fait désormais à l’aide de ce mot de passe unique. Après l’avoir généré, vous n’avez plus qu’à utiliser votre numéro fiscal (13 chiffres, il figure entête de la première page de votre dernière déclaration de revenus) et ce mot de passe pour vous connecter à votre compte sans avoir besoin ni de votre numéro de télédéclarant, ni de votre revenu fiscal de référence (RFR). Une simplification utile quand on sait que le montant de ce RFR, figurant sur votre dernier avis d’impôt sur le revenu, est parfois difficile à retrouver si vous êtes désordonné ou que vous avez perdu cet avis d’imposition.

 

Didacticiel : Pour choisir votre mot de passe, rien de plus simple : connectez-vous, pour une dernière fois, avec vos trois anciens identifiants inscrits sur votre dernière déclaration (s’agissant du numéro fiscal et le numéro de télédéclarant) et sur votre dernier avis d’imposition (s’agissant du revenu fiscal de référence). Une fois dans votre espace personnel, vous n’avez plus qu’à saisir le mot de passe de votre choix, à renseigner une adresse e-mail et à valider. En retour, le fisc vous envoie un courrier électronique incluant un lien sur lequel vous devez cliquer pour achever la création de votre mot de passe. Après cette étape de validation, ce mot de passe est le vôtre, définitivement, pour toutes vos connexions suivantes, par exemple pour payer vos impôts ou gérer votre mensualisation

 

Davantage de revenus préremplis

Depuis 2013, des informations nouvelles sont automatiquement saisies dans votre déclaration en ligne par l’administration fiscale, sans intervention de votre part. C’est par exemple le cas des sommes versées à des employés à domicile avec des chèques emploi-service employeur, aussi appelés chèques CESU employeur. De même, si vous n’avez pas travaillé à temps plein durant l’année 2013, le nombre d’heures rémunérées pour l’attribution de la prime pour l’emploi (PPE) figure dans votre télédéclaration 2014 préremplie.

 

Vos impôts 2014 : 100% en ligne

Plus de déclaration papier, plus d’avis d’impôt sur le revenu, plus d’avis de taxe d’habitation… Le rêve pour de nombreux contribuables ! Si vous avez opté pour l’accès à votre compte fiscal par mot de passe, vous pouvez également choisir de ne plus recevoir aucun papier de la part de la Direction générale des finances publiques (DGFiP). Mais rassurez-vous, le fisc continuera de vous aviser de vos prochaines échéances fiscales :
– votre avis d’impôts 2014 sur le revenu puis d’impôts locaux 2014 vous seront adressés par e-mail avec les dates-limite de paiement correspondantes
– pour la prochaine déclaration de revenus, le fisc vous avertira par courrier électronique de l’ouverture du service de déclaration en ligne.

 

Pratique ! En cliquant sur le bouton « Mon profil » vous pouvez modifier à tout moment le mode d’envoi de vos d’avis d’impôts et de revenir à une relation plus classique (déclaration et/ou avis papier).

 

Calendrier de la déclaration 2014 sur Impots.gouv.fr

La date-limite de déclaration de vos revenus de 2013 sur Internet n’est pas la même que celle en vigueur pour la déclaration papier. Si l’envoi du formulaire 2042 par La Poste ou son dépôt directement dans la boîte aux lettres de voter service des impôts des particuliers (SIP) doit être effectué le lundi 20 mai 2014 au plus tard, la déclaration en ligne sur le site Impots.gouv.fr ou l’application mobile Impots.gouv bénéficie de quelques jours de délais supplémentaires. Pour les revenus de 2013, le calendrier fiscal 2014 en ligne est le suivant :
– Mercredi 16 avril 2014 : ouverture du service de déclaration en ligne sur Internet et l’application pour téléphones et tablettes
Mardi 27 mai 2014 à minuit pour la première zone : départements 01 (préfecture Bourg-en-Bresse) à 19 (Tulle)
Mardi 3 juin 2014 à minuit pour la deuxième zone : départements 2A (Ajaccio) à 49 (Angers)
Mardi 10 juin 2014 à minuit pour la troisième zone : départements 50 (Saint-Lô) à 95 (Cergy) et départements d’outre-mer (971 à 974) hors Mayotte

 

Dates de déclaration spécifiques pour les non-résidents
Les personnes résidant à l’étranger sont soumises à un calendrier spécifique de déclaration des revenus : les dates-limites de dépôts sont identiques entre le format imprimé et la télé-déclaration sur PC, tablette ou mobile. Ce calendrier dépend de votre pays de résidence :
– Lundi 16 juin 2014 à minuit : tous les pays d’Europe (y compris hors union européenne), Monaco, pays du Maghreb, reste du littoral méditerranéen, Amérique du Nord et Afrique
– Lundi 30 juin 2014 à minuit : pays d’Amérique centrale et du Sud, pays d’Asie (sauf pays du proche orient qui jouxtent la Mer Méditerranée), Océanie et autres pays

 

Bon à savoir : L’administration fiscale recommande aux télédéclarants de déclarer au plus vite sans attendre de trop approcher des dates limites de dépôt des imprimés papier ou en ligne. S’y prendre plus tôt permet d’éviter les pics de connexions simultanées.

 

Impots.gouv.fr, premier centre des impôts des particuliers de France

Le service fiscal le plus utilisé par les Français sur le site impots.gouv.fr est la déclaration des revenus en ligne. 13,6 millions de télédéclarations des revenus ont été effectuées en 2013, en hausse de 5% par rapport à 2012. Les raisons de ce succès sont évidentes : déclarer en ligne, c’est plus simple, plus rapide et plus pratique et que le montant de votre impôts à payer est calculé automatiquement à la fin de votre déclaration.

 

Comment faire votre déclaration 2014 en ligne ? Qui a droit à la déclaration en 3 clics et sur smartphone ? Quels mots de passe pour se connecter à votre compte fiscal ? Nous avons passé en revue le service pour vous guider dans vos démarches.

 

Déclarer en quelques clics sur Impots.gouv.fr
Sur Impots.gouv.fr, vous pouvez expédier votre déclaration d’impôts 2014 en quelques minutes seulement si vos activités ne vous font gagner ni revenus fonciers (loyers) ni revenus autre que des salaires et allocations maladie ou de retraite.

 

Il est en effet possible de déclarer vos revenus de 2013 en ligne : 3 clics suffisent si vous n’avez rien à modifier. Pour cela, il suffit de valider les éléments déjà renseignés par le fisc, après vérification par vos soins de votre situation familiale (marié, divorcé, pacsé, célibataire, veuve ou veuf, enfants ou personnes invalides à charge), de l’adresse de votre résidence principale et de vos revenus préremplis.

 

Pas de déclaration pré-remplie pour tous

Si vous êtes travailleur non salarié (TNS), c’est-à-dire commerçant, artisan, entrepreneur individuel, profession libérale, agriculteur exploitant, vous devez compléter vous-même votre déclaration de revenus. De même les investisseurs ayant engrangé des plus-values de cession de valeurs mobilières (gains à la revente d’actions, de Sicav et de FCP et de produits de trading) doivent reporter ces sommes sur leur déclaration.

 

Valider votre déclaration 2014 sur Smartphone ou tablette
Si la déclaration de vos revenus de 2013 ne nécessitent ni correction des cases déjà préremplies, ni commentaires de votre part, vous pouvez vous contenter de valider votre déclaration avec votre Smartphone ou votre tablette, grâce à l’application gratuite Impots.gouv disponible sur iTunes et Android/Google Play.

 

Corriger votre déclaration en ligne

Vous avez fait un oubli ou une erreur de saisie, vous avez un commentaire ou une information à apporter à un élément de votre déclaration fiscale ou vous avez simplement peur de votre étourderie ? Sachez que sur le site Impots.gouv.fr, vous pouvez parfaitement vérifier et corriger votre déclaration de revenus. Cette correction est possible à toute heure jusqu’à la date-limite de déclaration qui vous est impartie. Pour cela, rien de plus simple : il suffit de cliquer sur le bouton « Corrigez votre déclaration ».
Ce service en ligne de correction des télédéclarations est également ouvert après avoir reçu votre avis d’imposition en août ou septembre 2014. Il est accessible chaque année jusqu’au mois de novembre. Après examen de vos corrections, le fisc vous adresse un avis d’impôt correctif par courrier, sous 3 semaines environ.

 

A retenir Vos rectifications peuvent porter sur quasiment tous les éléments de votre déclaration de revenus en ligne : revenus (traitements, salaires, revenus de TNS ou d’auto-entrepreneurs, plus-values, etc.), charges déductibles (CSG, pensions alimentaires, déficits), personnes à charge… Seuls vos changements d’adresse, de situation de famille (en cas de mariage, de divorce, de Pacs) et les informations sur votre ISF si votre patrimoine est supérieur à 1,3 million d’euros ne peuvent pas être rectifiées par vos soins.

 

Déclarer ses revenus pour la première fois sur Impots.gouv

Déclarer en ligne sur Impots.gouv.fr n’est pas toujours possible si vous devez remplir votre déclaration de revenus pour la première fois en 2014. Pour bénéficier de ce service, vous devez avoir reçu un courrier de l’administration fiscale où figure deux numéros d’identification (numéro fiscal à 13 chiffres et numéro de télédéclarant à 7 chiffres) qui vous serviront de codes d’accès à votre compte fiscal en ligne et votre mot de passe unique. Un troisième code, le revenu fiscal de référence (RFR) vous est demandé :
si vos parents vous avaient rattaché à leur foyer fiscal en 2013, vous devez saisir le chiffre zéro ( » 0 « ) dans le champ correspondant. Ensuite, vous devez compléter votre déclaration puisque celle-ci n’est pas préremplie. Logique, puisque vous n’étiez pas personnellement connu de l’administration fiscale !

 

Simulation de votre IR et de votre ISF

Le site Impots.gouv.fr permet de calculer anonymement votre impôt sur le revenu (IR) et sur la fortune (ISF) à payer cette année. Ces simulateurs sont à jour des nouveaux barèmes. Le calculateur de l’IR 2014 sur les revenus 2013 inclut toutes les nouvelles mesures fiscales, telles que le nouveau plafonnement du barème kilométrique permettant de déterminer les frais réels déductibles, la fiscalisation des majorations de pensions de retraite et l’imposition des cotisations patronales aux complémentaires santé obligatoires d’entreprise

 

Trouver et télécharger les formulaires

Vous devez déclarer vos revenus pour la première fois ? Vous touchez désormais des loyers après avoir effectué un investissement immobilier locatif ? Vous avez effectué des dépenses d’amélioration de votre habitat pour le rendre plus économe en énergie ? Vous êtes soumis à l’ISF pour la première fois ? Dans tous ces cas de figure, vous aurez besoin de formulaires pour remplir vos obligations déclaratives. Ces imprimés mais les notices d’aide sont à télécharger dans la rubrique « recherche de formulaires » du site Impots.gouv.fr. Un moteur de recherche permet de rechercher celui ou ceux dont vous avez besoin en sélectionnant au choix l’année d’imposition, le numéro d’imprimé, le numéro Cerfa et le type d’impôt concerné (impôt sur le revenu, BIC, BNC, ISF, taxe d’habitation, taxe foncière, etc.). Vous pouvez ensuite choisir des imprimé remplissables ou non-remplissables.

 

Paiement de vos impôts en ligne

Vous pouvez payer certains impôts sur Internet, mais pas d’autres. L’avantage est double : vous économisez le prix d’un timbre-poste et gagner plusieurs jours de trésorerie, puisque un délai de paiement supplémentaire est accordé par rapport au règlement par chèque ou TIP et que le prélèvement sur votre compte bancaire intervient généralement 5 jours après la date-limite de paiement en ligne.

 

La liste des impôts qu’il est possible de régler sur Impots.gouv.fr est la suivante :
– impôt sur les revenus des personnes physiques (IRPP)
– prélèvements sociaux (PS)
taxe d’habitation (TH)
contribution à l’audiovisuel public (CAP) qui remplace la redevance TV
taxe foncière et taxes annexes
taxe sur les logements vacants (TLV)
– taxe d’habitation sur les logements vacants (THLV)
– taxe de balayage
– impôt de solidarité sur la fortune (ISF) pour les redevables dont la valeur totale du patrimoine nette de dettes déductibles est comprise entre 1,3 et 2,57 millions d’euros

 

Calendrier de paiement en ligne

20 septembre 2014 : date-limite de télépaiement de l’impôt sur le revenu, de l’ISF 2013 (>1,3 M€ et ≤ 2,57 M€ de patrimoine)
20 octobre 2014 : date-limite de paiement de la taxe foncière
22 novembre 2014 : dernier délai de paiement en ligne de la taxe d’habitation et de la contribution à l’audiovisuel public

 

Recherche d’adresses des centres des impôts

Vous voulez vous rendre au centre des finances publiques dont dépend votre domicile pour obtenir une déclaration, un formulaire ou renseignement ? Un moteur de recherche est en ligne sur le site Impots.gouv.fr. Il permet de trouver les coordonnées de tous les services locaux de l’administration fiscale en fonction de votre adresse : service des impôts des particuliers (SIP), trésorerie, centre des impôts foncier, conservation des hypothèques, pôle enregistrement (qui sert notamment à l’enregistrement des déclarations de successions et de donations), direction régionale ou départementale des finances publiques (DDFiP ou DRFiP).