Accueil Impôts locaux Fiscalité locale

Fiscalité locale

Taxe Gemapi 2019 : définition, calcul, montant de la taxe inondation
La taxe Gemapi, connue sous le nom de taxe inondation, est une taxe additionnelle aux impôts locaux (taxe d'habitation, taxe foncière, CFE), facultative, applicable dans certaines collectivités de communes. Comment est-elle calculée ? Quel est son montant ? Locataire ou propriétaire, qui va payer ? Explications.  
Impôts locaux 2019 : liste, dates, classement par villes
Les impôts locaux dus par les particuliers sont la taxe d'habitation et la redevance audiovisuelle (locataires et propriétaires), la taxe foncière (propriétaires), la taxe sur les ordures ménagères et d'autres taxes annexes comme la taxe Gemapi, la TSE et la Tasa en Ile-de-France. Leur montant diffère selon la ville ou le département. Les dates à connaitre et le classement des taux d'imposition fixés pour 2018.  
Taxe d’enlèvement des ordures ménagères : définition, calcul du montant et exonérations
La taxe d'enlèvement des ordures ménagères fait partie des impôts locaux acquittés par les propriétaires. Les bailleurs peuvent toutefois se faire rembourser par les locataires. Certaines exonérations fiscales sont également prévues. Explications et dates limites à connaître.  
Impôts locaux 2019 : définitions, calcul et exonérations
Les impôts locaux incluent principalement la taxe d'habitation, la redevance TV, la taxe foncière, mais pas que ! Les règles de calcul et d'exonération par type d'impôt, pour savoir si l'on doit payer ou non en 2019 et si oui combien.  
Surtaxer les propriétaires, le canular officiellement démenti
L'idée selon laquelle François Hollande s'apprête à créer une nouvelle taxe sur les propriétaires n'était qu'une simple rumeur, qui s'est propagée de Facebook à l'enceinte de l'Assemblée nationale. Un canular fondé sur une proposition réelle de quelques économistes et un impôt qui a bel et bien existé dans le passé...  
Taxe Apparu sur les micro-logements : seuil et taux 2017
Le propriétaire-bailleur d'un logement de moins de 14 mètres carrés en zone tendue doit s'acquitter de la taxe Apparu si son loyer excède 41,64 euros par mètre carré en 2016. Un impôt plus que théorique, les propriétaires ne remplissant pas la déclaration nécessaire à la collecte de l'impôt.
Taxe sur les logements vacants 2018, mode d’emploi
Certains propriétaires de logements inoccupés doivent payer une taxe à ce titre. Qui est redevable de la taxe sur les logements vacants en 2018 ? Quelles sont les villes concernées ? Quel est son montant ? Quelle date limite de paiement ? Explications.