Impôts : le paiement en espèces au guichet limité à 300 euros


Depuis le 1er janvier 2014, le paiement de l’impôt en espèces aux guichets des centres de la Direction générale des finances publiques ne peut dépasser 300 euros, contre 3.000 euros jusqu’à l’année dernière. Les contribuables dont l’impôt sur le revenu ou les impôts locaux (taxe d’habitation, taxe foncière,…) dépassent cette somme devront donc opter pour un autre moyen de paiement : chèque, carte bancaire, Internet. Pour l’impôt sur le revenu, tous les foyers situés au-delà des deux premières tranches marginales du barème seront concernés par cette limitation. Elle prendra donc effet dès le paiement du 1er acompte d’impôt sur le revenu, qui devra être effectué avant le 17 février 2014 (ou le 22 février sur le site impots.gouv.fr).

 

Cette mesure prévue par la loi de finances rectificative 2013 a pour objectif « d’améliorer la sécurité des usagers et des agents en diminuant le volume des espèces manipulées », selon le site impots.gouv.fr.

Les contribuables peuvent utiliser le simulateur du calcul de l’impôt sur le revenu afin de déterminer s’ils pourront payer leur impôt en espèces ou s’ils devront utiliser un autre moyen de paiement.