Faut-il déclarer son crédit immobilier aux impôts ?

Par Solenne Dimofski
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

FAQ – A l’heure de remplir sa déclaration de revenus, une question vient en tête : faut-il déclarer son crédit immobilier contracté pour l’achat de sa résidence principale aux impôts ? La question n’est pas anodine car il reste possible de déduire de ses impôts une partie de ses intérêts d’emprunt. Réponses.

credit-immo-impot

Crédit immobilier, rien à déclarer dans la déclaration 2042

Dois-je reporter le crédit immobilier que j’ai souscrit dans la déclaration de revenus ?

Un emprunteur peut se poser la question, stylo en main ou devant l’ordinateur, au moment de vérifier ou de compléter son formulaire de déclaration automatique (2042 K AUTO), préremplie (2042 K) ou en ligne sur impots.gouv.fr.

Lorsqu’un contribuable emprunte auprès d’une banque pour l’achat de sa résidence principale, il n’a pas à déclarer l’année suivante son crédit immobilier à l’administration fiscale. En effet, la dette d’acquisition d’un logement n’est pas considérée comme un passif pouvant venir en déduction des revenus (un « stock » de dette ne peut venir en déduction d’un « flux de revenus »). De même, les échéances mensuelles de remboursement ne sont pas considérées comme une charge déductible.

Ainsi, et de manière générale, il n’est pas nécessaire (ni possible) de déclarer aux impôts son crédit immobilier, dans le cadre de la déclaration de revenus.

Toutefois, le coût de l’emprunt (intérêts, assurance de prêt) peut, dans certaines circonstances, être reconnu comme une charge déductible et faire l’objet d’une déclaration à ce titre.

Intérêts d’emprunt déductibles des revenus fonciers

Les intérêts d’emprunts payés par un propriétaire-bailleur ou le souscripteur de parts de SCPI financées à crédit, sont en principe déductibles des revenus fonciers (loyers, revenus des SCPI).

Pour plus de détails, cliquer ici

Les intérêts d’emprunt, à déclarer pour obtenir un crédit d’impôt

Sous certaines conditions très particulières, un emprunteur conservait, jusqu’à la déclaration 2022, la possibilité de déduire de ses impôts les intérêts du prêt immobilier souscrit pour l’achat de sa résidence principale, sous la forme d’un crédit d’impôt. Ce crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt immobilier, qui visait les intérêts payés pour cas d’acquisition d’une maison ou d’un appartement labellisé BBC (ancien label bâtiment basse consommation 2005), est désormais éteint.

Il n’existe plus aucune possibilité, en 2024, de déduire des intérêts d’emprunt, sous quelque forme que ce soit, au titre de l’acquisition de sa résidence principale.

Pour connaître toutes les déductions fiscales liés au crédit immobilier, lire notre article Comment le crédit immobilier permet de réduire ses impôts

Nos offres sélectionnées pour vous :

ARTICLES CONNEXES
Menu