Carrières longues : comment sont calculés les trimestres pendant les périodes de chômage ?


Question de Marie-Claire

« J’ai travaillé jusqu’à l’âge de 55 ans et 8 mois avant d’être remercié dans le cadre d’une « rupture conventionnelle ». Je bénéficie des indemnités (ARE) depuis et ce jusqu’à mes 59 ans (en juillet 2013). J’ai commencé à travailler à l’âge de 16 ans et je peux justifier de 8 trimestres validés et cotisés avant mes 20 ans. Pourriez-vous me dire comment sont calculés les trimestres validés pendant les périodes de chômage ? Est-ce que la période où je ne bénéficierai plus d’indemnisation de Pôle Emploi, me permettront d’accumuler des trimestres ? Par ailleurs qu’en est-il de la période de chômage indemnisée sur cette même question des trimestres (acquis, validés). Les 2 trimestres qui figurent dans la nouvelle loi s’ajoutent-il dans ce cas précis à ceux acquis dans le cadre d’une période de chômage après 55 ans ? ».

La réponse de France Retraite

Vous pensez remplir les conditions d’un départ pour carrière longue, prenez contact avec l’Assurance Retraite afin qu’il vous délivre l’attestation de durée cotisée obligatoire pour déposer votre demande de retraite.

Vous semblez remplir la première condition pour les départs anticipés. La deuxième dépend du nombre de trimestres cotisés. Les trimestres validés au titre du chômage sont décomptés par tranche de 50 jours consécutifs d’indemnisation, dans la limite de 4 trimestres par an. Ils sont considérés comme « assimilés », ils sont retenus pour la durée d’assurance et le calcul de votre pension. Toutefois, dans le cadre des carrières longues, seuls 2 trimestres seront comptés comme cotisés pendant cette période. Les personnes dont l’indemnisation cesse après 55 ans et qui justifient d’une durée de cotisation d’au moins 20 ans au régime général, peuvent bénéficier d’une validation supplémentaire pendant 5 ans.

Retour à la liste des questions-réponses