Retraites : Gérard Rivière (FO), nouveau président de la Cnav


Gérard Rivière, syndicaliste de Force ouvrière (FO) âgé de 59 ans, a été élu président de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) lors d'un Conseil d'administration vendredi 4 novembre, qui a mis fin à 10 ans de présidence de Danièle Karniewicz (CFE-CGC).

Gérard Rivière occupait déjà un mandat d’administrateur de la Cnav lors de la précédente mandature (2006-2011) de Danièle Karniewicz. Dans une interview accordée à Sud-Ouest, le nouveau président de l’assurance retraite a déclaré qu’il entendait « veiller à ce que le service public des retraites réponde aux besoins et aux attentes des assurés sociaux ». Interrogé sur les marges de manœuvre dont il allait disposer pour améliorer la situation des assurés dans un contexte de mise en œuvre de la réforme des retraites du 9 novembre 2010, alors que FO avait marqué son opposition au texte, Gérard Rivière a tenu à faire la part des choses entre son appartenance syndicale et son mandat à la tête de la Cnav.

« Par rapport à la réforme de 2010, l’enjeu majeur consiste à développer l’information sur les droits à retraite auprès de tous les assurés, dès leur plus jeune âge et tout au long de leur vie. En tant que partenaire social, je suis sensible aux cas complexes qui peuvent découler de la mise en œuvre de la réforme. J’ai donc à cœur de m’assurer que le gouvernement prend ses responsabilités », a-t-il ajouté.

Ouvert au paiement des pensions en début de mois

S’agissant du paiement des pensions en début de mois défendu par le ministre du travail Xavier Bertrand mais rejetée par le directeur général de la Cnav pour des raisons techniques, Gérard Rivière a tenu à préciser que Pierre Mayeur « n’y est pas opposé dans la mesure où cette question relève d’une décision du gouvernement ».

« L’article 13 de la réforme de 2010 prévoit la remise d’un rapport au Parlement sur cette question. La Cnav, en tant qu’opérateur des retraites, étudie donc cette problématique et mettra tout en œuvre pour se conformer à la réglementation dans les meilleurs délais si celle-ci devait évoluer prochainement », a fait savoir Gérard Rivière.