Retraite mutualiste du combattant (RMC)

Partagez

La retraite mutualiste du combattant (RMC) est une retraite par capitalisation accessible aux anciens combattants titulaires de la carte du combattant et / ou du titre de reconnaissance de la nation (TRN) ainsi qu'aux victimes de guerre, au titre du droit à réparation pour services rendus à la nation.

Les orphelins, veuves ou ascendants d'un militaire combattant "Mort pour la France" du fait de sa participation à l'un de ces conflits y ont également droit.

Distribuée par la Carac, la Mutuelle Epargne retraite et La France Mutualiste, la RMC est indépendante de l'activité professionnelle et ne nécessite aucune formalité médicale à l'adhésion.

Elle permet de se constituer, avec l’aide de l’Etat, un complément de retraite non imposable servi à vie. Ce produit d'épargne retraite fait bénéficier au souscripteur des économies d'impôts dès l'adhésion :

- Versements déductibles pendant la phase de constitution de la rente
Les versements sur la retraite mutualiste du combattant sont intégralement déductibles des revenus imposables, dans la limite du plafond majorable de rente, révisé chaque année au 1er janvier par multiplication de la multiplication de la valeur du point du point des pensions militaires d'invalidité (PMI) avec l'indice PMI.

- Rente majorée de 12,5% à 60%
Lors de la constitution de votre retraite, l'État majore la rente que vous acquise de 12,5% à 60%, selon le conflit auquel l'épargnant a participé, le titre détenu et sa date d'obtention.

- Exonérations fiscales
La rente est exonérée d'impôts et de prélèvements sociaux. De plus, en période de perception de la retraite, les capitaux constitutifs de la rente ne sont pas soumis à l'ISF

En savoir plus
>> Le montant du plafond de la rente pour 2011

 

 
 

Réseaux Sociaux