Retraites : les révélations de Mediapart sur les pensions des dignitaires du Sénat

Par Infomedia
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

A quelques jours du renouvellement partiel du Sénat – élections sénatoriales du 25 septembre 2011 – le site d’enquêtes a révélé l’existence d’un dispositif permettant de majorer les pensions de retraite des anciens sénateurs.

Le site Internet d’enquêtes Mediapart a publié un document de 119 pages contenant le règlement de la caisse des retraites du Sénat selon lequel certains sénateurs bénéficient d’une « pension supplémentaire de dignitaire » au titre de hautes fonctions exercées au Palais du Luxembourg.

Le site indique dans un article intitulé « La retraite en or cachée des dignitaires du Sénat » (consultation payante réservée aux membres) avoir découvert que pour « quelques dizaines d’entre eux », la pension totale perçue est « vertigineuse, certains sénateurs touchant au final plus de 10.000 euros de retraite », dont Michel Charasse (ex-PS), ancien questeur de la chambre haute du Parlement de 2011 à 2005. Le « Sage » nommé le 11 mars 2010 au Conseil constitutionnel, toucherait « plus de 8.740 euros par mois. Auxquels s’ajoutent plus de 4.470 euros au titre de sa pension supplémentaire de dignitaire. Soit 13.210 euros en brut, l’équivalent de 2,4 fois l’indemnité parlementaire de base actuelle », d’après Mediapart.

La pension mensuelle moyenne de retraite d’un sénateur, hors majoration pour enfants, se monte au 1er septembre 2011 à 4442 euros net. Le Sénat, qui compte 343 élus, n’a pas souhaité répondre aux questions de Mediapart sur ce dispositif.

ARTICLES CONNEXES
Menu