Sofica, ou comment investir dans le cinéma pour réduire son impôt 2020


Via un placement en 2019 dans une Sofica, un contribuable peut bénéficier en 2020 d'une forte réduction d'impôt sur le revenu. Cet investissement dans la production de films et de programmes TV vaut surtout pour la défiscalisation et le plaisir de financer le cinéma qu'il procure et non pour son rendement potentiel, négatif hors avantage fiscal.

Investir dans le cinéma et profiter d’une défiscalisation de son impôt sur le revenu (IR), c’est possible. C’est même tout l’intérêt d’un investissement au capital d’une Sofica (société de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel).

Sofica 2019 : Crédit Agricole, La Banque Postale… Liste des Sofica agréées par le CNC

Chaque année, les contribuables peuvent souscrire des parts de Sofica avant le 31 décembre pour bénéficier d’une réduction d’impôt l’année suivante. Pour ce faire, ils doivent choisir entre les  Sofica agréées par le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée), parmi la liste des Sofica ayant obtenu un agrément pour la collecte 2019 ouvrant droit à une réduction d’impôt en 2020. Depuis 2018, le taux de défiscalisation a été majoré (sous conditions) de 36% à 48%.

A noter : en général, à fin novembre, il n’y a quasiment plus de parts de Sofica disponibles à la vente.

Comme l’année précédente, l’enveloppe totale d’investissements pour 2019 a été fixée à 63,07 millions d’euros.

Le CNC a précisé que les engagements d’investissement des Sofica pour 2019 se répartissent en moyenne :

  • pour 94% de leurs investissements non adossés à destination de la production indépendante
  • pour 72% de leurs investissements cinéma vers des films à petit budget, au devis inférieur à 8 millions d’euros
  • à hauteur de 33% dans des premiers et seconds films
  • pour 14% dans le secteur audiovisuel
  • pour 8% dans le domaine de l’animation

Les distributeurs varient d’une Sofica à l’autres. Certaines ne sont accessibles que dans un seul réseau bancaire. La liste des Sofica 2019 ayant obtenu un agrément du CNC est la suivante :

  • Cineaxe 2
  • Cinecap 4
  • Cinémage 15
  • Cineventure 6
  • Cofimage 32
  • Cofinova 17
  • Indefilms 9
  • La Banque Postale Image 14
  • Manon 11
  • Palatine Etoile 18
  • SG Image 2019
  • SofiTVCiné 8

Sofica Crédit Agricole : SofiTVCiné 8

Distributeurs : Caisses régionales du Crédit Agricole participantes, LCL Banque Privée
Les souscriptions seront reçues du 17 octobre au 31 décembre 2019
Montant agréé par le CNC : 8,73 millions d’euros

Sofica La Banque Postale Image 14

Distributeur : La Banque Postale
Période de souscription du 5 novembre au 13 décembre 2019
Montant agréé par le CNC : 5,4 millions d’euros

Sofica Société Générale : SG Image 2019

Distributeurs : Société Générale
Jusqu’au 18 décembre 2019 en agence Société Générale
Montant agréé par le CNC : 4,43 millions d’euros

Sofica Crédit Mutuel – CIC : Cofinova 17

Distributeurs : Crédit Mutuel, CIC, Banque Transatlantique, Invest Securities
Période de souscription du 18 octobre au 31 décembre 2019
Montant agréé par le CNC : 7,42 millions d’euros

Sofica BNP Paribas : Cinécap 4

Distributeur : BNP Paribas Banque Privée, UFF
Période de souscription du 17 octobre au 31 décembre 2019
Montant agréé par le CNC : 4,11 millions d’euros

Sofica Banques Populaires, Caisses d’Epargne : Cofimage 32

Distributeurs : Caisses d’Epargne, Banques Populaires
Période de souscription du 12 novembre au 27 décembre 2019
Montant agréé par le CNC : 4,07 millions d’euros

Sofica Bred Banque Populaire : Cineventure 6

Distributeurs : UFF, Tylia Invest
Période de souscription du 15 octobre au 31 décembre 2019
Montant agréé par le CNC : 4,33 millions d’euros

Sofica Banque Palatine : Palatine Etoile 18

Distributeur : Banque Palatine
Période de souscription du 16 octobre au 31 décembre 2019
Montant agréé par le CNC : 3,43 millions d’euros

Sofica AXA : Cinéaxe 2

Distributeur : AXA Banque
Période de souscription du 16 octobre au 31 décembre 2019
Montant agréé par le CNC : 3,43 millions d’euros

Sofica Cinémage 15

Distributeurs : UFF, Orange Bank, Invest Securities
Période de souscription du 17 octobre au 31 décembre 2019
Montant agréé par le CNC : 8,63 millions d’euros

Sofica Indéfilms 9

Distributeurs : UFF, Mes-placements.fr, Haussmann Patrimoine, MonFinancier
Période de souscription du 22 octobre au 31 décembre 2019
Montant agréé par le CNC : 7,62 millions d’euros

Sofica Manon 11

Distributeurs : Invest Securities, MonFinancier, Banque Populaire Grand Ouest
Période de souscription du 12 octobre au 31 décembre 2019
Montant agréé par le CNC : 2,9 millions d’euros

Sofica UFF 2019 : plus important distributeur de Sofica

Avec une enveloppe de 15,4 millions d’euros collectés en 2017 et de 14,7 millions d’euros en 2018, soit près de 25% de part de marché, l’UFF (Union Financière de France, groupe Aviva) est le plus important distributeur de parts de Sofica en France.

L’offre Sofica 2019 de l’UFF est la suivante  :

  • Cinémage 15
  • Cinéventure 6
  • Indéfilms 9
  • Cinécap 4

L’UFF avait déjà proposé 4 Sofica à ses clients en 2018 comme en 2017 :

  • Cinémage 14 (2018)
  • Cinécap 3 (2018)
  • Indéfilms 5 (2018)
  • Cineventure 5 (2018)
  • Cinémage 13 (2017)
  • Cinécap 2 (2017)
  • Indéfilms 7 (2017)
  • Cineventure 4 (2017)

Définition, fonctionnement : une Sofica, c’est quoi ?

Créées par la loi du 11 juillet 1985 et réformées en 2005, les Sofica constituent un fort levier de défiscalisation pour les contribuables avec une réduction d’impôt de 36% à 48% selon l’année de souscription. Cet avantage fiscal est prévu à l’article 199 unvicies du CGI (code général des impôts).

Pour un investissement minimum de 5.000 euros (ticket d’entrée) et un maximum de 18.000 euros par an, un contribuable devient actionnaire d’une ou plusieurs Sofica.

Sofica, un placement au rendement fabriqué par la réduction d’impôt

Un Sofica est un placement financier de diversification pour contribuables avertis, permettant de financer principalement le cinéma français indépendant, en particulier les premiers ou seconds films. La rentabilité d’un investissement en Sofica hors avantage fiscal est toujours négative, d’après l’historique de performances que nous avons reconstitué avec l’aide de 123sofica.com – Arobas Finance. C’est donc uniquement la défiscalisation qui permet d’espérer générer un rendement au terme.

La Sofica est aussi un placement plaisir pour cinéphiles permettant de financer des films à petit budget et d’être invité à des avant-premières.

Sofica 2019, Sofica 2018, Sofica 2017… un investissement millésimé

Chaque année, de nouvelles Sofica sont créées par des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel et/ou des opérateurs du secteur bancaire et financier, pour recueillir les souscriptions des contribuables d’octobre à décembre, en vue d’investir ces sommes l’année suivante.

Dans ce cadre, les Sofica font chaque année l’objet d’un double agrément : celui de la Direction générale des finances publiques (DGFiP) pour le compte du ministre chargé du budget et le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC).

Les Sofica sont donc un support de défiscalisation millésimé : leur nom et les projets de films qu’elles servent à financer sont différents chaque année.

Durée de détention d’une Sofica de 6 à 7 ans

En principe, le souscripteur est soumis à une durée de blocage des fonds investis pour une durée comprise entre 5 et 10 ans. Au terme, il récupère tout ou partie de son investissement au travers d’une distribution de l’actif net à l’issue de la cession par la Sofica de l’ensemble de son portefeuille (on parle de liquidation).

Une Sofica est créée pour une durée statutaire de 10 ans. Mais dans les faits, la plupart des Sofica font l’objet d’une liquidation ou bout de 6 ou 7 ans.

C’est donc la valeur correspondant aux droits cédés par la Sofica à la liquidation qui permet de réaliser ou non une bonne opération. L’investissement dans le cinéma et dans la production d’œuvres audiovisuelles étant risqué (aléas divers : concurrence d’un autre film, conditions météo empêchant le public de se rendre en salles, critiques…), le particulier récupère systématiquement une somme inférieure à sa mise lors de la liquidation de la Sofica. Mais il reste souvent gagnant grâce à l’avantage fiscal très élevé de ce placement, procuré l’année qui suit la souscription.

Sofica et fiscalité : réduction d’impôt, plafonnement des niches fiscales

Réduction d’impôt de 48% en 2020 pour un investissement en 2019

En échange de la prise de risque consentie, le souscripteur obtient une réduction d’impôt égale à 30% des montants investis, majorée à 36% ou 48% sous certaines conditions. En pratique, toutes les Sofica ouvertes à la souscription en 2019 bénéficient d’un taux de défiscalisation de 48%, comme en 2018 et 2017, contre 36% pour le millésime 2016.

L’investissement en Sofica est soumis deux types de plafonnements : un plafond spécifique propre au Sofica et le plafonnement des niches fiscales.

Plafond d’investissement dans les Sofica

L’investissement en Sofica est borné. La loi prévoit une double limite de 18.000 euros et à 25% du revenu net global. L’avantage fiscal se monte au maximum 8.640 euros pour un foyer fiscal dont le revenu net global est moins égal à 72.000 euros (18.000/0,25).

Exemple d’investissement en Sofica :

Un contribuable a souscrit en 2019 18 parts de la Sofica Cinémage 13 à 1000 euros chacune, soit un montant total de 18.000 euros, somme égale au plafond d’investissement. Dans ce cas, il bénéficiera d’une réduction d’impôt de 48% soit un avantage fiscal de 8.640 euros (48% de 18.000 euros).

Sofica et plafonnement global des niches fiscales

Outre la réduction d’impôt obtenue, une des plus puissantes du marché, le souscripteur de parts de Sofica bénéficie d’un autre atout : cet investissement n’est en effet pas inclus dans le plafonnement global des niches fiscales à 10.000 euros, qui régit notamment les dépenses liées à l’emploi d’un salarié à domicile, aux gardes d’enfant ou à un investissement locatif en Pinel. En cas de souscription de parts de Sofica, la limite pour le cumul des réductions d’impôt est portée à 18.000 euros par an (plafond commun à la défiscalisation Girardin outre-mer).

Une niche fiscale utile pour le financement des films français

Investir en Sofica, c’est investir utile. Depuis 1986, ces sociétés financent des productions cinématographiques audiovisuelles indépendantes, leur politique d’investissement étant orientée par le Centre national du cinéma et de l’image animée. Le CNC fait signer à chacune des Sofica une charte professionnelle pour soutenir la production à risque. Ainsi, les Sofica doivent limiter leur part d’investissements adossés (voir ci-dessous) à 50%, ou à 4 millions d’euros. De même, elles ont pour obligation d’investir en partie dans des films dont le devis est inférieur à 8 millions d’euros, dans des premiers et deuxièmes films ainsi que dans le cinéma d’animation et les œuvres audiovisuelles.

Chaque année, les Sofica permettent de financer plus d’une centaine de productions, principalement des œuvres indépendantes en mal de financement. Les caractéristiques de ces sociétés ont poussé le Comité d’évaluation des dépenses fiscales et des niches sociales de l’Inspection générale des finances (IGF) à leur attribuer la note maximale de 3 sur 3 dans un rapport sur les niches fiscales daté d’août 2011. Conclusion similaire pour la Cour des comptes dans son rapport sur « Les soutiens à la production cinématographique et audiovisuelle » d’avril 2014, qui met en avant la maîtrise du coût fiscal des Sofica et l’utilité de leurs investissements, qui ne représentaient pourtant que 4% des financements des films français en 2012.

Rendement d’une Sofica : retour sur investissement limité

Le rendement n’est pas toujours au rendez-vous pour un souscripteur de Sofica, loin de là. Les performances des Sofica liquidées à ce jour sont très variables, toujours négatives sur la base de notre palmarès hors avantage fiscal à la souscription, depuis que le dispositif a pris la forme d’une réduction d’impôt (en 2006). Avantage fiscal inclus, les performances oscillent pour la plupart entre 4% et 6,5% par an sur 5 ans. Une part d’entre elles a cependant abouti à des pertes. Alors, avant de se lancer, mieux vaut peser le pour et le contre.

Une certaine part de risque

Au même titre qu’un investissement dans le capital d’une PME, la souscription de parts de Sofica expose le contribuable à un risque de perte en capital, ce dernier n’étant pas garanti. En 2011, sur les 93 films financés par les Sofica et sortis dans les salles obscures, 74 ont attiré moins de 500.000 spectateurs, dont 28 qui ont réalisé moins de 50.000 entrées. Les déceptions et les échecs sont donc légion, malgré la sélection effectuée par les comités d’investissements des diverses Sofica. Même constat pour la télévision, qui diffuse de moins en moins de films français sur les grandes chaînes hertziennes.

Malgré la montée en puissance de la vidéo à la demande, les mauvaises opérations sont plus nombreuses que les succès, si bien que la valeur d’une part de Sofica au terme de l’engagement de conservation des parts est toujours inférieure à l’investissement initial. Autrement dit, sans avantage fiscal, il n’y a aucun retour sur investissement.

Durée de détention d’au moins 5 ans

L’investissement en Sofica requiert un blocage des parts souscrites pendants au moins cinq années (durée de conservation minimum), et jusqu’à la liquidation de la société consécutive à la revente de ses droits. Ce placement présente donc une absence de liquidité pour le particulier. De plus, il n’existe pas de marché secondaire organisé des parts.

Réduction d’impôt : taux de défiscalisation fixé par la loi

Fixé par la loi, l’avantage fiscal maximal pour la souscription de parts de Sofica a changé dans le temps. Il est passé de 48% pour la collecte de 2010 qui octroie une réduction d’impôt en 2011, à 43% pour les souscriptions de 2011 (réduction d’impôt 2012) et 36% depuis jusqu’aux souscriptions 2016.

Cette diminution du taux de défiscalisation a eu un impact sur le rendement global de l’investissement en Sofica et sur leurs investissements. En effet, l’investissement en Sofica ne saurait exister sans avantage fiscal, ce dernier finançant la prise de risques des sociétés de gestion. Les Sofica ont donc décidé de limiter leur exposition et leur prise de risques, au détriment des perspectives de profit.

La donne a cependant changé avec la remontée du taux de défiscalisation maximum à 48% depuis 2017 (investissements en 2018), un paramètre toujours en vigueur pour les souscriptions en 2019.

Une espérance de gain rognée

Conséquence induite de la baisse de l’avantage fiscal à 36% des sommes investies qui a couru de 2012 à 2016, les Sofica ont cherché pour une large part à couvrir leurs investissements. Pour cela, elles utilisent la méthode de l’adossement, qui leur permet de signer un contrat avec un intermédiaire, ce dernier s’engageant à racheter les droits à leur valeur d’acquisition lors de la liquidation de la société. Cette part d’investissements adossés, limitée à 50%, représente autant de fonds qui ne rapportent rien. D’où la demande insistante des gérants de Sofica de relever l’avantage fiscal à 40% minimum pour favoriser la prise de risques… et de meilleurs rendements potentiels. Un vœu qui a été exaucé par le législateur depuis la campagne de collecte 2017 au travers du relèvement du taux de défiscalisation à 48%.

71% des investissements des Sofica 2019 devraient être non adossés, donc à risques (sans engagement de rachat à un prix fixé à l’avance).

Investir en Sofica : l’avis d’un professionnel

Toutsurmesfinances.com a recueilli l’avis d’Anaïs Ursella, responsable du développement produits à l’UFF, 1er distributeur de Sofica en France.

« Avec un taux de réduction d’impôts porté à 48% et un plafonnement spécifique de 8.000 euros qui vient s’ajouter au plafond global des niches fiscales de 10.000 euros, la Sofica fait partie des meilleurs outils pour réduire ses impôts. Pour autant, en matière de défiscalisation, le maître-mot reste diversification, car il ne faut pas oublier que la SOFICA présente un risque de perte en capital et que l’essentiel de la performance vient de la réduction d’impôt.

Notre conseil : coupler la souscription Sofica avec une autre solution de diversification. »

Palmarès des Sofica : historique des performances à la liquidation

Nous avons établi un palmarès des Sofica classées par millésimes pour déterminer le retour sur investissement pour le souscripteur. Nous avons retenu les Sofica éligibles à une réduction d’impôt selon la législation en vigueur depuis 2006 (il s’agissait auparavant d’une déduction fiscale).

Remarques : performance globale = remboursement au souscripteur majoré de la réduction d’impôt ; n.d. = donnée non disponible

Palmarès historique des Sofica
rendement brut et retour sur investissement avantage fiscal inclus
Nom
de la Sofica
Société de gestion / fondateurDate liquidationRéduction d'impôtRendement brutPerformance globaleDate
visa AMF
Cineaxe 248%15 octobre 2019
Cofimage 32Natixis - BPCE48%15 octobre 2019
SG Image 19Bellini Partners (A Plus Finance)48%15 octobre 2019
Palatine Etoile 19Cine Nomine - Banque Palatine48% 8 octobre 2019
La Banque Postale Image 14La Banque Postale48%n.d.
Sofitvcine 8Média Finance Partners pour Amundi PEF48% 8 octobre 2019
Idéfilms 9Indefilms Gestion48% 8 octobre 2019
Cinécap 448% 8 octobre 2019
Cinéventure 6OCP Finance / Le Pacte48%
Cinémage 15Cinémage48% 8 octobre 2019
Cofinova 1748% 8 octobre 2019
La Banque Postale Image 13La Banque Postale48%31 octobre 2018
Cofimage 31Natixis - BPCE48%31 octobre 2018
Sofitvcine 7Média Finance Partners pour Amundi PEF48%25 octobre 2018
SG Image 2018Bellini Partners (A Plus Finance)48%25 octobre 2018
Palatine Etoile 18Cine Nomine - Banque Palatine48%25 octobre 2018
Manon 10Mars Films & Lucy Finance48%25 octobre 2018
Idéfilms 8Indefilms Gestion48%25 octobre 2018
Cofinova 1648%25 octobre 2018
Cinéventure 5OCP Finance / Le Pacte48%25 octobre 2018
Cinémage 14Cinémage48%25 octobre 2018
Cinécap 348%25 octobre 2018
Cineaxe48%25 octobre 2018
Cofimage 30Natixis - BPCE48%23 octobre 2017
Cofinova 15CM-CIC, Banque Rotschild Martin Maurel48%23 octobre 2017
La Banque Postale Image 12La Banque Postale48%20 octobre 2017
Palatine Etoile 16Cine Nomine - Banque Palatine48%20 octobre 2017
Sofitvcine 6Média Finance Partners pour Amundi PEF48%20 octobre 2017
Manon 9Mars Films & Lucy Finance48%20 octobre 2017
Cinémage 13Cinémage48%20 octobre 2017
Cinéventure 4OCP Finance / Le Pacte48%23 octobre 2017
Idéfilms 7Indefilms Gestion48%20 octobre 2017
Cinécap 2Cinécapital - BNP Paribas48%23 octobre 2017
SG Image 2017Bellini Partners (A Plus Finance)48%20 octobre 2017
Cinémage 12Cinémage36%30 septembre 2016
Manon 8Mars Films & Lucy Finance36%30 septembre 2016
CinécapCinécapital - BNP Paribas36%30 septembre 2016
Cinéventure 3OCP Finance / Le Pacte36%30 septembre 2016
A Plus Image 8A Plus Management36%30 septembre 2016
Sofitvcine 5Média Finance Partners pour Amundi PEF36%30 septembre 2016
Indéfilms 6Indefilms Gestion36%30 septembre 2016
Cinémage 11Cinémage36%6 octobre 2015
Cinéventure 2OCP Finance / Le Pacte36%2 octobre 2015
A Plus Image 7A Plus Management36%2 octobre 2015
Cofimage 28Natixis - BPCE36%6 octobre 2015
Cofinova 13Cofinova36%6 octobre 2015
Indéfilms 5Indefilms Gestion36%2 octobre 2015
La Banque Postale Image 10Mars Films & Lucy Finance36%8 octobre 2015
Manon 7Mars Films & Lucy Finance36%2 octobre 2015
Soficinéma 13Soficinema36%8 octobre 2015
Sofitvciné 4Média Finance Partners36%2 octobre 2015
Manon 6Mars Films & Lucy Finance36%8 octobre 2014
Cinémage 10Cinémage36%8 octobre 2014
B Média 2014Backup Film36%8 octobre 2014
SofitvCine 3Média Finance Partners36%10 octobre 2014
Indefilms 4Indefilms Gestion36%8 octobre 2014
A Plus Image 6A Plus Management36%23 octobre 2014
Cofinova 12CIC - Crédit Mutuel Martin Maurel36%8 octobre 2014
La Banque Postale Image 9La Poste36%14 octobre 2014
Palatine Etoile 13Banque Palatine36%14 octobre 2014
Soficinema 12Soficinema36%14 octobre 2014
CinéventureOCP Finance / Le Pacte36%14 octobre 2014
Manon 5Mars Films & Lucy Finance36%22 octobre 2013
Cinémage 9Cinémage36%22 octobre 2013
B Média 2013Backup Film36%22 octobre 2013
SofitvCine 2Média Finance Partners31/12/201836%-51,84%-15,84%22 octobre 2013
A Plus Image 5A Plus Management28/09/201836%-65%-29%22 octobre 2013
Indefilms 3Indefilms Gestion28/09/201836%-64%-28%22 octobre 2013
Cofinova 11CIC - Crédit Mutuel Martin Maurel28/09/201836%-71%-35%22 octobre 2013
La Banque Postale Image 8La Poste28/09/201836%-61%-25%22 octobre 2013
Palatine Etoile 12Banque Palatine28/09/201836%-60%-24%22 octobre 2013
Soficinema 11Soficinema36%22 octobre 2013
B Média 2012Backup Film31/12/201736%-31,05%4,95%16 octobre 2012
Cinémage 8Cinémage04/04/201936%-36,6%-0,6%16 octobre 2012
Entrepreneurs Du Cinéma et de l'Audiovisuel (EDCA)Entrepreneur Venture28/09/201836%-75%-39%24 octobre 2012
Indefilms 2Indefilms Gestion26/11/201836%-32,56%3,44%16 octobre 2012
Manon 4Mars Films & Lucy Finance15/10/201936%-40%-4%16 octobre 2012
SofiTVCineMédia Finance Partners31/12/201836%-41,17%-5,17%18 octobre 2012
La Banque Postale Image 7La Poste36%16 octobre 2012
Cofinova 10Banque Martin Maurel36%16 octobre 2012
Soficinema 10Soficinema36%5 novembre 2012
Palatine Etoile 11Banque Palatine36%16 octobre 2012
Cofimage 25Natixis - BPCE36%7 novembre 2012
A Plus Image 4A Plus Management43%14 octobre 2011
Manon 3Mars Films & Lucy Finance43%14 octobre 2011
B Média Export 2011Backup Film43%14 octobre 2011
B Média Kids 2011Backup Film43%14 octobre 2011
Cinémage 7Cinémage43%14 octobre 2011
Indefilms 1Indefilms Gestion43%18 octobre 2011
Cofinova 9Banque Martin Maurel43%14 octobre 2011
Soficinema 9Soficinema43%18 octobre 2011
Palatine Etoile 10Banque Palatine43%14 octobre 2011
La Banque Postale Image 6La Poste43%14 octobre 2011
Hoche ImagesCinecapital pour Banque Neuflize OBC43%14 octobre 2011
Cofimage 24Natixis - BPCE43%26 octobre 2011
Cofinova 8Banque Martin Maurel15/06/201748%n.d.n.d.22 octobre 2010
Soficinema 8Soficinema48%22 octobre 2010
Cofimage 23Natixis - BPCE48%2 décembre 2010
Palatine Etoile 9 (ex-Uni Etoile 9)Banque Palatine16/03/201748%n.d.n.d.22 octobre 2010
La Banque Postale Image 5La Poste48%22 octobre 2010
Cofanim 4Backup Film31/10/201648%-46%2%22 octobre 2010
Cinémage 6Cinémage21/04/201748%n.d.n.d.22 octobre 2010
A Plus Image 3A Plus Management31/12/201548%-44%4%22 octobre 2010
Manon 2Mars Films & Lucy Finance28/04/201748%-36,99%11,01%22 octobre 2010
Hoche Artois ImagesCinecapital pour Banque Neuflize OBC31/12/201448%22 octobre 2010
A Plus Image 2A Plus Management31/10/201648%-44,70%3,30%15 octobre 2009
Cinémage 5Cinémage15/03/201648%-43%5%15 octobre 2009
Cofanim 3Backup Film10/07/201548%-40%8%15 octobre 2009
Coficup 5Backup Film31/10/201548%-44,37%3,63%15 octobre 2009
Manon 1Mars Films & Lucy Finance30/09/201548%-26%22%15 octobre 2009
Palatine Etoile 8 (ex-Uni Etoile 8)Banque Palatine02/12/201548%-28,76%19,24%15 octobre 2009
La Banque Postale Image 4La Poste48%n.d.n.d.15 octobre 2009
Cofinova 7CIC - Crédit Mutuel Martin Maurel26/10/201648%n.d.n.d.15 octobre 2009
Cofimage 22Natixis - BPCE28/08/201748%n.d.n.d.19 octobre 2009
Soficinema 7Soficinema48%19 octobre 2009
Banque Populaire Images 11Banque Populaire10/02/201748%n.d.n.d.22 octobre 2009
A Plus ImageA Plus Management31/10/201648%-47,85%0,15%19 novembre 2008
Cinémage 4Cinémage26/02/201548%-30,25%17,75%18 novembre 2008
Cofanim 2Backup Film20/04/201548%-36,80%11,20%18 novembre 2008
Coficup 4Backup Film31/12/201448%-21,10%26,90%18 novembre 2008
Cofinova 6CIC - Crédit Mutuel Martin Maurel10/12/201548%-30,57%17,43%19 novembre 2008
Soficinema 6Soficinema08/10/201248%0%48%19 novembre 2008
Uni Etoile 7Banque Palatine30/06/201448%-28,21%19,79%19 novembre 2008
Banque Populaire Images 10Banque Populaire19/12/201448%-33,10%14,90%24 novembre 2008
La Banque Postale Image 3La Poste12/06/201548%n.d.n.d.18 novembre 2008
Cinémage 3Cinémage29/03/201448%-29,30%18,70%4 décembre 2007
Cofanim 1Backup Film31/03/201548%-30%18%4 décembre 2007
Coficup 3Backup Film31/12/201548%-51,20%-3,20%4 décembre 2007
Carrimages 5Groupe Carrere04/12/200748%n.d.n.d.4 décembre 2007
Banque Populaire Images 9Banque Populaire07/03/201448%-24,83%23,17%4 décembre 2007
Cofinova 5CIC - Crédit Mutuel, Banque Martin Maurel31/08/201448%-37%11%4 décembre 2007
Cofimage 20Natixis - BPCE11/02/201448%n.d.n.d.4 décembre 2007
La Banque Postale Image 2La Poste26/06/201448%-40%-4%4 décembre 2007
Soficinema 5Soficinema08/10/201248%-58,77%-10,77%4 décembre 2007
Uni Etoile 6Banque Palatine30/09/201348%-32,48%15,52%4 décembre 2007
Carrimages 4Groupe Carrere04/12/200648%n.d.n.d.20 novembre 2006
Cinémage 2Cinémage18/09/201348%-37,70%10,30%15 novembre 2006
Coficup 2Backup Film09/08/201348%-30,80%17,20%20 novembre 2006
Banque Populaire Images 8Banque Populaire13/12/201348%-19,51%28,49%20 novembre 2006
Cofinova 4CIC - Crédit Mutuel, Banque Martin Maurel24/09/201348%-38%10%20 novembre 2006
La Banque Postale ImageLa Poste05/12/201348%-58%-22%20 novembre 2006
Soficinema 4Cinécapital08/10/201248%-45,60%2,40%21 novembre 2006
Uni Etoile 5Banque Palatine09/09/201348%-26,90%21,10%20 novembre 2006
Sources : 123Sofica edité par Arobas Finance, AMF, BALO, sociétés, Toutsurmesfinances.com

 

Les Sofica en chiffres et statistiques

  • Réduction d’impôt pour une souscription en 2019 : 48%
  • Nombre de Sofica agréées en 2019 : 12
  • Collecte 2017 : 63,07 millions d’euros sur une enveloppe de 63,07 millions d’euros (Statistiques AMF, données sur la collecte 2018 non disponibles)
  • Nombre de bénéficiaires en 2018 : 7.466 foyers fiscaux (Source annexes PLF 2020) contre 6.786 en 2017, pour un montant moyen d’environ 8500 euros investis

Pour en savoir plus sur les Sofica
Sofica : « En 2014, l’investisseur prend moins de risques qu’en 2008 »
Défiscalisation en Sofica : « Il faut avoir envie de financer le cinéma »
Défiscalisation : « La vocation des Sofica est d’investir à risque dans les films »