Retraite à 55 ans en vue pour les bûcherons

Par Jean-Philippe Dubosc
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Certains bûcherons pourront à l’avenir partir à la retraite dès 55 ans. La loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt publiée le 14 octobre 2014 au Journal Officiel prévoit cette possibilité. « Compte tenu de la spécificité du travail en forêt », l’article 36 instaure que les partenaires sociaux négocient « dans un délai d’un an suivant la publication de la présente loi » un accord collectif prévoyant les modalités selon lesquelles les salariés du régime forestier bénéficient, à partir de 55 ans, d’une « allocation de cessation anticipée d’activité ».

Par ailleurs, le texte étend la retraite anticipée pour pénibilité aux salariés agricoles et aux non-salariés agricoles (chefs d’exploitation, conjoints collaborateurs, aidants familiaux) affiliés au régime local d’assurance accidents agricole du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle. Instauré par la réforme des retraites de 2010, ce dispositif permet aux assurés présentant une incapacité permanente d’au moins 20% (ou d’au moins 10% après aval d’une commission médiale) consécutive à un accident de travail ou une maladie professionnelle de partir à la retraite à 60 ans.

ARTICLES CONNEXES
Menu