Retraite additionnelle des fonctionnaires : 256 euros en moyenne en 2012

Par Jean-Philippe Dubosc
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Les fonctionnaires ne doivent pas trop compter sur leur retraite additionnelle pour financer leurs vieux jours. Le montant moyen de la rente perçue au titre de la retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP) s’est élevé à 256 euros bruts sur… l’année, selon le rapport annuel 2012 de l’ERAFP, l’établissement gestionnaire de la RAFP. Il est vrai que ce régime par points, réservé aux agents publics d’Etat, territoriaux et hospitaliers, n’est entré en vigueur qu’en 2005.

Seules 1.247 rentes annuelles de la RAFP ont été servies en 2010, 4.087 en 2011 et 8.994 en 2012. Les rentes versées ne représentent qu’un 100ème des prestations en capital (220 millions d’euros, contre 2,30 millions d’euros pour les rentes). Pour bénéficier d’une rente au titre de la RAFP, le fonctionnaire doit avoir accumulé au moins 5.125 points.

Preuve de la montée en charge du régime, le nombre de prestations en capital baisse, passant de 238.474 en 2011 à 188.245 en 2012. Compte tenu du report de l’âge légal de départ de 60 à 62 ans, instauré par la réforme des retraites de 2010, le nombre total de liquidations a chuté de 14% l’an passé.

Pour rappel, la RAFP est financée par des cotisations prélevées sur les primes, les heures supplémentaires, les indemnités ou les avantages en nature dans la limite de 20% du traitement indiciaire brut perçu par le fonctionnaire. L’objectif de cette retraite additionnelle est de compenser le mode de calcul des pensions de la fonction publique basé sur les 6 derniers mois de traitement et qui ne prend pas en compte les primes et autres avantages.

 

A lire aussi :

Réforme des retraites : ce qui va changer pour les fonctionnaires

ARTICLES CONNEXES
Menu