Le Bon Coin, PAP, Se loger… comment bien rédiger son annonce immobilière


Sur les plates-formes de vente entre particuliers (Le Bon Coin, PAP, Se loger...), votre annonce doit ressortir le plus possible pour attirer les acheteurs. Mais pas question pour autant d'improviser ou de raconter n'importe quoi... Les clés pour bien rédiger une annonce immobilière.

Les clés d'une annonce immobilière réussie

 

• Les indispensables

Pour être efficace, votre annonce immobilière doit être complète : localisation, type de logement, surface (logement et terrain), nombre de pièces avec leur description, prix ou loyer, coordonnées afin de vous joindre… autant d’indispensables à ne pas oublier.

• Les photos

Une règle simple à retenir : les annonces avec photos se vendent mieux que celles qui n’en proposent pas. Bien souvent, elles attirent l’œil du visiteur en lui permettant d’avoir une première impression sur le logement.

Rangez votre logement, essayez de le mettre en scène et privilégiez les photos ensoleillées afin que le visiteur puisse se projeter (à l’exemple des techniques de Home Staging).

• Valoriser avec raison

L’intérêt de l’annonce est de mettre en valeur le bien et ses atouts : son exposition, la vue, une belle terrasse, un grand jardin… N’oubliez pas de préciser certains éléments déterminants selon le type de bien : si vous vendez une maison familiale, précisez par exemple la proximité d’une école, d’un collège…

Mais attention à ne pas survendre le logement, au risque de cumuler les visiteurs déçus. Les descriptions données doivent intéresser le lecteur mais pas le tromper.

• Le prix juste

Les visiteurs des sites d’annonces immobilières ne manqueront pas de s’attarder sur le prix proposé. Une estimation au-dessus du marché en détournera plus d’un, d’autant que les acheteurs sont en général bien informés.

Plusieurs options s’offrent à vous : faire estimer votre bien gratuitement par un ou plusieurs agents immobiliers (cela ne vous oblige pas à signer un mandat), utiliser les cartes de prix des logements au mètre carré disponibles sur le web (meilleursagents.com, efficity.com, etc.), comparer avec les autres annonces pour des logements similaires ou encore utiliser le service de l’administration fiscale Patrim Usagers, mis en service début 2014. Ce dernier n’est cependant qu’un outil de comparaison, pas d’estimation précise.

• La communication

Postez votre annonce sur plusieurs sites (leboncoin.fr, pap.fr, seloger.com…) et soyez cohérent. Si vous modifiez votre annonce sur une plateforme, appliquez les changements sur les autres sites afin de diffuser un message clair. Chaque semaine, n’hésitez pas à réactualiser votre annonce afin qu’elle remonte dans les résultats de recherche.

N’hésitez pas à imprimer votre annonce pour la glisser dans les boîtes aux lettres voisines. En moyenne, 30% des transactions sont conclues avec des acquéreurs de proximité.

• A éviter

Derniers conseils pour la route : les annonces incomplètes, écrites dans un Français suspect, mal présentées… rebutent les visiteurs. Soyez complet dans vos descriptions et facilitez la lecture avec des paragraphes.