Retraite complémentaire, une pension différente de la retraite de base


Tout le monde ne le sait pas, mais les retraites complémentaires du privé, versées par l'Agirc et l'Arrco, sont calculées selon des paramètres très différents de ceux retenus par l'assurance vieillesse. Décryptage du calcul d'une pension de retraite complémentaire d'un cadre ou salarié du privé.  

femme-sourire-fotolia

Il y a retraite et retraite. Les salariés et cadres du privé touchent une retraite complémentaire servie par l’Agirc (cadres) ou l’Arrco (tous salariés), en plus de la pension de base versée par l’assurance vieillesse. Deux pensions aux calculs et versements distincts. Explications.

– Des points plutôt que des trimestres

Première différence fondamentale, les actifs ne cotisent pas de la même manière entre la pension de base et la retraite complémentaire. Dans le régime général des salariés, les cotisations sont calculées par trimestres et annuités : il faut atteindre un certain nombre de trimestres, variable selon l’année de naissance, pour obtenir une pension à taux plein.

Les pensions des régimes Agirc et Arrco sont quant à elles calculées sur la base de points, accumulés par les actifs au fil de leurs cotisations. Plus précisément, le nombre de points est obtenu en multipliant l’assiette de cotisations (salaires, indemnités) par le taux d’acquisition des points et en divisant le tout par le prix d’achat du point.

Jusqu’au 1er avril 2015, les prix d’achat des points Arrco et Agirc sont fixés respectivement à 15,2589 et 5,3075 euros.

Important : Pour faciliter vos démarches de départ en retraite, veillez à bien conserver vos relevés de points.

– Deux formules de calcul distinctes

De fait, le calcul des pensions est très différent entre la retraite de base et les pensions complémentaires. Dans le régime général, une formule de calcul est utilisée pour déterminé le montant versé, à savoir :

Salaire annuel moyen x Taux de la pension (50% maximum) x (Durée de cotisation/Durée de cotisation exigée pour obtenir une pension à taux plein)

Dans ce scénario (retraite du privé), le salaire moyen annuel est calculé sur la base des 25 meilleures années de carrière.

Dans les régimes Agirc et Arrco, le total des points obtenu en fin de carrière, au moment de la liquidation des droits, est multiplié par la valeur de ceux-ci au moment du départ en retraite.

Jusqu’au 1er avril 2015, le point de service Arrco vaut 1,2513 euro. Le point de service Agirc est fixé quant à lui à 0,4352 euro.

– Des pensions versées chaque mois

En revanche, retraites de base et complémentaires présentent désormais un point commun : elles sont toutes deux versées chaque mois aux retraités. Les pensions Agirc et Arrco étaient distribuées chaque trimestre jusqu’à la fin de l’année 2013.

Néanmoins, les versements ne sont pas effectués exactement aux mêmes dates. Les retraites complémentaires sont touchées dans les tout premiers jours du mois (du 1er au 4 en 2015). Les pensions de base sont quant à elles versées trois à huit jours après (le 10 du mois au plus tard en 2015). Pour en savoir plus, ne manquez pas le calendrier 2015 des versements de pensions de retraite

A lire également
Retraite complémentaire : les négociations en 5 questions-réponses