5 astuces pour sa recherche d’appartement en location

Partagez

Souvent perçue comme un parcours du combattant, la recherche d'un logement en location peut être facilitée avec quelques astuces. Voici 5 conseils pour trouver rapidement un pied à terre où poser ses cartons.

5 astuces pour trouver un appartement rapidement.

 

1. Ecumer les sites internet

Rien ne sert aujourd'hui d'arpenter les rues et d'entrer dans chaque agence immobilière. En effet, les agences mettent les biens qu'elles ont en location directement sur des sites de petites annonces réservés ou non aux professionnels. Et même si vous laissez vos coordonnées, il est très peu probable qu'elles vous recontactent. Les demandes affluant, les agences n'ont pas le temps de rappeler les candidats à la location un par un.

Une fois ce constat établi, que faire ? Ecumer les sites internet. C'est un passage obligé, il faut passer plusieurs heures à chercher sur la toile le logement de ses rêves. Rendez-vous sur les sites réservés aux professionnels comme Seloger.com, Logic-immo.com ou encore Explorimmo.com mais également sur les sites de particuliers à particuliers comme Leboncoin.fr ou pap.fr.

Il peut également être judicieux de contacter directement le propriétaire du logement via un de ces sites internet si ces coordonnées figurent sur l'annonce. Cela évite les intermédiaires et permet ainsi non seulement d'être peut-être le plus rapide sur le coup mais également d'obtenir un loyer en deçà du prix affiché sur le site. Parfois, il suffit d'un peu de négociation avec le propriétaire en direct pour baisser de quelques euros le loyer.

Bon plan : pour être certain d'être le premier sur le coup, il ne faut pas hésiter à créer une alerte email sur les sites évoqués. Le futur locataire y entre ses critères et dès qu'une annonce correspondant à ses souhaits est publiée, il reçoit une alerte. Autre réflexe à avoir pour ne pas passer à côté d'une bonne occasion : télécharger l'application des sites d'annonces. Là encore, dès qu'un bien avec les critères renseignés est diffusé, le propriétaire du smartphone reçoit une alerte.


2. Le bouche à oreille version 2.0

Cette technique a toujours fait ses preuves mais grâce aux réseaux sociaux son action a été amplifiée. Pour toucher le plus de personnes susceptibles de vous aider, en plus d'en parler autour de soi (proches, commerçants du quartier, ...), il est aujourd'hui judicieux de faire tourner l'information sur Facebook et Twitter. Sur votre « mur » (Facebook), écrivez que vous cherchez un appartement en indiquant quelques critères essentiels (surface, localisation, prix maximum, ...). Sur Twitter, l'opération est plus délicate avec 140 caractères mais pas impossible ! Vos contacts seront alors prévenus et pourront vous avertir s'ils entendent parler de quelque chose.

Bon plan : sur Facebook, de nombreux groupes dédiés à la recherche d'appartement se sont formés. Une fois ajouté par un des membres de ce réseau fermé, le candidat à la location a accès à un monde d'annonces en tout genre (colocation, location, ...). Et généralement, c'est de particulier à particulier, donc pas de frais d'agence à prévoir.


3. Insister et être proactif

Lorsque le futur locataire a repéré un logement qui lui convient, le plus dur commence : il faut téléphoner au plus vite et sans relâche à l'agence en charge du bien ou au propriétaire pour obtenir un créneau horaire afin de le visiter. Ils ne répondent pas ? Il faut réessayer ! Même si vous laissez vos coordonnées, rappelez régulièrement, n'attendez pas que l'agence ou le propriétaire revienne vers vous. Ils ont sûrement beaucoup de demandes et ne vous recontacteront peut-être pas. Par ailleurs, cela montre également votre motivation.

Parallèlement, il est judicieux d'envoyer un email et un SMS afin de multiplier ses chances d'obtenir une réponse. Si cette première étape est passée, il faut également prévoir du temps pour les visites, dont les horaires sont souvent imposés et en pleine journée.

Bon plan : avant de demander un rendez-vous pour une visite, mieux vaut poser quelques questions pour être certain que le logement a tous les critères « obligatoires » recherchés. Cela peut éviter des déplacements inutiles.


4. Préparer une liste avec ses questions

Avant la visite, préparer en amont ses questions permet d'être certain de n'avoir rien omis et de gagner un temps précieux. Surtout, cela évite les mauvaises surprises par la suite s'il s'avère que le logement vous revient. En plus des critères essentiels à ses yeux, le candidat à la location ne doit pas négliger certains points : par exemple, que comprennent précisément les charges (chauffage, eau chaude et froide, communes, ...), à combien s'élèvent les impôts locaux (taxe d'habitation, taxe d'ordures ménagères) ou encore à combien se monte en moyenne la facture d'électricité, qui n'est jamais comprise dans les charges.

5. Optimiser son dossier

Avoir un bon dossier c'est bien, le préparer avant la visite c'est encore mieux. En effet, arriver sur place et être prêt à fournir toutes les pièces nécessaires à l'agent immobilier ou au propriétaire est un bon point. Cela leur évite de revenir vers vous et montre également un certain sens de l'organisation et du sérieux. Les pièces justificatives à joindre au dossier de candidature sont les suivantes : sa pièce d'identité, ses 3 dernières fiches de paie, ses 3 dernières quittances de loyer, son contrat de travail, son relevé d'identité bancaire (RIB), son avis d'imposition ainsi que les pièces d'identité des garants, leur RIB, leurs 3 dernières fiches de paie respectives, leur contrat de travail, leur avis d'imposition et de taxe foncière s'ils sont propriétaires ou les 3 dernières quittances de loyer s'ils sont locataires.

Bon plan : mieux vaut également avoir une version numérique de son dossier, certaines agences immobilières ou propriétaires ne demandent ces justificatifs qu'au format dématérialisé, voire les deux.


Enfin, un sourire et de la bonne humeur peuvent également faire pencher la balance en votre faveur !



 

les articles les plus lus

1. APL étudiant 2017 : conditions, simulation et demande
2. Droits de mutation à titre onéreux 2017 : taux par département, calcul
3. Location : comment réduire le délai de son préavis ?
4. Echange de maison, d’appartement : vacances, longue durée, HLM

Réseaux Sociaux