Achat : la surface habitable varie avec les enfants et l’âge


Une étude du courtier en crédit immobilier Meilleurtaux.com s'attarde sur la surface habitable des logements achetés par les Français. L'arrivée des enfants et l'âge des acquéreurs les poussent à adapter leur habitat.  

immo-neuf-plan

 

Les Français propriétaires ont-ils le luxe de l’espace ? Si l’on en croit l’étude* du courtier en crédit immobilier Meilleurtaux.com présentée mardi 8 avril 2014, la surface habitable moyenne achetée en 2013 s’établit à 94 mètres carrés (m²) pour 2,3 personnes. Soit un peu plus de 40 m² par habitant. Mais derrière cette moyenne se cachent des disparités importantes.

 

Un enfant = 10 mètres carrés de plus

Sans surprise, les acheteurs de maisons correspondent davantage à des familles avec enfants (2,7 personnes et 114 m²) que ceux qui se portent sur des appartements (1,9 personne et 67 m²). « La donnée essentielle pour déterminer la surface, c’est la taille du foyer », appuie Hervé Hatt, directeur général de Meilleurtaux.com. En moyenne, dans la France entière, une personne seule achète ainsi 70 m². En présence d’un couple sans enfant, ce nombre bondit à 95 m².

 

A l’arrivée d’enfants dans le foyer, la taille du logement augmente à peu près proportionnellement au nombre d’enfants supplémentaires. Un couple avec un enfant achète ainsi 105 m², soit 10 m² supplémentaires par rapport à un couple sans enfant. A partir de deux enfants, la moyenne se situe à 116 m². Pour un foyer de 5 personnes, elle se fixe à 125 m². Autrement dit, un enfant de plus dans une famille équivaut environ à 10 m² supplémentaires dans le logement.

 

La présence d’enfants influence également la localisation du logement, en particulier en Ile-de-France. 7 naissances sur 10 à Paris correspondent à l’arrivée du premier enfant, selon les données de l’Insee. Une proportion qui tombe à 5 sur 10 en Ile-de-France. « Au deuxième enfant, on quitte la capitale », confirme Hervé Hatt. Un phénomène lié sans nul doute aux prix très élevés de l’immobilier parisien

 

La surface augmente avec l’âge avant de redescendre

Autre paramètre qui détermine la taille du logement et corrélé à l’évolution familiale : l’âge des acquéreurs. Avant 30 ans, le logement moyen acheté par les Français fait 85 m². Soit 15 m² de moins que les biens acquis par les 30 – 45 ans. Passé 45 ans en revanche, la surface moyenne diminue légèrement (95 m²). En termes d’espace disponible par personne, la logique n’est pas la même : les moins de 30 ans bénéficient de 50 m² par habitant, nombre qui recule à 45 m² entre 30 et 45 ans avant de remonter à 53 m² après 45 ans, lorsque les enfants commencent à quitter le foyer familial. « On commence avec de l’espace, en milieu de vie on arrive à composer avec moins de surface par personne avant de retrouver un peu de luxe de l’espace quand l’âge commence à avancer », détaille Hervé Hatt.

 

Logiquement, le budget alloué à l’achat immobilier suit des tendances similaires. Il passe en moyenne de 181.000 euros pour les moins de 30 ans à 239.000 euros pour les 30 – 45 ans avant de redescendre légèrement à 234.000 euros au-delà. Toutefois, les plus de 45 ans achètent davantage par personne, avec un budget personnel de 129.000 euros, contre 108.000 euros pour les autres catégories d’âge. Signe que les plus âgés, libérés progressivement des contraintes familiales mais dotés d’une capacité d’achat restée forte, savent se faire plaisir.

 

*Etude basée sur les dossiers financés par Meilleurtaux.com en 2013, soit environ 25.000 achats.