Futurs propriétaires : les contours du logement idéal


Des prix attractifs pour un bien dans l'ancien, une meilleure qualité de vie pour une maison, un entretien moins lourd pour un appartement... Tels sont les critères de choix des futurs acheteurs, selon la 6ème édition de l'enquête PAP sur l'habitat.

immeuble ancien paris

Quel est le logement idéal aux yeux des futurs acheteurs ? L’enquête sur l’habitat du groupe PAP pour 2014, menée auprès de 6.045 internautes acquéreurs potentiels, dévoilée jeudi 3 avril apporte son lot de réponses.

Neuf et ancien séduisent tout autant

Premier constat : le clivage ancien et neuf n’apparaît pas dans le choix des interrogés. En effet, 41,5% des futurs acquéreurs cherchent indifféremment dans le neuf ou l’ancien pour l’achat d’un bien. Ce sont plus les atouts et inconvénients du logement qui pèsent dans la balance. Plusieurs critères de sélection se dessinent ainsi pour les logements neufs. Par ordre d’appréciation, les sondés prennent en compte un bien plus économe en énergie (70%), qui dispose d’une meilleure isolation thermique (59%) et qui ne nécessite pas de travaux de rénovation (57,5%). Concernant les logements anciens, ils séduisent les futurs acquéreurs par leur charme (49%), des prix attractifs (48%) et une disponibilité accrue dans les centres-villes et les zones prisées (36,4%).

Une cave pour un appartement, un garage pour la maison

Il en va de même dans l’achat d’une maison ou d’un appartement : les interrogés sont partagés sur leurs préférences.

 

Ceux qui penchent plutôt pour un appartement le jugent moins lourd à entretenir (65,5%), moins cher à l’achat (29,8%) et plus proche du centre-ville (51%). La situation géographique demeure un critère sélectif d’importance pour les futurs acheteurs. Plus de 90% des sondés estiment que le temps de transport entre leur domicile et leur lieu de travail ne doit pas dépasser une heure au maximum.
Afin d’avoir plus de chance que la transaction se concrétise, les interrogés avancent qu’il est nécessaire que les appartements soient dans une petite copropriété, qu’ils disposent d’une cave (69%), d’un parking (68,5%) et d’un local à vélo et poussettes (39,9%). Question esthétique, 40% des candidats à l’accession qui projettent l’achat d’un logement collectif préfèreraient qu’il se situe dans un immeuble en pierre de taille. Du côté de la sécurité, plus de 70% des candidats à l’accession souhaitent que l’immeuble soit doté d’un sas avec digicode et d’un interphone à la seconde porte et d’une porte blindée (64%) pour leur logement personnel.

Les maisons continuent de plaire aux futurs acquéreurs. Parmi les motifs invoqués par les interrogés, l’apport d’une meilleure qualité de vie (72,2%) prime. Les sondés affirment ensuite qu’une maison apporte une nuisance moindre de la part des voisins (49,5%) et rend les enfants plus heureux (42,8%). Là encore, les candidats à la propriété ont leurs exigences : sont jugés indispensables pour le bien un garage (68,3%), une chambre d’amis (51,5%) et un dressing (36,7%).

 

A lire également :
Immobilier : les acheteurs de plus en plus âgés et aisés
Immobilier : une majorité d’acheteurs doit faire des concessions
Immobilier : les Français ne voient toujours pas les prix baisser