Ni loyer ni charges pour les gardiens d’immeubles HLM


Le conflit est définitivement résolu. Alors qu’un décret daté de mai 2012 menaçait la gratuité du logement de fonction des gardiens HLM à partir du 1er septembre 2015, il n’en sera finalement rien. Dans un communiqué daté du lundi 22 juin, le président de l’office public de l’habitat Plaine commune Habitat Stéphane Peu explique que Matignon a accepté l’idée que les gardiens d’immeubles HLM « ne seront pas touchés par le décret de mai 2012 ». Autrement dit, ils n’auront rien à payer, ni loyer ni charges.

Le décret de mai 2012, s’il avait été appliqué aux gardiens d’immeubles, les auraient contraints à s’acquitter de la moitié du loyer normalement demandé pour leur logement. De plus, ils auraient dû payer les charges locatives, ce qui aurait eu un impact « à hauteur de 200 euros par mois » pour les gardiens, selon la Fédération des offices publics de l’habitat.

A lire également sur le logement social 
Demande-logement-social.gouv.fr : mon dossier de logement HLM sur Internet
La Ville de Paris lance son « Seloger » du logement social