Meilleurs placements à court terme : où placer son argent en 2017

Partagez

Où placer son argent à court terme en décembre 2017 ? Nos astuces pour trouver le meilleur placement financier à court terme en ce moment selon votre horizon d'investissement : comment épargner sur quelques jours, 1 mois, 3 mois ou 1 an.

Meilleur placement court terme 2017

 

SOMMAIRE

- Meilleur placement sur 1 semaine

- Meilleur placement sur 1 mois

> Comparatif des livrets d'épargne à taux boostés

- Meilleur placement de 3 mois à 1 an

Placer son argent sur un placement rentable, sûr et disponible à court terme. Le rêve de tout Français qui souhaite faire fructifier son épargne en décembre 2017 sur quelques jours, quelques semaines, 3 mois, 6 mois ou un an. Une équation difficile à résoudre tant les taux d'intérêt sont bas. En fait, le meilleur placement financier à court terme n'est pas le même pour tous : tout dépend du montant de liquidités à déposer, de la durée de l'investissement et de la situation fiscale de chacun. Epargner une rentrée d'argent de 10.000 euros pour une personne non imposable n'a pas grand-chose à voir avec une somme d'un million d'euros à investir, ou un placement quand on est soumis à l'ISF ou au futur IFI (impôt sur la fortune immobilière) !

Placement qui rapporte sur une semaine : un livret ou... investir en Bourse ?

La contrainte du calcul des intérêts par quinzaine

Le temps, c'est de l'argent. Et sur une semaine, on ne dispose que de sept petits jours comme dirait monsieur de la Palice ! Difficile, voire impossible, dans ces conditions, de trouver un placement financier sans risque qui rapporte sur un terme aussi court. La faute au calcul des intérêts par quinzaine effectué dans presque toutes les banques pour la quasi-totalité des comptes sur livrets (CSL), qu'ils soient imposables ou non. Prenons le Livret A par exemple. Avec cette règle, impossible de gagner de l'argent rapidement : 1000 euros versés le 10 janvier ne sont générateurs d'intérêts qu'à partir du 16. Si cette somme est retirée le 8 janvier, ce versement génère un rendement égal à zéro ! C'est la raison pour laquelle le Livret A peut rapporter... moins que le taux son taux d'intérêt annuel de 0,75% ! Ce principe s'applique aussi au LDD, aux livrets bancaires classiques et aux livrets à taux boostés, qui sont donc inutiles dans ce cas de figure.

Profiter de l'avantage des intérêts journaliers 

Seule solution, chercher des livrets dont les intérêts sont calculés au jour le jour. Toutsurmesfinances.com en a trouvé un, et un seul : le Compte Épargne Tookam, proposé par Tookam, une petite banque en ligne appartenant à la caisse régionale du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne. Avantages de ce livret, le calcul des intérêts est journalier, il rapporte 2% brut pendant 3 mois et 0,40% brut ensuite. Inconvénients, les versements générateurs de revenus sont limités par un plafond de 20.000 euros et les intérêts, soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux, ne sont versés qu'une fois par trimestre.

Et l'investissement en Bourse ?

Sur un horizon d'une semaine, investir en Bourse peut être très rémunérateur. C'est même possible du jour au lendemain, voire à l'intérieur d'une seule séance de Bourse (on parle alors d'ordres intraday ou de transactions intra-journalières, dénoués au cours d'une seule et même journée). Mais cela exige d'avoir une solide culture financière, des nerfs d'acier, du temps à y consacrer, de prendre des risques importants et de payer de l'impôt sur la plus-value si l'on opère en dehors du PEA (plan d'épargne en actions)... A réserver aux investisseurs aguerris, capables d'investir intelligemment.

Meilleurs placements à 1 mois : Livret A, LDD ou livrets bancaires

Livret A et LDD : des placements sûrs et non imposables

Sur un mois, la change donne radicalement. Le calcul des intérêts n'est plus un problème, à condition bien sûr de s'être assuré que la somme d'argent à placer est bien créditée sur le compte d'épargne le premier jour du mois. Dans ces conditions, le Livret A peut parfaitement faire l'affaire. Son rendement, fixé à ce niveau par l'Etat pendant au moins 2 ans jusqu'à courant 2019, est de 0,75% (c'est mieux que rien) et ses intérêts sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux (CSG-CRDS, etc.). Son plafond est fixé à 22.950 euros. Un couple avec deux enfants mineurs peut ainsi placer 91.800 euros au total (22.950 euros x4) sans prendre le moindre risque ni payer le moindre impôt. Une fois ces montants maximum atteints, le LDD (ancien Codevi, devenu LDDS en 2017) peut prendre le relais, à raison de deux LDD maximum par foyer fiscal (limite imposée par la réglementation), chacun étant plafonné à 12.000 euros de dépôts. Soit un total de 115.800 euros d'épargne pour notre famille de quatre enfants avec un taux de rémunération nette annuelle de 0,75%. > Lire l'article : Epargne : comparatif entre le Livret A et le LDD

Des alternatives offrant de meilleurs taux

Les personnes non imposables ont cependant peut-être mieux à faire. Préférer par exemple le Livret d'épargne populaire (LEP) dont le taux est un peu meilleur (1,25%), dans la limite de 7.700 euros de dépôts et à condition de ne pas dépasser certains seuils de revenus pour avoir le droit d'ouvrir un compte. Autre solution, opter pour un livret soumis à l'impôt (puisque l'on n'en paye pas), dont les meilleurs peuvent rapporter jusqu'à deux fois plus que le Livret A, même après déduction des prélèvements sociaux (voir ci-dessous).

Comparatif des meilleurs super livrets du moment

Pour trouver les taux qui rapportent le plus, il faut chercher du côté des « super livrets ». Cette dénomination désigne des comptes sur livret (CSL) dont les taux de rémunération sont boostés pour une durée limitée (souvent 2 ou 3 mois) et jusqu'à un certain plafond dont le montant varie d'un livret à l'autre. La plupart de ces livrets sont commercialisés sur Internet, en règle générale par des banques en ligne ou des filiales de constructeurs automobiles (Zesto pour Renault - RCI Banque, Distingo pour Peugeot - PSA Banque).

Ces livrets présentent un certain nombre d'avantages : disponibilité à tout moment, zéro frais sur les versements et les retraits, et donc taux attractifs à court terme. De plus, le plafond de dépôts sur ces livrets se monte de plusieurs centaines de milliers d'euros à plusieurs millions d'euros selon les livrets. Cette limite ne doit pas être confondue avec le montant maximum éligible au taux promotionnel : par exemple, un livret soumis à un plafond de dépôts de 500.000 euros peut limiter le bénéfice d'un taux promotionnel aux 75.000 premiers euros déposés. Au-delà, tout versement génère des intérêts au taux de base, souvent inférieur au taux du Livret A.

Les offres à saisir varient d'un établissement à l'autre. Il peut s'agir, soit d'un taux promotionnel, soit d'une prime de quelques dizaines d'euros versée à l'ouverture du compte, soit une offre mixte, combinant prime et taux promotionnel. Les promotions actuellement en vigueur sont les suivantes :

Les taux promotionnels des livrets d'épargne en novembre 2017
Banque Taux de base Taux promotionnel / boosté
Durée   Plafond   Prime / Condition
Fin de l'offre
 Banque Française Mutualiste Livret BFM Avenir
0,40%
1,25% hors période promotionnelle - 3.000 € hors période promotionnelle Réservé aux agents du secteur public -
 BforBank 0,30% 3% 2 mois 75.000 € 40€ offerts si encours minimum de 20.000 € jusqu'au 31/03/2018 inclus 20/12/2017
 BNP Paribas Compte Epargne Innovation 0,15% 2% -  1.600 € Réservé aux étudiants entrepreneurs -
 Cetelem Compte Epargne Cetelem
0,30% 1% 12 mois 53.000 € + 11 versements  2.000 € / mois - 04/12/2017
 CIC Livret Bienvenue 0,30% 3% 3 mois 50.000 € - Aucune
 Generali Relation directe / GE My Money Bank 0,80% 3% 3 mois 75.000 € - Aucune
 Fortuneo Livret Plus
0,30% 2% 3 mois 100.000 € existence du Livret + du titulaire au 31/12/2018 22/12/2017
 ING Direct Livret Epargne Orange
0,10% 2% 2 mois 50.000 € (20.000 € pour un enfant mineur) Si ouverture simultanée d'un compte courant 16/01/2018
 PSA Banque Livret Distingo
1% 3,20% 2 mois 75.000 € 40€ offerts si encours minimum de 20.000 € du 31/12 au 28/02/2018 inclus 06/12/2017
 RCI Bank (ex-RCI Banque) Livret Zesto 1% - - 10 M€ - -
 Société Générale Livret So Actif pour les 18-29 ans 0,30% 2% 6 mois 5.000 € (jusqu'à la veille des 30 ans) - Aucune



Un mauvais point pour l'assurance vie

On notera que l'assurance vie, dont la majorité des fonds euros (à capital garanti) affiche pour le moment des taux de rémunération supérieurs à celui du Livret A, peut difficilement venir en aide à l'épargnant dont l'échéance de placement est d'un mois. Dans ce cas, il se heurte à une problématique de disponibilité de l'épargne : pour disposer de son argent après une demande de retrait (pour une assurance vie, on parle de rachat), il faut compter un délai d'une semaine pour les contrats les plus performants et trois semaines en règle générale, dans les banques traditionnelles.

Meilleur placement de 3 mois à 1 an : le taux des livrets ne fait pas le poids face à l'assurance vie !

Assurance vie : le meilleur placement même avant 8 ans de détention ?

Contrairement aux idées reçues, les sommes d'argent déposées sur un contrat d'assurance vie ne sont pas bloquées. Même sur un horizon court d'un trimestre, d'un semestre ou d'une année, la meilleure solution est probablement l'assurance vie. Surtout si le contrat a été ouvert depuis plus de huit ans, et ailleurs que dans une banque. Les rendements sont meilleurs sur le fonds euros (1,80% en moyenne en 2016, taux inférieur dans les établissements bancaires, supérieur chez les assureurs) que sur un livret, même si les performances sont moins flatteuses que par le passé. > En savoir plus : Assurance vie 2016 : classement et comparatif des taux de rendement

De plus,les gains ne sont pas imposables dans la limite de 4.600 euros par an pour une personne seule ou 9.200 euros pour un couple, grâce à un mécanisme d'abattement fiscal. Soit un écart de rendement qui peut aller du simple au double ou au triple entre le Livret A et le fonds euros.

Même avant 8 ans, le jeu peut valoir la chandelle. Faisons le calcul pour un bon support en euros, le fonds garanti en euros de l'Afer qui affiche un rendement de 2,65% net de frais en 2016 (lire l'article sur l'historique du taux de ce fonds garanti depuis 1977). Même si son rendement devait tomber à 2,40% en 2017, il rapporterait encore près de 1,2% net d'impôt et de prélèvements sociaux, en cas de rachat entre 0 et 4 ans après l'ouverture (NDLR : calcul effectués sans tenir compte des frais sur versements, négociables, du contrat Afer).

Autre avantage de l'assurance vie, les versements sont illimités. L'épargne réglementée ne peut donc rivaliser à ce titre. Un bémol cependant, de plus en plus de compagnies d'assurance imposent des contraintes d'investissement pour bénéficier du fonds euros, comme prendre une dose de risques plus ou moins importante sur des placements non garantis (il s'agit d'effectuer des versements de 20 à 50% minimum sur des supports en unités de compte). Ce type de pratique concerne notamment la plupart des fonds euros les plus dynamiques, en particulier ceux investis dans l'immobilier d'entreprise pour générer des performances accrues. Il faut aussi tenir compte des frais du contrat d'assurance vie, qui peuvent considérablement amenuiser ses performances. Ils sont la plupart du temps largement moins chers sur les contrats d'assurance vie en ligne. Ces derniers présentent en effet la particularité de ne pas ponctionner de frais sur chaque versement, c'est ce que l'on appelle des contrats sans frais d'entrée.

La fausse bonne idée du placement sur un livret

De 3 mois à 1 an, il peut être tentant d'utiliser son Livret A ou son LDD pour faire fructifier un capital, afin de profiter d'un bon compromis alliant disponibilité, sécurité, absence de frais et rendement correct à défaut d'être exceptionnel. Autre piste, un épargnant malin et patient peut passer successivement d'un super livret à un autre pour profiter au fil des trimestres des différents taux boostés et autres offres promotionnelles offerts par les banques qui se font concurrence pour capter de nouveaux clients.

Mais ce serait un mauvais calcul, pour plusieurs raisons :
- il existe des placements plus rémunérateurs permettant de récupérer son argent dans un délai raisonnable, comme l'assurance vie,
- les plafonds du Livret A et du LDD constituent une sérieuse limite pour qui veut placer plus de 35.000 euros par personne,
- basculer d'un super livret à un autre entraîne une perte de rendement à cause du calcul des intérêts par quinzaine. Au moment du transfert d'un compte à l'autre, une quinzaine est nécessairement perdue (A lire : Calcul des intérêts d’un livret d’épargne, comment ça marche ?),
- les intérêts d'un livret bancaire de type livret B (soumis à l'impôt) s'ajoutent au revenu imposable du titulaire du compte. Net d'impôt, la rentabilité globale peut-être sérieusement amoindrie, surtout pour les personnes se situant dans les tranches d'imposition à 30%, 41% ou à 45%. Une situation appelée à s'améliorer avec l'instauration en 2018 de la flat tax ou prélèvement forfaitaire unique (PFU) sur les revenus financiers.

En attendant, difficile de s'enrichir, dans les conditions actuelles.


 

Réseaux Sociaux