Aides pour les vacances des retraités : conditions, montants, démarches


L'Agence nationale pour les chèques vacances (ANCV) propose des aides pour que les retraités les plus modestes puissent partir en vacances.

Les retraités de 60 ans et plus ont accès au programme "Seniors en vacances" de l'ANCV

 

SOMMAIRE

Les personnes concernées

Le prix des séjours (hors transport)

L’aide financière (hors transport)

Les démarches

 

Les chèques vacances ne sont pas forcément réservés aux salariés. Depuis 2007, l’Agence nationale pour les chèques vacances (ANCV) aide aussi les retraités à partir en vacances. L’ANCV propose ainsi des séjours individuels ou en groupe tout compris aux personnes âgées modestes.

En 2018, 76.603 seniors sont partis grâce aux chèques vacances, un nombre en progression de 6,7% par rapport à 2017, selon les données communiquées le 9 avril 2019 par l’ANCV. Au total, près de 200 destinations à la mer, à la montage, à la campagne, à Paris, en Espagne et en Italie sont proposées.

Les personnes concernées

Pour avoir accès au programme, les bénéficiaires doivent être âgés de plus de 60 ans (55 ans pour les personnes handicapées), être à la retraite ou sans activité professionnelle, résider en France et ne pas payer d’impôt sur le revenu. Les conjoints mariés ou et les partenaires de PACS peuvent participer au programme sous conditions.

Le prix des séjours (hors transport)

– 402 euros pour un séjour de 8 jours (7 nuits)
– 336 euros pour séjour de 5 jours (4 nuits).

L’aide financière (hors transport)

Pour les retraités non imposables ou les aidants familiaux et professionnels accompagnant les seniors en situation d’handicap ou de perte d’autonomie peuvent bénéficier d’une aide qui peut représenter 50% du prix du séjour dans la limite de :

• 160 euros pour séjour de 8 jours (7 nuits)

• 135 euros pour séjour de 5 jours (4 nuit).

Pour les enfants de moins de 18 ans accompagnant une personne âgée et séjournant dans la même chambre, les limites de l’aide sont fixées à :

• 242 euros pour séjour de 8 jours (7 nuits)

• 201 euros pour séjour de 5 jours (4 nuit).

Les démarches

S’inscrire auprès de l’ANCV

• Remplir le bulletin d’adhésion disponible en ligne

• Joindre une copie de la carte d’identité ou du passeport en cours de validité

• Joindre une copie de l’ensemble des pages du dernier avis d’imposition

• En cas d’handicap ou de dépendance, joindre une copie de la carte d’invalidité, de la notification de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), de la pension d’invalidité ou de la notification du conseil départemental pour les groupes iso-ressources (GIR) de 4 à 2.

• Envoyer le bulletin d’adhésion et les pièces justificatives à l’adresse suivante :

ANCV
Seniors en vacances
TSA 58111
37911 TOURS Cedex 9

• Recevoir le courrier de l’ANCV indiquant son éligibilité et son éventuelle éligibilité à l’aide financière.

Choisir un séjour sur le catalogue des destinations consultable en ligne. Le catalogue peut également être envoyé par courrier en appelant le 09 69 320 616 (numéro non surtaxé).

Réserver son séjour en contactant directement le village, la résidence, l’hôtel ou le gîte sélectionné. Après avoir indiqué son numéro de référence, un contrat de réservation est envoyé par courrier.

– Une semaine avant le départ, l’ANCV envoie un courrier de confirmation accompagné d’un bon d’échange pour les séniors éligibles à l’aide financière.

A lire également :

Retraités à l’étranger : se faire rembourser ses soins médicaux